Accueil Chronique de concert Jim Jones and the Righteous Minds + The Pleasures
Dimanche 23 janvier 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Jim Jones and the Righteous Minds + The Pleasures

Jim Jones and the Righteous Minds + The Pleasures en concert

Le Molotov - Marseille 09 avril 2017

Critique écrite le par

Petite affluence ce dimanche soir au Molotov pour celui qui reste somme toute un grand nom du rock garage contemporain. Jim Jones qui après avoir tourné avec les groupes Thee Hypnotics et Jim Jones Revue depuis une grosse dizaine d'années, venait présenter à Marseille son nouveau groupe.


C'était les locaux de The Pleasures qui assuraient la première partie. Je les avais déjà vu en première partie des Liminanas quelques semaines avant, sans avoir été spécialement touché par leur set. Or, cette fois, était-ce moi qui était mieux luné, eux plus en jambes, ou la configuration du lieu qui se prêtait mieux à leur musique, mais j'ai été très agréablement surpris. Plus énervés et plus efficaces, j'ai trouvé que leur (assez long, pour une première partie) set formait une idéale mise en bouche.


Après le changement de plateau, c'est donc Jim Jones & The Righteous Mind qui prend le relai. Difficile pour moi de parler précisément et longuement de ce qui est du coup un groupe tout neuf, n'ayant à son actif qu'un single (l'album arrive au mois de mai). En terme de ressenti, on peut affirmer que Jim Jones s'est éloigné des influences clairement rockabilly de Jim Jones Revue, pour aller vers des sonorités plus variées, tout en gardant son côté graineux et énergique. Le groupe se compose de cinq membres, le line-up rock classique basse-batterie-guitare, auxquels s'ajoutent ce qui donne vraiment la couleur de ce nouveau projet, un piano et une pedal-steel guitar.


Cette dernière, utilisée de manière assez originale (on est pas dans les sonorités "western" généralement associées à cette instrument) apporte une grande variété et originalité à sa musique. Devant, Jim Jones fait largement le boulot avec sa voix rauque et son charisme toxique et emporte le morceau devant le public.

C'est donc à un concert bien maîtrisé que nous avons pu assister, avec un groupe cohérent qui, avec une personnalité, et un son qui lui sont propre n'est pas une resucée de ce que Jones a fait avant. Le potentiel de ce nouveau groupe est intéressant, et je suis très curieux d'écouter ce que va donner l'album.

Photos : Laurent Bruguerolle Photographie

Jim Jones And The Righteous Mind : les dernières chroniques concerts

Jim Jones & The Righteous Mind en concert

Jim Jones & The Righteous Mind par Samuel C
Pan Piper - Paris, le 09/10/2017
Jim Jones incarnera toujours une certaine forme de rock : authentique, inspirée et généreuse. Ayant mis en veille sa charismatique Revue, l'ancien membre de Thee Hypnotics... La suite

Jim Jones and the Righteous Mind + The Marshals en concert

Jim Jones and the Righteous Mind + The Marshals par Pierre Andrieu
Bombshell, Clermont-Ferrand, le 07/04/2017
Jusque-là on n'avait jamais vu un mauvais concert de Jim Jones, pourtant croisé à de multiples reprises et dans des contextes différents (club dans les environs, salle... La suite

The Jim Jones Revue (Festival Rock en Seine 2011) en concert

The Jim Jones Revue (Festival Rock en Seine 2011) par Pierre Andrieu
Domaine National de Saint-Cloud, le 27/08/2011
The Jim Jones Revue Sur la scène cachée au milieu des bois à l'entrée du site de Rock en Seine, The Jim Jones Revue fait comme d'habitude : il administre une... La suite

The Jim Jones Revue en concert

The Jim Jones Revue par Pierre Andrieu
La Machine du Moulin Rouge, Paris, le 09/11/2010
"Dirty Rock 'n Roll" Aussi expéditif et explosif que survolté et érectile, le show de "dirty Rock 'n Roll" des furieux anglais de The Jim Jones Revue à la Machine du... La suite

Pleasures : les dernières chroniques concerts

PLEASURES en concert

PLEASURES par Jean Aymard
Le Café du Cours Reillanne, le 24/01/2020
Bien avant que cette sale bestiole arrive , nous imposant le confinement et nous propulsant dans ce cauchemar éveillé , on s'était dit avec quelques potes et copines , on se refait... La suite

Catherine Vincent + Ferraj + Pleasures (Rock & Méditerranée) en concert

Catherine Vincent + Ferraj + Pleasures (Rock & Méditerranée) par Pirlouiiiit
Bibliothèque Saint André, Marseille, le 29/06/2019
Damned j'étais sûr d'avoir pris des notes et je ne les retrouve plus ... il va falloir que je fasse fonctionner ma mémoire aidé par les quelques videos que j'ai pu faire cette... La suite

Pleasures  en concert

Pleasures par Pirlouiiiit
Lollipop Music Store, Marseille, le 26/04/2019
Jusqu'à présent j'ai toujours mis un point d'honneur à ce que chacun des concerts que j'ai vu et donc photographié depuis plus de 20 ans soit aussi chroniqué (pour être honnête... La suite

Le Molotov - Marseille : les dernières chroniques concerts

Recréation! en concert

Recréation! par Sami
Molotov, Marseille, le 05/11/2021
Même s'il y avait de bonnes dates depuis sa réouverture en septembre, je n'avais pas encore eu le plaisir de retrouver cette salle du cours julien. Ce sera pour le groupe... La suite

Bachir Al Acid + Jim Younger's Spirit + the Seven Levels en concert

Bachir Al Acid + Jim Younger's Spirit + the Seven Levels par Catherine B
Molotov, Marseille, le 23/10/2021
The Seven Levels LES CLAQUETTES / CHAUSSETTES... C'EST NON ! Mis à part le choc générationnel , dans l'art de vous faire comprendre le - Je fais ce que je veux avec mes... La suite

Jane's Death, Venus as a boy, Technopolice en concert

Jane's Death, Venus as a boy, Technopolice par Pipoulem
Le Molotov, Marseille, le 09/09/2021
C'est la rentrée, c'est jeudi soir et la jeune génération est bien là. La moyenne d'âge qui ne dépasse pas 25 ans me fait passer pour un vieux croulant. Un ami à moi d'ailleurs me... La suite

Mars Red Sky + Avee Mana + Claude Fernand en concert

Mars Red Sky + Avee Mana + Claude Fernand par Pipoulem
Leda Atomica Musique (L.A.M) puis Molotov, Marseille, le 07/03/2020
Samedi soir, il y a beaucoup de concerts, difficile de faire un choix mais il faut bien. Soirée pleine de contrastes. Claude Fernand Je commence par le LAM, avec Claude... La suite