Accueil Chronique de concert Los Bastardos + Catalogue + The French Revolution
Jeudi 28 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Los Bastardos + Catalogue + The French Revolution

Los Bastardos + Catalogue + The French Revolution en concert

Machien à Coudre - Marseille 23 Novembre 2012

Critique écrite le par

Belle soirée rock'n'roll encore une fois à la Machine à Coudre. Après une nouvelle claque de Sam Karpienia au Molotov, après une pause poulpes Chez Gilda, direction la rue Jean Roque. Après quelques échanges intersyndicaux avec le portier, me voilà donc dans l'antre, avec pas moins de deux groupes à découvrir.
Le premier, Los Bastardos, vient de Marseille (le batteur) et d'Osaka (la guitariste / chanteuse). Dans la lignée directe de Sonic Youth, on aura droit à des dissonances, des guitares maltraitées avec rage, des cassures rythmiques, avec une voix qui chante très aiguë, rappelant parfois les chants traditionnels japonais. Parfois, rarement, le rythme ralentit et le chant psalmodie. La batterie se fait plus oppressante et la gratte plus plombée et toujours désaccordée. Belle découverte pour les amateurs de déluges soniques, dont je suis.

Catalogue, nouveau groupe composé d'Emma de Human toys au chant et à la gratte, d'Eric d'Elektrolux à la 2ème gratte et d'un troisième compère, Bruno à la basse, que je ne connaissais pas pas. Avant toute chose, je dois dire que leur set a été entrecoupé d'aller-retour entre le Maroc, le Vietnam, la Mongolie et la Machine à Coudre en ce qui me concerne, je n'ai donc pas pu être aussi attentif que le sérieux du chroniqueur l'exigerait. A charge de revanche pour ma part, chroniquer un concert complet. Des influences revendiquées, PIL, B52's, aucune ne me vient à l'esprit durant leur set. Emma assure avec classe un chant qui oscille entre rage rock'n'roll et chuchotement sensuel, gratte nerveuse et tranchante. Plus posé, plus post punk (comme on dit) qu'Human Toys, elle y est, dans un registre différent, tout aussi efficace. Eric a rajouté deux cordes à sa rythmique, lui, toujours imperturbable (et classe), arborera un sourire inédit chez les sombres Elektrolux. La boite à rythme ne casse rien du côté organique du groupe. Le plaisir de jouer du trio est évident, c'est un de leur premier concert, et il se révèle contagieux. A revoir en ce qui me concerne (et je recopierai des lignes comme punition).

The French Revolution a perdu son batteur ce soir, et il est remplacé à pied levé par celui de Technicolor Hobo, le groupe de Patrick, guitariste/chanteur de The French Révolution, composé, au même poste (voix/gratte) par Cédric d'Elektrolux. A savoir deux des combos les plus classieux (ça c'est dit) de Marseille, ce qui fait donc de TFR un groupe classieux de chez classieux. Chose dont on aurait pu douter quand ils ont débarqué sur scène avec des perruques style Ancien Régime ...
Après un début tout en retenue, tendu, très rapidement ils jettent à terre leurs perruques et font parler la poudre (tiens, je crois que j'avais jamais utilisé cette expression bateau dans une chronique. Jusqu'à maintenant). Chemise ouverte, Patrick ne tient pas en place, et même si sa voix est plus aérienne que celle de Cédric, la hargne est de son côté. Il a furieusement envie d'en découdre et sa guitare est incisive. Cedric est plus stoïque. Sa voix, bien plus sombre, ancre leur musique du côté d'un garage poisseux plus Spencerien. Tandis que Patrick, british à mort dans l'attitude et le son, est plus dans l'urgence, plus ludique aussi. Sans avoir un aspect obsessionnel, leur musique est loin d'être propre et elle est suffisamment incisive pour accrocher mon côté névrosé. Une espèce d'ardeur gratuite et d'âpreté rock'n'roll qui te ramone bien ton hémisphère reptilien. Classieux donc.

Catalogue : les dernières chroniques concerts

Computerstaat - Catalogue en concert

Computerstaat - Catalogue par Agent Massy
L'Intermédiaire Marseille, le 04/05/2019
Très bonne ambiance ce soir là à l'Intermédiaire. Sincère envie de fêter cette sortie d'album de Catalogue : High Grey Effective. Magnifique titre, dont je peine un peu à... La suite

Sam Karpienia & Nicolas Dick + Parade + Catalogue (Concert de soutien à la Machine à Coudre #1) en concert

Sam Karpienia & Nicolas Dick + Parade + Catalogue (Concert de soutien à la Machine à Coudre #1) par Pirlouiiiit
Le Molotov, Marseille, le 28/12/2018
Décidément c'est le mois des concerts de soutien ... après les concerts de soutien aux sinistrés de la Rue d'Aubagne, ceux en soutien aux inculpés de la Plaine, hier c'était le... La suite

Cambarada + Catalogue + Stygmate en concert

Cambarada + Catalogue + Stygmate par odliz
La Salle Gueule, Marseille, le 23/02/2018
La Salle Gueule , petite cave aquarium dans le ventre de Marseille, nous emmène ce soir en roadtrip. On démarre tout en douceur avec le post-rock ambiant de Cambarada , soit... La suite

Catalogue + Walking Idiots + Usken en concert

Catalogue + Walking Idiots + Usken par pirlouiiiit
Machine à Coudre, Marseille, le 02/02/2018
Avant hier j'étais vraiment fatigué ... aussi le truc raisonnable en sortant du gala des glaces (pendant lequel j'ai pu apprécié les talents cachés de certains et me rendre... La suite

The French Revolution : les dernières chroniques concerts

The French Revolution en concert

The French Revolution par Philippe
Lollipop Music Store, Marseille, le 14/12/2019
Est-ce parce que le pays est quelque peu agité de convulsions sociales que certains espéreraient pré-révolutionnaires ? En tout cas, il se produit un petit événement ce soir au... La suite

(mon) Festival Phocea Rocks 2014 : Tomy & the Cougars, Killboy Powerhead, Quetzal Snakes, the French Revolution, The H.O.S.T., Revolver Klub, Splash Macadam, Sunsick (sun sick), Dagoba, Post-Coïtum en concert

(mon) Festival Phocea Rocks 2014 : Tomy & the Cougars, Killboy Powerhead, Quetzal Snakes, the French Revolution, The H.O.S.T., Revolver Klub, Splash Macadam, Sunsick (sun sick), Dagoba, Post-Coïtum par Philippe
Espace Julien, Marseille, le 31/05/2014
Phocéa Rocks à l'Espace Julien, 2e édition ! Le plus beau des festivals de grands petits groupes remet le couvert en 2014, une fois dissipé l'écran de fumée de Marseille... La suite

LO + the French Revolution en concert

LO + the French Revolution par Pirlouiiiit
Machine à Coudre - Marseille, le 14/04/2011
je la fais ou j'attends que le Pinguin la fasse ... Bon aller pour fêter la mise en ligne des 14 albums photos de LO je m'y colle ... sans accents dans un premier temps et donc... La suite

Machien à Coudre - Marseille : les dernières chroniques concerts

Interview du Père Noël, par (the Great) J2P en concert

Interview du Père Noël, par (the Great) J2P par The Great J2P
Laponie, Suède, le 02/12/2020
J2P, l'ancien programmateur de la feue et regrettée Machine à Coudre, maintenant "DJ résident" au Sing or Die à Marseille est parti en Suède, il y a rencontré le Père Noël et nous... La suite

Sing or Die ! Karaoke (special Halloween), à La Machine à Coudre en concert

Sing or Die ! Karaoke (special Halloween), à La Machine à Coudre par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 11/11/2018
Petite chronique-prétexte en forme d'hommage et de soutien, à la Machine à Coudre et à ce qu'elle représente pour tout le public "underground" de Marseille. A l'heure où j'écris,... La suite

Jeffrey Lewis & Los Bolts en concert

Jeffrey Lewis & Los Bolts par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 17/09/2018
On devrait toujours faire confiance à ce magnifique outil qu'est le site Concertandco ! Grâce à son agenda bien à jour (et à quelques critiques déjà élogieuses trouvées sur le... La suite

Parade - Welcome to the Parade en concert

Parade - Welcome to the Parade par Catherine B.
La Machine à Coudre Marseille, le 14/09/2018
... Parade. La musique prend tout son sens. Le truc authentique. Je suis simplement conquise pour la deuxième fois. Le meilleur reste à venir et comme me glissait un Pro à... La suite