Accueil Chronique de concert Machine Head
Lundi 25 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Machine Head

Machine Head en concert

Cabaret Aleatoire à Marseille 17 juin 2009

Critique écrite le par


Machine Head de retour à Marseille 12 ans après leur concert mythique au Moulin, ça ne pouvait se rater ! Et les marseillais l'ont bien compris, avec un Cabaret aléatoire complet, des metalheads cherchant même des places à l'entrée !


Le souci, autant le dire d'emblée, c'est que les MH peuvent être assez irréguliers, c'est un fait, mais surtout, ils ont vieilli. Comme certains d'entre nous de l'époque, comme moi. La date de 97 au Moulin reste dans toutes les mémoires car c'était l'enfer dans la fosse entière, la hargne haineuse de Flynn crachée à la gueule, deux albums in your face, donc une setlist de rêve... En 2000 au Graspop ils avaient été mauvais, la faute à un album, "The burning red", qui suivait le mouvement néo-jump américain, et qui avait déçu énormément de metalleux fidèles, et une attitude adéquate...


En 2005 au Wacken ils avaient tout à prouver, et avaient donné LE concert de l'année pour moi, concentré de rage retrouvée, soutenant un album enfin bonnard, live plein de reprises de Metallica, Maiden... une tuerie ! Et puis est venu le dernier opus, "The blackening", avec de longs morceaux, fouillis de riffs, limite prog, pas très rapide, voix plus posée globalement... Le "Black crusade tour" qui avait suivi les avait vu jouer une petite heure, très peu vu la longueur des derniers titres joués....


Je me disais que là, en tête d'affiche, ils allaient se faire plaisir, enquiller les vieilleries que tout le monde attendait, se lâcher quoi ! Surtout que Flynn nous a reparlé de ce show d'il y a 12 ans, qu'il était heureux d'être là, haranguant la foule de longue, criant "Marseille" à foison, agréablement surpris de l'accueil réservé dans la fournaise ambiante.


Ben que nenni ! En me positionnant peinard avec mon père derrière la table de mixage, j'ai aperçu la setlist posée devant le multipistes... Je me suis dit que c'était une blague... Putain mais comment ils peuvent squeezer "Old" ?!! C'est comme si Maiden ne jouaient pas "Number of the beast" pour comparer... Comment ils peuvent jouer un seul putain de titre de "Burn my eyes" ?!! Ok ils défendent leur dernier album vieux de presque deux ans déjà. Mais ils étaient annoncés entre 1h30 et 2h00... et ils ne jouent que 1h20, intermède rappel et blablas compris !!


Déjà faut arrêter ces annonces de temps de jeu visant à rabattre le client, c'est mensonger et gonflant ! Ensuite, pourquoi le combo ne profite pas dudit temps de jeu libre pour faire plaisir aux fans ?! Ils savent bien que "Slanderous" ou "Elegy" vont plutôt ennuyer les gens, alors pourquoi ne pas enchainer sur n'importe quelle chanson des deux premiers opus ?


Quand je dis qu'ils ont vieilli, ce n'est pas sans rapport. Car si chaque musicien assure ses parties parfaitement, si Flynn montre son enthousiasme et ne triche pas avec ses émotions, il a en contrepartie perdu sa rage. J'ai trouvé, même comparé à 2005, qu'ils étaient moins rentre-dedans. Ils ne sont plus haineux. Même "Davidian" en ultime rappel (encore heureux !!) n'avait pas la patate habituelle :( Limite juste dans le chant!


D'ailleurs, en guise de rappel, proposer la très belle, mais très calme et longue "Descend the shades of the night" juste avant "Davidian", c'est étrange, et un peu symbolique de l'attitude du groupe. Plus "posée", très peu de morceaux rapides ("Struck a nerve" quand même), aucune cover alors qu'ils en faisaient régulièrement, surtout "Creeping death" de Metallica, bref je n'ai pas retrouvé le Machine Head auquel je m'attendais en groupe unique sur l'affiche (en plus !). Ils ont assuré le (bon) minimum, mais c'est bien en deçà de ce qu'ils peuvent proposer pour faire un immense plaisir aux spectateurs ayant déboursés 21 euros, qui reste un prix raisonnable, c'est à noter ! Tout comme les tarifs du bar, attractifs. On ne peut enlever ça au Cabaret Aléatoire, comme on ne peut pas enlever ces gros piliers disséminés dans la salle...


Coté fans, ca bougeait devant sur les passages énervés, mais aucun rapport avec la folie du Moulin (sans comparer avec les circle pits du Wacken bien sur). La faute aux morceaux à rallonge aux nombreux changements de rythme, et au peu de classiques ultimes. "Ten ton hammer" annonçait pourtant de belles choses...


Rendez vous un peu raté dans ce qu'on pouvait espérer d'une soirée en tête à tête avec les américains, sans première partie ni limite d'horaire...
Too "Old" to thrash ?


Setlist:

Imperium
Ten ton hammer
Beautiful morning
Elegy
Bulldozer
Slanderous
Seasons Wither
The burning red
Halo
Struck a Nerve

Rappel:

Descend the shades of night
Davidian

GANDALF OLD


Plus de photos par Pirlouiiiit en cliquant ici

Bonus vidéo :

> Réponse le 18 juin 2009, par Trab

"Déjà faut arrêter ces annonces de temps de jeu visant à rabattre le client, c'est mensonger et gonflant !" Tout à fait d'accord !.. un brin déçu par le show au final, mais il y a eu de bons moments.  Réagir

> Réponse le 19 juin 2009, par robs

Je me suis franchement éclaté,mais un peu déçu par la durée du concert...  Réagir

> Réponse le 24 juin 2009, par Sciroccu

Sincèrement j'ai beaucoup aimé le concert qui a duré 1h30 environ. Enorme ambiance dans la fosse sur tous les titres, je me suis éclaté, dommage que l'on ait pas pu monter sur la scène pour sauter dans la fosse...La tracklist m'a moyennement plu (je suis un fan des 2 albums qui ne plaisent pas aux soit disant vrais fans) car elle ne contenait,comme d'habitude chez machinehead, que très peu de titres de "the burning red" et "supercharger" (albums plus ou moins réprouvés par le groupe et les fans) mais bon l'ambiance était énorme et j'ai apprécié tous les titres. Les changements de tempo et une ou deux chansons plus calmes nous ont permis de ne pas mourir dans la fosse tellement c'était intense par moment, c'est sur que pour les gens qui ont vu le concert de loin ces ralentissements ont pu...  La suite | Réagir


Machine Head : les dernières chroniques concerts

Machine Head (+ Attila et les Huns, II, III, IV) en concert

Machine Head (+ Attila et les Huns, II, III, IV) par Gandalf
Espace Julien à Marseille, le 17/11/2014
Décidément les Machine Head aiment Marseille. 3eme passage depuis leur set atomique du Moulin en 97, et leur Cabaret Aléatoire en demi-teinte de 2009. Et Marseille le leur rend... La suite

Hellfest 2009 par Vilay
Clisson, le 21/06/2009
nous avions la lourde tâche de rendre en temps et en heure une chronique sur notre voyage de fin d'année à Clisson. Le plus dur étant de résumer en quelques mots comment 107 groupes ont réussi le défi qui était de faire déplacer 60 000 festivaliers venus des 4 coins de France remuer leur crinières sur des riffs endiablés. Du black au hard en... La suite

Sonisphère : Armored Saint, Faith No More, Lacuna Coil, Machine Head, Marilyn Manson, Porn Queen, Soulfly, The Darkness, Wolfmother par Rama
Snowhall Park - Amnéville, le 08/07/2012
Après un Sonisphère 2011 hors norme, les amateurs de métal ont retrouvé le Galaxie d'Amnéville les 07 et 08 Juillet 2012. Une deuxième édition "light", due, notamment, à l'annulation de dernière minute d'Evanescence suite au décès de la grand-mère d'Amy Lee. Ajoutons à cela les aléas climatiques qui ont également contraint l'annulation de Bloody... La suite

Machine Head + Trivium + Dragonforce + Arch Enemy par Gandalf
Elysée Montmartre à Paris, le 29/11/2007
Une bien jolie affiche qui nous est proposée deux soirs d'affiliée sur Paris en cette fin novembre. Malheureusement en pleine semaine. Je me bouge malgré tout exceptionnellement pour le jeudi soir à l'Elysée Montmartre, car revoir Machine Head en petite salle après le concert atomique du Wacken 2005, c'est déjà tout bénèf, mais en plus découvrir... La suite

Cabaret Aleatoire à Marseille : les dernières chroniques concerts

Altın Gün + Diaspora Orchestra en concert

Altın Gün + Diaspora Orchestra par odliz
Le Cabaret Aléatoire, Marseille, le 31/10/2019
Après avoir joué de la manœuvre et des amortisseurs pendant un bon quart d'heure, pour trouver ce qui servira de place de parking le temps du concert, on traverse les allées... La suite

Peter Hook & the Light en concert

Peter Hook & the Light par Prakash
Le cabaret aléatoire , Marseille, le 05/05/2019
Alors c'est toujours un peu glauque d'aller à un concert en se disant "je veux le voir avant qu'il claque". Bon j'avoue, j'avais ça dans un coin de ma tête quand je me suis bougé... La suite

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) en concert

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) par Philippe
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 05/05/2019
Deuxième passage à Marseille, après celui de 2014 à l'Espace Julien, de Peter Hook, le légendaire bassiste de Joy Division et de New Order. Mauvaise surprise, le concert semble... La suite

Arch Enemy + the Charm the Fury en concert

Arch Enemy + the Charm the Fury par Jgaz Photo
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 11/06/2018
Les suédois d'Arch Enemy étaient de passage à Marseille, dans le cadre de leur tournée Européenne 2018 "Will To Power Tour". Et c'est le groupe " The Charm The Fury " qui a... La suite