Accueil Chronique de concert Martin Mey (inauguration de l'Espace Détente de Massilia Records)
Dimanche 16 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Martin Mey (inauguration de l'Espace Détente de Massilia Records)

Martin Mey (inauguration de l'Espace Détente de Massilia Records) en concert

Massilia Records - Marseille 19 mai 2011

Critique écrite le par

Vernissage Massilia Records By McYavell - 110519 (30)

Massilia Records existait déjà à quelques numéros de là. Mais un accident a contraint Dino à mettre son activité entre parenthèses voilà une paire d'années. Il peut assouvir à nouveau sa passion avec un associé. "C'était Jeff ou personne" me confie-t-il.

Vernissage Massilia Records By McYavell - 110519 (10)

Sa passion, c'est les disques, les vrais, ces bons vieux vinyles 33 tours et leurs pochettes avec lesquelles le plus créatif des packagers de CD ne pourra jamais rivaliser. Et surtout, ceux des Stones dont son magasin est le "spécialiste numéro 1 en France".

Vernissage Massilia Records By McYavell - 110519 (22)

Le lieu est lumineux, la décoration judicieuse : pour que les disques se sentent chez eux, des objets collectors qui évoquent le Londres des sixties et des seventies, de sublimes clichés de Mick, Keith, Brian mais aussi Jimi offertes par les photographes Dominique Tarlé et Ethan Russell. Et un canapé et une table basse où l'on offre un café au visiteur.

Vernissage Massilia Records By McYavell - 110519 (8)

Un escalier mène à l'espace détente dont c'est l'inauguration ce soir. Le Kollectiv'Mode y donne un aperçu de sa créativité, complètement en phase avec le lieu. Le Kollectiv'Mode, c'est le sens artistique de Lof, la fraîcheur de Lucas "C" et les délires écrits ou fusainés de J2C, le fameux Jeff. Lui aussi aime les belles personnes : Springsteen, Dylan, Joseph Arthur... Et Martin Mey, qu'il présente avec l'humour qui le caractérise. Il vient en ami pour un showcase.

Vernissage Massilia Records By McYavell - 110519 (6)

Lorsque l'art des boucles est maîtrisé à ce point, le résultat est bluffant. Combien de couches Martin a-t-il superposées sur Snowing On School Days ? Basse vocale, chœurs, voix, percussion construisent un relief dense alors même que ni la guitare ni le clavier n'ont encore été utilisés. Pas de boucles en revanche sur le début de Recognize, guitare minimaliste et chant aussi beau et désespéré que chez Cat Power. Sur le final, les polyphonies de Mey sont de retour et étoffent l'intéressante ligne mélodique pour la rendre remarquable.

Martin Mey By McYavell - 110519 (1)

La proximité nous permet de voir s'échafauder les morceaux, pierre après pierre. J'adhère moins aux deux titres plus rythmés qui closent le premier set. Le personnage est plus apte à faire passer l'émotion lorsque le thème est susceptible de déclencher le spleen.

Martin Mey By McYavell - 110519 (16)

C'est le cas dans le deuxième set. Sur un titre très stylé Thom Yorke d'abord. Guitare, voix, pas de boucles, il répète "Get out and live" message-titre de son premier EP. Sur Grey Robe et ses légers arpèges, les couches de voix se superposent, comme si Crosby, Stills, Nash & Young avaient invité Simon, Garfunkel, Peter, Paul & Mary.

Martin Mey By McYavell - 110519 (18)

Martin Mey s'approprie joliment Song 2 de Blur, reconnaissable uniquement par ses paroles. Le riff de guitare de l'original a laissé la place à un rythme folky, les Oooh Oooh aigus à des Mmm Mmm feutrés.

Il nous offre Running Child en rappel, très différent de la version disque mais zappe Il Faut qui avait magnifiquement ouvert son concert donné au Lounge en janvier dernier. Je me console en revoyant le clip.

Vernissage Massilia Records By McYavell - 110519 (32)

Le lendemain, les fans de Joseph Arthur, pionnier de la loop s'il en est, se sont réunis ici-même, avant d'aller au Poste, pour écouter son dernier album et le concert qu'il donnait à Saint-Etienne au moment exact où Martin Mey nous régalait. A Marseille, la passion a une nouvelle adresse.



Plus de photos de Massilia Records et de Martin Mey.

> Réponse le 26 mai 2011, par Pirlouiiiit

Très chouette disquaire en effet, où je n'avais toujours pas trouvé le temps de mettre les pieds jusqu'ici ... Situé à quelques foulées de Lollipop et complémentaire au niveau contenu, espace extrêmement lumineux, plein de raretés, vinyle et CD, ... et officiellement doté depuis ce soir d'un chouette espace expo au premier ! De plus on ne peut que ce réjouir de l'organisation (que l'on espère régulière) de showcase comme celui de ce soir (très bien décrit dans la chronique de McYavell) ! Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit en cliquant ici Bonus vidéo :   La suite | Réagir

> Réponse le 01 juin 2011, par Philippe

Pour un spécialiste des Stones, je trouve que le magasin a quand même une sacrée collec' de 45 t cultes, ainsi que de 33 t introuvables des... Beatles ! Ce qui renvoie immanquablement à l'inévitable question, aussi stupide que "Tu préfères ton père ou ta mère ?"... Une très belle adresse pour les collectionneurs donc, tout comme pour le grand public (ses bacs allant très au delà du rock !), et un (re)disquaire qui complète, sans lui faire d'ombre, le Lollipop installé à quelques encablures ... Une bonne nouvelle donc, et longue vie à eux ! Bon point aussi pour Martin Mey qui était en effet très agréable à écouter. A noter que les plus de 185 cm de haut, dont je suis, seraient toutefois bien avisés d'évoluer avec prudence à l'étage de Massilia Records, afin de ne pas s'embroncher dans le...  La suite | Réagir


Martin Mey : les dernières chroniques concerts

HER + Martin Mey en concert

HER + Martin Mey par Lb Photographie
Espace Julien - Marseille, le 30/01/2019
Posons les choses d'entrée, je vous fais grâce d'avoir à chercher, voilà ce que wikipedia nous apprend sur Her, le groupe de Simon Carpentier et Victor Solf. "Her est fondé en... La suite

Marsatac : Ghost of Christmas, Richie Hawtin, Maestro, French79, Thylacine, Flavien Berger, Andromakers, MSTRFCT, Agoria et Louisah, Chris Liebing, Paranoid London en concert

Marsatac : Ghost of Christmas, Richie Hawtin, Maestro, French79, Thylacine, Flavien Berger, Andromakers, MSTRFCT, Agoria et Louisah, Chris Liebing, Paranoid London par Marcing13
Friche Belle de Mai Marseille , le 24/09/2016
Nous revoilà samedi à Marsatac pour une soirée sous le signe de la musique électronique. Et comme ce fut le cas la veille, l'affiche promet une sacré plateau et des beaux concerts!... La suite

KinG + Ghost of Christmas + Cleary + Jim Yamouridis + Elvis et le Chacras .... Festival Yeah! (complément)  en concert

KinG + Ghost of Christmas + Cleary + Jim Yamouridis + Elvis et le Chacras .... Festival Yeah! (complément) par Pirlouiiiit
Village, Cave du Chateau et Temple de Lourmarin, le 05/06/2016
En complement des chroniques de Philippe (cf jour 1, jour 2 et jour 3) un petit mot rapide sur quelques artistes qu'il a raté pendant ces 3 jours et que j'ai eu la chance de... La suite

La Femme, Ghost Of Christmas (L'Edition Festival) en concert

La Femme, Ghost Of Christmas (L'Edition Festival) par Marcing13
La Vieille Charité Marseille, le 28/05/2016
Quatrième soir de l'Edition Festival et ce samedi, il faut se rendre à la Vieille Charité. C'est la première fois que j'assiste à un concert dans ce lieu monumental et connus de... La suite

Massilia Records - Marseille : les dernières chroniques concerts

Ashbay en concert

Ashbay par Pirlouiiiit
Massilia Records - Marseille, le 29/11/2012
J'ai toujours aimé les showcases et ce pour plusieurs raisons ... pour les groupes qu'on ne connait pas c'est l'occasion de faire rapidement connaissance et ça peut donner envie... La suite

Hofmann Family Blues Experience en concert

Hofmann Family Blues Experience par Mcyavell
Massilia Records - Marseille, le 23/06/2011
Faudrait peut-être qu'ils apprennent ce qu'est un showcase chez Massilia Records. Vous venez là pour passer une demi-heure à écouter un groupe en live et vous ne repartez qu'au... La suite