Accueil Chronique de concert Midnight Oil
Lundi 5 décembre 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Midnight Oil

Midnight Oil en concert

Olympia, Paris 12 juillet 2022

Critique écrite le par

On se méfie souvent des tournées d'adieux, qui sont souvent le prétexte d'un énième relevé des compteurs par des artistes fatigués qui pensent d'avantage à leurs prochains départs de golf, à leurs donations partages et à la rente d'éducation du petit dernier qu'ils ont eu avec une jeune femme de trente ans de moins qu'eux.

Rien de tout cela n'a été palpable avec ce concert d'adieux parisien de Midnight Oil ! Peter Garrett, l'ex-ministre de l'écologie et de l'éducation australien, fait preuve d'une énergie, d'une générosité et d'un charisme rares qui se conjuguent avec un "savoir-faire" de presque 50 ans de carrière et d'une volonté de faire du rock à coup de refrains fédérateurs en donnant à son public bien d'avantage que ce qu'il était venu chercher. La soirée n'a pas atteint la perfection en raison de problèmes de sons qui ont un peu terni le début du concert et de l'absence du son de basse si caractéristique de Bones Hillman décédé quelques mois plus tôt. Elle s'en est pourtant approché de très près avec un show de plus de 2 heures dans une ambiance de feu prodiguée par un public fidèle de quinquas en surchauffe totale.



La plupart des titres des grands albums iconiques du groupes, "Diesel and dust" et "Blue sky mining", ont été joués, dont certains comme "Sometimes", "Blue sky Mine" et "Forgotten years", "One country" dans des versions fabuleuses. De grandes chansons comme "Koscuskio", "Short memory", "Put down that weapon" ont atteint les mêmes sommets que les titres iconiques du groupe que sont "The dead heart" et l'incontournable "Beds are burning". Même le dernier single, "We resist" était au diapason d'une setlist peuplée uniquement de grandes chansons ! C'était un moment rare, un concert de haut niveau comme il en existe peu. Un concert de Midnight Oil est un condensé de tout ce que l'on vient chercher dans une salle de concert : énergie, communion, intensité, chaleur, effervescence... C'est un concert dont on aurait aimé qu'il continue une à deux bonnes heures de plus, tant le groupe était bon et le public en redemandait, mais aussi parce que le répertoire des Oil est immense et de très bonnes chansons auraient aussi pu être jouées ("Truganini", "Dreamland", "Mountains of burma", "Warakuma", "Beldam bridge", "River runs red", "Us forces", "In the valley"...).

Mais en sortant de la salle, conquis, la seule frustration que l'on pouvait ressentir était celle d'un adieu irrévocable, que l'on envisageait cependant de différer en cherchant des places pour les 2 ultimes dates françaises et européennes de la carrière de Midnight oil qui étaient annoncées à Lyon et aux Vieilles Charrues dans les jours qui suivaient...




Midnight Oil : les dernières chroniques concerts

Midnight Oil (Nuits de Fourvière 2019) en concert

Midnight Oil (Nuits de Fourvière 2019) par Jacques 2 Chabannes
Théâtre antique de Fourvière, Lyon, le 09/07/2019
(Devoir) De Mémoire... Courte ! Short Memory (Avoir la Mémoire Courte)... Une douce habitude ? "Midnight Oil ? Vous allez voir Midnight Oil ? Ils existent toujours ? Ils ont... La suite

Midnight Oil en concert

Midnight Oil par lol
Grand Rex, Paris, le 27/06/2019
De retour il y a 2 ans, après 15 ans d'absence, pour 2 formidables concerts à l'Olympia de Paris, Midnight Oil avait rappelé à tout le monde qu'il était indéniablement l'un des... La suite

Midnight Oil en concert

Midnight Oil par lol
Olympia, Paris, le 25/07/2017
Cela faisait une quinzaine d'année que Midnight Oil n'était plus revenu en France. En effet, après 25 années d'existence, le groupe australien s'était séparé peu de temps après un... La suite

Midnight Oil en concert

Midnight Oil par Vv
Olympia, Paris, le 06/07/2017
Dans les rue de Paris, Vinzo réalisait qu'être handicapé, ce n'était plus être un homme. C'était une chaise à roulette, un bagage que Gin poussait en criant vainement des excuses... La suite

Olympia, Paris : les dernières chroniques concerts

Kasabian en concert

Kasabian par Coline Magaud
L'Olympia, Paris, le 14/10/2022
Aller voir Kasabian en 2022, c'est une sorte de tocade, c'est un peu refuser de vieillir et vouloir retrouver ces émotions de 2005, quand on les a découverts dans le club de La... La suite

Trust en concert

Trust par Electric Eye
Olympia, Paris, le 19/10/2022
Alors que le reste de l'hexagone est en pleine pénurie d'essence, les vétérans du hard rock français de Trust semblent toujours en avoir dans leur moteur, quarante-cinq ans... La suite

Uriah Heep en concert

Uriah Heep par Electric Eye
Olympia, Paris, le 16/10/2022
Pourquoi les organisateurs persistent-ils à faire des concerts qu'ils proposent uniquement assis? L'Olympia est une salle vénérable, mais une partie du public aime bien danser,... La suite

The Black Crowes (Shake Your Money Maker Tour 2022) en concert

The Black Crowes (Shake Your Money Maker Tour 2022) par lol
Olympia de Paris, le 05/10/2022
Actifs depuis près de 35 ans, les Black Crowes, qui semblent désormais se résumer aux deux frères Robinson (Chris au chant et Rich à la guitare), sont devenus au fil des années... La suite