Accueil Chronique de concert Morbid Angel + Necrophobic + Benighted + Nervecell
Jeudi 21 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Morbid Angel + Necrophobic + Benighted + Nervecell

Morbid Angel + Necrophobic + Benighted + Nervecell en concert

Le Cabaret Aleatoire - Marseille 2 decembre 2011

Critique écrite le par

En voilà une bien jolie affiche Death Metal dans la cité phocéenne ! Les légendes de Morbid Angel, avec le retour de David Vincent, charismatique leader, ont embarqué avec eux pour cette date des noms connus, tels Necrophobic et Benighted, ainsi que Nervecell qui feront office d'opener. Nous raterons ces derniers, le temps de se garer, de tchatcher tous les 10 mètres avec les têtes connues du milieu Metal marseillais, de commander une binouse, et de prendre le pouls de la soirée, niveau ambiance et affluence. Malheureusement pour Cyril, du Club Hard Rock, organisateur des débats, le Cabaret Aléatoire ne sera qu'à moitié plein, atteignant péniblement les 400 personnes... Quel dommage avec une telle affiche qui blindait il y a plusieurs années... Cela doit être dû au fait que le public extrême ne se renouvelle pas, dans le sens où je n'ai pas vu de jeunes nouvelles têtes, mais au contraire, des vieux de la vieille garde principalement. Il est décidément très dur pour les quelques associations qui se bougent le fion dans le coin, de rentabiliser les concerts....



Tant pis pour les absents en tous cas, car on a passé une putain de bonne soirée ! Plein de potes, de connaissances, ( et même un Hervé qui noyait son désespoir d'avoir loupé Rammstein au dernier moment à Strasbourg !), un bon bar, une ambiance très cool et des combos qui ont assuré ! Avec en prime un très bon son, ce qui est plutôt rare dans cette salle avec des groupes Metal (remember Machine Head ou Nashville Pussy, pour les oreilles esquintées...). Un comble quand même, que ce soit des formations de Death qui en bénéficie, là où on s'est attendu à une bouillie sonore inévitable ! Du coup, on a largement pu apprécier les français de Benighted, qui furent pour ma part l'agréable surprise de ce vendredi soir.



Car le Death, j'en ai écouté les combos les plus cultes il y a 20 ans, avec une nette préférence pour Death, le groupe, mais à part cela, ce n'est pas mon style favori, loin de là. je n'attendais pas grand chose de ceux précédant Morbid Angel, étant présent plutôt par curiosité. Bien m'en pris, parce que les Benighted, dont les deux gratteux ont été remplacés au pied levé (!), ont mis le feu en une petite demi heure. Nombre pogos et slams ont émaillé leur set, prouvant l'approbation de la foule, et pour ma part, j'ai bien aimé leurs morceaux puissants de Brutal, lorgnant parfois vers les premiers Sepultura. Bon, après, la voix reste assez horrible à mes oreilles, surtout dans ce cas, où le grogneur pousse pas mal de cris variés. Mais musicalement çà tenait bien la route, et je suis parvenu sans soucis à passer outre les vocaux.



Le temps de refaire le plein et tailler la causette dehors, profitant de la douceur de l'air, et c'est reparti pour Necrophobic. Cette formation propose un Death Metal bien plus diversifié que ses prédécesseurs, alternant passages planants, breaks heavy, soli de guitares plus que corrects, et cavalcades galopantes.



Le tout est cohérent, mais bizarrement, au bouts de quelques titres je perds le fil et commence à me lasser. Ca reste subjectif, parce que le groupe maitrisait franchement son sujet. Cependant j'ai remarqué une salle un peu plus vide que pour les Benighted, et bien plus vide que pour les headliners.



Ces derniers prendront leur temps pour démarrer leur show, le changement de matos prenant du temps. Et puis après une longue intro, les zicos se pointent, et bam, dans nos tronches le Death culte des americains ! Je ne reconnaitrais pas tous les morceaux, loin de là, ma connaissance de leur disco s'arrêtant au fameux "Blessed are the sick", mais ce n'est pas un souci, le rouleau compresseur ne s'embarassant pas de ces détails triviaux ! Morbid Angel prouvent que leur statut n'est pas usurpé, tant ça respire le professionnalisme, et que le charisme de Vincent envahit le Cabaret.



Sandoval (enfin je pense que c'etait lui !) cogne sa batterie avec talent, Azagthoth cisèle ses parties de gratte, Vincent éructe et martyrise sa basse... Trois musiciens légendaires du mouvement Death, trois musiciens qui magnétisent une assistance furieuse, dont les premiers rangs se sont transformés en bons petits pogos des familles.



Non le Death n'est pas que du bourrinage, parfois. En une heure vingt à peu près, les américains ont ravi les fans locaux, dans une excellente ambiance, pour une des meilleures soirées de l'année, à l'instar de Skyclad l'an dernier. En espérant que le Club Hard Rock ne se décourage pas de nous organiser d'autres excellents concerts sur Marseille.


> Réponse le 07 décembre 2011

Tim Yeung est le batteur en titre depuis un moment maintenant !  Réagir


Benighted : les dernières chroniques concerts

Benighted + Heksen en concert

Benighted + Heksen par Jérôme Justine
La Puce à l'Oreille, Riom, le 27/04/2019
Riom n'est plus ! Disparue, désintégrée, effacée !!! Pfffioutttttt... Plus rien !!!! Le lycée Virlogeux n'a pas souffert. Pas eu le temps. Une déflagration, un blast, une... La suite

Morbid Angel : les dernières chroniques concerts

morbid angel par sundae
olympic NANTES, le 19/12/2000
Voici une soirée qui s'annoncait terrible eh bien elle n'a pas manquée à ses prétentions.Le grand plaisir fut la qualité du son pour les groupes qui se révéla précis et puissant. Bien sur tout au long de la soirée se fut baffes sur baffes. HYPNOS tres bonne mise en bouche, BEHEMOT énorme la 1er claque, DYING FETUS alors là ce fut l'allu. Totale... La suite

Le Cabaret Aleatoire - Marseille : les dernières chroniques concerts

Altın Gün + Diaspora Orchestra en concert

Altın Gün + Diaspora Orchestra par odliz
Le Cabaret Aléatoire, Marseille, le 31/10/2019
Après avoir joué de la manœuvre et des amortisseurs pendant un bon quart d'heure, pour trouver ce qui servira de place de parking le temps du concert, on traverse les allées... La suite

Peter Hook & the Light en concert

Peter Hook & the Light par Prakash
Le cabaret aléatoire , Marseille, le 05/05/2019
Alors c'est toujours un peu glauque d'aller à un concert en se disant "je veux le voir avant qu'il claque". Bon j'avoue, j'avais ça dans un coin de ma tête quand je me suis bougé... La suite

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) en concert

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) par Philippe
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 05/05/2019
Deuxième passage à Marseille, après celui de 2014 à l'Espace Julien, de Peter Hook, le légendaire bassiste de Joy Division et de New Order. Mauvaise surprise, le concert semble... La suite

Arch Enemy + the Charm the Fury en concert

Arch Enemy + the Charm the Fury par Jgaz Photo
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 11/06/2018
Les suédois d'Arch Enemy étaient de passage à Marseille, dans le cadre de leur tournée Européenne 2018 "Will To Power Tour". Et c'est le groupe " The Charm The Fury " qui a... La suite