Accueil Chronique de concert Mudhoney + Birds of Avalon + Hank 4
Jeudi 28 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Mudhoney + Birds of Avalon + Hank 4

Knitting factory - New York 17/10/2006

Critique écrite le par

Premier des deux concerts de Mudhoney à New York Ca fait Presque 12 ans que je les ai pas vu!!!! Et c'est mon groupe préferé. Autant dire que je suis anxieux et très en avance aussi.Du coup je poirotte devant la salle au moins un quart d'heure. Je rentre. Le merch est tres rudimentaire :3 cds (les deux derniers et la compil March to fuzz) + deux t-shirts!!! La salle ne se remplit que tres lentement.

21h: le premier groupe attaque : Hank 4. Une bande de quadragenaires ventripotents de San Francisco (le guitariste a un t-shirt Amoeba) qui envoient un garage punk bien gras. 2 reproches le batteur est très mauvais!! Le chanteur a un jeu de scene à chier . Sinon les morceaux sont sympas. A écouter sur disque pour voir.



2eme groupe ; Birds of Avalon. Alors là voila la révelation qui vient de Caroline du nord et dont tout le monde parle !!! Heureusement pour eux que Led zep a existé parceque sinon je sais pas ce qu'ils auraient pu faire!!! C'est du copier mal colé car ils sont pas au niveau de leurs influences. Y'a une fille dans le groupe,à la guitare et c'est elle qui fait les solos. Ca change du gros macho poseur habituel !!!! Le chanteur pose ,puis prend son tambourin, repose, prend son harmonica, rerepose, prend ses maracas, tous cela en disant des tones de yeah baby,I feel all right, give me more et tout le tralala. On s'attend à une reprise de free mais non. Tant mieux!!!!


Voila le moment tant attendu !!! Mon Graal !!! Ils arrivent !! Ils sont là !!! Et ils sont dans un sale état !!!! Etrangement c'est Mark Arm qui est le mieux conserve !!! Comme quoi peut être l'héroïne.... Dan Peters (qui est le plus jeune du groupe 37 ans ) ressemble a un bon père de famille qui frolle la cinquantaine, Steve Turner est maigre comme une bicyclette et hirsute. Guy Madison est assez pépère Et Mark Arm est flamboyant !!! Le matos est toujours aussi impressionant : 9twin reverb d'époque, guitare gretch à paillettes pour Arm et quart de caisse dan electro pour Turner.



Ca attaque par Suck you dry. La salle qui s'est rempli repond du tac-au-tac et ça devient la machine à remonter le temps !!! Toute la salle pogotte, ça slamme ça crie ça chante.... En 2eme on a It is us (single du dernier album) qui envoie aussi . 3eme morceau ??
You got it !!!
L'apocalypse !!!
Le public est en fusion. Les 20 premiers rangs sont intenables !!! Et eux?? Et bien ils sont comme des gamins. Turner qui a l'air d'être le seul à avoir la set list commence ses intros comme si il leur posait des devinettes. Mark arm est mort de rire.... Ensuite on attaque avec Into the drink (seul morceau de l'album Every good boys qui sera joué Ce soir. Dommage c'est mon preferé !!) En fait je m'appercois qu'ils jouent quasiment que des singles!! Le concert est un gros best of. Touch me I'm sick arrive en plein milieu.
Puis le dernier album : hard on for the war,endless yesterday. Après une heure ils attaquent When tommorow hit, le seul passage assez lent du concert qu'ils coupent au milieu pour l'enchainer avec In and out of grace. C'est incroyable. Vous prenez l'original,vous multiplies la vitesse par 2 et vous êtes encore loin !! Dan Peter va a une vitesse incroyable et le breack est hyper agressif. Guy Madisson est le bassiste qu'il faut pour ce style de concert. Son jeu est plus agressif ,plus rapide et plus brutal que celui de Matt Lukin (qui au dernieres nouvelles serait devenu born again Christian).



Fin.
Ils sortent. La foule est en fusion. Ca hurle, ça exige un retour. Ils reviennent. Ils attaquent le rappel avec Sonic infusion (de Since we become translucent)
Terrible morceau fuzz. Ensuite Mark Arm repose sa guitare est devient uniquement chanteur pour 2 reprises hard core. La premiere sera Fix me de Black flag. La deuxieme sera Hate the police des Dicks qu'ils jouent depuis leur debut. Fin!!!
J'y retourne demain soir avec sieur Bilou. Et si c'etait tous les soirs de la semaine je serai booké !!!

 Critique écrite le 22 novembre 2006 par Laurent


Mudhoney : les dernières chroniques concerts

Mudhoney en concert

Mudhoney par jorma
Le Cabaret Aleatoire - Marseille, le 01/06/2012
Nostaaaaalgie ... Nooostaaaaaaaalgiiiie !!!!!!!!!! Mudhoney à Marseille, vous y croyez, vous ? Le Grunge, les dégaines crapouilloux, les années lycée... On est tout d'abord... La suite

Mudhoney + Non! en concert

Mudhoney + Non! par Gandalf
Le Cabaret Aleatoire à Marseille, le 01/06/2012
Franchement, qui peut vouloir aller à un concert de Mudhoney en 2012 ? Et déjà, qui peut être au courant que le concert a lieu ce soir tellement la promo a été inexistante ? Et... La suite

Refused + Beirut + Mudhoney + Purity Ring + Reignwolf + Unicornibot (Festival Primavera Sound 2012) en concert

Refused + Beirut + Mudhoney + Purity Ring + Reignwolf + Unicornibot (Festival Primavera Sound 2012) par monsieur
Barcelone, le 31/05/2012
Les Espagnols n'ont jamais su se coiffer ni s'habiller mais une chose est sûre, ils savent faire des programmations de festivals. Un des premiers et des plus illustres de... La suite

Mudhoney (Festival Villette Sonique 2012) en concert

Mudhoney (Festival Villette Sonique 2012) par Pierre Andrieu
Parc de la Villette, Paris, le 27/05/2012
Mudhoney, une légende - vivante ! - du grunge, en plein air sous le chaud soleil parisien, devant un public de fans et gratuitement en plus, grâce au festival Villette... La suite