Accueil Chronique de concert Nada Surf
Lundi 13 juillet 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Nada Surf

Nada Surf en concert

Cabaret Aleatoire, Marseille 31 octobre 2012

Critique écrite le par

Je ne les ai pas vus depuis leur passage aux Eurockéennes de 2003 mais jamais à Marseille, ayant raté leur passage à l'Espace Julien en 2008. Une anomalie corrigée ce soir avec un concert à l'image de leurs derniers disques, sans surprise mais rudement efficace.



La salle est correctement remplie pour une veille de jour férié avec PSG/OM dans le poste et pas mal de bons groupes programmés ailleurs. Pas vu la première partie, Ezra, qui jouait très tôt, et raté un ou deux titres des New Yorkais.



Ambiance trentenaire à la cool avec des mines touchantes au premiers rangs, connaissant par coeur les nombreux titres du trio qui a recruté depuis deux albums un guitariste additionnel.



Visuellement, si on est à peine surpris de voir un Matthew Carnes un peu bouffi avec les années, aux cheveux grisonnants lui donnant des faux airs de Darren Tulett, on s'étonne en revanche que Daniel Lorca, le bassiste, arbore toujours ces affreux dreadlocks de fraggle si peu raccords avec leur power pop élégante.



Musicalement, par contre c'est toujours aussi bon Nada Surf, une savoureuse alternance de ballades crève coeur et de hits à guitares qui font mouche. S'ils ont fait l'impasse sur leur plus gros tube ("Popular", leur "Creep" à eux) et mon titre préféré ("Blonde on blonde"), c'est un concert best of qui pioche un peu dans chacun de leurs albums.



Les récents "Jules & Jim" ou "When I was young" sont autant appréciés que les plus connus "See these bones", "Inside of love" ou le toujours superbe "80 windows". Beaucoup d'interaction avec le public, toujours dans un français impeccable. Généreux et mouillant indéniablement la chemise, le groupe jouera plus d'une heure et demie et n'oubliera pas au rappel leur deuxième gros tube "Always love" largement acclamé.



Et une version rock'n'roll et à rallonge de "Blankest year" où les fans sont mis à contribution avec le fameux "Fuck it!" entonné en choeur. Les plus insistants auront droit à du rab un peu à la manière de La Femme à Marsatac.



Alors que les lumières se sont rallumées depuis quelques minutes et que la sono crache un vieux Elastica, ils reviennent finalement sous la pression jouer un très beau "Blizzard Of 77" totalement nu, joué acoustique et sans ampli.



Ils repartent en remerciant longuement ce public enthousiaste dont les sourires semblait répondre "De Nada".

Nada Surf : les dernières chroniques concerts

Nada Surf (15ème anniversaire de l'album Let Go) en concert

Nada Surf (15ème anniversaire de l'album Let Go) par Lebonair
Le Cabaret Sauvage / Paris, le 05/02/2018
Le plus français des groupes américains, Nada Surf, est passé par le Cabaret Sauvage à Paris le lundi 5 février... Au cours d'une petite dizaine de dates ce mois-ci en France,... La suite

Nada Surf  en concert

Nada Surf par Lebonair
La Maroquinerie Paris, le 20/07/2010
Le plus français des groupes américains, Nada Surf sont passés dans le 20ème à la Maroquinerie, ma salle préférée, près de chez moi, pour deux dates, le 19 et 20 juillet 2010.... La suite

Nada Surf + Underground Railroad + Kim Novak en concert

Nada Surf + Underground Railroad + Kim Novak par odliz'
Espace Julien - Marseille, le 01/10/2008
L'espace Julien fait salle comble ce soir avec la venue des américains francophiles Nada Surf entre deux dates internationales pour la sortie chanceuse de leur 5ème album. ... La suite

Cabaret Aleatoire, Marseille : les dernières chroniques concerts

Altın Gün + Diaspora Orchestra en concert

Altın Gün + Diaspora Orchestra par odliz
Le Cabaret Aléatoire, Marseille, le 31/10/2019
Après avoir joué de la manœuvre et des amortisseurs pendant un bon quart d'heure, pour trouver ce qui servira de place de parking le temps du concert, on traverse les allées... La suite

Peter Hook & the Light en concert

Peter Hook & the Light par Prakash
Le cabaret aléatoire , Marseille, le 05/05/2019
Alors c'est toujours un peu glauque d'aller à un concert en se disant "je veux le voir avant qu'il claque". Bon j'avoue, j'avais ça dans un coin de ma tête quand je me suis bougé... La suite

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) en concert

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) par Philippe
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 05/05/2019
Deuxième passage à Marseille, après celui de 2014 à l'Espace Julien, de Peter Hook, le légendaire bassiste de Joy Division et de New Order. Mauvaise surprise, le concert semble... La suite

Arch Enemy + the Charm the Fury en concert

Arch Enemy + the Charm the Fury par Jgaz Photo
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 11/06/2018
Les suédois d'Arch Enemy étaient de passage à Marseille, dans le cadre de leur tournée Européenne 2018 "Will To Power Tour". Et c'est le groupe " The Charm The Fury " qui a... La suite