Accueil Chronique de concert La Nose
Dimanche 27 septembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

La Nose

La Nose en concert

La Meson, Marseille 17 janvier 2020

Critique écrite le par

La Nose by Pirlouiiiit 17012020

C'est donc après le très chouette showcase (qui comptait quand même 2 fois plus de morceaux que leur dernier album) de Bird in Shell au Lollipop Music Store) et après avoir constaté que le concert de Parade à la Baronne avait été déprogrammé que j'arrive à la Meson à l'heure, ce que je sais tout de suite au nombre de personnes en train de s'empoisonner lentement mais surement devant la porte. J'ai même le temps de discuter de la Bretagne, du festival du Chant de Marin de Paimpol, de Fanch le Marrec etc ... avant que Gilles ne batte le rappel à l'intérieur.

La Nose by Pirlouiiiit 17012020

Dans son traditionnel mot d'introduction il nous rappelle qu'ils attaquent quand même cette année leur 17ème année de programmation (pour ma part cela fait 14 ans que je fréquente ce beau lieu), et que dans le groupe de ce soir il y a 2 vieux de la vieille (comprendre qui ont déjà joué un paquet de fois à la Meson) à savoir Aurélien Arnoux à la guitare électrique et François Rossi à la batterie tous deux membre de Das Simple et de tout un tas d'autres formations ...

La Nose by Pirlouiiiit 17012020

Le quartet est complété par deux chanteuses : Pauline Willerval (Gadulka, Violoncelle et composition) déjà vue aux côtés de De la Crau et Lisa Langlois (de Toulouse). Avant de venir j'avais jeté un coup d'œil à la video qu'ils avaient mis sur le site de la Meson et comme j'ai déjà eu l'occasion de l'écrire celle-ci m'avait laissé perplexe pour son mélange de rock, chant médiéval et textes étranges.

La Nose by Pirlouiiiit 17012020

En rentrant dans un Meson bien pleine, je remarque tout de suite beaucoup de musiciens (c'est souvent bon signe) : 2/3 de De la Crau, 2/2 de Bertolino / Le Gac (qui jouent le lendemain), 1/5 du Cor de la Plana, 1/2 de Post Coitum ainsi que Gildas Etevenard croisé le matin même au boulot. Bref du monde et comme cette fois il n'y pas assez de place juste devant le groupe je me mets plus du côté de l'entrée.

La Nose by Pirlouiiiit 17012020

Juste aux pieds de Pauline. Aurélien, un peu derrière elle, annonce la couleur "ça va être fort" et rappelle qu'il y a des bouchons à l'entrée ou au bar. Je mets les miens. François est habillé tout en blanc avec une cravate (faite maison si j'ai bien compris). A gauche de Pauline il y a donc Lisa et son micro. Ils attaquent justement par ce Soies qui m'avait tant surpris.

La Nose by Pirlouiiiit 17012020

La musique de La Nose est sacrément difficile à décrire mais ce qui est sûr c'est que comme tout le monde ce soir là j'en ai pris plein les mirettes et les esgourdes. Le double chant Pauline-Lisa aux voix et attitudes si différentes et si complémentaires fait des merveilles. Elle se donnent la réplique en chantant ou dans ces poèmes entre les morceaux.

La Nose by Pirlouiiiit 17012020

Il y dans leur chant ce je ne sais quoi de médiéval qui contraste sacrement avec le section guitare-batterie plutôt intello-noise-jazz. Les morceaux se suivent mais ne se ressemblent pas si ce n'est qu'ils ne ressemblent à rien de connu. Les textes sont parfois drôles ou délirants, étrangement beaux, en tout cas toujours surprenant "Des mini morceau de girafe dans le frigo".

La Nose by Pirlouiiiit 17012020

Les parties instrumentales (parfois presque bretonnes) avec la gadulka, la guitare et la batterie sont juste envoutantes. Il faut dire aussi qu'ils sont aussi beaux à regarder jouer qu'ils ne sont à écouter. Que ce soit Lisa qui dansouille quand elle ne chante pas (comme on le ferait assurément si on était debout), François au jeu toujours aussi mystique, Aurélien et ce sourire scotché et scotchant et enfin Pauline au visage toujours concentré mais qui se laisse aller à quelques sourires complices.

La Nose by Pirlouiiiit 17012020

Il m'est arrivé de penser à d'autres artistes en les écoutant ; des gens aussi différents que Ottilie B, Casey, Magma, Ange ou encore les Femmouzes T pour diverses raisons. Comme je le disais j'avais peur que ce drôle de mélange ne tienne pas plus que le temps d'un morceau, et bien non seulement ça tient mais on regrette même que cela ne dure pas encore beaucoup plus longtemps que les 12 morceaux de la setlist. Cela fait déjà un petit moment que le groupe existe et tourne ... vraiment content d'avoir enfin croisé leur route. Avis aux curieux

Set list : Soies, De l'eau, Makité, Le pendu, Zolivent, Qui haut, J'aime ta plaie, Maitresse, Odieux, Gobe l'œil, Sanguin, Nuisances

Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

La Nose by Pirlouiiiit 17012020 - 7380

La Meson, Marseille : les dernières chroniques concerts

Anais en concert

Anais par Pirlouiiiit
Meson, Marseille, le 31/01/2020
Dans le documentaire Marseillais Yeah Yeah Yeah de Alexandra Musso la chanteuse batteuse de La Chasse faisait justement remarquer qu'il n'y a pas tant de groupe de filles que ça... La suite

Du Bartas, Duo Bertolino / Le Gac en concert

Du Bartas, Duo Bertolino / Le Gac par Agent Massy
La Mesón, Marseille, le 18/01/2020
Duo Bertolino / Le Gac Essentiellement de la vielle à roue (Bertolino) avec de la flûte (Le Gac), et aussi des programmations électroniques répétitives et minimales (des... La suite

Fantazio & Manu Theron (Carte Blanche à Fantazio) en concert

Fantazio & Manu Theron (Carte Blanche à Fantazio) par Pirlouiiiit
Meson, Marseille, le 14/12/2019
Dernière étape d'une soirée bien remplie côté musique puisqu'elle a commencé au Roll'Studio avec le duo Henri Florens & Christophe Leloil, puis à l Espace Julien où je me suis... La suite

Fantazio - Histoire Intime d'Elephant Man en concert

Fantazio - Histoire Intime d'Elephant Man par pirlouiiiit
La Meson, Marseille, le 13/12/2019
Première de 2 grosses soirées de concert et troisième et dernier concert pour aujourd'hui. Tout juste échappé du Leda Atomica qui recevait Hakim Hamadouche et ses amis/musiciens... La suite