Accueil Chronique de concert Parking Shell + Catalogue + Frustration
Dimanche 9 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Parking Shell + Catalogue + Frustration

Parking Shell + Catalogue + Frustration en concert

La Machine à Coudre, Marseille 6 avril 2013

Critique écrite le par

Ce soir, l'excitation est à son comble pour un concert qu'on a marqué en rouge vif dans notre agenda, il y a plusieurs mois déjà. Et d'ailleurs, les malheureux qui n'ont pas eu la bonne idée d'acheter leurs places à l'avance (par exemple dans l'excellent magasin de disques Lollipop Music Store) en seront pour leurs frais : C'est sold out, oh yeah ! Phénomène qui ne se produit pourtant pas souvent à la Machine à Coudre, mais traduit le passage de groupes un peu plus "hype" que la moyenne (la dernière fois pour moi : les énormes Thee Oh Sees convoqués par les pétroleuses de B-Side, qui avaient déclenché un brave bordel à l'entrée comme dans la salle).


Ce soir ce sont les Frustration from Paris, coupables d'avoir commis le plus excitant album français de 2013 à ce jour (et surtout dans la catégorie post-punk où c'est le meilleur depuis des années !), que font venir les Relax-and-Co, trio DIY, fulminant (et en partie enceinte) de programmation de groupes fumants depuis que je suis en âge de venir à des concerts ici... Une fois entrés sous les regards envieux (haineux ?) des imprévoyants (certains rentreront quand même plus tard !), on est assaillis de bonnes vibrations, avec une Machine à Coudre pleine de gens décidés à se décrasser les cages à miel avec un nettoyant de grande qualité ! Le public très varié comprend même une fraction psychobilly notoire, gomina et tatouages en avant, eu égard (je l'apprendrai plus tard) à la présence dans Frustration de 3 ex-Teckels, groupe de garage/oï apparemment trépassé depuis une bonne décennie...


Mais bien avant les stars de la soirée, on commence par Parking Shell. C'est un duo emmené par un copain local des Frustration, que l'organisation a poussé à remonter sur scène après une longue absence. On aurait presque pu le deviner : le rock punk qu'il produit avec un deuxième guitariste et une boîte à rythme est en place, mais ça manque un poil d'assurance, d'un peu de folie et de variété... Cela étant le chanteur à tendance taciturne, semble quand même se faire plaisir et surtout, faire plaisir au très grand public amicalo-familial venu l'applaudir, par exemple avec le titre ultra-basique J'aime le rock'n'roll... Et puis, il n'y a rien d'indigne dans leur set court (20 minutes peut-être) et assez simple, mais loin d'être inécoutable : très bien pour échauffer le public !


Deuxième plateau, toujours avec une boîte à rythme, ce sont les Catalogue, post-punk from Marseille. Deux garçons et une fille, dont "Eric-trolux" dedans qui pour une fois joue de la guitare et non de la basse. D'après concertandco c'est un groupe assez jeune, mais avec beaucoup d'expérience de la scène, et ça s'entend ! La chanteuse Emma (également des Human Toys ? connais pas) est agréable à regarder, elle a une belle voix, les compositions sont justes, enlevées, plaisantes à découvrir sur scène.


Une étoile rouge dans ses cheveux semble suggérer une filiation avec le sexy et mystérieux courant "soviet twist" de Marseille et un titre me semble d'ailleurs reprendre une ligne de basse (et/ou un riff) d'Elektrolux, groupe de rock garage qu'aiment tous les gens de goût que je connais... Dans la salle , on commence à s'agiter un peu, le bar est toujours pris d'assaut bref, tout le monde passe déjà une excellente soirée grâce à ce trio tranchant, inspiré et même assez ... groovy dans son approche du post-punk !


Après ces entrées et la salle étant bondée jusqu'à la gueule, il fait déjà 90 ° C et dans une atmosphère tropicale (mais on a encore rien vu !), quand les Frustration arrivent enfin sur scène... Après un Worries joué pas assez fort, le groupe de 5 gaillards, dont enfin, enfin ! un vrai batteur, trouve rapidement ses marques sur la pétaradante Around. A l'image du chanteur, qui se fait vite à l'idée que non, il n'aura pas vraiment d'oxygène à respirer ce soir malgré le ventilo ajouté en catastrophe par l'organisation.


Ce qui ne l'empêchera pas, heureusement, d'illuminer la prestation entière du groupe par sa voix claire et puissante, curieusement plus en avant sur scène que sur disque, et encore plus belle qu'on l'avait imaginée... A signaler aussi, derrière son air un peu martial (rien qu'à sa coupe de cheveux j'avais deviné que les psychobillies étaient là pour lui !), un coté très sympa, pas fier et au contraire généreux dans la prestation - tout comme ses camarades d'ailleurs.


Et quelques gestuelles rigolotes pendant les ponts musicaux, voire un ou deux trop brefs hommages aux danses mythologiques de Ian Curtis... C'est peu dire que ce putain de groupe, au son globalement post-joydivisionesque (c'est-à-dire sonnant comme un Joy Division qui aurait pu bosser 10 ans de plus !), est foutrement plaisant à voir en live, et le public ne s'y trompe pas : ça commence à remuer comme des pop-corn sous un couvercle dans la salle, et pour ma part je m'éponge plus efficacement que je n'arrive à me réhoublonner...


Et ce aussi bien sur les chansons du dernier album (la plus grande partie du set) que sur des plus anciennes... Une chanson comme la sublime It's gonna be the same, interprétée avec lyrisme, s'enrichit même d'une composante émouvante inattendue : je suis à deux doigts de la chair de poule, tout comme avec certains titres de ... Joy Division... Comme souvent pour les très bons albums, je n'ai pas ressenti le besoin de retenir le nom des titres de Frustration, mais leurs chansons se prêtent bien à les retrouver : Premeditation, Uncivilized sont des bombes.


...La deuxième montant en puissance jusqu'à faire sauter un spectateur au plafond, en mode slam, au milieu du pogo ambiant et quasi-général, mais dans un bon esprit : on rattrape collectivement le candidat au vol libre juste avant qu'il atterrisse sur le crâne ! Plus saignantes encore à mon goût sont We Miss You et No Trouble, qui marquent sans doute le climax du concert, avant qu'on nous reprenne à coups de tatanes avec la bien-nommée Assassination, dont la basse me trotte encore dans la tête 3 jours après...


Le groupe, manifestement content du très gros effet qu'il nous fait, ne semble plus très pressé de partir et jouera encore plusieurs titres avant de ne même pas faire semblant de sortir : la déjantée Angle Grinder, la terriblement dansante Too many questions (on croirait du Cure époque Pornography !). Et un rappel de trois titres (prévus, d'après la set-list infra), moins connus mais pas moins efficaces, pour finir de nous assommer de joie.


Enorme concert donc, de l'année assurément (on est qu'en avril mais quand même) : il n'y a plus qu'à rajouter Frustration à nos alertes Concertandco pour être sûrs de ne jamais, jamais rater un de leurs futurs passages - nul doute que tout le monde fera la même chose pour s'éviter de futures et atroces... frustrations.


Voilà un concert qu'on est pas prêt d'oublier : ça valait bien 25 euros de baby-sitting et 5 putains d'étoiles ! Merci mille fois à Relax-and-co, et bon vent messieurs !

Quelques vidéos par ici !

Setlist :
Worries
Around
No Premises
As they said
Midlife Crisis
It's gonna be the same
Premeditation
I just wanna hide
Uncivilized
We Miss You
No Trouble
Assassination
Angle Grinder
Too many Questions
---- Encore :
I Can't forget You
Blind
Faster

Catalogue : les dernières chroniques concerts

Computerstaat - Catalogue en concert

Computerstaat - Catalogue par Agent Massy
L'Intermédiaire Marseille, le 04/05/2019
Très bonne ambiance ce soir là à l'Intermédiaire. Sincère envie de fêter cette sortie d'album de Catalogue : High Grey Effective. Magnifique titre, dont je peine un peu à... La suite

Sam Karpienia & Nicolas Dick + Parade + Catalogue (Concert de soutien à la Machine à Coudre #1) en concert

Sam Karpienia & Nicolas Dick + Parade + Catalogue (Concert de soutien à la Machine à Coudre #1) par Pirlouiiiit
Le Molotov, Marseille, le 28/12/2018
Décidément c'est le mois des concerts de soutien ... après les concerts de soutien aux sinistrés de la Rue d'Aubagne, ceux en soutien aux inculpés de la Plaine, hier c'était le... La suite

Cambarada + Catalogue + Stygmate en concert

Cambarada + Catalogue + Stygmate par odliz
La Salle Gueule, Marseille, le 23/02/2018
La Salle Gueule , petite cave aquarium dans le ventre de Marseille, nous emmène ce soir en roadtrip. On démarre tout en douceur avec le post-rock ambiant de Cambarada , soit... La suite

Catalogue + Walking Idiots + Usken en concert

Catalogue + Walking Idiots + Usken par pirlouiiiit
Machine à Coudre, Marseille, le 02/02/2018
Avant hier j'étais vraiment fatigué ... aussi le truc raisonnable en sortant du gala des glaces (pendant lequel j'ai pu apprécié les talents cachés de certains et me rendre... La suite

Frustration : les dernières chroniques concerts

Frustration en concert

Frustration par lol
Le Trianon, Paris, le 06/03/2020
Frustration, qui d'habitude se cantonne à donner des concerts dans de petits clubs (qu'il retourne systématiquement), s'offrait une date parisienne de gala au Trianon pour terminer... La suite

Fat White Family, Mattiel, Frustration, The Warlocks, Black Midi, New Candys, Iceage (Levitation France 2019) en concert

Fat White Family, Mattiel, Frustration, The Warlocks, Black Midi, New Candys, Iceage (Levitation France 2019) par Pierre Andrieu
Le Quai, Angers, le 20/09/2019
Lors de sa septième édition, qui avait lieu au Quai d'Angers les 20 et 21 septembre 2019, le festival Levitation France n'a pas failli à sa très bonne réputation, qui est plus... La suite

Frustration en concert

Frustration par lol
Les Cuizines, Chelles, le 15/02/2019
Frustration est indéniablement avec 4 albums en une quinzaine d'années d'existence l'un des trésors cachés et l'un des secrets les mieux gardés du rock français. Découvert il y a... La suite

Frustration + JC Satan (10 ans de Picture Organic Clothing) en concert

Frustration + JC Satan (10 ans de Picture Organic Clothing) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 08/12/2018
Non, contrairement aux apparences, et même s'il y a Frustration et JC Satan en haut de l'affiche du soir à La Coopé, ce n'est pas un concert pour fêter les 10 ans du label Born... La suite

Parking Shell : les dernières chroniques concerts

Parking Shell, Garces Kelly en concert

Parking Shell, Garces Kelly par Pipoulem
LAM, Marseille, le 21/02/2020
Le LAM (LedaAtomicaMusique) accueille ce vendredi 21 février 2020 deux groupes qui représentent bien la scène locale rock marseillaise. Le concept de cette, maintenant... La suite

Rue du Rock #5 (Copernic, Dareda, The Insomniacs, Parking Shell, Telescope Road, Yvi Slan, The Dirteez) en concert

Rue du Rock #5 (Copernic, Dareda, The Insomniacs, Parking Shell, Telescope Road, Yvi Slan, The Dirteez) par Lumak
Rue Consolat, le 24/09/2017
Le beau temps était au rendez vous pour la 5ème édition de la Rue du Rock avec cette année 22 concerts. Bien sûr, impossible de tous les faire mais en parcourant les différents... La suite

La Machine à Coudre, Marseille : les dernières chroniques concerts

Interview du Père Noël, par (the Great) J2P en concert

Interview du Père Noël, par (the Great) J2P par The Great J2P
Laponie, Suède, le 02/12/2020
J2P, l'ancien programmateur de la feue et regrettée Machine à Coudre, maintenant "DJ résident" au Sing or Die à Marseille est parti en Suède, il y a rencontré le Père Noël et nous... La suite

Sing or Die ! Karaoke (special Halloween), à La Machine à Coudre en concert

Sing or Die ! Karaoke (special Halloween), à La Machine à Coudre par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 11/11/2018
Petite chronique-prétexte en forme d'hommage et de soutien, à la Machine à Coudre et à ce qu'elle représente pour tout le public "underground" de Marseille. A l'heure où j'écris,... La suite

Jeffrey Lewis & Los Bolts en concert

Jeffrey Lewis & Los Bolts par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 17/09/2018
On devrait toujours faire confiance à ce magnifique outil qu'est le site Concertandco ! Grâce à son agenda bien à jour (et à quelques critiques déjà élogieuses trouvées sur le... La suite

Parade - Welcome to the Parade en concert

Parade - Welcome to the Parade par Catherine B.
La Machine à Coudre Marseille, le 14/09/2018
... Parade. La musique prend tout son sens. Le truc authentique. Je suis simplement conquise pour la deuxième fois. Le meilleur reste à venir et comme me glissait un Pro à... La suite