Accueil Chronique de concert Patti Smith and her band
Vendredi 24 septembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Patti Smith and her band

Patti Smith and her band en concert

World Financial Center Plaza - New York 08 juillet 2003

Critique écrite le par

Depuis le temps que j'attendais ce concert ... en fait depuis que j'avais lu cette chronique il y a presque un an ! Elle avait bien failli passer a Nîmes avec Bowie l'année dernière et puis finalement celui ci était venu tout seul ... bref tout cela pour vous dire combien j'attendais beaucoup de ce concert. Annoncé pour 19h je me débrouille pour être sur place a 18h30, mais trop tard, comme pour les Fab Faux, ils ont disposé des chaises devant la scène et limité le nombre de personnes qui ont accès a l'intérieur des barrières ... pas pu avoir le fameux tampon qui permet de rentrer, me voila donc condamné a rester sur le cote (pas si mal placée finalement) a regarder tous les VIP rentrer les uns après les autres. Finalement ce n'est pas plus mal car à l'intérieur il est soit disant interdit de prendre des photos. Sinon il fait très chaud et humide ce qui rend l'attente encore un peu moins supportable.


Apres un bref speech de l'une des organisatrices, Patti Smith and her band font leur apparition. Grande, mince, habillée d'une sorte de pantacourt en soie noir, t shirt, gilet, et veste noire, elle arrive tout sourire derrière sa longue chevelure grise. Ma première pensée : quelle classe ! Elle salue le public ... elle a un petit quelque chose de grand mère et dégage le même cote tendre et gentil que Jane Birkin par exemple.



Sur scène elle est accompagnée d'un clavier, de deux guitares (dont une doit faire la basse j'imagine) et d'un batteur dont la batterie est ornée d'un magnifique symbole de paix. Des les premiers instant je suis saisi par la beauté de sa voix grave, râpeuse, que j'ai l'impression d'avoir toujours entendu ... et l'énergie qui se dégage de ses morceaux. C'est rock quoique calme par moments.



Apercevant des amis a elle dans la foule, elle se demande comment elle va pouvoir les rejoindre et voyant que le bord de la scène est un peu haut, elle finit par faire le tour (pendant une partie instrumentale) pour venir les embrasser et rejoindre la scène au pas de course pour reprendre le chant. Peu de temps après un jeune fille et un garçon traverseront le devant de la scène pour s'asseoir au premier rang ...et Patti de hausser les épaules en souriant pour nous dire "C'est ma fille".



Public très féminin ... de tout age, avec peut être quand même une majorité de gens de l'époque ... Tout de suite dedans elle ne cessera d'inciter le public a chanter, voire a se lever ... mais faut pas rigoler on est a New York et ça semble se confirmer ici a un concert rock on ne bronche pas ... Gestuelle très énergique avec des espèces de coups de poing ou de mise en garde avec sa main droite ... par moment elle sautait partout, ou s'accroupissait ...



Pendant l'heure et demi de concert elle alternera morceaux pechus et morceaux calmes pour un équilibre presque parfait. A un moment, pour l'un des morceaux les plus calmes j'ai eu l'impression d'entendre Beth Gibbons. Pas vraiment un spécialiste de sa discographie je pourrais quand même dire qu'on a eu le droit a Gloria (juste avant le rappel qu'elle s'excusera de ne pas avoir pu chante jusque au bout en raison de l'humidité). Elle jouera aussi notamment 1959, People have the power.



Pas mal de tchatche entre les morceaux même si au début elle nous apprendra que demain elle part en tournée au Japon, c'est pour cela qu'elle s'entraînait à ne rien avoir a dire au public. Elle introduit enfin son tube (co-ecrit par Bruce Springsteen) Because the Night, en ce souvenant qu'il y a 40 ans ?!? elle se promenait sur la 8eme av regardant les vitrines sans pouvoir se payer un coup a boire et qu'un beau jour elle a entendu cette chanson qui sortait de tous les postes de radio ...



Elle s'est donnée a fond, visiblement ravie d'être la ... elle n'arrêtait pas de répéter des trucs du genre "Qu'y a t il de mieux qu'un concert gratuit dans NY ?". Tout comme Suzanne Vega au Bowery Ballroom, elle a mis ses lunettes pour nous lire un passage d'un de ses bouquins. Elle a aussi passé le bonjour a Pearl Jam qui jouait le même soir au Madison Square Garden (a un tarif presque aussi exorbitant que Neil Young soit dit en passant).



Toujours aussi militante elle nous a vante les mérites de l'eau (entre deux crachats par terre pour arroser le ciment), puis a abordé des sujets plus politiques (nous prévenant que si on commençait a la faire parler elle allait vite nous faire chier a mourir - traduction approximative mais le ton y est). Le tibet, mais bien sur aussi l'administration Bush. People have the power a été pour elle l'occasion de se lacher sur Georges fucking Bush (qu'elle a prononce avec une reelle rage), parlant de cette tragédie qui nous avait frappé juste derrière (l'ex World Trade Center se trouve en effet a une 100aine de mètres) demandant notamment aux gens de se souvenir du 10 septembre (et non pas du 11). Leur demandant si a l'époque ils auraient acceptée tout ce que cette administration de shithead est en train de faire, détournant l'argent de nos enfants pour aller bombarder des civils .. c'est un peu caricatural mais tellement sincère et vrai qu'on ne pouvait qu'applaudir a ses propos.



Apres quelques autres we the people par ci par la et quelques autres morceaux elle a fini par nous dire en revoir après un long morceau ou elle a maltraite un clarinette, nous remerciant, car elle s'était vraiment amusée (et ça se voyait). Nous disant qu'il faudrait rentrer chez soi, boire de l'eau et ... vous savez ce que vous avez a faire (avec un regard entendu). Au final un concert dont je me souviendrai longtemps et ou ce fut un plaisir en dehors de la musique de découvrir les différentes facettes de la belle Patti Smith : la rockeuse qui s'excite sur sa guitare et qui crache, la militante engagee qui s'énerve contre l'apathie ambiante, la tendre mère de famille réellement émerveillée d'être sur scène, etc ...



Petite remarque pour finir, je la verrais bien reprendre The house of the Rising Sun ...

Site de Patti Smith : https://pattismith.net/

Plus de photos par Pirlouiiiit en cliquant ici

Bonus vidéo (sans son) :



Patti Smith : les dernières chroniques concerts

Patti Smith en concert

Patti Smith par lol
Olympia, Paris, le 26/08/2019
C'est une nouvelle fois à l'Olympia, qui est son pied à terre parisien attitré depuis son retour à a la musique en 1994 après 15 années de deuil et d'absence, que Patti Smith se... La suite

Patti Smith, Josh T. Pearson, Cut Worms, Jonathan Bree, Nils Frahm, Ariel Pink (La Route du Rock 2018) en concert

Patti Smith, Josh T. Pearson, Cut Worms, Jonathan Bree, Nils Frahm, Ariel Pink (La Route du Rock 2018) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, le 18/08/2018
En ce samedi 18 août où il fait beau et chaud en Bretagne, c'est le cœur léger et gai comme un pinson que l'on se rend au Fort de Saint-Père, où l'on a encore une fois eu... La suite

Patti Smith joue l'album Horses en concert

Patti Smith joue l'album Horses par Xavier Averlant
Olympia, Paris, le 20/10/2015
Trois soirs de suite, Patti Smith est venue Boulevard des Capucines célébrer les 40 ans de la sortie de son premier album "Horses". Pas spécialement d'actualité musicale, son... La suite

Patti Smith joue l'album Horses et plus ... en concert

Patti Smith joue l'album Horses et plus ... par lol
Olympia, Paris, le 20/10/2015
Le 20 octobre 2015, Patti Smith fêtait à l'Olympia les 40 ans de son premier album, le légendaire "Horses". Ce n'est pas mon disque favori de cette artiste, je lui préfère très... La suite