Accueil Chronique de concert Spaceheads & Max Eastley + Cyro Baptista (Festival MIMI 2002)
Mercredi 23 juin 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Spaceheads & Max Eastley + Cyro Baptista (Festival MIMI 2002)

Hopital Caroline - Ile du Frioul - Marseille 28 juillet 2002

Critique écrite le par

Personne ne s'étant décidé à la faire je crois bien que c'est moi qui vais la faire ... avec quelques jours de retard donc ... Comme jeudi on quitte Marseille par la dernière navette, laissant donc derrière nous le Vieux Port gardé par le Fort Saint Jean et le Fort Saint Nicolas ainsi que la Cathédrale ...



Parti sur une navette encore plus grosse que la dernière fois (le Sea World II je crois) on se rend à peine compte qu'on est sur l'eau ... par contre la fumée des pots d'échappement bien épaisse derrière, nous rappelle une nouvelle fois que si le ciel de Marseille est en générale dégagé, c'est grâce au Mistral ... qui ne souffle pas aujourd'hui ... bref on atteint assez vite l'Hôpital Caroline :



... que l'on rejoint un peu plus vite que la dernière fois étant donné qu'on a eu deux jours pour repérer les virages à couper et autres pseudo raccourcis. Arrivés là haut, nous avons le droit comme à chaque fois à un petit texte introductif de la part de F. Richard (président de l'AMI) accompagné une nouvelle fois par Mr Briand (président de l'association de sauvegarde de l'Hôpital Caroline) qui nous apprendra cette fois, à nouveau sans micro, que cette chapelle néo-classique au pied de laquelle a été montée la scène a été construite en 1828 (car Napoléon a décidé que tous les édifices publique devraient être désormais bâtis dans ce style).

Vint ensuite le tour des Spaceheads, duo batterie trompette anglais bien habitué de la scène marseillaise puisqu'on a pu les voir au moins trois fois par le passé : 2 fois au Balthazar et une fois au Café Julien. La dernière fois où je les avais vu, j'avais vraiment accroché et trouvé qu'une énergie très communicative se dégageait de leur set.



Cette fois le concert promettait d'être un peu différent puisqu'ils étaient accompagné de Max Eastley et de son arc (instrument à une corde de son invention). F. Richard avait eu beau nous prévenir que la soirée allait commencé en douceur, j'ai trouvé leur set super super mou. En dehors du dernier morceau avant le rappel j'ai trouvé que cela tardait à décoller. Le batteur a passé pas mal de temps debout à agiter des sortes de maracas apparemment très inspiré, le trompettiste m'a donné l'impression de moins souffler dans sa trompette, quant à Max Eastley pour être honnête en dehors d'un moment ou l'autre je ne me suis pas rendu compte de l'apport de son arc ...



Trop expérimentale pour moi ? en tout cas pas assez péchu pour moi je me suis plutôt embêter ... dommage.

Ensuite, cruel dilemme pour la suite. Allions nous prendre la navette de minuit ou celle d'une heure et demi ? Un longue semaine de travail m'attendant et la fatigue aidant nous avons choisi la première option et n'avons donc pu voir que le tout début du set, nettement "plus sportif", du brésilien de New York Cyro Baptista


Après une entrée en scène remarquée (du fond du public avec des tuyaux qu'ils font tourner au dessus de leur tête) ils ont commencé à gesticuler sur scène avec leurs 10aine de percussions : de la batterie au tambour en passant par le pot de peinture retourné où l'espèce d'arbre à tambourin, le tout orchestré par le gars Baptista à la tenue un rien clown excentrique.



Au bout d'un quart d'heure je n'étais pas mécontent de m'en aller car je ne pense pas que j'aurais tenu tout le set. J'ai un peu eu l'impression que ça allait vite tourner en rond et le côté déguisements - comedia dell'arte ne m'enchantait guère. Ca ma donné l'impression d'être un battucada géante ... ou un truc du genre Stomp ou Tambours du Bronx ... en beaucoup moins bien ... mais attention je n'en ai vu qu'un quart d'heure.



C'est donc au son des percussions que nous sommes repartis au trot vers la dernière navette régulière qui nous a reconduit jusque dans un Vieux Port illuminé ... bien fatigués.



Festival Mimi : les dernières chroniques concerts

Festival MIMI : Saul Williams-The Brother Moves On en concert

Festival MIMI : Saul Williams-The Brother Moves On par Phil2guy
Hôpital Caroline-Marseille, le 10/07/2016
Le rythme du chroniqueur-festivalier est tout de même assez intense, il faut garder ses oreilles bien ouvertes et son cerveau en éveil avec tous les sons dont on s'imprègne (et... La suite

Festival MIMI-Rêve Général-Aksak Kaboul/Aquaserge en concert

Festival MIMI-Rêve Général-Aksak Kaboul/Aquaserge par Phil2guy
Marseille-Hôpital Caroline, le 09/07/2016
On embarque une nouvelle fois au Frioul pour la 3e soirée de cette édition du Festival MIMI 2016 qui a lieu à l'hôpital Caroline pour une " Nuit de l'Os qui Compte ", avec deux... La suite

Festival MIMI-Acuerdas-Los Piranas en concert

Festival MIMI-Acuerdas-Los Piranas par Phil2guy
Hôpital Caroline - Frioul - Marseille, le 07/07/2016
On embarque au Frioul pour la première soirée de cette session MIMI 2016 avec deux formations latines pour le moins atypiques Acuerdas est un projet qui réunit la chanteuse... La suite

Festival MIMI-:  Drame + AF Diaphra + DJ Pépé en concert

Festival MIMI-: Drame + AF Diaphra + DJ Pépé par Phil2guy
Toit Terrasse -La Friche Belle de Mai, le 01/07/2016
La première soirée de la session 2016 du Festival MIMI a lieu sur le toit terrasse de la Friche Belle de Mai, s'inscrivant également dans le cadre des soirées " On Air ", bref un... La suite

Spaceheads : les dernières chroniques concerts

LoOp + Spaceheads par Hum !
Café Julien - Marseille, le 01/02/2002
Même si le concert était annoncé pour 22h30, en sortant je suis arrivé un peu à la bourre chez moi, ai mangé en 3 seconde et ne suis arrivé au Café que vers 23h-23h30. Pourtant le concert n'avait pas commencé. Tout ça pour dire que même quand s'est annoncé tard, ça commence encore plus tard ... Du coup j'ai pu assister à quasiment tout le set de... La suite

Spaceheads par Hum !
Balthazar (Marseille), le 17/03/1999
Première fois que je vois le Balthazar aussi plein que ça un mercredi ! Il faut dire qu'il y avait de quoi : les Spaceheads (duo mythique batterie trompette) venus tout droit de Lonfdres nous ont offert un spectacle impressionnant. On peut voir enfin sur scène comment ils arrivent à rendre leur son aussi tordu, bouclé, électronique ...Point de vue... La suite

Hopital Caroline - Ile du Frioul - Marseille : les dernières chroniques concerts

Festival MIMI : Saul Williams-The Brother Moves On en concert

Festival MIMI : Saul Williams-The Brother Moves On par Phil2guy
Hôpital Caroline-Marseille, le 10/07/2016
Le rythme du chroniqueur-festivalier est tout de même assez intense, il faut garder ses oreilles bien ouvertes et son cerveau en éveil avec tous les sons dont on s'imprègne (et... La suite

Festival MIMI-Rêve Général-Aksak Kaboul/Aquaserge en concert

Festival MIMI-Rêve Général-Aksak Kaboul/Aquaserge par Phil2guy
Marseille-Hôpital Caroline, le 09/07/2016
On embarque une nouvelle fois au Frioul pour la 3e soirée de cette édition du Festival MIMI 2016 qui a lieu à l'hôpital Caroline pour une " Nuit de l'Os qui Compte ", avec deux... La suite

Festival MIMI-Acuerdas-Los Piranas en concert

Festival MIMI-Acuerdas-Los Piranas par Phil2guy
Hôpital Caroline - Frioul - Marseille, le 07/07/2016
On embarque au Frioul pour la première soirée de cette session MIMI 2016 avec deux formations latines pour le moins atypiques Acuerdas est un projet qui réunit la chanteuse... La suite

Festival MIMI 2015-Acid Mother Temple- Gunkanjima en concert

Festival MIMI 2015-Acid Mother Temple- Gunkanjima par Phil2guy
Iles du Frioul-Hôpital Caroline , le 05/07/2015
Soirée japonaise pour la dernière de cette édition 2015 du Festival Mimi avec Gunkanjima et les très attendus Acid Mother Temple On commence avec Gukanjima, une création... La suite