Accueil Chronique de concert Les Tambours du Bronx
Jeudi 15 avril 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Les Tambours du Bronx

Les Tambours du Bronx en concert

La Cigale, Paris 7 avril 2015

Critique écrite le par



Les Tambours du Bronx reviennent fort en ce début de printemps 2015 ! Après avoir sorti leur nouveau et double disque "Corros" le 16 mars dernier (chronique à lire sur le site... ), ils démarrent une nouvelle tournée et un passage à Paris ce mardi 7 avril à la Cigale. C'est la 1ère fois que je me rends à leur spectacle, je dis bien spectacle et non concert mais je connaissais de nom et de réputation.



Forcément, cela fait tellement longtemps qu'ils ont démarré l'aventure, c'était en 1989 près de Nevers. Aujourd'hui et ce soir, ils seront 16 au total donc les 5 rescapés du début. Pas vraiment compliqué de deviner qui sont-ils, c'est les plus anciens, les plus âgés mais pas forcément les moins énergiques, les moins fous et les moins brutaux.



C'est maintenant l'heure d'aller découvrir cette bande de joyeux lurons, enfin de brutes, il est près de 20 heures quand je rentre à la Cigale et des fourmis, je plaisante. Ce n'est pas des fourmis qui nous attendent ce soir mais plutôt un méchant rhinocéros et des corbeaux noirs qui tourneront autour de la bête féroce, flippant, non . Probablement, étonnant et bruyant, assurément. La salle, ce qui est rare est en format assis ce soir car la fosse sera recouverte
de sièges rouges. Par cette configuration, cela offrira plus de confort aux spectateurs plutôt âgés pour la moyenne, un peu plus d'hommes que de femmes. On trouve des jeunes également qui doivent apprécier le bruit, les percussions, le métal je pense ou qui ont été bercé par la musique des Tambours du Bronx grâce à leurs parents. Enfin, si je peux dire bercer car ce soir, point de calme et de douceur, plutôt du bruit, allez, je vais employer le terme "vacarme" et "Intensité", ça serait plus juste, enfin, quoique...



La salle est bien remplie, ce n'est pas complet mais il y a du monde malgré tout. La fosse est pleine en revanche et les gens ont l'air plutôt bien motivés et certains, certaines sont déjà à fond, bien chauds bouillants avant l'heure, surtout une, comment dire...bien pétée déjà. Je passe sur la première partie un peu insipide et tranquille avec ce jeune musicien qui affrontera la meute plutôt calme à ce moment de la soirée. Rien d'original et de transcendant, il proposera. Il est seul au chant et à la guitare et parfois jouera du dj-ridou. Un homme qui aime les femmes, qui parle et chante des histoires, ses déceptions amoureuses mais passons, je ne me souviens même plus du nom du gars, désolé.




Il est 20h45, Les Tambours du Bronx arrivent sur scène, les bidons en métal sont alignés en demi-cercle et en fond sonore, on entend le cri des corbeaux comme sur l'ouverture du dernier disque "Corros". C'est parti pour une heure trente d'une intensité rare et un vacarme absolu. Je me retrouve au 1er rang pour faire des photos et croyez-moi, les boules quiès sont OBLIGATOIRES. Certains spectateurs n'en portent pas et je pense qu'ils ont sifflé durs pendant la totalité de leur nuit tellement c'était surpuissant à vous en faire décoller la mâchoire.



Difficile sinon de décrire le show, je ne vais pas en dire beaucoup, regardez plutôt les photos pour mieux comprendre. Je préfère vous délivrer notre sentiment à la sortie car nous étions venus en famille.
On a été un peu déçu dans l'ensemble même si on a trouvé cela fort et que nous étions admiratifs de leur performance car physiquement, c'était incroyable et si dense.



Ils sont donc 15 sur scène avec un mec derrière aux commandes d'un clavier et justement, on aurait aimé plus de variétés dans son jeu.
Ce soir, on a entendu de la musique/bruit industrielle alors qu'on aurait apprécié entendre des plages plus variées et différents registres tels que l'afro-beat, du rock, de la techno, de la world music car ils sont capables de tout cela, d'amener différentes atmosphères. Mes doux parents ont souffert, ils ont été littéralement lobotomisés, ont trouvé que c'était plutôt du bruit (à juste titre) même si je nuancerai quelque peu leur propos.



Devant dans la fosse, on était quand même bien pris par le spectacle offert, par la surpuissance qu'ils y mettaient à jouer avec leurs bidons mais c'est vrai, du bruit, cela voulait dire également, un peu trop linéaire sur l'ensemble, l'impression d'écouter toujours un peu la même chose. A la moitié du spectacle, le public dans la fosse s'est levé d'un seul homme et le show finira en joyeux bordel.



Malgré quelques titres chantés, enfin hurlé plutôt, sur l'ensemble, cela tient la route évidemment, c'est fort, étonnant, atypique et dingue mais trop linéaire. A la sortie, mon Loulou me dira ceci: les Tambours du Bronx, ceux sont les musiciens du diable aux portes de l'enfer.





précision note: moyen pour la musique et bien pour le spectacle
Durée du set 1h30
Remerciements: Adrien Jimenez etAT(h)OME
LABEL ROCK OUVERT INDEPENDANT

Crédit photos: lebonair

Les Tambours du Bronx : les dernières chroniques concerts

Les Tambours du Bronx en concert

Les Tambours du Bronx par Janfi
Le Silo - Marseille, le 06/10/2015
Ce soir au Silo, à Marseille, j'ai pu voir Les Tambours du Bronx... Ce groupe de percussionnistes urbains est né en 1987 dans la banlieue proche de Nevers (Nièvre). C'est assez... La suite

Les Tambours du Bronx en concert

Les Tambours du Bronx par Ysabel
L'Usine - Istres, le 19/05/2012
Un public plutôt jeune à L'Usine ce soir et même extrêmement jeune pour certains, week-end et même Pont de l'Ascension oblige ... Ambiance bon enfant donc, mais une salle pas... La suite

Les Tambours du Bronx en concert

Les Tambours du Bronx par LN
Le Bataclan, Paris, le 18/10/2009
Ce soir là nous assistons à une prise d'otages inadmissible de nos oreilles. Le DJ chargé de la première partie de ce concert (première partie non spécifiée sur les billets par... La suite

Les Tambours Du Bronx en concert

Les Tambours Du Bronx par F-aith
Espace Julien - Marseille, le 09/10/2009
Il était temps que je tombe enfin sur les Tambours du Bronx, 20 ans quand même a cassé des morceaux de bois en tapant comme des damnnés sur des bidons ! Donc pour résumé la... La suite

La Cigale, Paris : les dernières chroniques concerts

L'Épée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) en concert

L'Épée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) par Samuel C
La Cigale - Paris, le 14/12/2019
Croisé près de La Cigale, Anton Newcombe confie avant le concert de L'Épée qu'il n'arborera pas son célèbre t-shirt "Eat shit". Il l'a en effet porté la veille à l'occasion... La suite

Philippe Katerine (featuring Lomepal) en concert

Philippe Katerine (featuring Lomepal) par lol
La Cigale, Paris, le 16/12/2019
On ne savait pas vraiment à quoi s'attendre en allant voir Philippe Katerine en concert à la Cigale en ce 16 décembre 2019. En quittant la salle après 1h30 de spectacle, on n'était... La suite

L'Épée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) en concert

L'Épée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) par lol
La Cigale, Paris, le 14/12/2019
L'Épée, super groupe regroupant les Liminanas, la chanteuse et actrice Emmanuelle Seigner et Anton Newcombe, la tête pensante de The Brian Johnstown Massacre, défendait sur la... La suite

Ty Segall And The Freedom Band en concert

Ty Segall And The Freedom Band par Samuel C
La Cigale - Paris, le 10/10/2019
Ty Segall a investi La Cigale les 9 et 10 octobre. Il arrive sur scène à 20h30 avec sa tenue habituelle, soit un croisement entre le bleu de travail et la combinaison réalisée... La suite