Accueil Chronique de concert The Dandy Warhols + AK/DK
Mardi 19 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Dandy Warhols + AK/DK

The Dandy Warhols + AK/DK en concert

L'Olympia, Paris 29 avril 2012

Critique écrite le par





Les Dandy Warhols à l'Olympia de Paris, très belle affiche sur le papier pour un fan de longue date du groupe de pop rock psyché américain... Oui mais voilà, sans être encore grabataires, ils ne sont plus dans leur prime jeunesse et leur carrière semble derrière eux, même si un nouvel album, l'anecdotique This Machine, vient de sortir. Très en joie à l'idée de voir pour la première fois le groupe de Courtney Taylor-Taylor et criant notre bonheur de croiser sa route, on se fait rétorquer par un ami ayant la vingtaine : "  Les Dandy Warhols ? Mais c'est de la musique de vieux ! " Ouch, ça fait mal de prendre ça dans les dents ! L'arrivée dans la salle confirme cette sentence à l'importe pièce, il y a pas mal de spectateurs ayant allègrement franchi le cap de la quarantaine, voire celui de la cinquantaine... Mais fort heureusement - c'est rassurant pour tout le monde ! - des cohortes de jeunes fans ont également fait le déplacement boulevard des Capucines en ce dimanche soir.




AK/DK

Une autre chose qui fait plaisir et qui réconforte, c'est le choix de prendre une première partie de qualité, en l'occurrence le groupe AK/DK, qui profite d'une grosse audience (l'Olympia a l'air d'être plein !) pour se lancer dans un set de feu à base d'électro rock psyché avec synthés à la Suicide et batterie incroyablement folles... Pendant le temps qui leur est imparti, Graham Sowerby et Ed Chivers s'acharnent avec sauvagerie sur leur attirail de choc : synthés, batteries et micros. Et le résultat vaut le détour dans le style synth rock 'n kraut démoniaque ! A découvrir !






The Dandy Warhols


Les très attendus Dandy Warhols arrivent ensuite, à la grande joie d'un public majoritairement conquis d'avance, avec en fond de scène l'emblème et le nom du groupe de Portland, Oregon... Au programme de la soirée, sous de mystérieuses lumières faites pour renforcer l'impact trippant des morceaux, une très belle série de tubes et de titres magistraux (Mohammed, We Used To Be Friends, Not If You Were The Last Junkie On Earth, Good Morning, Godless, Bohemian Like You,Country Leaver, Boys Better... ), un ventre mou en milieu de concert avec de nouveaux titres ou des passages longuets, mous et/ou pas inoubliables puis une final jubilatoire. Le toujours beau gosse et très poseur Courtney Taylor-Taylor assure des parties vocales superbes façon Ziggy Pop Reed et des riffs de guitares tranchants, Zia McCabe reste discrète (ce soir, pas de séquence torse nu, quel dommage !) derrière ses claviers, admirablement triturés, et donne du tambourin quand il le faut, Peter Holmstrom assure aux guitares truffées d'effets vrillants et Brent DeBoer, quant à lui, s'acquitte avec classe de sa tache à la batterie. Malgré les années qui passent, ces gens-là semblent heureux d'être en tournée ensemble, de jouer dans la mythique salle de l'Olympia (bien sonorisée en cette belle soirée) et d'être à Paris, France. Comme tout bon américain en goguette, Courtney parle d'ailleurs du Sacré Cœur, Zia choisissant, elle, d'imiter l'accent français... Le public a ainsi droit à un show humain, souriant et presque intime.




Point négatif, après un départ canon, il y a un long moment de flottement au milieu de la prestation des Dandy Warhols avec des nouveaux titres peu enthousiasmants, une jam un peu longue (n'est pas Brian Jonestown Massacre qui veut, hein !) et des dérapages vocaux de Mr Taylor qui, en voulant sonner comme le génial Iggy Pop, fait parfois penser à l'infect Billy Idol. Puis le leader des Dandys s'autorise un titre en solo, Every Day Should Be A Holiday et la machine repart comme en 1995, avec des compositions pop and rock à la fois accrocheuses, psychédéliques et truffées de sidérants gimmicks de guitare ou de synthés. En sortant de la salle, l'impression est bonne, même si l'on se dit que le groupe gagnerait à jouer moins de nouveaux titres. Ou à mieux les choisir. A Rock En Seine fin août, le set sera sans doute plus resserré et donc d'autant plus percutant. Rendez-vous est donc pris pour le 26 août 2012 au Parc de Saint-Cloud !





Photos du concert par Robert Gil. Retrouvez plus de photos sur son site www.photosconcerts.com/the-dandy-warhols-paris-olympia et www.photosconcerts.com/akdk-paris-olympia...



Liens : www.dandywarhols.com, www.facebook.com/TheDandyWarhols, https://akdk.bandcamp.com, www.facebook.com/akdkband...



AK/DK : les dernières chroniques concerts

Dandy Warhols + AK/DK en concert

Dandy Warhols + AK/DK par Fanrem
Olympia, Paris, le 29/04/2012
Ah ces Dandy Warhols que je vois pour la neuvième fois, et qui à chaque fois me scotchent littéralement ! Ce soir c'est l'Olympia de Paris qui les accueille. En première... La suite

The Dandy Warhols : les dernières chroniques concerts

Tess Parks, Cannibale, You Said Strange, The Dandy Warhols (Paris International Festival Of Psychedelic Music 2017) en concert

Tess Parks, Cannibale, You Said Strange, The Dandy Warhols (Paris International Festival Of Psychedelic Music 2017) par Paskal Larsen
La Cigale, Paris, le 05/03/2017
Une petite convention de disques (hors festival) Paris Loves Vinyl le matin à l'Espace Reuilly, histoire de dépenser un peu d'argent (investi dans une édition vinyle originale... La suite

The Dandy Warhols (Paris International Festival Of Psychedelic Music 2017) en concert

The Dandy Warhols (Paris International Festival Of Psychedelic Music 2017) par Samuel C
La Cigale, Paris, le 05/03/2017
Certains artistes sont trop rares dans nos contrées, d'autres n'hésitent pas à franchir nos frontières avec régularité : c'était ainsi dimanche 5 mars 2017 le 55ème concert des... La suite

The Dandy Warhols + Telegram en concert

The Dandy Warhols + Telegram par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2017
Pour l'énième tournée française des désormais peu énergiques Dandy Warhols, un groupe qu'on adore depuis longtemps mais qui sort désormais des albums peu enthousiasmants, le public... La suite

The Dandy Warhols en concert

The Dandy Warhols par Samuel Charon
Le Trianon, Paris, le 14/03/2015
D'après l'impressionnante gigography figurant sur leur site officiel, les Dandy Warhols semblent entretenir une relation toute particulière avec la France. On comptabilise en... La suite

L'Olympia, Paris : les dernières chroniques concerts

The Strokes en concert

The Strokes par Ludmilla
Olympia, Paris, le 18/02/2020
Dans un Olympia plein à craquer, j'ai du mal à réaliser ce qu'il se passe... je suis là pour voir The Strokes ! Portant mon badge 'Is This It' acheté au concert à la Brixton... La suite

Stereophonics en concert

Stereophonics par Samuel C
L'Olympia - Paris, le 29/01/2020
21 années se sont écoulées entre le premier et le dernier passage des Stereophonics à l'Olympia. En 1999, c'était rock mais déjà passable, le public était jeune et Kelly Jones... La suite

Hubert-Félix Thiéfaine en concert

Hubert-Félix Thiéfaine par lol
Olympia, Paris, le 22/11/2019
Deux soirées à l'Olympia clôturaient la tournée triomphale de rétrospective des 40 ans de carrière d'Hubert-Félix Thiéfaine. Initiée il y a plus d'un an, elle avait fait escale... La suite

Rival Sons + MNNQNS en concert

Rival Sons + MNNQNS par Lebonair
Olympia - Paris , le 09/11/2019
9 mois jour pour jour après un Bataclan complet, les Californiens de Rival Sons sont revenus à Paris investir la salle mythique de l'Olympia et toujours à guichets fermés. En... La suite