Accueil Chronique de concert The Kills + Naive New Beaters
Lundi 26 octobre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Kills + Naive New Beaters

The Kills + Naive New Beaters en concert

Théâtre Lino Ventura à Nice 18 Octobre 2008

Critique écrite le par

Magnifique lieu que ce Théâtre Lino Ventura, situé dans une cité populaire un peu à la manière du Toursky à St Mauront (Marseille)...
Seul petit hic, le nom le dit... c'est un théâtre... donc concert assis... enfin heureusement les premières rangées de fauteuil sont suffisamment éloignées de la scène (pas surélevée) pour espérer danser...

Petite surprise : finalement il y a une première partie et il s'agit des jeunes (un peu hype, pléonasme ?) Naive New Beaters...Je les avais découvert à "ce soir, ou jamais" et je les avais trouvé pas trop passionnant bien que relativement rigolos...Et ce soir, c'est un peu pareil.



Je leur donne 10/10 au niveau de l'état d'esprit : costumes parmi les plus moches de l'histoire de la rock music, chorégraphies stupides, apartés très con-con du chanteur (il m'a vraiment fait rigolé quand il a lancé "c'est vraiment la crise, nos parents nous file plus d'argent de poche".)
Bref, ils se prennent pas du tout au sérieux et ça, ça fait plaisir.

Au niveau musical, leur électro/rock est relativement honnête et peut dans les meilleurs moments faire taper du pied. Mais j'ai trouvé cette demi-heure un peu longue quand même...Le public autour de moi, parlons-en du public autour de moi, lui est fan et déjà bien dans le "mouv".

Les Kills est un des très rares groupe de rock a avoir émergé dans les 00's dont je suis un fan absolu. Du coup, c'est certainement la première fois où je me retrouve entouré d'un public à 90% en jean slim et acnéidin...Je me dis que si des pogos se déclenchent, je vais casser de l'adolescent ce soir...( enfin gaffe, les vieux du public, sûrement leurs parents, sont assis derrière)...



Les Kills démarrent avec U R a fever et ça met d'emblée tout le monde dans le truc. Certain jeunes hommes à la voix pré pubère crient des "Alison, Alison, i love you"...et là je ne peux m'empêcher de penser à "Alison, c'est ma copine à moi"...et ouais, spéciale dédicace à toi Jordy, ô roi de la piste de danse des années 80...



Ils enchaînent leurs titres les plus efficaces : en majorité ceux du dernier album qui est de loin leur album le plus dansant et le meilleur depuis le premier. L'acoustique du lieu est bonne. Les Kills sont les rois de la pose "rock star", donc hyper photogéniques et ils sont aussi à fond dans leur truc
donc très tripant à regarder...



Pourtant, je sens rapidement que le set va être court : leurs titres atteignent rarement les 3 minutes et il aurait fallut une set list improbable de 30 titres (soit à peu près leurs 3 albums) pour tenir 1h30.



Du coup, au bout d'à peu près 50 minutes ils se barrent...et reviennent pour 2 titres, dont un bluesy crade et trop calme dont le titre m'échappe (sûrement une reprise)...Au final, 1h05 de set : un peu court je trouve, surtout quand on a fait plus de deux heures de route pour venir les voir...

Ensuite, le public de rock 00's m'est apparu pas très rock'n'roll : plus là pour crier, la bave aux lèvres et les boutons prêt à exploser, "je t'aime", "qu'est-ce que t'es beau/qu'est-ce que t'es belle",
que pour vraiment faire la fête ensemble et se bouger le cul slimé.
Enfin, la scène pas surélevée faisait que dans le meilleur des cas on était
très proches des deux "sexy beast" mais dans le pire on avait parfois que le son et plus l'image.

Bref, pour toutes ces petites raisons je suis rentré un peu déçu, mais je demande qu'une chose les revoir encore et encore parce que quand même c'est à peu près le meilleur truc qui soit arrivé au Rock ces 5 dernières années.

Photos : adeline f pour www.liveinmarseille.com

> Réponse le 21 octobre 2008, par Adeline F.

Hier soir je me suis retrouvée dans un grand et joli théâtre à Nice pour faire les photos d'un fameux groupe de bon rock anglais, qui à mon grand désespoir attire tous les petits bourgeois de la côte entre 16 et 18 ans... j'étais contre la scène (aussi haute qu'une marche d'escalier) avec derrière peut-être 5 ou 6 rangs de jeunes acnéiques, en majorité des filles, cheveux au vent et lunettes de stars, hystériques devant leurs idoles du moment, et avec une voix qui n'a pas encore muée. C'était très drôle ce contraste entre la musique et le public.. et puis de temps en temps un d'entre eux se retournait pour faire coucou à papa, ou maman, assise bien confortablement dans un fauteuil rouge et moelleux, quelques mètres plus haut.. bref. tout ça pour dire qu'avec les mouvements de foule (plus...  La suite | Réagir

> Réponse le 24 octobre 2008, par roohakim

Après vérif, le titre "bluesy" lors du rappel, qui me disait kekchose et commence par "sometimes i feel so happy, sometimes i feel so sad..." est un titre du velvet "Pale Blue Eyes"...apparemment ils l'ont aussi joué sur le restant de la tournée...  Réagir

> Réponse le 05 novembre 2008, par stephane sarpaux

Et ben ca fait plaisir toutes ces gentilles critiques sur les ado, après tout, on n'a pas le droit d'écouter de la bonne musique si on a pas mué c'est normal. Pour revenir a ma critique j'ai vraiment vraiment adoré les NNBS, d'ailleurs si ca interesse leur album sort en avril 2009, Eurobelix répond a toutes les questions sur le frigo forum sur leur site officiel et les kills, bah les kills quoi :D ils ne m'ont vraiment pas déçue et j'étais surprise d'être aussi prés d'eux (j'ai touché Jamie 3 fois pour dire et a un moment il parle même à ma caméra)si je pouvais y retourner, j'irais ! sinon un théâtre c'est bof bof pour faire un concert avec tout le monde assis dur de secouer le public.  Réagir

> Réponse le 22 décembre 2019, par conrazier jacques

[Nice - 18 octobre 2008] Lourd, bruyant, brutal, The Kills !  Réagir


Naive New Beaters : les dernières chroniques concerts

Fiesta des Suds 2016 - Soir 3 - Cassius - Puppetmastaz - Naive New Beaters - Broken Back - PinkNoColor - Eve Dahan en concert

Fiesta des Suds 2016 - Soir 3 - Cassius - Puppetmastaz - Naive New Beaters - Broken Back - PinkNoColor - Eve Dahan par Julien 13ru
Docks des Suds - Marseille, le 22/10/2016
De la pluie...De la pluie nous accueille à notre arrivée à la Fiesta des Suds. Ce soir c'est samedi soir et si on fait pas gaffe on va vraiment l'attraper, la fievre du samedi... La suite

Conférence de presse Solidays avec Antoine De Caunes, Marco Prince, Tryo, Mai Lan, Mc Solaar, Wax Tailor, Naive New Beaters...   en concert

Conférence de presse Solidays avec Antoine De Caunes, Marco Prince, Tryo, Mai Lan, Mc Solaar, Wax Tailor, Naive New Beaters... par Julyzz
Paris, le 02/06/2013
Le festival Solidays fête cette année ses 15 ans, il aura lieu les 28, 29 et 30 juin. Luc Barruet, créateur de Solidarité Sida, ne sait pas s'il faut se réjouir de ces... La suite

Naive New Beaters en concert

Naive New Beaters par Lionel Degiovanni
Le cargo de Nuit - Arles , le 23/11/2012
Ce soir direction le Cargo de Nuit à Arles, pour revoir aussi une autre découverte que j'avais pu faire lors d'un Paléo, il y a de 3 ou 4 ans je crois .Sur une petite scène,... La suite

Naive New Beaters en concert

Naive New Beaters par Philippe
Le RockStore, Montpellier, le 19/10/2008
Pas question de mélanger des foulards en soie avec du papier Q usagé : séparation des chroniques des ignobles Naive New Beaters et des formidables Kills, trois, deux, un, zéro... La suite

The Kills : les dernières chroniques concerts

(mon) Rock en Seine 2017 : DBFC, Lysistrata, Timber Timbre, The Kills, Frustration, Sleaford Mods, Deluxe, Ty Segall, Mac Demarco en concert

(mon) Rock en Seine 2017 : DBFC, Lysistrata, Timber Timbre, The Kills, Frustration, Sleaford Mods, Deluxe, Ty Segall, Mac Demarco par Philippe
Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud, le 28/08/2017
Hélas, trois fois hélas, l'été se termine déjà, puisque son marqueur de fin, le toujours aimable festival Rock en Seine (15 ans déjà ! on a pas vu le temps passer depuis les... La suite

The Kills + Algiers en concert

The Kills + Algiers par Daddrock
BROOKLYN STEEL - NYC, le 21/07/2017
Brooklyn Steel. C'est d'abord l'histoire d'un voyage et d'un cadeau. Comment venir à New York City sans assister à un spectacle sur Brodway m'avait-on dit ? Et pourquoi pas un... La suite

Rock Werchter - Jour 4 : Foo Fighters - Cage the elephant - Thuston Moore Group - The Kills - Benjamin Clementine - Alt-J en concert

Rock Werchter - Jour 4 : Foo Fighters - Cage the elephant - Thuston Moore Group - The Kills - Benjamin Clementine - Alt-J par Cabask
Werchter, le 02/07/2017
Toutes les bonnes choses ont une fin et on entame le 4ème et dernier jour du festival Rock Werchter ce dimanche 2 juillet. Pour ne pas revivre le cauchemar de la veille et... La suite

The Kills (Festival Art Rock 2017) en concert

The Kills (Festival Art Rock 2017) par Ludmilla
Saint-Brieuc, le 03/06/2017
Si j'étais un garçon, je serais définitivement amoureux d'Alison Mosshart... Arrivée des Kills sur scène, grosse excitation dans le public (et dans les slips de mes... La suite

Théâtre Lino Ventura à Nice : les dernières chroniques concerts

Mogwaï + RM Hubbert  en concert

Mogwaï + RM Hubbert par Choi
Théâtre Lino Ventura - Nice , le 21/03/2011
Motivés par le dernier album, Hardcore will never die, but you will, nous étions 3 dans la voiture pour cette expédition d'un soir, entre Marseille et Nice. 3 à les avoir déjà vu... La suite

Ghinzu en concert

Ghinzu par Simon Pégurier
Theatre Lino Ventura - Nice, le 17/11/2009
Aller à un concert de Ghinzu c'est un peu comme faire un tour de grand huit. Tous d'abord ça commence classe, tranquille, on admire le paysage puis d'un coup sans qu'on s'y attende... La suite

Jacques Higelin + Chinaski en concert

Jacques Higelin + Chinaski par Simon Pegurier
Théâtre Lino Ventura - Nice, le 25/10/2008
Le dernier concert d'Higelin auquel j'avais assisté m'avait laissé un sentiment de dégoût en bouche (le mot n'est pas trop fort). Ce soir là dans le cadre des impeccables Nuits du... La suite

Emilie Satt + Micky Green en concert

Emilie Satt + Micky Green par Simon Pegurier
Théâtre Lino Ventura - Nice, le 03/10/2008
Certaines musiques doivent être écoutées les yeux fermés. Leurs sonorités invitent au voyage, les yeux fermés on est davantage emportés car l'imagination est alors plus débordante.... La suite