Accueil Chronique de concert The Kills + Seasick Steve + Foo Fighters + CSS + Kid Cudi + Smith Westerns + Odd Future + The Feeling Of Love + Beat Mark (Festival Rock en Seine 2011)
Dimanche 17 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Kills + Seasick Steve + Foo Fighters + CSS + Kid Cudi + Smith Westerns + Odd Future + The Feeling Of Love + Beat Mark (Festival Rock en Seine 2011)

Domaine National de Saint-Cloud 26 août 2011

Critique écrite le 28 août 2011 par Philippe

Une chronique qui donne de grands regrets d'avoir du faire faux bond à Seasick Steve & aux Kills (je ne suis arrivé sur site que le lendemain) !

On note que le batteur de Seasick Steve n'est plus un sosie de Garth Algar, mais que le vieux cochon, certes furieusement sympathique, drague toujours la minette sur scène... Drôle d'idée quand on pense qu'il doit avoir le numéro de portable d'Allison Mosshart !

Quant aux commentaires concernant les Foo Fighters, ils correspondent en tout point à mes impressions de leur concert précédent ici même. Immense batteur de la scène rock US depuis 20 ans, comme le rappelle Pierre Andrieu, il n'a certes pas de grandes qualités de vocaliste (le passage le plus marquant la dernière fois fut un rot de bière amplifié 3 millions de fois et qui avait fait frémir les arbres du Parc de Saint Cloud jusqu'à l'entrée...).

Et si Foo Fighters emporte le morceau à l'énergie en live, les albums du groupe sont globalement très anecdotiques, contrairement à ceux des Kills, qui sont autant de pierres blanches dans l'histoire des duos rock sexy.

 Critique écrite le 28 août 2011 par Philippe

> Réponse le 29 août 2011, par Ostap

[Domaine National de Saint-Cloud - 26 Aout 2011] Bonjour à tous. Concernant la chronique de Pierre sur les Foo Fighters, je la trouve un peu dure surtout concernant la qualité des morceaux des Foo Fighters. Etant plutôt adepte de Mercury Rev, Sebadoh, Bill CalLahan etc, il me semble que les morceaux de Dave Grohl sont bien ficelés. Compos à la fois pop, Punk ou même Heavy, je trouve que Grohl ne sombre jamais dans le mauvais gout. Il le frise souvent sans y tomber et cela est sa grande force. Concernant le concert, ce fut un grand moment d'énergie pure avec le sens ricain (californien) avec des Fuck à chaque phrase mais plutôt bon enfant. Je trouve que défendre les Kids au premier rang, c'est plutôt agréable. Ça n'était pas le plus grand concert auquel j'ai pu assister mais ce fut un moment plutôt agréable voir jouissif à certain...  La suite | Réagir


Domaine National de Saint-Cloud : les dernières chroniques concerts

Foals (Festival Rock en Seine 2019) en concert

Foals (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Une heure de show à haute teneur en tubes pour l'imparable passage de Foals à Rock en Seine fin août... Remontés à bloc et visiblement ravis de jouer une nouvelle fois à Paris,... La suite

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Dimanche 25 août en plein après-midi dans le caniculaire été parisien, le groupe irlandais The Murder Capital retourne tout sur son passage au festival Rock en Seine... Sous le... La suite

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 23/08/2019
©Mauro Melis Contrairement à PNL en 2018, The Cure a fait le plein cette année à Rock en Seine, le festival francilien affichant complet vendredi 23 août, jour tant attendu du... La suite

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard en concert

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard par Philippe
Parc de Saint-Cloud, le 24/08/2018
Damnation, l'été 2018 s'est déjà enfui ! On a eu beau y poser autant de jalons festivaliers que possible (Tinals, Hellfest, Eurocks...), nous voilà déjà à sa borne de fin, celle... La suite