Accueil Chronique de concert Weepers Circus + On vend la caravane
Lundi 1er mars 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Weepers Circus + On vend la caravane

Poste à Galène - Marseille 06 Décembre 2007

Critique écrite le par

J'arrive pil-poil pour le début du set des On Vend la Caravane. La salle est peu fournie, une soixantaine de personne à peine. Triste semaine pour les concerts marseillais qui, à part le carton plein pour Aaron, n'auront pas vue foule cette semaine.

Vous savez tout le bien qu'on pense des concerts d'on vend la Caravane, le groupe qui change de formation plus vite que son ombre. En dehors des indéboulonables Blah-Blah (chant, guitare et gouaille) et Julien (contrebasse et nonchalance) s'adjoint un batteur ce soir mais pas le saxophoniste de la dernière fois (indisponible pour cause de cassage de gueule par un vigile).



Leur set sera plus électrique, ce qui nous change vu qu'on a plus l'habitude de les voir dans un format rue / cabaret. Et en plus le timing limité de leur set nous empêchent d'avoir droit aux entrants gouailleurs du Blah blah qui son quand même indissociables de leur univers. Ambiance plus rock française tendance blues avec une touche jazzy apporté par le batteur. La contrebasse est toujours aussi impeccable, derrière le côté "branle dans la lune", Julien étant un putain de bon musicien.



On aura droit à un florilège de leur répertoire. Que ce soit ma préféré le connard du matin, ode à la connerie et à la méchanceté des matins où on est mal luné, en passant par le très VRPesque Réalité où une mamie se fait bouffer par un berger allemand en allant promener son caniche, la très poétique Oeuf de rien en passant par un nouveau morceau aux textes érotiques, malheureusement la guitare trop en avant m'empêchera d'en comprendre toute la subtilité. Et leur excellente reprise des Oiseaux de passage de Brassens en rappel.



On se quitte après avoir goûté au potentiel de ce (excellent) groupe mais frustré de ne pas les voir en formation définitive, ni dans ce format cabaret gouailleur qu'on apprécie tant chez eux. Vivement donc leur prochain passage donc.

Les Weepers Circus débarquent dans la salle, habillés en noir, haut-de-forme et Qraqeb en tête. Rythmes orientalisant pour une excellente entrée en matière avec Ma dame aux camélias. Moi qui les connaissaient à peine, j'avoue être dedans d'entrée. Clarinette et arabe pour les influences orientales et guitare bien rock et lourde.



Leur "uniforme" : habits noirs, haut-de-forme, crânes rasés et boucs renforcent cette idée d'entrer dans un univers qui leur est propre. Même si les paroles ne sont pas spécialement gaies en général, le Cirque des Gens qui Pleurent est des plus sympathique, n'hésitant pas à plaisanter avec la salle.



Mais attention, il n'y a pas que de l'apparence, les musiciens sont assez virtuoses. Tout d'abord le chanteur des plus charismatique, avec sa voix qui rappelle parfois le grand Jacques (rien que ça !) et aux pas de danse chamanique. Le guitariste, aux mimiques hilarantes du début à la fin, et qui nous gratifie de salut sataniste tout au long du concert, est loin d'être manchot même si c'est un sacré poseur ! Aux instruments à vent entre sax, clarinette, flûte à bec, le plus classe d'entre eux avec sa redingote.



Le bassiste, qui est aussi un sacré frimeur avec ses pauses grandiloquentes, peut passer de rythmiques funky ou oppressantes, à un violoncelle envoûtant. Le batteur, le seul qui ait échappé au rasage de crâne et poussage de bouc, est plutôt hirsute mais il assure vraiment, notamment lors d'un beau solo, plus psychopathique que démonstratif. Le clavier est forcement discret derrière ces montreurs de foire mais tout aussi efficace.



Le set présentera essentiellement des morceaux du dernier album comme Le K d'après la nouvelle de Buzzati (à l'introduction parlée qui rappellent le mitard de Trust..; Mais la suite n'a rien à voir !) qui conte l' histoire d'un requin tueur d'homme sur un rythme disco-funky avec une voix résignée face à la traque et au refrain qui rappellent des psalmodies lovecraftiennes.. Les Weepers enchaînent les styles différents mais sans s'éparpiller, la cohérence de leur univers est bien réelle.



On aura droit aussi à une jolie berceuse avec Petit homme. Ils ressuscitent la flûte à bec du collège, vous savez la blanche à plastique, pour Tout le monde chante un morceau dansant aux influences reggae qui dénoncent le conservatisme de la scène musicale actuelle que ce soit les chanteurs engagés qui prêchent aux convaincus ou bien ceux qui chantent la vie quotidienne de la trentaine. Un morceau fort sympathique et plutôt mordant. Le chanteur en profitera pour nous entamer du Johnny et du Joe Dassin...



Au rappel, le chanteur revient seul avec sa guitare pour une magnifique ballade, La renarde (renseignement pris le morceau est à l'origine chanté avec Olivia Ruiz). Un très entrainant pour terminer où ils promettent d'arrêter de boire du pastis...



Au final un excellente découverte d'un groupe qui se donne vraiment sur scène. J'espère que la soixantaine de personnes présentes fera un gros bouche à oreille pour leur prochain passage à Marseille et qu'ils aient un public assez nombreux vu leur talent.

Photos : Yoan-Loic Faure

www.myspace.com/weeperscircus
www.myspace.com/onvendlacaravane

> Réponse le 14 décembre 2007, par Polo

Mon cher pingouin, Une petite rectification quand au "timing limité" de "On vend la caravane". Effectivement, c'est bien ce qui était prévu avant qu'ils n'outrepassent une fois de plus le temps imparti et nous gratifient de vingt bonnes minutes supplémentaires. Une coutume. Indéboulonables, le terme est bien choisi. Brassens aurait apprécié.  Réagir


On vend la caravane : les dernières chroniques concerts

On Vend la Caravane en concert

On Vend la Caravane par Pirlouiiiit
Le Paradox - Marseille, le 28/02/2008
J'ai profité de la très (trop) longue pause entre le set de Kami et celui de Kim Novak au Balthazar pour aller faire un saut un peu plus bas dans la rue d'Aubagne où le Paradox... La suite

(ma) Fête de la Musique, (ma) Fête du Panier, (leur) Fête Bleue 2007 (Menpenti, The Dirteez, Karma Cramé, On vend la Caravane, Vlad, Akli D, Brassens, Tabasco Video, Maison Hantée etc) en concert

(ma) Fête de la Musique, (ma) Fête du Panier, (leur) Fête Bleue 2007 (Menpenti, The Dirteez, Karma Cramé, On vend la Caravane, Vlad, Akli D, Brassens, Tabasco Video, Maison Hantée etc) par Philippe
Marseille Plaine, Panier, Vieux Port, le 24/06/2007
Une fausse manoeuvre nous ayant fait effacer toutes nos photos de la Fête de la Musique, c'est tout dépité qu'on a bêtement pas pris d'appareil pour cette Fête du Panier ni pour la... La suite

Blah Blah (On Vend la Caravane) - Vernissage Expo Photos de Pirlouiiiit (pour LiveinMarseille) au Lollipop Music Store en concert

Blah Blah (On Vend la Caravane) - Vernissage Expo Photos de Pirlouiiiit (pour LiveinMarseille) au Lollipop Music Store par Pirlouiiiit
Lollipop Music Store, le 07/02/2007
Soirée un peu particulière au Lollipop Music Store, puisqu'il s'agit du vernissage de l'expo photo Liveinmarseille (pour ceux que ça intéresse et qui sont loin, n'hésitez pas a... La suite

Cabaret Bordel Line (Vlad + On Vend la Caravane) en concert

Cabaret Bordel Line (Vlad + On Vend la Caravane) par Pirlouiiiit
Theatre Marie Jeanne - Marseille, le 25/11/2006
ATTENTION : ne pas lire cette chronique si vous êtes amené à aller voir le spectacle en effet je me suis permis de le raconter en détail puisque à priori c'était la dernière; cela... La suite

Weepers Circus : les dernières chroniques concerts

Weepers Circus (Festival de la Chanson Française d'Aix) en concert

Weepers Circus (Festival de la Chanson Française d'Aix) par Philippe
Salle du Bois de l Aune, Aix-en-Pce, le 08/10/2009
Les Weepers Circus ont beau sillonner l'hexagone depuis une dizaine d'années, ils ne passent pas si souvent par ici, et même dans ce cas on les rate régulièrement. Sur la base... La suite

Weepers Circus par smol67
strasbourg, le 31/10/2008
Je suis ce groupe de puis plus de 10 ans, et à chaque fois, je ressort de leurs concerts de très bonne humeur, on prend un vrai plaisir à les voir évoluer sur scène (c'est d'ailleurs vraiment un groupe de scène, ils ont longtemps été mis en scène par Caroline Loeb et ont travaillé avec Olivia Ruiz entre autres). Beaucoup d'ambiance, de rigolade,... La suite

Weepers Circus par céline
La Gare Coustellet, le 13/03/2003
J'avais entendu parler de ce groupe, j'avais vu des albums, j'en avais même écouté un...il ne m'avait malheureusement pas tellement marquée. Je savais que c'était de la chanson française, alors j'ai dis : OK! De plus la salle de La Gare, je l'aime bien! C'est vrai, c'est fabuleux ce qu'elle est devenue en quelques années. Un beau lieu, avec une... La suite

LeOparleur + Weepers Circus par Céline
Affranchi - Marseille, le 10/02/2007
Il est 21h, samedi 10 février, je baille à l'arrière d'une voiture, je ne dois pas me laisser aller au coup de barre du Week End des gens qui travaillent trop, je sais qu'après 22h cet état de fatigue ne sera plus qu'un mauvais souvenir. La voiture traverse Marseille à toute vitesse vers le lieu de notre soirée. Ma belle sœur étant... La suite

Poste à Galène - Marseille : les dernières chroniques concerts

Gontard - Splash Macadam en concert

Gontard - Splash Macadam par Lb Photographie
Le Makeda - Marseille, le 12/02/2020
Splash Macadam. Bis Repetita. Y aura t'il quelque chose à ajouter à une chronique écrite il y a moins d'un mois sur un groupe vu en novembre ? Pas de promo d'album en vue, pas... La suite

Venus en Mars + Marie-Flore en concert

Venus en Mars + Marie-Flore par Pirlouiiiit
Makeda, Marseille, le 16/01/2020
Pour être honnête ça partait mal ... rien ne me laissait penser que j'allais accrocher à la musique de cette Marie-Flore dont le portrait envahissait les rues du quartier depuis... La suite

The Bellrays + Lemon Cars en concert

The Bellrays + Lemon Cars par G Borgogno
Le Makéda, Marseille, le 19/10/2019
BELLRAYS Acte III. The Bellrays aiment Marseille. Qui le leur rend bien. C'était au moins leur troisième passage phocéen en groupe. Plus un Bob et Lisa, les deux "leaders",... La suite

Alexis Evans + Syndicat Du Chrome (Festival Tighten Up! #18) en concert

Alexis Evans + Syndicat Du Chrome (Festival Tighten Up! #18) par Sami
Makeda, Marseille, le 21/11/2019
Entre deux têtes d'affiche internationales du festival Tighten Up, de Puppetmastaz la veille au cabaret aléatoire à Pete Rock à la voute quelques jours après, c'est ce soir un... La suite