Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Mardi 1er décembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Namosh : "Keep It For Later"

Pop - Rock / ElectropPop80's

Critique écrite le 05 septembre 2010 par Zeu Western Manooch

Namosh E. Arslan alias Namosh , jeune Kurde basé à Berlin rend sur ce Keep It Later, un vibrant hommage à l'électro-pop des années 80. Toujours en équilibre entre la caricature et la réelle réappropriation, ce deuxième album du bonhomme nous dévoile une personnalité ambiguë, extravertie, aussi proche de Dada que de Jean-Michel Jarre. Voilà pour le grand écart ! Assurément synthétique, un brin excentrique, la musique de Namosh devrait soit vous ravir, soit vous couvrir d'urticaire. C'est ce qui nous... Lire la suite

Liléa Narrative : "Echantillodrome"

Pop - Rock / Abstract

Critique écrite le 01 septembre 2010 par Zeu Western Manooch

Quand pour beaucoup, de Bresson à Welles, le cinéma reste un art sonore, il en est d'autres, de Dj Shadow à Dj Krush, pour qui la musique doit assumer sa part visuelle. Sans trop s'avancer, on peut dire que Lilea Narrative est de ceux là. On le sentait depuis Nouvelle Chair, son précédent opus. Avec cet Echantillodrome de belle facture (titre hommage au Videodrome de Cronenberg), ça se confirme. Dès la première écoute, c'est une très forte sensation de présence qui prime, une incarnation qui... Lire la suite

The Right Moves : "The End Of The Empire"

Autres

Critique écrite le 28 août 2010 par Zeu Western Manooch

The Right Moves, c'est un trio mené de main de maître par le guitariste Ninni Morgia (croisé chez La Otracina) avec à ses côtés Stuart Popejoy à la basse et Kevin Shea (des Talibam !) à la batterie. Ils sortent ce deuxième album, The End Of The Empire, chez Ultramarine Records (Amolvacy) avec Sylvia Kastel aux manettes (les Quivers de Morgia ont eu affaire à elle sur leur Lp 2012). Exit le trompettiste Peter Evans, et pour le coup, c'est bizarre à dire, mais ce disque gagne en variété, en profondeur.... Lire la suite

Zenzile : "Pawn Shop"

Pop - Rock / ElectroDub

Critique écrite le 25 août 2010 par Zeu Western Manooch

Dans la musique, et dans l'électro-dub tout particulièrement, il y a ceux qui s'habillent en explorateur pour montrer où ils vont. Et ceux qui y sont déjà depuis un bail. "Quand tu allais, nous on revenait !" dit le poète. Zenzile y est c'est clair. Leurs cinq maxis et sept albums au compteur parlent en ce sens. Ils confirment même que le billet de retour est passé à la trappe. Pour Pawn Shop, dernière mouture en date du combo angevin, ils ont coupé le moteur de la navette et dérivent... Lire la suite

V/A (+ Gainsbourg) : "B.O.F. Gainsbourg (vie Héroïque)"

Pop - Rock

Critique écrite le 24 août 2010 par Philippe

Sur le film de Joann Sfar, Gainsbourg (vie héroïque) paru début 2010, les avis ont été notoirement partagés - trop anecdotique, incomplet, trop personnel sur un personnage public, etc. Reste que quelques comédiens, Eric Elmosnino en tête (étonnant sosie du chanteur, en tout cas jusqu'à la période Gainsbarre), tiraient bien leur épingle du jeu dans une série de scènes "mythiques" souvent très réussies (l'apparition époustouflante de la Casta en Bardot, Katerine en Boris Vian, Anna Mouglaglis en Juliette... Lire la suite

Karen Elson : "The Ghost Who Walks"

Pop - Rock / Folk/Country/Americana

Critique écrite le 13 août 2010 par Philippe

Pas facile d'exister artistiquement quand on est ancien mannequin, et que votre mari est un guitariste vénéré, un batteur reconnu et même, un producteur avisé. Karen Elson, also known as Mrs Jack White, a pourtant de fort beaux arguments à faire valoir, qui dépassent de loin son physique intriguant de créature diaphane, à mi-chemin entre une héroïne gothique de Tim Burton et une belle plante rousse de couverture de magazines. Et notamment un vrai univers artistique, encore en recherche mais tout à fait... Lire la suite

Red Cardell : "Soleil Blanc"

Pop - Rock

Critique écrite le 11 août 2010 par Pirlouiiiit

" Déjà 12 albums en 18 années d'existence " rappelle le la double page qui accompagne la sortie de ce nouvel album du trio quimperois. Plus qu'une simple constatation comptable cela sonne pour moi comme un fabuleux pied de nez à tous ceux qui pensent qu'en dehors d'un gros label doté d'une puissance financière suffisante pour inonder les boites au lettres de journalistes de versions promo de leurs poulains, point de salut ! Ce disque et l'existence même de ce groupe semblent montrer qu'il est possible de... Lire la suite

Noone : "Maybe The Last"

Pop - Rock / Idm/dubstep

Critique écrite le 11 août 2010 par Zeu Western Manooch

C'est le retour de Noone dans les bacs. Et quel retour mes aïeux ! On avait apprécié son précédent Grenadine, disque électro bourré de confettis. On est plutôt étonné de le retrouver sur cet Ep au titre on l'espère non prémonitoire, le teint et les traits plus marqués, mâchoires serrées...Énervé, en quelque sorte ! Maybe The Last, ce sont cinq titres à la noirceur abyssale qui tranchent avec les précédentes productions du Monsieur. Une évolution qui soit dit en passant nous confirme tout le bien qu'on... Lire la suite

Teenage Fanclub : "Shadows"

Pop - Rock

Critique écrite le 09 août 2010 par Pierre Andrieu

Quand de vieux amis comme les musiciens du groupe écossais Teenage Fanclub - en activité depuis 1989 - reviennent une fois de plus au bercail avec un disque proprement impeccable, il faut crier sa joie et profiter tout de go du bonheur des retrouvailles... Car l'album Shadows - paru en 2010 et qui est prétexte à une tournée mondiale, youpi ! - permet de constater le talent intact de Norman Blake, Raymond McGinley, Gerard Love & co pour trousser des pop songs dans la grande lignée des Byrds, de Big Star et... Lire la suite

Fat Freddy's Drop : "Dr Boondigga And The Big B.W."

Reggae Ska

Critique écrite le 05 août 2010 par Zeu Western Manooch

Après quatre ans d'absence, les Néo-Zélandais de Fat Freddy's Drop (FFD) reviennent les bras chargés de cadeaux. Dr Boondigga & The Big BW en est assurément le plus classieux. Neuf titres d'une virtuosité folle, projetant le reggae dans des travées tortueuses où se célèbre le mariage orgiaque du skank et des beats hip-hop, où les glitchs patraques d'une électro hédoniste dansent un merengue de tous les diables accolés aux riffs d'un blues ivre de réverb. Véritablement à part, inclassable pour tout... Lire la suite

1071 à 1081 sur 5321 critiques trouvées