Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Jeudi 3 décembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Danger Mouse & Daniele Luppi : "Rome"

Pop - Rock

Critique écrite le 04 mai 2011 par Pierre Andrieu

Projet pharaonique et atypique, l'album de pop 'n western spaghetti Rome est le résultat d'un patient travail de composition et d'enregistrement - 5 ans ! - mené conjointement par l'omniprésent producteur musicien américain Danger Mouse (Dark Night Of The Soul, Gnarls Barkley, Broken Bells, Black Keys, Beck, Gorillaz... ) et le compositeur arrangeur italien Daniele Luppi, qui a souvent collaboré sur les travaux de Mr Mouse... Ce vibrant hommage aux œuvres intemporelles du génial Ennio Morricone - les... Lire la suite

Scott Matthew : "Gallantry's Favorite Son"

Pop - Rock / Folk

Critique écrite le 04 mai 2011 par Pierre Andrieu

Doué pour créer de prenants climats sonores spleenétiques (il est d'ailleurs connu pour ses titres figurant dans des BO des films... ), l'Australien heureux d'être triste Scott Matthew donne de ses nouvelles par l'intermédiaire d'un nouveau recueil de chansons folk 'n pop hyper mélancoliques, très romantiques et remarquablement évocatrices : Gallantry's Favorite Son. Quasi sosie vocal de David Bowie - un Thin White Duke jeune et folk, pas très glam... -, notre homme qui se plait à rester discret et... Lire la suite

Keith Richards Overdose : "Keith Richards Overdose."

Autres / rauque'n'roll

Critique écrite le 04 mai 2011 par Philippe

Aaargh, il est donc enfin sorti, et chez Scanner Records (label d'un célèbre radiologue local), le disque du gang de rock'n'roll le plus branque, primesautier et noisy de la scène méridionale, et dont on ne cherche plus la signification du nom depuis longtemps : Keith Richards Overdose ! Un groupe à géométrie variable qui détient, à quatre, le record de dépassement de décibels autorisés dans le plus beau magasin de disque, tout comme dans la salle la plus ungerground de la bonne ville de Marseille...... Lire la suite

Hospital Ships : "Lonely Twin"

Pop - Rock

Critique écrite le 01 mai 2011 par Pierre Andrieu

Toujours très proche de l'univers de Grandaddy (dont le leader, Jason Lytle, était également très fan d'Electric Light Orchestra, des Beach Boys et de Neil Young), Jordan Geiger d'Hospital Ships poursuit sa carrière avec un excellent album joliment intitulé Lonely Twin... Dès le premier titre, le bucolique, rêveur, très léger, super pop et délicieusement psyché Honey, Please, le ton est donné : ce sera classe à tous les étages sur l'album en entier. Les morceaux, écrits d'une plume soucieuse du petit... Lire la suite

Fleet Foxes : "Helplessness Blues"

Pop - Rock

Critique écrite le 29 avril 2011 par Pierre Andrieu

Retour aux affaires du boss de la folk music, le groupe de Seattle Fleet Foxes, avec un majestueux deuxième album intitulé Helplessness Blues... Après de nombreuses écoutes religieusement recueillies de cette nouvelle cathédrale sonore hébergeant en son sein des titres élégiaques de country folk pop psyché, apparait l'idée de demander illico presto la béatification de Robin Pecknold, Skye Skjelset, Josh Tillman, Casey Wescott, Christian Wargo et Morgan Henderson. Ce ne serait que justice puisque, comme... Lire la suite

Zak Laughed : "Love Is In The Carpet"

Pop - Rock

Critique écrite le 28 avril 2011 par Pierre Andrieu

Après un premier album folk pop distribué nationalement par la maison de disques 3ème Bureau - Last Memories Of My Old House, suivi par une grande tournée partout en France -, Zak Laughed enchaine avec Love Is In The Carpet, un disque un peu plus rustique, Lo-Fi et rock publié par Kütu Folk Records (Delano Orchestra, Evening Hymns, Leopold Skin, St Augustine, Hospital Ships... Tournée prévue avec les deux derniers dès le 29 avril), un label à taille humaine, sans doute plus adapté à l'artisanat pop folk... Lire la suite

Mell : "Western Spaghetti"

Pop - Rock

Critique écrite le 27 avril 2011 par zeu western manooch

On ne tarira pas d'éloges à son sujet, c'est sans équivoque qu'on louera les qualités humaines et artistiques de Mell, comme son intelligence ou ses goûts pour le moins singuliers, au diapason de son bagou franc du collier. C'est qu'on la suit depuis un bail. Des premiers pas en Lorraine où elle illuminait notre quotidien vosgien de Sudiste en exil de quelques concerts sur le pouce bien à l'arrache, aux traversées en minibus vers les campagnes bretonnes (Delirock et le bourg de Gomené se souviendront... Lire la suite

Sakya : "Pré"

Autres

Critique écrite le 27 avril 2011 par Zeu Western Manooch

Rien que pour leur nom, qui résonne comme un hommage au clan de Bouddha, le sage des Shakya , les "Capables", on défendra ce quatuor landais et leur premier Lp , Pré. Une longue période de gestation - le groupe existe depuis 2005 - pour ces six titres qui offrent un résumé percutant des capacités de ce groupe à faire bouger les cheveux. Moins ouvertement plan-plan que le laissait présager l'étiquetage "électro-dub-rock", leur musique a semble-t-il perdu en légèreté ce qu'elle a gagné en épaisseur,... Lire la suite

Daphné : "Bleu Venise"

Pop - Rock

Critique écrite le 26 avril 2011 par Philippe

L'introduction orchestrale feutrée qui ouvre Bleu Venise rappelle instantanément (et pour cause, c'est le même arrangeur), la beauté des illustrations musicales de My One and Only Thrill de Melody Gardot. Cette douceur tragique se poursuit sur Venise sous la neige : à l'écoute de la voix à peine fêlée qui se pose délicatement sur cet écrin de cordes boisé, on sait alors qu'on aime déjà la voix de Daphné et qu'on aimera l'écouter, dut-elle nous lire ensuite une page d'annuaire. A se demander Où va Lila... Lire la suite

Têtes Raides : "L'an Demain"

Pop - Rock

Critique écrite le 26 avril 2011 par Philippe

Nous nous sommes tant aimés... C'est probablement parce que vos chansons nous accompagnent depuis pratiquement 20 ans, chères Têtes Raides, et cher Christian Olivier qui revendiquez ce disque comme étant votre plus personnel (à vous, pas à votre groupe), que nous en avons été si déçus : parce qu'il s'est écroulé comme un décor en carton-pâte dès qu'on l'a secoué un peu. Un signe aurait du nous inquiéter : au lieu des anciennes pochettes magnifiques et indestructibles signées des "Chats Pelés", au lieu... Lire la suite

841 à 851 sur 5321 critiques trouvées