Accueil Frank Black en concert
Mercredi 17 juillet 2024 : 6501 concerts, 27137 chroniques de concert, 5414 critiques d'album.


Charles Michael Kittridge Thompson IV, plus connu sous ses noms d'artiste Frank Black ou Black Francis, est le leader et l'un des membres fondateurs du groupe Pixies. Après l'album "Trompe le Monde", il quitte le groupe et entame une carrière solo. Son rock est plus classique que celui de son ancien groupe mais garde parfois quelques teintes caractéristiques des Pixies. Frank Black annonce une série de concerts exceptionnels en 2025, où il interprétera son album "Teenager Of The Year" dans son intégralité, un peu plus de 30 ans après sa sortie.

Frank Black : vos chroniques d'albums
Site

Dernière news

Frank Black en concert au Trianon de Paris le 4 février 2025 [Le 14/07/2024] Le leader, chanteur et songwriter des Pixies, Frank Black, annonce une série de concerts exceptionnels au cours desquels il interprétera son album solo culte "Teenager Of The Year" dans son intégralité, un peu plus de 30 ans après sa sortie. Frank Black sera... La suite

Frank Black : tous les concerts

Ma.

04

Fév.

2025

Frank Black Trianon - Paris 18ème (75)
19H30 De 51.00 à 62.00 €

Frank Black : l'historique des concerts

Sa.

16

Fév.

2008

Sa.

07

Juillet

2007

Rock In Evreux  en concert
Kaiser Chiefs, Frank Black, Jehro, Sharko, Mademoiselle K Rock In Evreux | Frank Black | Sharko | Kaiser Chiefs | Jehro
Hippodrome de Navarre - Evreux (27)

Sa.

30

Juin

2007

Les Extras Sonores de la Luciole en concert
Pop Levi - Frank Black - Archive Les Extras Sonores de la Luciole | Frank Black | Archive | Pop Levi
parc de Guéramé (61)

Ve.

29

Juin

2007

Furia Sound Festival en concert
Archive, Renaud, Frank Black, Joey Starr, Cassius, Pleymo... Furia Sound Festival | Frank Black | Renaud | Archive | The Rakes
Base de loisirs des étangs - Cergy (95)

Ma.

26

Juin

2007

Frank Black + Medusa Frank Black | Medusa
Espace Julien - Marseille (13)

Lu.

25

Juin

2007

Lu.

25

Juin

2007

Ve.

22

Juin

2007

Frank Black : les dernières chroniques concerts 22 avis

Pixies

Critique écrite le 29 mars 2024, par Electric Eye

Olympia, Paris 27 mars 2024

Pixies en concert

Les farfadets de Boston, alias les Pixies, terminent leur tournée relevé des compteurs par trois dates sold-out à l'Olympia, un an pile après avoir rempli la même salle deux soirs de suite... Comme quoi ça mène à tout, le rock alternatif.Le tour de chant est axé sur les deux albums d'avant la séparation, soit Bossanova et Trompe le Monde, déroulés sans surprise en entier et dans l'ordre. Ce qui fait que le concert bat un peu de l'aile pendant la face B de chaque LP... Mais le public, excité tout du long, ne semble pas s'en rendre compte. Une fois la setlist terminée, on a eu droit à un nouveau... Lire la suite

Frank Black

Critique écrite le 26 juin 2007, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 25 juin 2007

Frank Black en concert

"MASSIF CENTRALE, TRANSYLVANIE... "Un concert de rêve dans le Massif Central pour Frank Black... Le public du club de la Coopérative de Mai n'en est toujours pas revenu : en vacances des Pixies, le songwriter à la voix d'airain et aux lunettes noires a semblé transfiguré, tout simplement. C'est drôle ("Hello Transylvania !" lance-t-il en arrivant), souriant, surexcité, intenable au micro et accompagné par un groupe punk'n roll que le public clermontois a retrouvé Mr Black, quatre ans après l'avoir laissé sur un note country folk rock, statique derrière son micro et sa guitare. Frank Black, déchaîné, arpente la scène comme il ne l'a jamais fait depuis ses débuts...Les raisons de ce changement ? La reformation scénique réussie des Pixies, la maturité, un nouvel album ébouriffant (le très rock Bluefinger, à paraître en septembre), le choix de ne pas jouer de guitare électrique et de se concentrer sur le chant et les danses hystériques, sans doute. Car après une superbe introduction de cinq ou six titres en solo à la guitare sèche (avec Velouria, I heard Ramona sing, le hit dylanien Headache et quelques autres perles en versions folk), notre homme appelle ses acolytes Jason Carter (batterie sans fioritures), Ding Archer (basse expéditive) et... Lire la suite

Pixies (Rock en Seine 2005)

Critique écrite le 06 décembre 2005, par Pierre Andrieu

Parc de Saint-Cloud, Paris 25 août 2005

Pixies (Rock en Seine 2005) en concert

Les Pixies, Jean-Paul Huchon... et moi. Les Pixies et moi, c'est une longue histoire d'amour... Commencée en 1991, elle se poursuit encore aujourd'hui sans qu'aucun nuage ne soit venu assombrir cette idylle musicale. Bien sûr, au cours des années, il y eut quand même des hauts et des bas, voire des débats houleux avec ceux qui trouvent que les Pixies ne bougent pas assez sur scène, que le soi disant "benêt" Black Francis écrit des chansons qui le dépassent, que l'unique responsable du génial son du combo de Boston est le guitariste lead Joey Santiago, que Frank Black et Kim Deal sont devenus trop gros, que l'argent est leur seule motivation, que la carrière solo de Mr Black est sans intérêt aucun etc etc. Contre vents et marées, je défends les Pixies car ils m'ont permis de découvrir les joies d'un musique chaotique prenant sa source dans le punk rock des Ramones et d'Iggy Pop, la pop des Beach Boys, des Kinks et des Beatles, la folk music de Bob Dylan et Donovan, le hardcore d'Hüsker Dü, le country folk rock de Neil Young, le rock expérimentalo arty de Pere Ubu et David Thomas et la surf music des Surftones. Cerise sur le gâteau, les références aux films de David Lynch et Luis Buñuel, à la subculture, au sexe, à la bible, au surréalisme... Lire la suite

Pixies (Eurockéennes de Belfort 2004)

Critique écrite le 06 juillet 2004, par Pierre Andrieu

Grande scène, Belfort (90) 3 juillet 2004

Pixies (Eurockéennes de Belfort 2004) en concert

En novembre 2003 à la Coopérative de Mai , notre route avait croisé une nouvelle fois celle de l'imposant - dans tous les sens du terme - Frank Black ; accompagné par son groupe The Catholics, l'ex leader des Pixies avait joué devant un public clairsemé son excellent répertoire solo et quelques titres de son ancien groupe ... Quelques mois plus tard, on retrouve notre homme toujours aussi en forme mais devant 30 000 festivaliers hystériques lors des Eurockéennes de Belfort. Même si les motivations d'une reformation des Pixies pour une tournée Best of ne paraissent pas très "Catholic" (une pluie de dollars ?), Frank Black, Kim Deal, Joey Santiago et David Lovering méritent amplement de récolter les fruits de leur travail acharné pour la cause du rock ?n roll. Come on pilgrim, Surfer Rosa, Doolittle, Bossanova, et Trompe le monde resteront en effet quoiqu'il arrive comme des disques marquants où le punk, la pop, le hardcore, le rock, la folk music et la surf music sont sauvagement passés à la moulinette tordue (et rouillée) des quatre de Boston. Lire la suite

Frank Black : les chroniques d'albums

Frank Black : Fast Man Raider Man

Chronique écrite le 30/07/2006, par Pierre Andrieu

Frank Black : Fast Man Raider Man

Les lucratives tournées avec les Pixies et les rumeurs - persistantes - de composition de nouveaux morceaux avec Kim, David et Joey n'empêchent pas Frank Black de poursuivre son bonhomme de chemin en solo... Dans un style radicalement différent de celui des elfes ; en effet, notre homme aime à retourner aux sources de la musique américaine en écrivant des titres country/folk, blues/rock et soul. Si cela énerve copieusement les fans exclusifs des géniaux Pixies , il faut reconnaître à Honeycomb, paru l'année dernière, et au double album dont il est question ici, Fast Man, Raider Man deux qualités : une véritable passion pour la musique interprétée (qui transparaît dans chaque note jouée) et un talent surprenant pour se mettre dans la peau d'un soul man. Exit les hurlements de putois en rut qui font la renommée de l'auteur de Gouge away ; sur ses derniers disques solo Mr. Black chante comme Otis Redding, Wilson Pickett ou Salomon Burke. C'est avec un velouté sensuel et captivant que le très doué Frank vocalise... Lire la suite

Frank Black Francis : Frank Black Francis

Chronique écrite le 13/01/2005, par Pierre Andrieu

Frank Black Francis : Frank Black Francis

C'est de notoriété publique depuis les débuts des Pixies : en plus d'être habité quotidiennement par le démon du rock n roll sauvage, Frank Black aime bien gagner de l'argent (et il a toujours eu la franchise de l'avouer). On se dit donc que le monsieur abuse sérieusement quand on voit arriver un énième album posthume des Pixies (cette fois, les premières démos enregistrées par celui qui se faisait alors appeler Black Francis)... Et puis, surexcité par le triomphal et tonitruant retour scénique des Pixies, on se dit qu'il serait bête de passer à côté des versions dépouillées de titres désormais rentrés dans l'histoire. La récente publication du coffret de Nirvana - With the lights out - l'a prouvé une fois de plus : avec une guitare et une voix, les bonnes chansons sont souvent encore meilleures. Le héros (parmi d'autres) de Kurt Cobain le prouve à son tour avec quinze titres captés en 1987 par le futur producteur de Come on Pilgrim, Gary Smith. Et là, ô surprise, il y a déjà tout alors que les Pixies s'apprêtent à pénétrer dans un studio pour la première fois : la voix écorchée, les compositions à rebondissement, les atmosphères tordues... Malgré l'enregistrement sur un Walkman (amélioré sans doute... ) et le relatif manque de coffre du... Lire la suite

FRANK BLACK AND THE CATHOLICS : SHOW ME YOUR TEARS

Chronique écrite le 19/09/2003, par Pierre Andrieu

FRANK BLACK AND THE CATHOLICS : SHOW ME YOUR TEARS

Après une thérapie pour exorciser la fin de son mariage, Frank Black est de retour et il n'est pas super content : "Vous n'aimerez jamais un seul de mes putains de disques si vous ne les écoutez qu'une fois." Mais on le sait déjà Frank : on écoute tes œuvres le plus souvent possible (et c'est vrai qu'elles ont tendance à se bonifier). Toujours accompagné par ses fidèles Catholics, le prolixe Charles Thompson livre ici treize nouvelles chansons qui n'apporteront sans doute rien de plus à sa légende de songwriter tordu et génial. Mais, en injectant un peu de country et de blues dans son moteur rugissant, l'ex Pixies démontre qu'il sait encore écrire de bons morceaux qu'il se contrefout de vendre ou non. Si la tonalité est plus triste qu'habituellement, on revient volontiers vers ces tranches de vie prenantes et sincères. On compatit aisément quand le monsieur noie son chagrin... Lire la suite

FRANK BLACK AND THE CATHOLICS : BLACK LETTER DAYS

Chronique écrite le 15/10/2002, par Pierre Andrieu

FRANK BLACK AND THE CATHOLICS : BLACK LETTER DAYS

Ces 18 titres s'écoutent d'une seule traite sans problème, ce disque est parfait pour un trajet sur autoroute de 65 minutes ! L'ambiance générale est plutôt rock country (pedal steel) et rappelle un peu le précédent album de Frank Black And The Catholics, Dog in the sand. Les fantômes persistants de Mick Jagger, Keith Richards, Brian Jones, Bill Wyman, Charlie Watts, Mick Taylor, et Ron Wood rôdent sur ce Black letter days :... Lire la suite

Frank Black : Vidéo

Frank Black : écoute