Accueil Black Lips en concert
Samedi 20 octobre 2018 : 13902 concerts, 25206 chroniques de concert, 5229 critiques d'album.


Les Black Lips écrivent des pop songs teintées de rock garage crasseux, de rock psyché vrillé et de country folk lo-fidelity. Leur album Underneath The Rainbow (paru en 2014) a donné lieu à des concerts épiques, comme toujours ! The Black Lips est en concert au Trabendo à Paris le 13 novembre 2017 et en tournée française...

Black Lips : vos chroniques d'albums
Site

Black Lips en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Black Lips : l'historique des concerts

Di.

20

Mai

2018

Black Lips (us) Rocking Chair - Vevey (ch)

Je.

16

Nov.

2017

Black Lips + Guest Le Grand Mix - Tourcoing (59)

Me.

15

Nov.

2017

Black Lips Le 106 - Rouen (76)

Lu.

13

Nov.

2017

Ve.

25

Août

2017

Rock en Seine en concert
Rock En Seine 2017-25 Août : At The Drive In, Flume, Franz Ferdinand, Jesus And Mary Chain, Mo, The Shins, The Pretty Reckless, Frank Carter & The Rattlesnkes, Grouplove, Barbagallo, Black Lips, Fkj, Caballero & Jansass, Inuit, Teme Tan, No Money Kids... Rock en Seine | Teme Tan | The Shins | The Pretty Reckless | Black Lips | Mo | Cannibale | Flume | Allah-Las | At The Drive-In | Grouplove | The Jesus And Mary Chain | Franz Ferdinand | The Pharcyde | Barbagallo | Frank Carter & The Rattlesnakes | No Money Kids
Parc de Saint Cloud - St Cloud (75)

Sa.

19

Août

2017

La Route du Rock en concert
La Route Du Rock Collection été 2017 - Samedi 19 : Temples, The Jesus And Mary Chain, Arab Strap, Cold Pumas, Parquet Courts, Black Lips, Soulwax, Future Islands, Kaitlyn Aurelia Smith, Le Comte, Prieur De La Marne La Route du Rock | Parquet Courts | Idles | The Jesus And Mary Chain | Soulwax | Arab Strap | Temples | Cold Pumas | Future Islands | Black Lips
Fort de Saint Père - Saint Père Marc en Poulet (35)

Ve.

18

Août

2017

La Route du Rock en concert
La Route Du Rock Collection été 2017 - Pass 3 Jours 18, 19 Et 20 Aout : PJ Harvey, The Jesus And Mary Chain, Interpol, Ty Segall, Dj Shadow, Mac Demarco, Black Lips, Angel Olsen Etc Etc La Route du Rock | Angel Olsen | Ty Segall And The Freedom Band | Black Lips | DJ Shadow | PJ Harvey | Mac Demarco | The Jesus And Mary Chain | Interpol
Fort de Saint Père - Saint Père Marc en Poulet (35)

Ve.

07

Avril

2017

Black Lips : les dernières chroniques concerts 14 avis

The Jesus And Mary Chain, Arab Strap, Parquet Courts, The Black Lips, Cold Pumas, Temples (La Route du Rock Collection été 2017)

Critique écrite le 11 septembre 2017, par Pierre Andrieu

Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo 19 août 2017

The Jesus And Mary Chain, Arab Strap, Parquet Courts, The Black Lips, Cold Pumas, Temples (La Route du Rock Collection été 2017) en concert

Après une énorme première soirée au Fort de Saint-Père pour La Route du Rock Collection été 2017, avec des prestations mémorables de PJ Harvey, Thee Oh Sees, Idles et Car Seat Headrest (entre autres), place à une nouvelle série de concerts jouissifs ce samedi 19 août... Cold Pumas Les choses sérieuses débutent à fond les ballons dès 18 heures 30 sur la scène des remparts avec la prestation scénique nerveuse et marquante de Cold Pumas, qui décoche une volée de titres oscillant entre post punk qui claque, noise qui étourdit et krautrock qui fait tripper... Malgré un côté un peu froid et statique (le chanteur est aussi le batteur), ce groupe dégage quelque chose de percutant et intriguant qui fonctionne sur scène. Parquet Courts On monte en puissance ensuite avec le set revêche et sec de Parquet Courts, toujours très bon sur scène... L'agressivité qui se dégage de chaque titre, les atours minimalistes et bruts de décoffrage des guitares et l'influence du trio Television/Velvet Underground/The Fall marche parfaitement, boostant le festivalier un peu fatigué et lui donnant envie de se lancer dans un pogo frénétique. Et puis l'arrogance et la morgue qui se dégagent du chant ajoutent un côté détaché de tout pas... Lire la suite

Grandaddy + Black Lips (Arte Concert Festival 2017)

Critique écrite le 12 avril 2017, par Samuel C

Gaité Lyrique, Paris 6 avril 2017

Grandaddy + Black Lips (Arte Concert Festival 2017) en concert

Soirée contrastée avec les Black Lips puis Grandaddy dans le cube post-moderne de la Gaité Lyrique et son bar rococo sublime... Black Lips Ajoutés à l'affiche alors que le concert était presque voire déjà complet, les 4 gringalets devenus adultes que sont les Black Lips ne semblent pas avoir à leur disposition leur cohorte de fans hardcore habituels. C'est pour mémoire une des rares formations qui accepte de jouer au pied-lever partout où on lui propose (Inde, Syrie...). Assagi ou pas assez enivré, le groupe préchauffe un certains temps avant de trouver le bon rythme pour son garage-pop de bonne tenue. Le batteur à la coupe afro, avec le mot "merci" scotché au dos de sa veste, contribue avec ses 3 camarades à faire passer un moment très agréable. Grandaddy Avec Grandaddy, on entre dans une autre dimension. Au-delà de l'image simpliste du groupe à casquette de base-ball, barbes et chemises à carreaux, aux pochettes d'albums toujours étonnantes, il y a de la profondeur, de la... Lire la suite

Qúetzal Snåkes + Black Lips

Critique écrite le 02 juin 2016, par odliz

Le Rockstore, Montpellier 30 mai 2016

Qúetzal Snåkes + Black Lips en concert

Je ne prenais pourtant pas spécialement de risques avec ce concert à 168 petits kilomètres de chez moi. Le billet de train n'était pas de contrebande et l'intercités me faisait logiquement arriver entre le goûter et l'apéro. Mais c'était sans compter divers concours de circonstances qui ont tendance à m'arriver plutôt régulièrement. C'est donc non pas à Montpellier mais à Vergèzes Codognan que ma soirée-concert démarre. Un encas SNCF assistance, une demi-heure de route et quelques shots de schnaps estonien plus tard, nous débarquons en plein milieu du set de Qúetzal Snåkes . En même temps, il fait plus que jour, notre synchronisation des montres affiche un petit 20 heures, alors ce n'est pas entièrement de notre faute. Surtout que Qúetzal , c'est sale et sonique à faire cramer les réverbères et macérer les nuits blanches sur une plage brutale ; et comme le groupe revient tout juste d'une tournée de quinze jours américano-canadienne (ou canado-américaine), ils sont encore plus rodés et endurants que la fois précédente à domicile, sur les terres de la Machine à Coudre . Ici, à un mètre de hauteur et avec un son dévastateur, les trois guitares de front se répondent en mélopées atmosphériques, la basse en... Lire la suite

The Black Lips (This Is Not A Love Song Festival 2014)

Critique écrite le 13 juillet 2014, par Pierre Andrieu

Paloma, Nîmes 30 Mai 2014

The Black Lips (This Is Not A Love Song Festival 2014) en concert

Juste après les très dispensables vétérans du grunge de Superchunk, le folk rock psyché classieux de Midlake, les très anecdotiques Findlay, les excellentissimes Neutral Milk Hotel, le hip hop bien foutu d' Earl Sweatshirt, le set bluffant de Cat Power et juste avant le génial set en forme de boulet de canon de Ty Segall, les Black Lips ont fait leur traditionnel show rock garage psyché bordélique lors de la super 2ème soirée du This Is Not A Love Song Festival, au Paloma à Nîmes le 30 mai 2014... A moitié ivres mort (en tout cas chargés comme des mules), visiblement ravis de mettre encore une fois le feu à leur fans lors d'un live et chaudement accueilli sur une scène extérieure bénéficiant d'un public en ébullition, les quatre vrais faux mauvais garçons basés à Atlanta, Georgia, se font fort de livrer une prestation best of savamment borderline, outrageusement désaccordée et superbement festive... Ces gens-là ont clairement un enthousiasme pour la défonce assez communicatif : chaque fois qu'on les voit, ils nous donnent envie de tirer sur la corde des abus divers et variés. Et nous ne sommes pas les seuls, puisque les aficionados du combo sont eux-aussi chauds bouillants ! En signe de bienvenue, un jeune homme monte même... Lire la suite

Black Lips : les chroniques d'albums

Black Lips : Underneath The Rainbow

Chronique écrite le 16/03/2014, par Pierre Andrieu

Black Lips : Underneath The Rainbow

Toujours aussi branleurs, fêtards, excités et mal élevés, les Black Lips d'Atlanta, Georgia, poursuivent leur chevauchée fantastique dans le joli petit monde du rock et du roll... Leur nouvel album, Underneath The Rainbow, confirme leur statut de rois incontestés du rock garage flower punk ; sans apporter quoi que ce soit de nouveau par rapport à leurs dernières oeuvres, cette collection de morceaux - admirablement mal chantés, truffés de riffs mal dégrossis et de guitares joliment désaccordées - se révèle sévèrement addictive au bout de quelques écoutes. Car entre deux tournées orgiaques (alcoolisées et enfumées comme il se doit... ) dans toutes les salles, festivals et rades louches que compte le globe, Cole, Jared, Ian et Joe, de faux voyous pour faire fantasmer ces cons de hipsters, se remettent de leurs cuites en enregistrant avec l'aide de Patrick Carney (batteur des Black Keys) et Thomas Brenneck (Menahan Street Band, Budos Band, The Dap-Kings... )  de petites perles truffées de gimmicks accrocheurs, de mélodies bravaches, de voix pâteuses et d'ambiances joyeusement pop garage... A chaque nouveau disque des Noires Lèvres, on se dit : " C'est pas leur meilleur, ils font toujours la même chanson ! Ils ne se font vraiment pas chier... Lire la suite

Black Lips : Arabia Mountain

Chronique écrite le 21/06/2011, par Pierre Andrieu

Black Lips : Arabia Mountain

Doués depuis leurs débuts pour foutre un bordel monstre avec leur rock garage teinté de pop psyché sixties, les Black Lips passent aujourd'hui la vitesse supérieure avec Arabia Mountain, un disque truffé de titres débraillés et tubesques, comme les précédents donc, mais bénéficiant cette fois-ci d'une production digne de ce nom, le très vintage Mark Ronson (Back To Black d'Amy Winehouse, c'est lui) réussissant à polir le son sans le rendre mainstream, avec l'aide de Lockett Pundt de leurs potes de Deerhunter sur certains titres... Le choc est énorme par rapport au précédent disque, le très cradingue 200 Million Thousand où Cole Alexander, Jared Swilley, Joe Bradley et Ian Saint Pé avaient volontairement salopé le boulot en enregistrant eux-mêmes dans leur studio/local de répétition, pour un résultat jubilatoire pour le fan de garage puriste mais suicidaire en terme de ventes potentielles. Arabia Mountain pourrait donc être la suite de l'excellent recueil de chanson datant de 2007, Good Bad Not Evil, c'est à dire un album où les quatre garnements prompts à baisser leurs pantalons et à effrayer le bourgeois ne changent en rien leur songwriting rétro tout en le rendant écoutable avec un son moins punk Lo-Fi. Par l'entremise d'Arabia Mountain... Lire la suite

The Black Lips : 200 Million Thousand

Chronique écrite le 23/02/2009, par Pierre Andrieu

The Black Lips : 200 Million Thousand

Nouvel album très réussi pour les quatre jeunes voyous des Black Lips, l'un des groupes composant les morceaux les plus sexy du moment, sans oublier d'être l'un des meilleurs combos à voir sur une scène à l'heure actuelle (cf leur concert dément à la Maroquinerie). Fidèles à leur réputation (savamment entretenue, mais justifiée !) de sales gosses, le nom de leur nouvel album comporte une énorme faute d'orthographe - 200 Million Thousand - et offre une belle série de titres à la fois accessibles et très loin du mainstream... En se démarquant du son - un peu plus propre - de leur dernier LP Good Bad Not Evil et en accentuant encore leur style débraillé, les Black Lips réussissent à surprendre et à évoluer en beauté. La recette du succès de 200 Million Thousand est simple... Cole Alexander, Jared Swilley, Joe Bradley et Ian Saint Pé ont choisi de naviguer avec maestria entre psyché rock façon Brian Jones et Brian Jonestown Massacre (Old Man, Trapped in The Basement), rock 'n roll lancinant et d'humeur bagarreuse (Big Black Baby jesus Of today, son riff de guitare qui tue et sa voix à la Van Morrison) et titres purement rock garage avec six cordes qui claquent et son poussé In the... Lire la suite

Black Lips : Wildmen In Action

Chronique écrite le 07/10/2008, par Pierre Andrieu

Black Lips : Wildmen In Action

Les sales gosses de la pop garage sortent un dvd live à leur image : cradingue, borderline, trash, dissonnant, brut de décoffrage... Filmé en Espagne dans un club punk rock en 2006, Wildmen in Action (non, ce n'est pas un porno gay, quoique dans les bonus un membre des Black Lips montre son attirail et urine sur scène... ) permet de constater que les Black Lips sont un très bon groupe de scène, même s'ils n'accordent pas leurs instruments, finissent souvent leurs morceaux en queue de poisson, ne parlent que très peu et provoquent des bagarres en jetant des bouteilles dans le public... Oui mais voilà, ces quatre garçons asociaux, mal embouchés et parfois hystériques écrivent et jouent des morceaux ébouriffants, et ce avec trois bouts de ficelles : une guitare façon Velvet Underground/Jonathan Richman, des solos à la Chuck Berry, des mélodies et des chœurs à la Beatles, des embardées garage bruitistes à la Sonics, des accords chipés aux Them de Van Morrisson. On remarque également une... Lire la suite

Black Lips : Vidéo

Black Lips : écoute