Accueil Chinese Man en concert
Dimanche 24 juin 2018 : 10275 concerts, 25041 chroniques de concert, 5217 critiques d'album.


Chinese Man, c'est 3 Dj's, accompagnés de vidéos, vjaying et petites surprises 3D, pour une musique prenant ses racines aussi bien dans le hip-hop où le beat est roi que dans le Jazz millésimé des années 20, le reggae dub élastique et les musiques du monde les plus charnelles. En concert partout en France en 2016 et 2017 !

Chinese Man : vos chroniques d'albums
Site

Chinese Man : tous les concerts

Chinese Man : les dernières chroniques concerts 21 avis

Chinese Man, Imhotep, Temenik Electric, Pink No Color

Critique écrite le 18 décembre 2017, par Vand

Espace Julien, Marseille 17 décembre 2017

Chinese Man, Imhotep, Temenik Electric, Pink No Color en concert

Ohlala, mais depuis combien de temps j'ai pas fait ça moi, de rédiger un live report ? C'était même pas prévu d'ailleurs ! C'est une fois arrivé dans l'Espace Julien que ça a fait tilt, il était important de laisser une trace de cette soirée. Et comme mon comparse Phil' allait se tirer après le set des Temenik Electric, j'allais devoir ressortir mon bon vieux clavier et mes blagues nazes. Ce dimanche soir (ainsi que la veille, où la salle semblait être bondée au vu des photos), on ne payait pas son entrée pour voir des groupes : on faisait un don à SOS Méditerranée, cette asso absolument exemplaire, qui part en pleine mer avec uniquement des fonds privés, sauver d'une mort probable des gens entassés sur des radeaux de merde, balancés là par des passeurs de merde, ayant traversé au préalable l'enfer, en Lybie ou ailleurs, avec tout ce que l'on sait d'esclavage, de viols, de tortures. Après toutes ces horreurs, il serait logiquement normal de les aider coûte que coûte à se reconstruire sur un territoire auquel ils souhaitent accéder juste pour enfin vivre une vie modeste, mais à l'abri de la violence. Manque de bol, notre beau gosse énarque Emmanuel Macron / Jupiter et ses potes de l'UE préfèrent les voir crever en ne faisant... Lire la suite

Marsatac : Raekwon, Ghostface Killah, Flatbush Zombie, Jazzy Bass, Dj Djel, Odezenne, Perfect Hand Crew, Killason

Critique écrite le 01 octobre 2016, par Marcing13

Marseille Friche Belle de mai 23 septembre 2016

Marsatac : Raekwon, Ghostface Killah, Flatbush Zombie, Jazzy Bass, Dj Djel, Odezenne, Perfect Hand Crew, Killason  en concert

On est fin septembre, les vacances sont bel et bien finies, on est de nouveau la tête dans la guidon. Mais ce week end on va pouvoir décompresser, se défouler, bref s'éclater.    Marsatac se passera cette année, comme l'année dernière à la Friche de la belle de Mai.  On aura donc trois scènes, a savoir le cabaret, le Club et la Cartonnerie. Dans le communique de presse du 26 septembre, l'organisation annonce que pour 2017 le festival se déroulera au mois de juin au Parc Chanot. Ce qui veut dire que le Festival semble avoir absorbé . Mais revenons à nos moutons et en particulier au cru 2016.    On arrive sur le site pour le début des hostilités, c'est au dire aux environs 21 heures. Après un petit détour dans l'allée red star (si j'ai bonne mémoire) aux bruits industriels inquiétants qui deviendront de plus en plus présents et de plus en plus sympathiques tout au long de la soirée, allant du simple murmure à un bourdonnement envahissant, ma première halte musicale se fera au cabaret pour voir les montpelliérains de Perfect Hand Crew. Le trio PHC, c'est un mélange rap, de dubstep et de grime bien gras et bien dansant. Le flow des deux MC's fait mouche. A ce moment la je me dis que çà commence bien.  Puis il est temps de faire une... Lire la suite

Chinese Man, Deluxe, Pigeon John, Selah Sue (Fiesta des Suds 2014)

Critique écrite le 22 octobre 2014, par Marcing13

Marseille 17 octobre 2014

Chinese Man, Deluxe, Pigeon John, Selah Sue (Fiesta des Suds 2014) en concert

Après une 1ère soirée très réussie, cette deuxième soirée s'annonçait également intéressante avec une programmation très alléchante. Et malgré de très grosses difficultés de circulation, suite à la gréve de la RTM, la Fiesta des Suds attirait encore plus de monde que la veille qui annonçait près de 13 000 spectateurs, c'est dire la réussite de cette édition. Après avoir galéré pour me garer, j'arrive juste à temps pour le concert de Selah Sue. L'artiste belge est là pour tester les morceaux de son prochain album sur scène et le moins que l'on puisse dire, c'est que ceux-ci sont dans la veine de ceux de l'album précédent, avec des ballade intimiste, à l'image Daddy , titre en hommage à un père et des morcaux plus funky et ragga avec les titres Stand Back ou Falling Out. Difficile à croire en tout cas que Selah Sue est là pour une promo avant la sortie d'un prochain album, tant les nouveaux titres semblent déjà bien rodé. Mais le petit bout de choux au regard envoûtant et à la voix captivante offrira aussi ses morceaux phrares de l'album précédent comme Raggamuffin ou This World. Une bien joli entrée en matière avec un seul bémol en ce qui nous concerne, l'interdiction de faire des photos du concert. Tant pis, on se contentera de... Lire la suite

Fiesta des Suds 2014 : Selah Sue + Pigeon John + Deluxe + Chinese Man ...

Critique écrite le 22 octobre 2014, par Serovi

Docks des suds - Marseille 17 octobre 2015

Fiesta des Suds 2014 : Selah Sue + Pigeon John + Deluxe + Chinese Man ... en concert

Voir chronique du J1 ici et du J3 là Une bonne nuit de sommeil, une journée de boulot et c'est reparti pour la grosse soirée du festival, où près de 20 000 personnes seront là ce samedi soir pour les Chinese Man. Groupe du coin qui a à présent une réputation planétaire. Cette soirée, ça commence par une pause au stand des Sea Shepherd, si vous ne les connaissez pas n'hésitez pas à aller voir leur site si vous voulez sauver l'océan des misères qu'on lui fait subir... Donc là, c'est direction Selah Sue, artiste que j'attends de voir depuis longtemps. Elle est programmée sur la grande scène ce qui me laisse un peu réticent car c'est le genre d'artiste que j'aurai voulu voir en petite salle, avec une session bien acoustique. L'artiste Belge est super sympa, elle parle français et communique pas mal avec le public. C'est bonne ambiance et festif, pas ce que j'attendais, mais ça va elle se défend bien ! Son concert n'est pas fini mais Pigeon John commence dans la salle des sucres. Je ne le connais pas mais j'en ai entendu le plus grand bien. Arrivé dans la salle 5mn avant le début, nous sommes aux premières loges. Sur la scène, une batterie à droite et .... Rien d'autre ! Je n'ai jamais vu une scène aussi vide ! Il va falloir... Lire la suite

Chinese Man : les chroniques d'albums

Chinese Man : Racing With The Sun (2011/ Chinese man)

Chronique écrite le 19/04/2011, par Lebonair

Chinese Man : Racing With The Sun (2011/ Chinese man)

Chinese Man sort ces jours-ci "Racing With The Sun", leur véritable premier album, avant de donner un concert archi-complet au Bataclan le 20 Avril prochain. Après deux volumes des compilations "Groove Sessions" qui m'avaient bien scotché le coeur par des samples, des assemblages et un son, un groove de très haute qualité, "Racing With The Sun" annonce un retour à la civilisation. Une vraie bonne nouvelle pour nos oreilles amoureuses de bons sons car ce trio originaire du Sud-Est déborde de talents. Ce disque a été... Lire la suite

Chinese Man : The Groove Session Vol.2

Chronique écrite le 06/08/2009, par Zeu Western Manooch

Chinese Man : The Groove Session Vol.2

Le Chinese Man Crew est de retour avec le deuxième volume de leur Groove Session. Un album bourré de surprises mais également de titres plus anciens mis en place en d'autres temps par ce trio d'hurluberlus : Sly, Zé Matéo et High Ku. Trois jeunes gens dans le mistral qui à l'instar des gamins chinois qui se fendent la pipe sur leur pochette de disque, ont l'espièglerie chevillée au corps, une folle envie de prendre leur pied en prime. Tout ce qui vous pend nez dès que vous l'aurez plongé dans cette galette à haute teneur addictive. Une chose est... Lire la suite

Chinese Man Records : The Groove Sessions

Chronique écrite le 10/11/2008, par Pirlouiiiit

Chinese Man Records : The Groove Sessions

Pas tous les jours que je parle d'un disque d'electro ... mais comme il est du coin et qu'il m'a vraiment tapé dans l'oreille je me lance ! Le Chinese Man (ou Chinese Man Records je ne sais pas comment il faut dire), en activité depuis au moins 3 ans, est composé de High Ku, Sly Dee et Ze Mateo. Représentant de la réPACA au Printemps de Bourges cette année, ils viennent de sortir cette compilation de leurs 3 précédents EP sortis en 2005, 2006 et 2007 (plus un petit inédit eponyme). Le resultat a pourtant beaucoup de cohérence et on a vraiment l'impression d'un album. Les samples tres "ethniques" dans l'ensemble font que l'on oublie assez vite qu'on n'a pas affaire a un... Lire la suite

Galerie Photos

  • 1 - Chinese Man - Boby
  • 2 - Chinese Man - Boby

Chinese Man : Vidéo

Chinese Man : écoute