Accueil Sammy Decoster en concert
Dimanche 21 octobre 2018 : 13583 concerts, 25206 chroniques de concert, 5229 critiques d'album.


Sammy Decoster chante l'Amérique et ses grands espaces sur des mélodies folk rock parfois garage, parfois country. Autant d'invitations à l'évasion, chantées en français et teintées d'un blues made in USA.

Sammy Decoster : vos chroniques d'albums
Site

Sammy Decoster : l'historique des concerts

Ve.

19

Oct.

2018

Palatine + Sammy Decoster Théâtre Le Poche - Bethune (62)

Sa.

13

Oct.

2018

Natalia Doco, L Raphaële Lannadere, Pihpoh, Sammy Decoster, Hôtel Oskar, Sèbe, Camicela, Joey Robin Haché, Agape, Lombre, Aurore De St Baudel, Gaetan Nonchalant Ground Control - Paris (75)

Sa.

13

Oct.

2018

Festi'val De Marne en concert
Hugh Coltman + Sammy Decoster Festi'val De Marne | Sammy Decoster | Hugh Coltman
Grange Dimière - Fresnes (94)

Lu.

23

Juillet

2018

Festival Jardin Sonore  en concert
Festival Jardin Sonore : Asaf Avidan - Les NÉgresses Vertes - Theo Lawrence & The Hearts - L'impératrice - Bootleggers United - Sammy Decoster - Madame Monsieur - 45 live Festival Jardin Sonore | Theo Lawrence & The Hearts | L'Impératrice | Asaf Avidan | Dj Prosper | Les Négresses Vertes | Madame Monsieur | Sammy Decoster | Dj Zebra
Domaine de Fontblanche - Vitrolles (13)

Sa.

02

Juin

2018

Festival Yeah! en concert
The Soft Moon, Aufgang, The Legendary Tigerman, Ropoporose, Sammy Decoster, Inter-plateaux :: Glitter In My Martini Festival Yeah! | Ropoporose | The Soft Moon | Sammy Decoster | Aufgang | The Legendary Tigerman
Chateau - Lourmarin (84)

Ve.

04

Mai

2018

Je.

03

Mai

2018

Sammy Decoster Le 104 - Paris 19e (75)

Je.

12

Avril

2018

Faveurs de Printemps en concert
Faveurs De Printemps 2018 : Sammy Decoster + Ned Collette Faveurs de Printemps | Sammy Decoster
Théâtre Denis - Hyères (83)

Sammy Decoster : les dernières chroniques concerts 9 avis

Festival Jardin Sonore : Les Négresses Vertes, Asaf Avidan, Madame Monsieur, Sammy Decoster, Theo Lawrence & The Hearts

Critique écrite le 28 juillet 2018, par Sami

Domaine de Fontblanche, Vitrolles 23 Juillet 2018

Festival Jardin Sonore : Les Négresses Vertes, Asaf Avidan, Madame Monsieur, Sammy Decoster, Theo Lawrence & The Hearts en concert

Soirée très variée pour la suite de cette première édition du festival Jardin Sonore avec pas moins de 5 concerts pour ce dernier soir, après une jolie soirée gratuite avec L'Imperatrice entre autres. Le premier est un des plus attendus pour votre chroniqueur du soir, et contrairement à ce que son nom le suggère, Theo Lawrence and The Hearts sont français mais leur musique est très Américaine, entre rock, blues et soul. Leur album Homemade lemonade sorti au printemps est une des belles surprises de ces derniers mois et sur scène c'est tout aussi savoureux. Décalage saisissant avec la jeunesse apparente des musiciens et du chanteur et cette musique d'un autre age, très mature et très classe avec de belles guitares qui carillonnent, un clavier emballant et même des congas. Dommage que le son réglé un peu trop fort pour apprécier à 100% ce set du quintet mais dans l'ensemble le public venu tôt a bien apprécié. Et pour ne pas gâcher, le concert se finit par une jolie reprise du "Rumble" de Link Wray qui me donnerait presque envie de remater Pulp Fiction. Après un changement de plateau rythmé par des pépites vintages des dj's de 45 Live on retrouve avec plaisir Sammy Decoster dont on avait bien aimé son passage l'an... Lire la suite

Sammy Decoster + Pomme (festival Avec le Temps)

Critique écrite le 28 février 2017, par Sami

Faculté des Sciences Économiques Et de Gestion, Marseille 26 Fevrier 2017

Sammy Decoster + Pomme (festival Avec le Temps) en concert

Il est des weekends moins agités que celui-là, avec les supporters doux rêveurs déjà en route pour le OM-PSG du soir, les amateurs de tennis qui suivent la finale de l'Open 13 et les férus de mangas qui vont à la Japan Expo, excusez du peu. Une fois n'est pas coutume on pouvait également écouter des concerts gratuits de hip hop et de reggae aux Danaïdes, et un peu plus tôt du folk avec un showcase proposé par le Festival avec le temps et dans un endroit inhabituel pour moi, rendez-vous à la fac de droit de la rue Canebière, rue par ailleurs piétonne les premiers dimanches de l'année avec des animations et déambulations en tout genre. L'occasion de faire découvrir à une centaine de happy few les chansons douces amères de la toute jeune ("née en 1996" dixit sa page FB) Pomme qui vient présenter quelques titres de son EP "En Cavale". Bien content de trouver quelques places assises de libre pour écouter dans les meilleures conditions, avec un son de très bonne facture vu l'endroit, un grand hall pas loin de la cafétéria de la fac. Dans mes souvenirs pas de morceau qui se détache vraiment du lot (si ce n'est peut-être le dernier où elle utilise une auto-harpe à la Dolly Parton) mais une voix et une fraîcheur des plus agréables.... Lire la suite

Sammy Decoster + Hervé André (Gravitations #0.5)

Critique écrite le 10 mai 2010, par Pirlouiiiit

La Meson - Marseille 09 mai 2010

Sammy Decoster + Hervé André (Gravitations #0.5) en concert

Crevé la veille je ne suis pas allé voir le très joli plateau Cavale + Cabwaylingo + Sunday Sunday !! aussi parce que ce soir (dimanche à je savais qu'il y avait un concert. A la Meson avec Sammy Decoster dont je ne m'étais toujours pas remis du dernier passage et en "première partie" l'ami Hervé André pour une fois non à domicile. C'était dans le cadre du mini festival Gravitations #0.5 (dont la deuxième partie aura lieu jeudi à l'Espace Julien). Lorsque j'arrive, Hervé vient tout juste de commencer. La salle n'est pas aussi plaine que je l'avais craint (en tant que public) ou espéré (pour les artistes) et tout le monde est confortablement installé. Je ne me souviens plus de l'ordre de ses morceaux mais par contre je trouverai le set extrêmement bien construit ! Que des tubes pourrais je dire en plaisantant mais c'est un peu vrai. Morceaux enchainés sans tant mort avec juste ce qu'il faut de transition pour mettre le public à l'écoute, pas de construction de morceaux en direct avec des boucles compliqués. Du brut, du direct (et ça ne veut pas dire que les morceaux étaient minimalistes pour autant). Des grimaces aussi, une voix qui part dans toutes les directions sans se perdre dans l'anecdotique ou la tour de force. ... Lire la suite

Fink + Revolver + Sammy Decoster

Critique écrite le 17 octobre 2009, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 14 octobre 2009

Fink + Revolver + Sammy Decoster en concert

Jolie soirée entre pop, folk, trip hop et rock avec Sammy Decoster, Revolver et Fink dans le club de la Coopérative de Mai à Clermont-Ferrand... Si tout ne nous a pas autant séduit que la prestation exceptionnelle de Fink, la présence d'un public relativement nombreux pour assister à des concerts d'artistes émergents ou encore peu connus avait de quoi faire chaud au cœur. Compte rendu... Sammy Decoster, il manque quelque chose... Arrivé après le début du "show" de Sammy Decoster en solo, on remarque instantanément que le jeune nordiste au physique de beau gosse rebelle persévère dans un style qui ne nous avait pas enthousiasmé ici même, aux Transmusicales de Rennes 2008 ou au Printemps de Bourges 2009. Malgré de bons morceaux (Savannah Bay, The Drive...), une voix remarquable et un jeu de guitare percutant, il manque quelque chose : de la simplicité dans la manière de se comporter sur scène et une plus grande sobriété dans la façon de chanter (les hurlements de gros chat enroué n'apportant pas grand-chose à l'ensemble) et d'écrire les textes. Il y a aussi ce côté songwriter torturé se remettant la mèche en désordre toutes les 30 secondes qui est un peu énervant, mais cela peut s'expliquer par la nervosité d'avoir à... Lire la suite

Sammy Decoster : les chroniques d'albums

Sammy Decoster : Sortie 21

Chronique écrite le 25/02/2018, par Pirlouiiiit

Sammy Decoster : Sortie 21

Il y a clairement des chroniques de disque plus faciles à écrire que d'autres et celle-là n'en fait pas partie. Non pas qu'il s'agisse de jazz ou d'électro, styles dans lesquels je n'ai aucune référence, mais parce que je l'aime tellement et l'ai tellement écouté que je m'en veux de ne pas trouver les mots pour en parler comme il se devrait. Bref, attaquons de façon historique... On était sans nouvelle de lui depuis l'ovni Tucumcari, sorti il y a presque 10 ans et dans lequel il nous avait montré que de dire que le français sonnait naturellement moins bien que l'anglais pour tout ce qui est pop-rock, n'était peut-être qu'une mauvaise excuse. On avait peut-être eu la chance de le voir (et l'entendre) au sein de Wellbird, Facteur Chevaux, Valparaiso ou aux côtés de Pomme, le revoici enfin avec ce superbe Sortie 21. Difficile de ne pas être impressionné (voire hanté par la suite) par les 2 premiers titres (qui étaient sortis quelques semaines plus tôt en 45 tours) : le grandiloquent L'homme sans voix et le légèrement plus pêchu... Lire la suite

Sammy Decoster : Tucumcari

Chronique écrite le 19/05/2010, par Philippe

Sammy Decoster : Tucumcari

Le loisir de chroniqueur est parfois marqué d'une pénible mauvaise conscience, d'autant plus pénible qu'on se la colle tout seul. Par exemple, quand on réalise que depuis 8 mois qu'on a vu ce superbe et prenant concert de lui en petit comité (en appartement), et alors qu'on se l'était promis... On a toujours pas été foutu de chroniquer le disque de Sammy Decoster, le pourtant très réussi Tucumcari, qu'on lui avait alors réclamé de vive voix, et après moult félicitations sincères. Mauvaise conscience ravivée par une récente chronique rédigée par Pirlouiiiit, toujours sous le charme du personnage. Le son country/folk/rock de ce petit brun, beau gosse à la moue boudeuse, au look tantôt cowboy barbu, tantôt premier de la classe à mêche, est pourtant précieux dans le paysage de la chanson française, où l'on entend pas si souvent de la scie musicale... Et ce d'autant qu'accompagné d'un compagnon contrebassiste également très doué, il a pu défendre ses... Lire la suite

Sammy Decoster : Vidéo