Accueil Féloche en concert
Vendredi 13 décembre 2019 : 10472 concerts, 25839 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.


Du punk ukrainien à l'electro cajun... L'excentrique petit parisien fomente depuis dix ans un bastringue rétro futuriste, une mandoline à la main, aux ambiances de veillée agitées et lendemains qui swinguent autrement.

Féloche se présente :•Une étonnante musique s'échauffe dans le corps nerveux de Féloche, une sorte de chanson rock cajun. Tout feu tout flamme, ce bouilleur de cru du bayou pousse sa voix éraillée et sa mandoline vaudou sur des harmonies tendues qui détonnent dans le paysage musical. À mi- chemin de l'électro, de la chanson et du rock-steady sauvage, il décale tous les genres avec une énergie folle et crée un son inédit et actuel, tout à la fois fiévreux et flottant, doux et frénétique, dissonant et mélodique, que tout amateur de transe musicale se doit de découvrir. Ex-membre du mythique groupe soviétique VV (Vopli Vidopliassova), cette terreur de la mandoline est également producteur et l'un des deux protagonistes de Pantin, duo de musique électronique décalé. •Sur scène, Féloche est entouré de Léa Bulle (acordéon-trompette-samples) et de Christophe Malherbe (contrebasse). La machine electro-cajun se met alors en marche, à coup d'huile de "joie de vie" et de gris-gris sonores... "eh toi ! viens donc écouter le son du bayou urbain !"

Site

Féloche en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Féloche : l'historique des concerts

Je.

21

Nov.

2019

Feloche & The Mandolin Orchestra La Marbrerie - Montreuil (93)

Sa.

27

Juillet

2019

L'Horizon Fait l'Mur  en concert
Festival L'horizon Fait L'mur - Pass 1j : Arno, Feloche, Joblard, Robin, Renucci, David Sire, Maxi Monster, Music Show Groupe Tonne, ... L'Horizon Fait l'Mur | David Sire | Féloche | Arno
La Laigne - La Laigne (17)

Ve.

31

Mai

2019

Festival Taparole en concert
Festival Taparole - Leïla Huissoud - Féloche - Soviet Suprem - Charly Chanteur Festival Taparole | Féloche | Soviet Suprem
La Marbrerie - Montreuil (93)

Ve.

24

Mai

2019

Ma.

14

Mai

2019

Ve.

10

Mai

2019

Ve.

26

Avril

2019

Féloche : les dernières chroniques concerts 3 avis

Settled in motion + Joseph Leon + Zak Laughed + Seasick Steve+Florence and the Machine + Paul Weller + Rodrigo y Gabriela + Mika + Renan Luce + Féloche (Festival Musilac 2010)

Critique écrite le 26 juillet 2010, par Melanie V

Esplanade du lac/ Aix les Bains 17 Juillet 2010

Settled in motion + Joseph Leon + Zak Laughed + Seasick Steve+Florence and the Machine + Paul Weller + Rodrigo y Gabriela + Mika + Renan Luce + Féloche (Festival Musilac 2010) en concert

Le soleil n'inonde plus le lac d'Aix les bains, mais la foule envahit toujours l'esplanade. Il est à peine 15h et le public se rue sur les premiers rangs. Débute alors le pétillant groupe de Settled in motion : encore des petits rockeurs français à Ray Ban qui chantent en anglais. Mais ils savent s'y prendre et motivent très vite le public. Ce qui ne semble pas le cas de Joseph Leon, qui pourtant nous offre un voyage dans le temps : un retour aux ballades des années 50. Le public assis regarde, contemple, ces mélodies folk, légère et agréable à écouter dans son salon. Le chanteur avouera que la scène du lac était l'office de leur premier concert. 16h30. Les spectateurs sortent quelque peu de leur stupeur, quand le très jeune Zak Laughed et sa bande arrivent. Le jeune homme commence par des airs folk dans la veine des Coming Soon, pour finir de manière plus rock avec des riffs de guitare stridents. Le petit Clermontois fait face à des problèmes techniques mais gère comme un grand. The show must go on ! Il peut partir l'esprit serein. Car il laisse place à l'américain Seasick Steeve. Le public est déchainé ! Le blues de Steeve nous rappelle le bon vieux rock qu'on aime écouter entre amis autour d'une bière. Steeve... Lire la suite

Féloche

Critique écrite le 31 mai 2010, par Philippe

Le Poste à Galène, Marseille 29 mai 2010

Féloche en concert

Par principe, on a toujours une réticence vis-à-vis d'un artiste qu'on a découvert pour la première fois à la télé... Car bien souvent il s'agit d'un plan marketing plus que d'une carrière honnêtement montée et défendue dans la vraie vie. Cela étant le père Féloche a passé à l'épreuve de l'écoute de l'album promo (égaré depuis, hélas) : rien de complètement inattendu, mais un sens du groove et un certain exotisme, qui ne peuvent pas faire de mal à la chanson française. Comme environ 40 personnes ce soir-là, on a donc décidé de donner sa chance au chanteur et à sa bonne bouille de frisé lunaire (il a du être clown dans une carrière précédente, c'est sûr). Il monte sur scène avec deux comparses : un grand contrebassiste à lunettes, impeccable à son poste quoique discret, et une jeune fille multi-instrumentiste (harmonica, trompette et accordéon jouets, claviers...), petite et assez gironde, dont le charisme et la voix originale en font un élément indispensable à la réussite du show. Il y a également une boîte à rythme avec une certaine personnalité (elle est souvent en human beat box), que pourrait toutefois remplacer un enregistrement de boucles en direct. Le concert démarre sur un titre folk sautillant, à consonance un peu... Lire la suite

Les Nuits d'Istres : Jacques Higelin + Feloche

Critique écrite le 22 juillet 2010, par Boby

Pavillon Grignan - Istres 08 juillet 2010

Les Nuits d'Istres : Jacques Higelin + Feloche en concert

Dans la famille Higelin après la surprenante fille, le fils qui m avait laissé dubitatif, je voudrais le père dont la réputation n'est plus à faire. Jacquot comme il aime se prénommer vieillit certes mais n'en reste pas moins un pilier prolifique de la chanson française. Ce soir, Les Nuits d'Istres seront témoins de mon dépucelage en règle, de la variétoche avec un grand H puisque dans l'assemblée je semble bien être le seul qui n'ai jamais vu Higelin, du moins Higelin père. Avant toute présence sur scène de Jacquot, c'est au jeune Feloche ainsi que ses musiciens d'y rentrer. Arrivé avec un léger retard certes, les visages de l'assistance me font vite comprendre que je n'ai pas raté grand chose. Et pourtant dès mon arrivée, l'extravagance du personnage me séduit, son jeu à la mandoline m'envoute, les mimiques espiègles de Léa Bulle (multi instrumentiste) m'intriguent, peu à peu le public semble y trouver, lui aussi, un intérêt. Une coïncidence avec mon arrivée ? Je ne pense pas. "La vie Cajun" premier morceau à succès de l'énergumène et pourtant pas le meilleur. A choisir, on préférera "Et toi" riche de sa rythme frénétique mais surtout du passé en ex pays de l'URSS de Felix (le chanteur) quand il n'était encore qu'un punk... Lire la suite