Accueil I Muvrini en concert
Jeudi 24 mai 2018 : 9867 concerts, 24991 chroniques de concert, 5217 critiques d'album.


Groupe corse qui chante dans sa langue. Engagé politiquement, I Muvrini se bat pour pacifier l'île de beauté. Sa musique allie les sons actuels et la tradition ancestrale des polyphonies. Les mouflons renouvellent la tradition en y glissant des instruments électriques et en multipliant les rencontrent inattendues bien au-delà des rives de leur île.

Site

I Muvrini : tous les concerts

Je.

06

Sept.

2018

Festival Chant Du Gros en concert
Arcadian, I Muvrini, Gotthard "unplugged & Defrosted", Florent Pagny, Moonraisers Festival Chant Du Gros | Arcadian | Moonraisers | I Muvrini
Festival du Chant du Gros - Le Noirmont / Suisse (234)
18H Frs. 52.--

Ve.

15

Fév.

2019

I Muvrini Espace Chaudeau - Ludres (54)
20H00 De 20.00 à 49.00 €

Je.

21

Fév.

2019

I Muvrini Gare du Midi - Biarritz (64)
20H00 De 20.00 à 49.00 €

I Muvrini : les dernières chroniques concerts 7 avis

Vitalic, Meute, I Muvrini, Christophe Maé, Broken Back, Régis, Alan Corbel, Mat Bastard (Paléo Festival 2017)

Critique écrite le 30 août 2017, par Lionel Degiovanni

Paléo Festival , Nyon 22 Juillet 2017

Vitalic, Meute, I Muvrini, Christophe Maé, Broken Back, Régis, Alan Corbel, Mat Bastard (Paléo Festival 2017) en concert

Meute Pour démarrer l'avant dernier jour du Paléo, place à la fanfare MEUTE qui vient d'Allemagne. Cette fanfare fait de la musique techno hypnotisante car elle fait un savant mélange entre ces deux genres. Même s'ils portent l'uniforme, on découvre un monde très original. La formation avec beaucoup des cuivres, tambours et xylophone nous emportent littéralement. Et pourtant, Meute ne donne pas dans la marche militaire. Ce collectif revisite tous les grands classiques connus et moins connus. Il en ressort un univers très house, électro, qui nous fait bien transpirer et boire de la bière ! Retrouvez leurs dates sur les sites : meute.eu et facebook.com/meutesound I Muvrini Ensuite, direction la grande scène pour découvrir enfin en live le fameux groupe I Muvrini. J'avoue avoir toujours entendu parler d'eux, mais je ne les ai jamais vus en concert. Quelle honte pour moi ! Il faut avouer que les gens de la Corse savent tenir la barque ! Leurs chants traditionnels font le plus bel effet sur le public du Paléo. J'avoue que je ne connais pratiquement aucun des titres de ce fameux groupe mais leur aura est splendide. Le chanteur emblématique Jean-François Bernardini donne une image de la Corse qui devient alors... Lire la suite

I Muvrini + les Grands Ducs

Critique écrite le 22 mars 2013, par Emmanuel

Silo, Marseille 18 mars 2013

I Muvrini + les Grands Ducs en concert

Que de chemin parcouru pour les mouflons depuis que les 2 frères, initiés au chant par leur père Ghjuliu, se lançaient sur les routes corses à la rencontre de leur public... A l'époque, la municipalité d'Ajaccio leur interdisait même de se produire dans la cité impériale, à cause de leurs chansons, jugées trop subversives ! Il est vrai que les frères Bernardini clamaient alors haut et fort "Lingua, cultura, populu, nazione" (langue, culture, peuple, nation). Mais en 85, le duo décide de changer d'orientation musicale (exit les guitares, place au piano et à la variété) et commencent à se démarquer des groupes plus politisés (et indépendantistes) comme Canta U Populu Corsu ou I Chjami Aghjalesi. Plus de 20 ans plus tard, et après avoir collaboté avec ce que la scène française et internationale compte de meilleur, les Muvrini sont toujours là, distillant leurs chansons à un public toujours aussi fidèle, mais sans doute différent... Ce lundi, dans un Silo où les sièges vides se comptaient sur les doigts d'une main, les Muvrini, après avoir invité en 1ère partie un groupe Ajaccien, les Grands Ducs (pour une prestation honnête mais inégale), ont donc offert un spectacle de plus de 2h30, ce qui est suffisamment rare pour être... Lire la suite

Festival du Bout du Monde : Bernard Lavillers & Bonga + Aloe Blacc + AfroCubism + Moriarty + 17 Hippies + I Muvrini + Muchachito Bombo Inffierno + Yael Naim & David Donatien + Systema Solar + Moussu T E Lei Jovents + Hanggai + Professor

Critique écrite le 10 août 2011, par Flag

Presqu'île de Crozon 6 août 2011

Festival du Bout du Monde : Bernard Lavillers & Bonga + Aloe Blacc + AfroCubism + Moriarty + 17 Hippies + I Muvrini + Muchachito Bombo Inffierno + Yael Naim & David Donatien + Systema Solar + Moussu T E Lei Jovents + Hanggai + Professor en concert

Le Festival du Bout du Monde - Jour 2 Deuxième journée de festival, avec une amplitude d'horaires plus large que la première journée. Aujourd'hui et demain, ce sera 15h00 - 3h00, contrairement à la veille avec 16h00 - 2h00. Va falloir s'armer de motivation pour tenir sur la longueur ! Sans compter que tout le monde flippe un peu. La pluie s'est invitée dans la nuit et n'a pas cessé de la matinée. On redoute ou on s'amuse à l'avance du pire : les incontournables images de festival sous la pluie et dans la boue... Mais petit miracle, la pluie cesse une demie heure avant le début de festival, avec les Moussu T e lei Jovents. Hâte de les voir se produire à l'autre bout du monde, habitué de les voir en "terrain conquis" dans le Sud. On ne pourra s'empêcher de penser que la gouaille des deux leaders du groupe et leur musique chantante auront amené le soleil sur la scène Kermarrec, ce dont ils joueront bien entendu. Musique entraînante, déconnades et mini scketches de transition au fort accent marseillais, même en début d'après midi, cela prend sans mal, d'autant que quelques fans du Sud ont visiblement fait le déplacement avec force T-Shirts à l'effigie du groupe et banderoles proposant une variation sur thème du traditionnel... Lire la suite

I MUVRINI

Critique écrite le 15 décembre 2008, par DANIEL BACHELIER

Salle de l'amphy à YUTZ en moselle 14 Décembre 2008

Un concert EXCELLENT avec 100 CHORISTRES (à donner le frisson) plus de 2H30 de musiques et de chants ! bref, des artistes qui ont un respect incroyable de leur public (groupe qui a du mal à sortir de scène tant les musiciens aiment ce qu'ils font... et quelle gentillesse... Lire la suite