Accueil Julie Doiron en concert
Dimanche 8 décembre 2019 : 10067 concerts, 25832 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.


La Canadienne Julie Doiron publie des disques de folk/rock poignants aux mélodies douces amères. A l'image de son amie Shannon Wright, Julie Doiron évolue dans un univers tourmenté et souvent désespéré. La tonalité des morceaux composés par la jeune guitariste/chanteuse n'incline pas à sauter de joie : elle raconte des histoires de séparations douloureuses en nourrissant des regrets éternels. Cela pourrait être sinistre, mais comme chez Chan Marshall de Cat Power (dont la voix de Julie Doiron se rapproche), ce déballage de sentiments émeut l'auditeur. Il est en effet difficile de ne pas être touché par la sincérité se dégageant de ses chansons bien écrites, qui ont conquis - entre autres - Herman Düne (les deux frères sont partis en tournée avec elle et ont joué sur certains de ses disques)

Julie Doiron : vos chroniques d'albums
Site

Julie Doiron en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Julie Doiron : l'historique des concerts

Sa.

13

Juin

2015

Folk You   en concert
Jeffrey Lewis + Black Yaya + Julie Doiron + John & Betty Folk You | Jeffrey Lewis | Julie Doiron | Black Yaya
Divan du Monde - Paris 18ème (75)

Je.

14

Fév.

2013

Julie Doiron Espace B - Paris (75)

Sa.

09

Fév.

2013

Zebówka en concert
Julie Doiron + Zebowzka + Harold Martinez Julie Doiron | Zebówka
Secret Place - Saint-Jean de Vedas (34)

Me.

04

Avril

2012

Shearwater en concert
Shearwater + Julie Doiron Julie Doiron | Shearwater
Grand Mix - Tourcoing (59)

Je.

26

Mai

2011

Evening Hymns en concert
Julie Doiron (folk/ Canada) Evening Hymns (dream Folk / Us) Julie Doiron | Evening Hymns
Espace B - Paris (75)

Lu.

23

Mai

2011

Julie Doiron + Mickael Musika + Physical Release Le Saint des Seins - Toulouse (31)

Ve.

20

Mai

2011

Sa.

20

Nov.

2010

Alina Orlova en concert
Alina Orlova - Julie Doiron - Julie Hanse Julie Doiron | Alina Orlova
La Clef - St Germain (78)

Julie Doiron : les dernières chroniques concerts 7 avis

Herman Düne & Julie Doiron (Interview)

Interview réalisée le 28 novembre 2005, par Pierre Andrieu

L'Escapade, Clermont-Ferrand 28 novembre 2005

Profession : musiciens passionnés... En ce sinistre et pluvieux jour du mois de novembre, Herman Düne & Julie Doiron "traînent" un peu sur la longue route qui les mène à Clermont-Ferrand, leur arrivée en provenance de Nantes ne se fait donc qu'aux alentours de 19 h 30. On se dit alors que l'entretien (prévu à 19 h) est compromis, qu'ils seront pressés et peu disponibles, voire grincheux à cause des 7 heures de trajet... Et bien évidemment, c'est tout le contraire qui se produit : le groupe au grand complet nous accorde un long entretien - presque une heure - en deux parties (avant et après le repas végétarien préparé par les organisateurs de cette soirée, le groupe Bolik). C'est dans une sorte de crypte aménagée en loges que la discussion avec David-Ivar, André, Néman et Julie Doiron se déroule. Tout le monde a visiblement envie de parler de sa passion numéro 1 (la musique) et adopte une position idéale pour le bavardage : affalé sur une banquette en fumant des clopes pour André, bien installé sur des chaises pour David et Néman (qui s'absentera pour mettre en place le stand de vente de disques) et assise en tailleur par terre pour la discrète mais pétillante Julie. Bolik, qui a réussi à trouver à la dernière minute la salle... Lire la suite

Herman Düne + Julie Doiron + Labolduc

Critique écrite le 12 novembre 2005, par Pirlouiiiit

Espace Doun - Rognes 11 novembre 2005

Herman Düne + Julie Doiron + Labolduc  en concert

Je vais moi aussi ajouter la mienne au concert de louanges à propos de ce concert magique l'autre soir à Rognes. Apres avoir conduit sur les routes sombres et sinueuses qui m'éloignaient exceptionnellement de Marseille pour un concert, j'ai retrouvé avec autant de plaisir Rognes, sa rue (principale) et son Espace Doun ... La première fois c'était il y a un peu plus d'1 mois, pour le superbe concert de Narrow Terrence ... En arrivant beaucoup de monde ... il fallait d'ailleurs réserver pour être certain de rentrer ... pas mal de beau monde RIT est la, des membres de Aixinki dont Cyril Pelegrin s'improvisera ingé son de la soirée, (Herman Dune n'ayant apparemment pas prévenu qu'ils venaient sans), de Farouch(e) Zoe, de Kid Francescoli, Vélodrome et certainement bien d'autres ... Cette fois encore l'émotion fut au rendez vous et tout comme la dernière fois je ne savais pas vraiment a quoi m'attendre en venant ici. En effet même si je connais Herman Dune de nom depuis des années et que j'ai lu les chroniques de Pierre, je ne l'ai jamais vu sur scène, ni entendu sur disque. Du coup j'ai été assez surpris en les voyant en vrai. Deux barbus : le plus grand sans lunettes, avec pantalon moulant, plusieurs t-shirts superposés, l'autres... Lire la suite

Julie Doiron

Critique écrite le 30 mars 2007, par somnuck

point éphémère ( Paris ) 29 mars 2007

Julie Doiron, arrivée le jour même du Canada (un peu fatiguée mais dans un état plutôt euphorique sur l'ensemble du concert ), seule sur scène avec sa guitare, a conquis tout le public du point éphémère. Cela n'a pas été trop difficile dans un cadre aussi intimiste. Elle a enchainé... Lire la suite

Julie Doiron et Herman Düne

Critique écrite le 28 novembre 2005, par Bertrand Lasseguette

Cartonnerie - Reims 25 novembre 2005

Il n'y a pas grand-chose à rajouter aux précédents comptes-rendus -publiés ici - de cette dernière tournée d'Herman Düne. Tout a déjà été dit. Alors il ne me reste qu'à répéter. Répéter que ces gars -et une fille- sont adorables et généreux. Qu'on ne perd jamais son temps à les voir jouer sur scène, même si c'est la xième fois, ou même, si au contraire vous n'avez jamais entendu leur musique, même si pire encore, vous êtes fan de métal ou bien de musette et totalement étranger au folk rock, le style dans lequel s'illustre ce groupe franco-suédois. Si on aime la musique, si on est du genre à siffler sous la douche, ou à vélo, on ne peut pas résister à Herman Düne. Ces dernières semaines, nos troubadours étaient accompagnés de Julie Doiron, une de leurs nombreuses camarades, qu'ils ont accompagné comme backing-band sur son dernier disque Goodnight nobody. Julie est canadienne et maman tout à la fois. On retrouve dans ses chansons le même mélange de douceur et de tourment qui caractérise les mélodies de Low, d'autres musiciens à bébés. Elle commence seule avec une guitare. Elle est souriante. Elle propose au public, si par hasard il se trouverait parmi nous quelques-uns à connaître son répertoire, elle nous propose donc de choisir les... Lire la suite

Julie Doiron : les chroniques d'albums

Julie Doiron : Woke Myself Up

Chronique écrite le 26/01/2007, par Pierre Andrieu

Julie Doiron : Woke Myself Up

Toujours aussi lunaire et passionnée par sa musique, Julie Doiron poursuit son petit bonhomme de chemin, loin de la branchitude, du battage médiatique et des artistes préfabriqués... La Canadienne - qui vit retirée au fin fond de la campagne avec sa famille - joue de la guitare et chante parce que c'est un besoin vital pour elle, comme respirer, manger, être aimé. Cela se sent dans l'émotion qu'elle arrive à faire passer dans ses morceaux, entre folk rugueux, pop authentique et rock à guitares légèrement bruitistes. Sur son nouvel opus enregistré dans l'Otario avec son ex acolyte dans le groupe Eric's Trip, Rick White, à la production et à la guitare/basse/batterie, Miss Doiron se la joue... Lire la suite

JULIE DOIRON : GOODNIGHT NOBODY

Chronique écrite le 26/10/2004, par Pierre Andrieu

JULIE DOIRON : GOODNIGHT NOBODY

La Canadienne Julie Doiron vient de publier chez Vicious Circle un album de folk poignant aux mélodies douces amères. A l'image de son amie Shannon Wright - avec qui elle s'apprête d'ailleurs à partir sur les routes françaises -, Julie Doiron évolue dans un univers tourmenté et souvent désespéré. La tonalité des morceaux composés par la jeune guitariste/chanteuse n'incline pas à sauter de joie : elle raconte des histoires de séparations douloureuses en nourrissant des regrets éternels. Cela pourrait être sinistre, mais comme chez Chan Marshall de Cat Power (dont la voix de Julie Doiron se rapproche), ce déballage de sentiments émeut l'auditeur. Il est en effet difficile de ne pas être touché par la sincérité se dégageant de ces chansons bien écrites. Celles-ci ont - en plus -... Lire la suite