Accueil Jupiter en concert
Samedi 23 juin 2018 : 10438 concerts, 25041 chroniques de concert, 5217 critiques d'album.


Jupiter est né de la rencontre d'un garçon et une fille dont la passion commune pour une époque teintée de paillettes et de musique décomplexée a fait naître un projet hybride entre "Thank God It's Friday" et "Purple Rain".

Jupiter se présente :Jupiter est né de la rencontre d'un garçon et une fille dont la passion commune pour une époque teintée de paillettes et de musique décomplexée a fait naître un projet hybride entre "Thank God It's Friday" et "Purple Rain" ! Remix de "Nightdrive with You"/ Anoraak (Endless Summer Recordings 08)

Site

Jupiter : tous les concerts

Jupiter : l'historique des concerts

Je.

15

Mars

2018

Jupiter & Okwess Ubu club - Rennes (35)

Ve.

02

Mars

2018

Jupiter & Okwess Le VIP - St Nazaire (44)

Sa.

25

Nov.

2017

Jupiter & Okwess | Nyokobop Le Hasard Ludique - Paris 18e (75)

Me.

22

Nov.

2017

Jupiter & Okwess + Natalia Doco + Antoine Zebra Metronum - Toulouse (31)

Ve.

10

Nov.

2017

Jupiter & Okwess + Djeli Moussa Conde Le Silex - Auxerre (89)

Sa.

22

Juillet

2017

Ve.

21

Juillet

2017

Festival Africajarc en concert
Africajarc 2017 : Mo'kalamity / Jupiter / Vaudou Game Festival Africajarc | Jupiter | Vaudou Game | Mo'Kalamity & The Wizards
Berges du Lot - Cajarc (46)

Jupiter : les dernières chroniques concerts 1 avis

Jupiter + Nil Hartman + Battant + Kelly und Kelly

Critique écrite le 26 octobre 2009, par Decapsuleur

Omega Live - Toulon 25 octobre 2009

Jupiter + Nil Hartman + Battant + Kelly und Kelly en concert

Ce sixième Zoo Electro débute avec un dj local non annoncé, qui nous livre une musique électronique brutale, composée principalement de basses surpuissantes ; cela est assez plaisant, notamment lors de passages entre eighties et acid. Cependant au bout de quelques minutes, son set, pas forcement très construit, lasse et assomme, le style est alors digne de celui d'une discothèque. Vers les coups de 22h, ce garçon se retire enfin, dans le même temps le public commence à affluer, et après quelques minutes d'attente les toulonais de Kelly und Kelly arrivent. Ce duo electro-punk est composé d'un guitariste et d'une chanteuse hyperactive qui assure aussi la basse, les riffs sont puissants et énergiques, cela rappelle quelque peu Peaches ou le Tigre pour la violence dans les vocaux et l'instrumental. Ces jeunes gens sont efficaces dans ces compositions anglophones très rythmées, car même si leur live est assez linéaire et sans surprise, la foule sautille, s'agite, et lors de ces agressifs refrains on assiste aux premiers pogos du soir. On regrettera juste la prétention de la chanteuse, assez antipathique, qui va jusqu'à insulter un spectateur pour d'obscures raisons. Ce set, relativement court, s'achève, on ne s'en souviendra probablement... Lire la suite