Accueil New York Dolls en concert
Mercredi 19 février 2020 : 10816 concerts, 25924 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.


Formés en 1971, les mythiques New York Dolls sont les brillants inventeurs du punk glam rock (et, par la même occasion, du sex and drugs and rock 'n roll way of life)... Reformés depuis 2004, ils font toujours partie des meilleurs groupes de scène en circulation. En concert en 2011 !

New York Dolls : vos chroniques d'albums
Site

New York Dolls en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

New York Dolls : l'historique des concerts

Ma.

12

Avril

2011

New York Dolls La Dynamo - Toulouse (31)

Lu.

11

Avril

2011

Fancy en concert
New York Dolls + Fancy New York Dolls | Fancy
La Flèche d'Or - Paris (75)

Ve.

23

Avril

2010

The New York Dolls Het Depot - Leuven (B)

Ve.

16

Avril

2010

New York Dolls Le Trabendo - Paris (75)

Je.

15

Avril

2010

New York Dolls : les dernières chroniques concerts 3 avis

New York Dolls

Critique écrite le 03 janvier 2009, par Pierre Andrieu

Club Vega, Copenhague 13 juillet 2008

New York Dolls en concert

Retour sur l'un des bons moments de l'année 2008 : le concert des mythiques New York Dolls (reformés depuis 2004 sous l'impulsion salutaire d'un fan nommé Morrissey) dans une petite salle de Copenhague au Danemark, le Club Vega... Pas de première partie, une salle de 400 places bien remplie par une majorité de quadras bien portants et par une poignée de jeunes lookés glam, le show des légendaires Dolls peut commencer presque à l'heure dite, en toute simplicité... David Johansen est visiblement content d'être là (il fera son Mick Jagger punk shaman pendant tout le concert, en singeant vocalement son idole, mais sans faire son jogging sur scène ce qui est appréciable), Sylvain Sylvain est facétieux et très souriant, le reste du groupe - Steve Conte, guitare, Brian Delaney, batterie, Sami Yaffa, basse - est en forme et, enfin, le public est plutôt chaud... Au milieu de leur tournée européenne estivale, les Dolls semblent ravis de se produire dans un club à taille humaine alors que leurs shows se déroulent en général dans des festivals assez gigantesques (Benicassim est au programme quelques jours plus tard) Emmenées par David Johansen et Sylvain Sylvain, les deux seuls survivants du groupe qui révolutionna le rock en... Lire la suite

New York Dolls

Critique écrite le 08 décembre 2007, par Pirlouiiiit

B2, Moscou, Russie 5 decembre 2007

New York Dolls en concert

Je suis arrivé il y a quelques jours a Moscou pour bosser, et sur la longue route pleine de bouchon et de crasse (pollution + neige qui fond) qui me ramène de l'aéroport on passe devant tout un tas d'affiche, de concert notamment, dont certains concernent des artistes américains ou européens comme Brian Adams, 50 Cents ou les NY dolls, plus pas mal de locaux dont je ne connais que Leningrad. Arrivé chez Philipp je saute sur internet et envoie quelques mails ... un a the National pour être sur qu'ils ne nous oublient pas sur la liste (le concert coute quand même pas loin de 50 euros), mais aussi un petit coup de myspace sans trop y croire aux poupées new yorkaises (le concert est deux jours après) et a Leningrad dont le seul contact que je trouve est un myspace pas du tout a jour. Le lendemain j'ai une réponse des New York Dolls que je n'ai vu qu'une seule fois et de très loin (voir ). Apres avoir lancé toutes les manipes et avoir fait un tour du cote de la place rouge pour installer les œuvres de Oleg Tsvetkov (vernissage le lendemain) nous fonçons vers B2 (ou j'étais déjà venu il y a quelques années voir Billy's band). Ouf ca ne commence pas tout a fait a l'heure et quand nous arrivons il y a la queue dehors ... beaucoup de... Lire la suite

Iggy Pop + Strokes + New York Dolls + Pretty Things + Raveonettes + Bo Diddley + Big Star + Nancy Sinatra + Dictators + the Romantics + D4 + Pete Best Band ... (Little Steven's International Underground Garage Festival)

Critique écrite le 15 août 2004, par Pirlouiiiit

Randall's Island - New York 14 aout 2004

Lorsque nous arrivons après un petit trajet en métro + bus (jamais vu autant de rockeurs en herbe dans Harlem de tout mon séjour ici), 33 des 45 groupes ont déjà foulé l'immense scène de cette incroyable plateau rock offert par Little Steven et ses sponsors pour la modique somme de 20 dollars. Le temps n'est pas spécialement rassurant ; il y a même des menaces de tempête, avec l'ouragan Charley qui menace de venir terminer sa course par là ... pourtant il y a pas mal de monde déjà ... Sur scène, Little Steven, ancien musicien (guitariste) de Bruce Springsteen (ce dernier est venu introduire quelques groupes au début de la journée) et animateur d'une émission radio + organisateurs de plateau rock dont sont issus par exemple les Strokes, est en train de nous présenter ce groupe anglais dont le batteur a eu son heure de gloire le temps d'une tournée ou Ringo était malade, je veux parler de Pete best. Celui-ci toujours batteur est entouré de quelques compatriotes et pratique toujours un rock n roll classique ; ils se payeront même le luxe d'une petite reprise d'un Twist and shout forcement fédérateur. Puis vient le tour d'un des rares groupes que je connaissais (grâce au mini cd 6twenty récupéré lors de la précédente édition du... Lire la suite

New York Dolls : les chroniques d'albums

New York Dolls : One Day It Will Please Us To Remember

Chronique écrite le 08/08/2006, par Pierre Andrieu

New York Dolls : One Day It Will Please Us To Remember

Malgré le poids des années et de nombreuses absences (excusées... ) dans la liste des membres du groupe, les mythiques New York Dolls reviennent aux affaires pour un nouvel album studio, suite logique à leur percutant come-back scénique. Initié par leur fan numéro un, le toujours en forme Morrissey, le retour du combo en 2004 avait en effet laissé présager un possible avenir commun aux poupées punk n'glam. Un excellent dvd live plus tard - Live from Royal Festival Hall, 2004 -, la reformation se poursuit aujourd'hui avec un disque plutôt réussi et digne, One Day It Will Please Us To Remember Even This. A la première écoute, on fait un peu la moue ; la production semble trop propre et certains morceaux un peu faibles... Et puis le charme opère à nouveau, grâce à de nombreux titres remuants et rock n roll où David Johansen fait montre de sa classe habituelle. Avec un organe (vocal) entre Mick "Stones" Jagger et Iggy "Stooges" Pop (qui vient même pousser la chansonnette sur l'explosif Gimme luv and turn on the light), le leader du groupe... Lire la suite

New York Dolls : Live From Royal Festival Hall, 2004

Chronique écrite le 04/08/2005, par Pierre Andrieu

New York Dolls : Live From Royal Festival Hall, 2004

Morrissey presents the return of the New York Dolls, live from Royal Festival Hall, 2004... Tout est dit dans le titre de ce dvd ! Enregistré à Londres, lors de la reformation des New York Dolls orchestrée par l'ex chanteur des Smiths (qui était en charge de la programmation du festival Meltdown cette année-là), ce bel objet permet d'assister à un très bon concert des poupées de New York. Revue des forces en présence... Comme en 1973 (date de sortie de leur historique album New York dolls), David Johansen est derrière le micro, et il aboie toujours comme un Mick Jagger ayant oublié de faire du jogging sur scène. Sylvain Sylvain officie encore à la six cordes, il décoche moult riffs et solos à la Keith Richards. Arthur "Killer" Kane tient parfaitement sa basse, mais malheureusement plus pour longtemps (il mourra quelques temps après ce concert). Le guitariste Steve Conte remplace avec classe le défunt et mythique Johnny Thunders (auquel le groupe rend hommage en jouant You can't put your arms around a memory) en enchaînant les... Lire la suite