Accueil Pierre Fénichel en concert
Lundi 26 août 2019 : 11854 concerts, 25631 chroniques de concert, 5262 critiques d'album.


Contrebassiste jazz. Il propose des passerelles entre différents univers musicaux. Inspirées par des développements hybrides de musiques de jazz, les compositions originales sont résolument traversées par la pop et la folk music.

Site

Pierre Fénichel en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Pierre Fénichel : l'historique des concerts

Sa.

22

Déc.

2018

Frédéric Pasqua en concert
Trio Nicaise - Pasqua - Fénichel Pierre Fénichel | Frédéric Pasqua | Robin Nicaise
Le JAM - Marseille (13)

Di.

16

Sept.

2018

Sa.

18

Août

2018

Christophe Leloil en concert
Perrine Mansuy, Christophe Leloil, Pierre Fenichel, Nicolas Grupp Christophe Leloil | Pierre Fénichel | Perrine Mansuy
Église Haute - Banon (04)

Me.

04

Juillet

2018

Ve.

02

Fév.

2018

Je.

07

Déc.

2017

Di.

03

Déc.

2017

Je.

25

Mai

2017

Jean-luc Di Fraya en concert
Looking for Banjo Jean-luc Di Fraya | Pierre Fénichel | Raphaël Imbert
La Criée - Marseille (13)

Pierre Fénichel : les dernières chroniques concerts 10 avis

Les 4 Vents (Jazz sur le Ville)

Critique écrite le 13 décembre 2017, par Pirlouiiiit

La Meson, Marseille 3 décembre 2017

Les 4 Vents (Jazz sur le Ville) en concert

Ce soir c'est la dernière date du festival Jazz sur la Ville et ça se passe à la Meson. Les 4 Vents (titre d'une des chanson de Perrine Mansuy) c'est donc (de gauche à droite dans la salle) Perrine Mansuy au piano, Pierre Fenichel à la contrebasse, Christophe Leloil à la trompette et Fred Pasqua à la batterie. La date affiche (bien evidemment) complet. Même si c'était un dimanche je ne pouvais pas les rater tellement je suis fan de Perrine et Christophe depuis que je me suis procurer leurs derniers albums. Etant toujours aussi peu calé et donc maladroit pour parler de jazz j'ai presque plus envie de vous renvoyer vers les quelques bouts de vidéos que j'ai mis en ligne via le lien en fin de chronique. En effet que dire d'intéressant. Peut être ces quelques détails qu'on ne peut remarquer que si on est vraiment près du groupe. Je dois avouer que cette fois assis au pied de la "scène" j'étais vraiment près (même un peu trop). En tout cas ça m'a permis de réaliser que (comme d'autres) Perrine chante lorsqu'elle joue. J'ai été encore un peu plus frappé que lors de son récent concert au JAM par l'engagement de Christophe lorsqu'il joue (il ne peut retenir des exclamations par moments !), ce qui a tendance à faire sourire Pierre... Lire la suite

Heavens

Critique écrite le 23 juillet 2013, par pirlouiiiit

théâtre du Gymnase - Marseille 15 juin 2013

Heavens en concert

On continue la chronique de la soirée de samedi 15 juin ... après M-Jo et Flop à La Criée, puis le duo Al et Cyril B(enson) au Roll'Studio, me voici au théâtre du Gymnase pour découvrir la dernière la super production de la compagnie Nine Spirit, à savoir Heavens qui comme l'indique le sous titre Amadeus & the Duke est une rencontre sinon en tout cas un parrallèle entre Mozart et Ellington (cf la la chronique du très beau disque). Sur la grande scène les chaises prêtes à accueillir les 12 musiciens attendent en arc de cercle : de gauche à droite il y aura donc ce soir Marion Rampal (chant), Thomas Weirich (guitare), Simon Sieger (trombonne), Raphaël Imbert (saxos), Florent Héau (flute), au centre le quatuor Manfred à savoir : Marie Béreau (violon), Luigi Vecchioni (violon), Emmanuel Haratyk (alto) et Christian Wolff (violoncelle), un peu en retrait André Rossi (piano), puis de nouveau sur l'arc de cercle Pierre Fénichel (contrebasse) et Jean-Luc Difraya (batterie et chant) Il fait plutot (carrément) chaud dans le théâtre (surtout quand on vient du Panier en vélo à toute vitesse). Le contraste de taille et de "luxe" entre le Gymnase et le Roll'Studio (où pourtant on retrouve parfois - comme ce soir - les même artistes) est... Lire la suite

Carte Blanche à Raphaël Imbert

Critique écrite le 16 septembre 2012, par Mcyavell

Roll'Studio - Marseille 15 septembre 2012

Carte Blanche à Raphaël Imbert en concert

Petite équation de début septembre : Concert de rentrée + Roll'Studio = ? Je fais partie des cinquante meilleurs élèves. Ceux qui ont répondu le plus vite au mail de la salle voûtée du Panier. On est donc sur la liste. Les recalés auront une session de rattrapage en 2013. Moi, j'avais 39°5 de fièvre, mais je pouvais pas louper la rentrée. La réponse était Raphaël Imbert, bien sûr ! C'est le prof de saxo et aussi le prof principal. Il a répété les consignes que nous a données le dirlo (Monsieur Norbert) juste avant : pendant la récré, faut pas faire de bruit dans la cour. Il a pris un de ses trois instruments, le moyen. Il a fait de longues et jolies phrases avec. Et puis on a fait connaissance avec l'équipe éducative qui va s'occuper de nous. Le prof de piano, Monsieur Sieger, est tout jeune. Quand Imbert lui a laissé la parole, il a fait des trucs avec ses doigts sur les touches du piano. On a pas tout compris mais on était tous bouche bée. Ca s'appelait Yardbird, une composition d'un saxophoniste américain qu'il va falloir apprendre Parker. Le prof de contrebasse, Monsieur Fenichel, aura du mal à avoir le silence dans la classe. C'est plus fort que nous, quand il pince ses cordes, on ne peut faire autrement que de taper des... Lire la suite

Pierre Fenichel & Raphael Imbert (5e Rencontres Internationales Sciences et Cinémas - RISC)

Critique écrite le 28 novembre 2011, par Pirlouiiiit

Maison de la Région - Marseille 27 novembre 2011

Pierre Fenichel & Raphael Imbert (5e Rencontres Internationales Sciences et Cinémas - RISC) en concert

Sur les bons conseils de McYavell croisé la veille notamment sur le concert de Jay Jay Johanson au Poste à Galène, me voici avec Lucie à la Maison de la Région en cette fin d'après midi de dimanche ... La Maison de la Région, c'est cette grande vitrine sur la Canebière à l'intérieure de laquelle il y a l'air d'y avoir plein de trucs présentés de façon design mais dont on se demande à quoi ils servent. Derrière cette vitrine il y a en fait bien plus qu'une salle d'exposition, puisqu'il y a un auditorium bien confortable ... C'est là qu'a eu lieu l'ensemble des 5e Rencontres Internationales Sciences et Cinémas (RISC) dont ce concert est l'avant dernier élément. Sciences et Cinémas et pour je vous parle d'un concert ?!? oui car en fait Pierre Fenichel (contrebasse et ordinateur portable) et Raphaël Imbert (saxophones) accompagnent en fait tout un tas de courts-métrages issus du fonds d'archives du Ministère de l'agriculture (merci l'INA aussi). Lorsque nous sommes arrivés cela avait déjà commencé, mais comme cela durait une bonne heure et qu'il y avait une multitude de petits clips aucun problème. Ainsi nous avons vu des films mais aussi des dessins animés, de la propagande pour la potasse qui fait mieux pousser les betteraves que... Lire la suite