Accueil Christophe Leloil en concert
Dimanche 28 février 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Ce trompettiste jazz fait la part belle aux métriques complexes, aux sonorités tendues, à l'improvisation débridée au sein de ses compositions d'inspiration très urbaine et contemporaine.

Site

Christophe Leloil en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Christophe Leloil : l'historique des concerts

Sa.

10

Oct.

2020

Duo Andrew & Leloil Roll'Studio - Marseille (13)

Sa.

07

Mars

2020

Leloil / Tcholakian Alexis Tcholakian | Christophe Leloil
Roll'Studio - Marseille (13)

Sa.

04

Janv.

2020

Henri Florens en concert
Henri Florens Et Christophe Leloil Duo Christophe Leloil | Henri Florens
Le JAM - Marseille (13)

Ve.

27

Déc.

2019

Fred Drai en concert
Christophe Leloil & Fred Drai Christophe Leloil | Fred Drai
Le Renaissance (13)

Sa.

14

Déc.

2019

Henri Florens en concert
Christophe Leloil, Henri Florens Christophe Leloil | Henri Florens
Roll'Studio - Marseille (13)

Sa.

22

Juin

2019

Christophe Leloil Trio Le JAM - Marseille (13)

Sa.

10

Nov.

2018

Benoit Paillard en concert
Duo Leloil / Paillard Christophe Leloil | Benoit Paillard
Roll'Studio - Marseille (13)

Je.

25

Oct.

2018

Perrine Mansuy en concert
Les Quatre Vents Perrine Mansuy | Christophe Leloil
AJMI La Manutention - Avignon (84)

Christophe Leloil : les dernières chroniques concerts 36 avis

Andrew Sudhibhasilp & Christophe Leloil

Critique écrite le 17 octobre 2020, par Pirlouiiiit

Roll'Studio, Marseille 10 octobre 2020

Andrew Sudhibhasilp & Christophe Leloil en concert

Cela fait déjà une semaine que j'ai assisté à ce concert... Comme d'habitude je me suis dépêché de mettre les photos et vidéos en ligne pour que les habitués du Roll's comme Anna qui n'ont pas pu venir en profitent un tout petit peu à distance, mais comme je savais que je n'allais pas voir de concert avant un moment car trop de boulot je me suis dit que j'avais le temps. Le temps et quelques notes bien maigres, juste de quoi donner un peu plus de corps à ma chronique que "je n'y connais toujours rien au jazz mais qu'est-ce que c'était bien". J'ai déjà dû décrire la sensation étrange qui m'envahit à chaque fois que je m'approche du Roll'Studio le samedi soir à cette heure où le panier s'est vidé de ses touristes de la journée et où les habitants commencent à préparer leur diner (en tout cas c'est ce que j'imagine) derrière les volets ou rideaux à moitié fermés. Comme d'habitude je suis à la bourre pour le début du concert donc je monte les marches à toute vitesse et redescends le petit bout de la rue des Muettes. Devant un couple qui a l'air d'hésiter devant la porte (pas d'argent liquide ni chèque peut être ? ou alors peut être l'envie d'en profiter depuis l'extérieur puisque ça joue portes ouvertes). On y entend en effet assez... Lire la suite

Sardar Orkestra

Critique écrite le 09 septembre 2020, par Pirlouiiiit

Devant le Bistroquet, Marseille 04 septembre 2020

Sardar Orkestra en concert

En ce moment les habitués l'on peut être remarqué je suis un peu à la bourre sur l'agenda Concertandco (je ne parle même pas de la newsletter Liveinmarseille). Du coup ce concert là je n'ai même pas eu le temps de le saisir car je l'ai découvert un peu tard. Sorti du boulot à l'heure où ils attaquaient j'ai donc retrouvé Svet (qui avait oublié ses clés) et les enfants qui m'attendaient à la terrasse du Bistroquet directement sur place, boulevard Eugene Pierre. Car en effet je ne sais si c'est en raison de la fermeture des salles ou juste parce que le quartier se bobo-ise à mort mais il y a de plus en plus de concerts sur les terrasses des bars qui, comme les boulangeries, changent de look les uns après les autres pour avoir à peu près tous le même type de devantures / polices au point qu'on a l'impression d'être soit dans un magazine soit sur internet. Etant plutôt dans le cœur de cible de ce genre de relooking je ne peux pas dire que je trouve cela désagréable mais comme toujours j'aimerais que les trucs authentiques du quartier (comme le restau Lou Granjoun) ne disparaissent pas trop vite au profits de lieux comme Georges, La Meute etc ... Bref ce soir c'est quand même le très roots dans son fonctionnement Bistroquet qui a eu... Lire la suite

Henri Florens & Christophe Leloil

Critique écrite le 18 décembre 2019, par Pirlouiiiit

Roll'Studio, Marseille 14 décembre 2019

Henri Florens & Christophe Leloil en concert

Après une belle soirée la veille, celle-ci s'annonce potentiellement encore plus riche. Au programme Roll'Studio, Espace Julien, Baraki, Meson et peut être même Makeda avant ou après le Baraki. Pour le moment il faut que je force un peu sur la pédale si je ne veux pas être trop en retard. En effet je suis encore en train de pédaler sur le Vieux Port au moment ou Christophe Leloil et Henri Florens on attaqué (en hiver les concerts commencent à 18h30). A cette heure là je n'ai pas diné et j'avoue que les odeurs de pizza d'olive du côté du marché des Capucins me donnent faim. J'accroche mon vélo au pied de la montée des Accoules comme à chaque fois. Elle est un peu en travaux (quelle rue ne l'est pas à Marseille en ce moment ?). Sur les murs du Panier quelques tags anti-AirBnB et du coup anti-touristes (je me souviens de cette conversation avec Mr Tomi sur la dénaturation croissante du quartier depuis l'arrivée d'AirBnB) ... Lorsque j'arrive en haut de la rue des Muettes, celle-ci est déserte, signe que le concert a déjà commencé. Je rentre le plus discrètement possible. Comme à l'accoutumée la salle est pleine jusqu'au bout du bar. Je me place donc debout derrière les personnes assises. De là je vois et entends très bien Henri à... Lire la suite

Christophe Leloil & Enzo Carniel

Critique écrite le 27 mai 2018, par pirlouiiiit

Le JAM, Marseille 19 mai 2018

Christophe Leloil & Enzo Carniel en concert

Après avoir commencé avec du blues (celui de Nasser Ben Dadoo au Roll'Studio) puis continuer avec de la chanson française (celle de Magali au Baraki) me voilà presque logiquement au JAM pour finir avec du jazz (si j'avais été plus courageux / moins fatigué / moins pris par mon boulot, j'aurais eu la possibilité de pousser jusqu'à la Machine ou l'Embob). Ce soit il s'agit encore de Christophe Leloil (encore non pas parce qu'il y passe tellement plus que les autres, mais parce que je l'y ai vu il n'y a pas si longtemps) mais cette fois ci en duo avec Enzo Carniel dont j'avoue avoir beaucoup entendu parler, mais je ne l'avais encore jamais vu sur scène. Après avoir vu (et grandement apprécié) le père ici même il y a 6 mois, je vais donc découvrir l'un des 2 fils musiciens, le pianiste. C'est d'ailleurs lui qui est en train de jouer quand j'entre dans le JAM assez logiquement bien plein. Un jeu de piano délicat et entrainant ... j'aurais presque envie de dire virevoltant (jugez-en par vous-même en cliquant ici). En entrant je ne savais pas s'il s'agissait de la fin du 1er set ou déjà du second mais à voir la sueur sur le visage de Christophe j'ai vite compris que c'était la première proposition. Que puis-je vous dire alors sur ce... Lire la suite