Accueil Christophe Leloil en concert
Jeudi 28 mai 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Ce trompettiste jazz fait la part belle aux métriques complexes, aux sonorités tendues, à l'improvisation débridée au sein de ses compositions d'inspiration très urbaine et contemporaine.

Site

Christophe Leloil en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Christophe Leloil : l'historique des concerts

Sa.

07

Mars

2020

Leloil / Tcholakian Alexis Tcholakian | Christophe Leloil
Roll'Studio - Marseille (13)

Sa.

04

Janv.

2020

Henri Florens en concert
Henri Florens Et Christophe Leloil Duo Christophe Leloil | Henri Florens
Le JAM - Marseille (13)

Ve.

27

Déc.

2019

Fred Drai en concert
Christophe Leloil & Fred Drai Christophe Leloil | Fred Drai
Le Renaissance (13)

Sa.

14

Déc.

2019

Henri Florens en concert
Christophe Leloil, Henri Florens Christophe Leloil | Henri Florens
Roll'Studio - Marseille (13)

Sa.

22

Juin

2019

Christophe Leloil Trio Le JAM - Marseille (13)

Sa.

10

Nov.

2018

Benoit Paillard en concert
Duo Leloil / Paillard Christophe Leloil | Benoit Paillard
Roll'Studio - Marseille (13)

Je.

25

Oct.

2018

Perrine Mansuy en concert
Les Quatre Vents Perrine Mansuy | Christophe Leloil
AJMI La Manutention - Avignon (84)

Di.

16

Sept.

2018

Christophe Leloil : les dernières chroniques concerts 34 avis

Henri Florens & Christophe Leloil

Critique écrite le 18 décembre 2019, par Pirlouiiiit

Roll'Studio, Marseille 14 décembre 2019

Henri Florens & Christophe Leloil en concert

Après une belle soirée la veille, celle-ci s'annonce potentiellement encore plus riche. Au programme Roll'Studio, Espace Julien, Baraki, Meson et peut être même Makeda avant ou après le Baraki. Pour le moment il faut que je force un peu sur la pédale si je ne veux pas être trop en retard. En effet je suis encore en train de pédaler sur le Vieux Port au moment ou Christophe Leloil et Henri Florens on attaqué (en hiver les concerts commencent à 18h30). A cette heure là je n'ai pas diné et j'avoue que les odeurs de pizza d'olive du côté du marché des Capucins me donnent faim. J'accroche mon vélo au pied de la montée des Accoules comme à chaque fois. Elle est un peu en travaux (quelle rue ne l'est pas à Marseille en ce moment ?). Sur les murs du Panier quelques tags anti-AirBnB et du coup anti-touristes (je me souviens de cette conversation avec Mr Tomi sur la dénaturation croissante du quartier depuis l'arrivée d'AirBnB) ... Lorsque j'arrive en haut de la rue des Muettes, celle-ci est déserte, signe que le concert a déjà commencé. Je rentre le plus discrètement possible. Comme à l'accoutumée la salle est pleine jusqu'au bout du bar. Je me place donc debout derrière les personnes assises. De là je vois et entends très bien Henri à... Lire la suite

Christophe Leloil & Enzo Carniel

Critique écrite le 27 mai 2018, par pirlouiiiit

Le JAM, Marseille 19 mai 2018

Christophe Leloil & Enzo Carniel en concert

Après avoir commencé avec du blues (celui de Nasser Ben Dadoo au Roll'Studio) puis continuer avec de la chanson française (celle de Magali au Baraki) me voilà presque logiquement au JAM pour finir avec du jazz (si j'avais été plus courageux / moins fatigué / moins pris par mon boulot, j'aurais eu la possibilité de pousser jusqu'à la Machine ou l'Embob). Ce soit il s'agit encore de Christophe Leloil (encore non pas parce qu'il y passe tellement plus que les autres, mais parce que je l'y ai vu il n'y a pas si longtemps) mais cette fois ci en duo avec Enzo Carniel dont j'avoue avoir beaucoup entendu parler, mais je ne l'avais encore jamais vu sur scène. Après avoir vu (et grandement apprécié) le père ici même il y a 6 mois, je vais donc découvrir l'un des 2 fils musiciens, le pianiste. C'est d'ailleurs lui qui est en train de jouer quand j'entre dans le JAM assez logiquement bien plein. Un jeu de piano délicat et entrainant ... j'aurais presque envie de dire virevoltant (jugez-en par vous-même en cliquant ici). En entrant je ne savais pas s'il s'agissait de la fin du 1er set ou déjà du second mais à voir la sueur sur le visage de Christophe j'ai vite compris que c'était la première proposition. Que puis-je vous dire alors sur ce... Lire la suite

Les 4 Vents (Jazz sur le Ville)

Critique écrite le 13 décembre 2017, par Pirlouiiiit

La Meson, Marseille 3 décembre 2017

Les 4 Vents (Jazz sur le Ville) en concert

Ce soir c'est la dernière date du festival Jazz sur la Ville et ça se passe à la Meson. Les 4 Vents (titre d'une des chanson de Perrine Mansuy) c'est donc (de gauche à droite dans la salle) Perrine Mansuy au piano, Pierre Fenichel à la contrebasse, Christophe Leloil à la trompette et Fred Pasqua à la batterie. La date affiche (bien evidemment) complet. Même si c'était un dimanche je ne pouvais pas les rater tellement je suis fan de Perrine et Christophe depuis que je me suis procurer leurs derniers albums. Etant toujours aussi peu calé et donc maladroit pour parler de jazz j'ai presque plus envie de vous renvoyer vers les quelques bouts de vidéos que j'ai mis en ligne via le lien en fin de chronique. En effet que dire d'intéressant. Peut être ces quelques détails qu'on ne peut remarquer que si on est vraiment près du groupe. Je dois avouer que cette fois assis au pied de la "scène" j'étais vraiment près (même un peu trop). En tout cas ça m'a permis de réaliser que (comme d'autres) Perrine chante lorsqu'elle joue. J'ai été encore un peu plus frappé que lors de son récent concert au JAM par l'engagement de Christophe lorsqu'il joue (il ne peut retenir des exclamations par moments !), ce qui a tendance à faire sourire Pierre... Lire la suite

Christophe Leloil trio (Jazz sur la Ville)

Critique écrite le 10 décembre 2017, par pirlouiiiit

Le JAM, Marseille 25 novembre 2017

Christophe Leloil trio (Jazz sur la Ville) en concert

Mini chronique de ce superbe deuxième set au JAM en complément de la chronique déjà publiée dès le lendemain par John Massa himslef. Je découvrais ce soir comme tout le monde ce nouveau (power) trio, puisqu'aux côtés de Christophe Leloil il y avait Andrew Sudhibhasilp (que je croise décidément de plus en plus) à la guitare et Nicolas Grupp à la batterie. Si je me souviens compris Andrew et Christophe sont habitués à jouer ensemble (en duo notamment) par contre c'était la première fois en trio avec Nicolas (qui est basé à Paris). Dans les notes que j'ai sur mon téléphone : le fait que le trio attaquera son deuxième set par un morceau de Thelonious Monk ce qui est extrêmement casse-gueule de l'avis de Christophe lui même, surtout pour enchainer par un morceau à soi , en l'occurrence Bayou's Bounce. D'être aussi proche des musiciens (je passera le concert accroupis au pied de la scène contre la porte coulissante des toilettes) me permettra d'observer les musiciens avec minutie. Je noterai ainsi les espèces de frissons et/ou tics qui sembleront parcourir Christophe dans son interprétation très habitée. Du côté d'Andrew je noterai que comme d'autres il chante / gémit en jouant ; à un moment - je ne sais si ma mémoire je me joue... Lire la suite