Accueil Pixies en concert
Mercredi 22 novembre 2017 : 11572 concerts, 24726 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.


Originaires de Boston, les Pixies ont marqué toute une génération de fans de rock et un certain Kurt Cobain, qui s'est largement inspiré d'eux... Formés en 1986, les Pixies se sépareront en 1993 pour finalement se retrouver scéniquement en 2004. Black Francis, Kim Deal, Joey Santiago et David Lovering ont sorti plusieurs albums - dont "Doolitle" et le fameux "Surfer Rosa" - qui laisseront à jamais une trace dans l'histoire du rock. Les concerts des Pixies sont souvent monumentaux... De retour en 2016 et 2017, sans Kim Deal, qui a quitté le groupe en Juin 2013.

Pixies : vos chroniques d'albums
Site

Pixies en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Pixies : l'historique des concerts

Di.

30

Juillet

2017

Festival les Escales en concert
Festival Les Escales 2017 - Dimanche 30 Juillet : Camille - Imany - Pixies - Carl Craig - Throes And The Shine - Timeline Festival les Escales | Carl Craig | Pixies | Imany | Camille
Le Port - St Nazaire (44)

Ve.

28

Juillet

2017

Festival les Escales en concert
Festival Les Escales 2017 - Pass 3 Jours : Pixies, Mome, Inna De Yard, Camille, Imany, Jeff Mills & Tony Allen etc Festival les Escales | Jeff Mills | Møme | Inna de yard | Camille | Tony Allen | Imany | Pixies
Le Port - St Nazaire (44)

Di.

23

Juillet

2017

Lollapalooza Paris en concert
Festival Lollapalooza 2017 - 23 Juillet : Red Hot Chili Peppers, Lana Del Rey, Dj Snake, Alt-j, Pixies, Marshmello, Iam, Liam Gallagher, Editors, La Femme, Walk Off The Earth, Rival Sons, Don Diablo, Alan Walker, Slushii, Nghtmre, Tom Odell Lollapalooza Paris | IAM | Liam Gallagher | DJ SNAKE | Tess | Lana Del Rey | Seasick Steve | Red Hot Chili Peppers | Tom Odell | Alt-J | La Femme | Pixies
Hippodrome de Longchamp - Paris (75)

Sa.

22

Juillet

2017

Lollapalooza Paris en concert
Lollapalooza 2017-pass: Red Hot Chili Peppers, The Weeknd, Imagine Dragons, Alt-j, Lana Del Rey, Dj Snake, London Grammar, Pixies, The Roots, Iam, L. Gallagher, LP,The Hives, La Femme, Rival Sons, Glass Animals, Skepta, Martin Solveig, Walk Off The Earth Lollapalooza Paris | IAM | Max Jury | Liam Gallagher | DJ SNAKE | Tom Odell | Imagine Dragons | Alt-J | Lana Del Rey | La Femme | Pixies | The Hives | The Roots | LP | Walk Off The Earth | Skepta | Anna Kova | Milky Chance | London Grammar | Glass Animals | The Weeknd | Rival Sons | Crystal Fighters | Martin Solveig | Red Hot Chili Peppers
Hippodrome de Longchamp - Paris (75)

Je.

06

Juillet

2017

Bilbao Bbk Live en concert
Bilbao Bbk Live 2017 - Pass 3j : Depeche Mode, The Killers, Justice, Die Antwoord, Fleet Foxes, Phoenix, Two Door Cinema Club, Pixies, The 1975 etc Bilbao Bbk Live | Depeche Mode | The 1975 | Two Door Cinema Club | Justice | Phoenix | Die Antwoord | Fleet Foxes | The Killers | Pixies
Plein Air - Bilbao (Esp)

Ve.

25

Nov.

2016

Pixies : les dernières chroniques concerts 39 avis

Red Hot Chili Peppers, Liam Gallagher, IAM, Lana Del Rey, Pixies, La Femme, The Hives, London Grammar, Seasick Steve, The Weeknd, Editors, Tess, Rival Sons, Charli XCX, DJ Snake (Festival Lollapalooza Paris 2017)

Critique écrite le 31 juillet 2017, par Samuel C

Hippodrome de Longchamp - Paris 22-23 juillet 2017

Red Hot Chili Peppers, Liam Gallagher, IAM, Lana Del Rey, Pixies, La Femme, The Hives, London Grammar,  Seasick Steve, The Weeknd, Editors, Tess, Rival Sons, Charli XCX, DJ Snake (Festival Lollapalooza Paris 2017) en concert

Live Nation avait assuré ne pas gagner d'argent en organisant le premier Lollapalooza parisien. Le cachet des artistes devait en effet être conséquent pour réunir sur 48 heures une telle programmation... Divines : Alors que son album Lust for Life sortait l'avant-veille de sa prestation, Lana Del Rey et son style à la fois vaporeux et sensible n'arrivait pas à convaincre pleinement malgré d'excellents musiciens et deux danseuses-choristes efficaces. Se produisant au sein d'une scénographie type cabaret des années 30 nommé le Del Rey, la diva fait ce qu'elle peut. Sa musique ne se prête peut-être pas à être jouée en plein air. Malgré tout réentendre les classiques de son très réussi "Born to die" est plaisant. London Grammar était confronté à une situation identique : le timbre d'Hannah Reid est sublime et les compositions magnifiques. Toutefois on préférerait certainement apprécier le trio dans le cadre intimiste de la Cigale ou du Trianon. D'autant plus que la proximité de l'Alternative stage et de la Perry's stage donne l'impression d'entendre parfois d'étrange incursions de beats dans les envolées lyriques de la jeune anglaise. Renfrogné : On ne sait pas si Liam Gallagher a croisé le regard de son frère... Lire la suite

Arcade Fire, Temples, Pixies, Julien Doré, Len Sanders, Le fils du facteur, l'Orchestre Tout puissant Marcel Duchamp XXL (Paléo festival 2017)

Critique écrite le 30 août 2017, par Lionel Degiovanni

Paléo festival, Nyon 19 juillet 2017

Arcade Fire, Temples, Pixies, Julien Doré, Len Sanders, Le fils du facteur, l'Orchestre Tout puissant Marcel Duchamp XXL (Paléo festival 2017) en concert

Len Sanders Pour le deuxième jour du Festival Paléo 2017, je démarre les concerts par Len Sanders qui est une jeune suisse. On peut définir sa musique comme de l'électro-pop miroitante. Son premier album "Phantom Garden", ainsi que les EP's "Places" et "Saltlick" ont donné le ton. Il en ressort une ambiance douce, hypnotique et sombre, des synthétiseurs et des harmonies sophistiquées sans oublier des arrangements minimalistes portés par la voix claire et envoûtante de la chanteuse Blanka Inaueu. Entre pop spatiale et électro miroitante, Len Sander compose de la poésie en mouvement, une ode à la souffrance des cœurs brisés. Son site lensander.com et son facebook : facebook.com/lensander Le fils du facteur Sur le site du Paléo, il y a aussi des animations et je peux voir un groupe qui joue, comme ça, devant les tables et les chaises, avec leur petite vitrine. Il s'agit du groupe Le fils du facteur. Ils font des reprises à la demande. Ils sont deux musiciens talentueux réussissant à mettre l'ambiance malgré la grosse chaleur qui se fait sentir. Je pense que dans les pubs, ils doivent cartonner un maximum !! Midnight Oil Apres cet intermède, place à un ancien groupe dont un des titres reste dans la... Lire la suite

Interview avec Steve Albini du groupe Shellac (en tournée en mai 2017)

Interview réalisée le 19 mai 2017, par Pierre Andrieu

Chicago Mai 2017

Interview avec Steve Albini du groupe Shellac (en tournée en mai 2017)

Inutile de tourner autour du pot, Steve Albini est une légende vivante du rock, une légende hautement respectable pour son travail d'ingé son/producteur réalisé sur des disques qui n'ont pas pris une ride (ce n'est pas une expression, c'est VRAI !) comme " In Utero " de Nirvana, " Surfer Rosa " des Pixies, " Rid of Me " de PJ Harvey, " Over the sun " de Shannon Wright, " Strike " des Thugs ou encore " Plug " et " Planet Of Tubes " de Sloy, mais aussi pour sa participation marquante dans le groupe de noise rock Shellac, qui enregistre des disques qui tuent et donne des concerts de malade depuis les années 90. En plus, Albini a l'immense mérite a de ne pas avoir sa langue dans sa poche et d'appeler un chat un chat. Lui poser des questions à l'occasion de la tournée 2017 de Shellac, de la sortie du dernier disque de Ty Segall (sur lequel il a œuvré) et sur sa vision du music business est donc un véritable bonheur ! Le dernier album " enregistré par Steve Albini " que j'ai écouté (et aimé!) est celui, éponyme, de Ty Segall, qui est sorti début 2017... J'ai l'impression que vous étiez faits pour vous rencontrer et travailler ensemble ! Tu suivais sa carrière avant de bosser avec lui ? Je ne connaissais pas trop ce qu'il... Lire la suite

Pixies (Nuits de Fourvière 2016)

Critique écrite le 07 septembre 2016, par Stéphane Pinguet

Théatre Antique de Fourvière, Lyon 20 juillet 2016

Pixies (Nuits de Fourvière 2016) en concert

Douze ans déjà que le gang de Boston s'est reformé! Alors qu'il avait choisi dans un premier temps de revenir sur le devant de la scène seulement pour remplir les comptes en banque (dixit Frank Black, l'année de leur retour), le quatuor a finalement fini par retrouver l'envie de composer ensemble. Après moult péripéties (annonce d'une nouvelle séparation, suivie du départ de Kim Deal, du passage furtif de Kim Shattuck à la basse et de l'arrivée de Paz Lanchantin), le groupe sort en 2014 Indie Cindy (PIAS), son premier album depuis 1991, suivi d'une grosse tournée mondiale. S'il est difficile de savoir si les Pixies prennent réellement leur pied ce soir, on peut affirmer sans se tromper que le public est, lui, plus que ravi de (re)voir sur scène ses lutins favoris. La quasi-totalité des spectateurs scandent par coeur leurs chansons favorites, sourire aux lèvres, tandis que la fosse se lance volontiers dans quelques pogos sur les morceaux les plus punk. Les Bostoniens livreront ce soir un set carré, sans fioriture, pied au plancher pendant près d'1 heure 30 et sans aucune pause. Charles, David, Joey et Paz délivrent une set list imparable, sans aucune faute de goût. Un greatest hits en bonne et due forme, qui retrace l'exceptionnelle... Lire la suite

Pixies : les chroniques d'albums

Pixies : Head Carrier

Chronique écrite le 08/10/2016, par Stéphane Pinguet

Pixies : Head Carrier

Qu'attendre d'un album des Pixies en 2016 ? À la sortie de la (dispensable) compilation d'EP Indie Cindy il y a deux ans, on aurait été tenté de répondre "pas grand chose". Mais voilà, quand on se replonge dans leur discographie - aussi brève que géniale - et qu'on constate à quel point l'héritage laissé par le groupe est important, on a envie de laisser une petite chance à ce cinquième album studio. Enregistré d'une traite dans un studio à Londres, en compagnie de Paz Lanchantin, désormais membre permanente depuis le départ de Kim Deal ; Black Francis, David Lovering et Joey Santiago sont repartis de zéro et ont choisi de prendre leur temps pour ce nouvel album. Un luxe qu'ils ne s'étaient d'après eux jamais accordé jusqu'à présent, et qui a fait la différence avec Indie Cindy, un disque sur lequel on trouvait certes quelques bons titres, mais dont une grosse partie sonnait comme une auto-parodie. On commençait même à penser que ce retour n'était finalement pas une si brillante idée... Premier constat à l'écoute d'Head Carrier : les Pixies ont toujours la "flamme". La preuve avec les tubes incontestables que sont "Talent", "Head Carrier", "Classic Masher", la belle ballade "All I Think About Now" - en hommage à Kim Deal (dont l'intro'... Lire la suite

Pixies / Emmanuel Dazin : Pixies / Livre

Chronique écrite le 03/09/2009, par Pierre Andrieu

Pixies / Emmanuel Dazin : Pixies / Livre

Signé par Emmanuel Dazin, Pixies, le livre très complet paru en 2005 au Castor Astral, est une mine d'informations pour ceux qui fréquentent régulièrement la Planet of sound des Elfes américains, qui en 2009 s'apprêtent à visiter Paris une énième fois (cette fois sous le prétexte de fêter les 20 ans de l'album Doolittle). Qu'on soit novice ou que l'on suive le groupe emmené par Frank Black (Francis) depuis ses débuts, les 190 pages (pour lesquelles il faudra débourser 9 petits euros) permettent de suivre en détail la carrière du groupe, de ses premiers pas jusqu'à aujourd'hui (le livre traite également des carrières solo de Frank et Kim, puis se termine par quelques lignes sur la tournée de reformation 2004/2005). Emmanuel Dazin a épluché la presse européenne et américaine pour en tirer quantité d'anecdotes et autres extraits d'interviews aussi éclairants les uns que les autres... Après avoir lu ce livre, on en sait beaucoup plus sur le répertoire des Pixies,... Lire la suite

Pixies : Doolittle

Chronique écrite le 19/07/2009, par Pierre Andrieu

Pixies : Doolittle

Paru en avril 1989, l'album Doolittle des Pixies est un des chefs d'œuvre de l'inoxydable discographie du quatuor originaire de Boston... Alors que le groupe de Frank Black Francis se reforme une nouvelle fois (il sera en concert les 15 et 16 octobre 2009 au Zénith de Paris pour fêter les 20 ans de Doolittle), une seule (ré) écoute suffit à constater que ce mythique album - à la fois accessible, abrasif, foisonnant, ambitieux et visionnaire - n'a pas pris la moindre ride. Les compositions - entre rock, punk, pop et country folk - sont toutes en acier trempé, elles débordent d'originalité (textes outrageusement surréalistes, structures et arrangements tordus) tout en restant immédiates et très évocatrices. C'est tout simplement du grand art, cette maîtrise quasi magique du songwriting monté sur ressorts ! Malgré les conflits d'égo entre Frank et Kim, les Pixies sont ici en état de grâce : Frank Black hurle comme un possédé ou susurre comme un doux agneau, il exécute également des rythmiques imparables à la guitare, Kim Deal, quant à elle, distille quelques chœurs divins tout en assurant des lignes de basses magistrales, Joey Santiago fait admirablement hurler sa six cordes dissonante et David Lovering, lui, frappe sèchement et... Lire la suite

Pixies : Acoustic Live In Newport

Chronique écrite le 30/10/2006, par Pierre Andrieu

Pixies : Acoustic Live In Newport

Qui n'a pas un jour rêvé d'assister à un concert de son groupe favori les pieds dans le sable, sous le soleil, avec la mer à quelques encablures ? Bien sûr, il y a la Route du Rock pour faire une cure de musique et de vacances, mais la plupart des concerts ont lieu loin de la plage. La solution idéale semble être le festival folk de Newport, aux Etats-Unis, si l'on en croit les images du dvd Acoustic live in Newport des Pixies. Les heureux festivaliers réunis à Newport en août 2005 pour assister au concert débranché des Pixies semblent en effet avoir vécu le bonheur musical ultime : voir son combo préféré dans des conditions uniques (au milieu d'une assistance non compressée, en plein soleil, sur le sable, avec les bateaux qui passent sur la mer toute proche). Cela ne sert à rien d'être jaloux, il reste le dvd pour se délecter de cette prestation - presque - calme d'un quatuor connu pour ses morceaux accidentés, électriques et violents. Avec deux guitares sèches, une basse acoustique, une batterie moins lourde et un micro, les morceaux géniaux des Pixies restent... géniaux. Ce n'est pas une grosse surprise, certes, mais quand même, ça fait plaisir ! On assiste donc avec joie à une sorte de Dylan... Lire la suite

Pixies : Vidéo

Pixies : écoute