Accueil The Pogues en concert
Jeudi 21 mars 2019 : 11096 concerts, 25407 chroniques de concert, 5245 critiques d'album.


Formé en 1982 à Londres par Shane Mac Govan (qui part en 1991), The Pogues développe une musique folk irlandaise (voire celtique) teintée de politique et jouée avec l'énergie de la scène punk rock. Le groupe au grand complet est en tournée en 2012 (deux dates à l'Olympia de Paris en septembre... ) ! De retour en 2014 !

Site

The Pogues : l'historique des concerts

Sa.

09

Août

2014

Fête du Bruit Dans Landerneau en concert
Fête Du Bruit à Landerneau 2014 : -M-, The Pogues, 2ManyDj's, Tiken Jah Fakoly, New Model Army, Siam... Fête du Bruit Dans Landerneau | Tiken Jah Fakoly | New Model Army | -M- Matthieu Chédid | 2 Many Dj's | The Pogues | Siam
Esplanade de la Petite Palud - Landerneau (29)

Me.

12

Sept.

2012

Ma.

11

Sept.

2012

Di.

12

Août

2012

Sa.

11

Août

2012

Sergent Garcia en concert
Azari & III (CAN) - Best of Besh o droM feat. Szalóki, Miczu - Borgore (IL) - Danakil feat Natty Jean (F) - Fink (UK) - Flux Pavilion (UK) - Imam Baildi (GR) Sergent Garcia | Molotov | Danakil | The Horrors | The Pogues | Katzenjammer Kkabarett | Two Door Cinema Club | Noah and the Whale | Borgore | Natty Jean | Azari & III | Flux Pavillon | Kakkmaddafakka
Obuda Island - Sziget (Hongrie)

Lu.

11

Juillet

2011

Ve.

30

Juillet

2010

Sa.

05

Juillet

2008

Festival Terre Neuvas en concert
The Verve + The Pogues + RFM party 80 + Empyr Festival Terre Neuvas | VERVE | The Pogues | RFM Party 80 | Empyr
Parc du louvre - Bobital (22)

The Pogues : les dernières chroniques concerts 3 avis

The Pogues

Critique écrite le 14 septembre 2012, par lol

Olympia, Paris 11&12 septembre 2012

The Pogues  en concert

Les Pogues font partie de ces rares groupes - comme les Stooges, la Mano Negra, Nick Cave, Les Wampas et les Levellers - dont on devient instantanément fan quand on les voit pour la première fois sur scène. Pour ma part, la première fois remonte à un concert d'octobre 1991 à l'Elysée Montmartre. J'avais 17 ans, c'était l'un de mes premiers concerts. Je ne connaissais que deux ou trois chansons. Le public n'était alors pas au courant que Shane Mac Gowan venait de se faire virer du groupe. L'amertume de cette annonce fut vite compensée quand il vit Joe Strummer le remplacer au pied levé. Des la première note la salle s'embrasa ! Ça chantait et pogotait de partout dans une ferveur et ambiance chaude et bon enfant ! Sur scène, le groupe était survolté, sautait dans tout les sens, moi j'hallucinais... La musique était à la fois nerveuse, festive, joyeuse et l'ambiance phénoménale, bref un concert d'anthologie. Dans les semaines qui suivirent, je me procurais l'intégrale (albums, vidéos, concerts pirates) du groupe dont je devins un fan inconditionnel. Je compris vite que si Shane Mac Gowan était l'étendard du groupe, les 7 autres musiciens étaient indissociables de la personnalité et de la qualité du groupe tant sur disque que sur... Lire la suite

The Pogues + The Moorings

Critique écrite le 13 septembre 2012, par SMGFB

Olympia de Paris 11 septembre 2012

The Pogues + The Moorings en concert

Les Pogues en concert en France (hors festivals), ça faisait 21 ans que le fan que je suis attendait ça. La dernière fois c'était en 1991 et c'était Joe Strummer, feu chanteur des Clash, qui avait remplacé Shane Mac Gowan qui était HS. Autant dire que j'ai sauté sur l'occasion, qui n'était pas près de se renevouler vu l'état de santé de certains. Et je n'ai pas regretté. Déjà, on a eu droit à une 1ère partie sympa avec un groupe, The Moorings, qui a du être bercé par la musique des Pogues dans sa jeunesse vu le style de musique. Comme la plupart, je pensais qu'ils étaient irlandais étant donné le look marin du chanteur (genre Captain Haddock en plus jeune) et la crinière rousse de la violoniste (genre Rebelle de Pixar). Mais quand le chanteur s'est mis à parler Français sans accent entre 2 chansons, j'ai eu un doute... Confirmé par leur site internet : ils sont bien français. Et ils ont bien chauffé la salle, si besoin était. Comme il faisait déjà bien chaud et que j'avais soif, je suis allé à la buvette de l'Olympia avant la fin de leur set pour éviter la cohue et, là, stupeur, plusieurs queues (une par serveur) qui remontaient jusqu'en haut des marches, soit pour ceux qui ne connaissent pas l'Olympia, une trentaine de... Lire la suite

The Pogues (Festival des Terre-Neuvas)

Critique écrite le 08 juillet 2008, par lol

Festival Terres Nuevas - Bobital 5 juillet 2008

The Pogues (Festival des Terre-Neuvas) en concert

Les Pogues au grand complet en France, ce n'était pas arrivé depuis 18 ans. Les derniers concert avaient eu lieu sans Shane Macgowan, l'âme du groupe. Joe Strummer et Spider Stacy (le flutiste du groupe) l'avaient remplacé au chant lors des trois dernières tournées du groupe dans l'hexagone. Le groupe avait splitté par la suite pour se reformer sporadiquement lors de tournées britanniques au moment de Noël depuis quelques années. Rien que pour cela la présence des Pogues à Bobital était un évènement. On ne peut qu'en remercier les organisateurs. Bien sûr, il faut replacer les choses dans leur contexte et rappeler à ceux qui ne le savent pas que les Pogues ont été l'un des meilleurs groupes Rock des années 80 en réussissant un amalgame unique entre punk rock et folk irlandais. Leurs concerts étaient de gigantesques fiestas qui mettaient d'accord aussi bien les Punks que les amateurs de Folk les plus fervents. De plus, l'engagement politique du groupe avec des chansons comme Birmingham Six était à l'époque extrêmement virulent. Comme si cela ne suffisait pas, les Pogues étaient aussi capables de sortir des N°1 dans les charts avec des ballades extraordinaires (Fayritale in New york) où le songwriting de Shane Macgowan séduisait tout... Lire la suite

The Pogues : Vidéo