Accueil Yes en concert
Vendredi 17 novembre 2017 : 12230 concerts, 24717 chroniques de concert, 5185 critiques d'album.


Groupe de rock britannique né à la fin des années 1960, Yes fut au début des années 1970 la figure de proue du rock progressif. Aujourd'hui composé de Steve Howe, Alan White, Geoff Downes, Jon Davison et Billy Sherwood, le mythique groupe Yes est en concert à l'Olympia de Paris le 30 mars 2018 afin de fêter ses cinquante ans de carrière !

Yes : vos chroniques d'albums
Site

Dernière news

Yes en concert à l'Olympia de Paris [Le 11/09/2017] Légendaire groupe de rock progressif venant des années 70 mais toujours en activité au 21ème siècle, Yes (composé de Steve Howe, Alan White, Geoff Downes, Jon Davison et Billy Sherwood) sera en concert à l'Olympia de Paris le 30 mars 2018 pour fêter ses... La suite

Yes : l'historique des concerts

Me.

11

Oct.

2017

Ve.

13

Mai

2016

Sa.

14

Nov.

2015

Ve.

14

Nov.

2014

Crows Party! // Moink + Little Girl + Yes, Goddes! Le Buzz - Paris 20eme (75)

Ma.

13

Mai

2014

Sa.

19

Nov.

2011

Yes : les dernières chroniques concerts 6 avis

Yes

Critique écrite le 13 novembre 2009, par Mingos

Olympia, Paris 11 novembre 2009

Yes en concert

Ouhlà! Après 3/4 d'heure de démarrage au diesel (sur un concert qui allait durer 2 heures et demi), je craignais le pire pour ce concert de Yes à l'Olympia de Paris ! A savoir la descente en flammes des idoles de mes années teens... Il faut dire que Steve Howe et son look de comptable en retraite, Chris... Lire la suite

Yes

Critique écrite le 06 décembre 2011, par LoveYes

L'Olympia de Paris 19 Novembre 2011

Yes en concert

Ce fut le soir du samedi 19 novembre 2011 que Yes joua (pour la millième fois) à Paris. Quand on entre dans la salle, on voit juste la batterie, les claviers et les amplis qui sont installés, et quelque technicien par-ci par-là qui termine les préparatifs. Puis les lumières s'éteignent (boucan dans la salle) et on entend l'ouverture classique si spécifique à Yes... Et là : surprise ! Une déception nous envahit : ils on remplacé la suite de l'Oiseau de feu de Stravinsky par un air médiocre beaucoup moins excitant. C'est le premier point faible. Cette introduction termine et nous entendons les premières notes de la première chanson du concert : Yours is no Disgrace. Et bien ils ont très bien joué ce mythique morceau du Yes Album. Nous pouvons donc apprécier les musiciens sur scène, ainsi que le son de leurs instruments. Du point de vue de la sono, c'était du correct un peu juste. La basse était bien forte (mais je ne m'en plains pas), la guitare aussi, les claviers étaient assez faibles, quasi imperceptibles à certains moments. Là où ça clochait, c'est pour la batterie qui était un peu trop forte à mon goût. Squire : son jeu était parfait, très précis, magnifique. Avec sa Rickenbaker au son rauque, il a charmé la salle entière !... Lire la suite

Yes

Critique écrite le 24 novembre 2011, par phil (un gros fan)

Olympia, Paris 19 novembre 2011

Bon, je résume mais beaucoup d erreurs dans les posts précédents. Je les ai vu en 1983, 2003, 2009 et 2011. Le groupe mythique était celui de 2003 (Squire, Anderson, Howe, Wakeman, White) mais bon, là c'était du haut niveau cette année, Steve Howe râlait toujours après la sonorisation (idem pour Asia l'an passé et pour Yes en 2009) mais Squire avait l'air de prendre un pied pas possible. La musique du début (euh du classique ça ? moi je trouve pas, c'est plutôt un truc genre Mickey... Lire la suite

Yes

Critique écrite le 20 novembre 2011, par Norbert

Olympia, Paris 19 novembre 2011

Yes en concert

Quel bonheur ! j'y étais... Après une ouverture du concert par de la musique classique (c'est un classique chez Yes), le concert a débuté avec les membres phare du groupe (Squire, Howe et Kaye) mais avec 2 nouveaux le clavier et le chanteur), dont le chanteur a de grandes similitudes avec Ian Anderson, dans le timbre de la voix. La... Lire la suite

Yes : les chroniques d'albums

Yes : The Ladder

Chronique écrite le 16/11/1999, par Thomas

Après la grosse merde qu'était Open Your Eyes, Yes tente de sortir un CD qui retourne vers le progressif comme c'était le cas dans Keys. Malheureusement le résultat est plutôt décevant. Malgré de très bons moments comme Homeworld ou Nine Voices, les vieux dinosaures ne sont pas très convaicant. Il... Lire la suite

Yes : Vidéo