Accueil Chronique album : Louis Ville - Et Puis Demain ..., par Pirlouiiiit
Samedi 28 mars 2020 : 10032 concerts, 25960 chroniques de concert, 5290 critiques d'album.

Critique d'album

Louis Ville : "Et Puis Demain ..."

Louis Ville :

Chanson française

Critique écrite le 17 juin 2019 par Pirlouiiiit

Le 6eme album de Louis Ville était sorti en 2015 ; cela faisait donc 4 ans qu'on était sans nouvelle discographique de sa part. Ce nouvel EP (probablement annonciateur du #7) tombe donc à point nommé. Si l'on retrouve dans ces 6 titres toutes les choses qui nous plaisent chez lui, à commencer par sa voix à la fois caverneuse et non ne peut plus douce, on sera agréablement surpris par le tournant qu'ont pris certains arrangements. A titre d'exemple j'ai trouvé au premier titre (Qu'est ce que tu me trouves) un je ne sais quoi du dernier David Bowie. Le côté countrysant (genre 16 Horsepower) qu'il a parfois eu est plus marqué sur certains titres comme ce La fille du train qu'aurait tout aussi bien pu écrire et chanter Jean Louis Chinaski (sur le fond comme sur la forme). Si l'on se penche sur les textes (ce qui n'est pas indispensable pour apprécier le disque tellement les mots sonnent) on sera forcement touché, notamment par cette chanson Je ne me souviens plus où on se retrouve dans la peau d'une personne qu'on devine atteinte de la maladie d'Alzheimer ... Mais le morceau le plus surprenant de cet EP c'est surement Raphaël instrumental latino-jazz où l'on découvre un Louis pianiste, que dis-je véritablement multi instrumentaliste puisqu'il y joue de tout, même la batterie et la contrebasse (qui bien que "programmées" sonnent plus vraies que nature). Sur les titres précédents où il assure aussi presque tout il est tout de même accompagné selon les morceaux par Olivier Soubeyran, Louis Morand, ou Pierre Le Bourgeois au violoncelle, et par François Pierron à la contrebasse (sur un titre), musiciens qui pour la plupart l'ont déjà accompagné sur scène à un moment ou un autre. La scène, c'est justement là où on aimerait le voir un peu plus souvent dans le sud de la France où son dernier passage remonte tout de même à 2011 ...

2019 (Louis Ville - Balandras Editions)

 Critique écrite le 17 juin 2019 par Pirlouiiiit

Louis Ville : les chroniques d'albums

Louis Ville : Eponyme

Louis Ville : Eponyme par Pirlouiiiit
27/10/2019
Est-ce qu'on a le droit de reprendre des bouts de sa chronique d'un EP pour parler d'un album qui contient une partie des titres de celui-ci ? Non je vais plutôt vous y renvoyer (par là). Au début de l'année le 6 titres Et puis demain ... marquait... La suite

Louis Ville Et Les Prédicateurs : Le Bal Des Fous

Louis Ville Et Les Prédicateurs : Le Bal Des Fous par Pirlouiiiit
07/02/2016
Avec cette pochette sombre, ce regard dans le vide et ce titre (Le Bal des Fous) on a tout de suite compris que ce n'est pas parce qu'il sort ce 6eme album (si on ne compte que ceux sortis sous son nom) sur un gros label, que Louis Ville a changé de... La suite

Louis Ville : Cinémas

Louis Ville : Cinémas par Pirlouiiiit
16/10/2011
Louis Ville fait partie de ces quelques chanteurs qui envers et contre tout (comprendre sans l'indispensable boulot d'une boite assurant sa promo) continuent d'écrire, composer, tourner et sortir des disques pour le plus grand bonheur de ceux qui... La suite

Louis Ville : A Choisir

Louis Ville : A Choisir par Pirlouiiiit
04/08/2006
Louis Ville fait partie de ces quelques artistes affreusement méconnus malgré des concerts impressionnants et des albums qui auraient déjà du faire parler de lui au niveau national. Au Balthazar en tout petit comité, puis a l'Intermédiaire ou nous... La suite