Accueil Chronique de concert Cocorosie
Lundi 24 février 2020 : 10674 concerts, 25930 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Chronique de Concert

Cocorosie

Cabaret aléatoire 31 mai 2007

Critique écrite le par

Après un an et demi sans concert des Cocorosie, je l'attendais avec impatience. Je connais déjà leur dernier album par coeur, et le souvenir du concert au Poste à Galène ne m'ayant pas quittée, j'étais sûre de ma soirée.

Et non, après une heure d'attente à la friche, les premières parties ont commencées. J'ai assisté au début de chacune et j'ai été parler dehors en attendant que ça se finisse. Le tourneur n'a-t-il pas confiance dans le talent des Cocorosie qu'il leur colle des premières parties sans punch, non-chauffeuses de salle ?

Et puis Elles sont arrivées. Je me suis collée à la scène et puis j'ai reculé, j'ai commencé à bouger dans la salle pour comprendre où était l'endroit avec le son. Je le cherche encore. La musique des Cocorosie toute en dentelle ressemblait à une purée mousline trop épaisse avec des knackis froids coupés dedans.

Je me permets de souligner le concept concert éclairé en contre-jour, je pense que ça peut créer un marché du concert des sosies non-ressemblants, parce qu'on ne sait plus très bien à quoi ça sert d'être là, pour les artistes comme pour le public. A 22 euros la soirée à la Friche pour ne rien voir ni entendre, j'ai fini le concert dehors à regarder la pluie finir de tomber, en faisant un effort pour ne pas cesser d'aimer les Cocorosie, tellement ma déception était grande.

Le concert s'est fini à minuit, moi je suis partie payer la baby-sitter (que les programmateurs se souviennent, avant de faire une heure de premières partie en commençant avec une heure de retard, que le public a parfois une baby-sitter à payer). En conclusion, je propose de créer un mouvement pour la transformation du cabaret aléatoire en salle de sport qu'on ne soit plus tenté d'aller y voir des concerts massacrés...

 Critique écrite le 01 juin 2007 par clara

> Réponse le 02 juin 2007, par stephane sarpaux

Elles sont créatives. Leur univers féérique est destiné à nous emporter, à nous chavirer. Des mélodies, des voix, des arrangements. Poëtiques, enchanteresses... Je manque de qualificatifs tant elles sont délicieuses. MAIS PAS AU CABARET ALEATOIRE qui ressemble plus à un parc à bestiaux le jour de la grand foire qu'à une salle de spectacle destinée à recevoir des concerts qui mériteraient une certaine intimité. C'est bruyant, inaudible. Que les organisateurs vendent de la bière... OK. Mais plus loin des spectateurs.   Réagir

> Réponse le 02 juin 2007, par roo_ha_kim

Merci pour ta chro, au moins j'ai aucun regrets de ne pas y être aller...moi, j'adhère déjà pas à 100% sur disque...quant au cabaret aléatoire, ils ont plutôt une (très) bonne prog souvent en partenariat avec les autres salles, mais des travaux s'imposent pour une meilleure acoustique et un sol plus en gradin ou une scène surélevée pour qu'on y voit quelque chose quand on est bloqué au fond...bref, on peut toujours rêvé...?  Réagir

> Réponse le 04 juin 2007, par LaFéeMorgane

Quand je lis toutes ces critiques négatives (surtout sur la salle et l'ambiance d'ailleurs) je n'ai vraiment pas l'impression d'avoir assisté au même concert ! Bon évidemment j'étais complètement devant, appuyée au barrière. Je n'ai pas du tout entendu le brouhaha du public ni tous les larsens, j'étais complètement captivée par le concert et les 2 demoiselles, hypnotisantes il est vrai. J'ai vraiment adoré et j'hésite à retourner les voir à Arles en juillet, mais j'ai peur d'être déçue !  Réagir

> Réponse le 06 juin 2007, par er:k

En effet, j'ai trouvé ce concert complètement minable. Le son était très mauvais, la musique était bof (plusieurs fois, la mesure a été rattrapée de justesse) et les soeurs n'étaient clairement pas dedans (surtout Sierra d'ailleurs !). Heureusement, la seconde moitié a été un peu meilleure au niveau de la motivation des soeurs Cassidy, mais ce concert a clairement été très décevant. J'avais entendu dire que leurs concerts n'étaient pas toujours réussis (disons une fois sur deux), je regrette d'être tombé sur le mauvais. Par contre, la deuxième première partie : TEZ, j'ai trouvé assez sympa même si j'écouterais pas ça des heures. Je trouve qu'il a réussi en 30 secondes à mettre une bonne partie du public dans sa poche. (ensuite, pendant CocoRosie par contre, son son était parfois trop...  La suite | Réagir

> Réponse le 06 juin 2007, par lapetite

Bonjour à tous, J'y étais également. Et je vais essayer d'être objective par rapport à toutes ces réactions, eh oui, je bosse au cabaret. Il est tout à fait vrai que le cabaret est une salle difficile à sonoriser, un devis nous a montré ce dont on avait besoin pour avoir une meilleure accoustique, cela coute cher, et vous vous doutez bien que si on avait les moyens, on l'aurait fait depuis longtemps. On essaye, avec des petites trucs de frichiste d'améliorer tout ça année après année (on a isolé les portes en fer, vous auriez entendu avant, c'était pire!), on a changé le sytème son, installé les enceintes de telle manière plutot qu'une autre... Alors oui, parfois cela ne suffit pas. Surtout pour les ingé son des groupes qui ne connaissent pas la salle, et qui ont parfois du mal à régler...  La suite | Réagir


CocoRosie : les dernières chroniques concerts

Cocorosie en concert

Cocorosie par Prakash
Espace Julien Marseille, le 24/05/2016
Des jours, on se dit qu'on va prendre des risques et que l'on oublie ses préjugés sur un groupe. C'est avec cet état d'esprit que j'ai décidé de me rendre ce soir au concert de... La suite

Cocorosie, Nomi Ruiz en concert

Cocorosie, Nomi Ruiz par Sami
Espace Julien, Marseille, le 06/06/2013
Avec Tricky et quelques autres, Cocorosie doit être un des groupes que j'aime bien à être passé le plus souvent dans le coin sans que je n'arrive à les voir. Ca a bien failli... La suite

CocoRosie en concert

CocoRosie par Ysabel
Rockstore - Montpellier, le 21/07/2012
Un RockStore plein à craquer pour accueillir les deux sœurs de CocoRosie, qui se sont associées à Rajasthan Roots, groupe que je ne connais absolument pas. Alors donc... La suite

Rock En Seine Jour 2 : Arctic Monkeys, The Streets, CocoRosie, Etienne de Crécy, BB Brunes, Keren Ann, Blonde Redhead en concert

Rock En Seine Jour 2 : Arctic Monkeys, The Streets, CocoRosie, Etienne de Crécy, BB Brunes, Keren Ann, Blonde Redhead par Fredc
Domaine National de Saint-Cloud, le 27/08/2011
JOUR 2 - SAMEDI 27 AOÛT 2011 METEO : Averses par ci, averses par là, c'était sauve-qui-peut à l'approche de chaque nuage. Assez désagréable et plus froid qu'Austra en... La suite

Cabaret aléatoire : les dernières chroniques concerts

Altın Gün + Diaspora Orchestra en concert

Altın Gün + Diaspora Orchestra par odliz
Le Cabaret Aléatoire, Marseille, le 31/10/2019
Après avoir joué de la manœuvre et des amortisseurs pendant un bon quart d'heure, pour trouver ce qui servira de place de parking le temps du concert, on traverse les allées... La suite

Peter Hook & the Light en concert

Peter Hook & the Light par Prakash
Le cabaret aléatoire , Marseille, le 05/05/2019
Alors c'est toujours un peu glauque d'aller à un concert en se disant "je veux le voir avant qu'il claque". Bon j'avoue, j'avais ça dans un coin de ma tête quand je me suis bougé... La suite

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) en concert

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) par Philippe
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 05/05/2019
Deuxième passage à Marseille, après celui de 2014 à l'Espace Julien, de Peter Hook, le légendaire bassiste de Joy Division et de New Order. Mauvaise surprise, le concert semble... La suite

Arch Enemy + the Charm the Fury en concert

Arch Enemy + the Charm the Fury par Jgaz Photo
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 11/06/2018
Les suédois d'Arch Enemy étaient de passage à Marseille, dans le cadre de leur tournée Européenne 2018 "Will To Power Tour". Et c'est le groupe " The Charm The Fury " qui a... La suite