Accueil Chronique de concert Fred Pichot (solo)
Dimanche 20 mai 2018 : 9639 concerts, 24986 chroniques de concert, 5216 critiques d'album.

Chronique de Concert

Fred Pichot (solo)

Fred Pichot (solo) en concert

Roll'Studio, Marseille 13 janvier 2018

Critique écrite le par

Panier by Pirlouiiiit 13012018

Comme expliqué dans ma chronique du Tribute Friday consacré au Stranglers au Lollipop Music Store hier désormais, plus question pour moi de courir à droite à gauche tout le week-end. Néanmoins comme je viens de finir la chronique d'hier soir et que les concerts au Roll'Studio commencent tôt (18h30) j'ai décidé d'y aller ! Surtout qu'il ne s'agit pas de n'importe quel concert puisqu'il s'agit de Fred Pichot en solo ! Fred je le rappelle joue dans un grand nombre de groupes (que j'aime beaucoup) dont Namaste, Nafas, Bögö. D'ailleurs je ne semble pas être le seul "fan" puisque Claude le présentera comme "un des musiciens les plus remarquable de la région PACA" avant d'ajouter "On va se régaler !"

Fred Pichot by Pirlouiiiit 13012018

18h43, Fred arrive du fond de la salle se place au milieu de ses instruments : saxos, flutes, pédales, guitare et d'autres trucs : "Bonsoir" ... "Bonne année !" ... "je suis tout seul". Et il attaque avec une espèce de flute courte (un xaphoon, de Hawaï comme il nous l'expliquera à la fin) effectivement très grave par rapport à sa taille, pour le premier morceau de la soirée Sam kalpa (pour faire un souhait) qui devrait parler à ceux qui font du yoga. Dès ce premier morceau le ton est donné, on va l'accompagner dans la constructions minutieuses de ses morceaux sur lesquels grâce à des boucles savamment construites il rajoute les instruments les uns après les autres.

Fred Pichot by Pirlouiiiit 13012018

Alors certes il y a quelques hésitations ou ratés, mais aucune importance, je dirais même que cela rend le concert encore plus unique et l'expérience intéressante. Le public composé en bonne partie de gens qui ne connaissaient pas Fred avant ce soir, joue le jeu, y va à tâtons avec lui, l'aide même ("c'est le volume qu'il faut remonter !") et ça fonctionne à merveille. Étant donné qu'il nous a donné le nom du premier morceau et quelques explications sur les instruments utilisés il sera du coup régulièrement interrogé par les premiers rangs.

Fred Pichot by Pirlouiiiit 13012018

Sur le morceau suivant Désir(s) il commence à la guitare (je crois que c'est la première fois que je le vois à la guitare) qu'il boucle avant de reprendre les instruments (à vent) qu'on lui connait. "Je voulais essayer autre chose" ... grand silence dans la salle, tout le monde l'observe et attend .. "Ça va ?" Le morceau suivant s'appelle justement Silence now, un morceau qu'il joue d'habitude avec l'excellente formation Bögö (cf ici et ) qui comprend Fabien Ottones au piano Patrick Ferné à la contrebasse, Aurélie Agullo à la batterie, Andrew Sudhibasilp à la guitare et Julian Minkin au chant. Inutile de dire que la version qu'il nous en donne ce soir est légèrement différente.

Fred Pichot by Pirlouiiiit 13012018

Tout comme la version de Alone tonight, de circonstance ce soir, toujours de Bögö apparemment à prononcer en fait "beugueu", attaqué à la guitare, puis à la flûte. Plus tard il se servira du Zenko (cousin manufacturé du Hang suisse) qui trônait jusque là sur la piano. A la fin de ce nouveau long et beau morceau il est 19h40 "On fait une pause alors ?" avec toujours cette façon de s'adresser au public à la fois franche et directe mais bienveillante, timide mais ferme ... Cette pause nous l'accueillerons avec plaisir. Petit bouffée d'air frais (en faisant attention au voisinage) et pour ma part une petit bière dont les quelques biscuits d'apéritif ne parviendront pas à dissiper les effets.

Fred Pichot by Pirlouiiiit 13012018

A 20h lorsque je regagne ma place sur le tabouret au coin à droite je suis légèrement pompette (et tut à fait conscient de l'être). Pour preuve les pensées qui me viennent à l'esprit et que je note
sur mon téléphone du genre "La vie est belle" ... ce qui est vrai, mais de là à l'écrire ;-). Bref lui attaque sans rien dire à la guitare. Un thème que je connais et qui du coup (même si ce n'est pas peu être pas dans ce groupe là qu'il l'utilise le plus) me renvoie quelques semaines plus tôt traversant la plaine de sable du Piton de la Fournaise en écoutant Nafas.

Fred Pichot by Pirlouiiiit 13012018

C'est aussi ça que permet la musique ... cette perte de temporalité sous la forme des ponts qu'elle peut créer entre des moments différents, ce qui permet de saisir la vie dans son ensemble. C'est en tout cas la seule façon que j'ai trouver de m'affranchir sinon en tout cas de m'extraire de la variable temps ... Le morceau que nous écoutions s'appelait Zeldaï (en phonétique), morceau écrit pour sa fille (qui vient d'avoir 11 ans il y a 2 jours) du nom de son ami imaginaire d'avant. Du moins il s'agissait d'un bout de ce morceau.

Fred Pichot by Pirlouiiiit 13012018

Le morceau suivant La valse des miradors a été écrit quand toutes les caméras sont apparues sur Marseille, cela donne lieu à une nouvelle discussion avec le public ; moi je ne peux m'empêcher de penser à ce qu'il s'est passé la veille sur la Plaine et que les nombreuses cameras installées n'ont ni permis de prévenir, ni même de suivre et encore moins arrêter les meurtriers. Ce sont les avocats des chaussettes de Fred qui me sortent de ses pensées et la musique du morceau suivant Jam parawa morceau traditionnel roumain (le moment où on enlève le voile de la mariée) revisité à sa sauce.

Fred Pichot by Pirlouiiiit 13012018

Après les chaussettes mon regard se braquera sur sa main gauche qui s'acharne sur son saxo. Et moi de me demander ce qui a poussé l'homme à s'exprimer ainsi en musique et se (nous) mettre dans de tels états de transe ... Pendant le morceau suivant, Deliante inspiré par ses résidences musicales et travaux en hôpital psychiatrique, je manque de m'endormir (je suis bien, j'ai chaud dans le cou, je ferme les yeux ... mais il y a cette pierre du mur dans mon dos). Lorsqu'il annonce qu'il va jouer Valvert, uns spectatrice s'exclame "extraordinaire ! Ce que vous aviez fait à Valvert"

Fred Pichot by Pirlouiiiit 13012018

Un faux départ sur le morceau, très vite oublié lorsque le morceau démarre vraiment. Une bonne partie sera joué à la flûte (à vous faire regretter de ne pas avoir suivi vos premiers cours au collège plus sérieusement). Le voici maintenant qui nous joue un rythme reggae à la guitare (je pense à Tryo). Il joue, il jongle avec ses pédales .. parfois le son du saxo (plus fort) écrase un peu le reste au début et puis plus ; tout s'équilibre.

Fred Pichot by Pirlouiiiit 13012018

La fin approche ... ce sera Bliss qui veut dire "béatitudes" à la fin duquel il règne un silence d'église (vide). Il est 21h09, presque gêné il annonce qu'on va peut être s'arrêter là. Il aurait pu continuer (il a d'ailleurs un ukulélé derrière lui qui n'a pas servi), mais le public a déjà tellement reçu qu'il accepte cette annonce comme elle a été faite simplement. Claude ne s'était pas trompé. On s'est une nouvelle fois régalés. Merci et surtout à bientôt !

Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

Bonus video :
Fred Pichot by Pirlouiiiit 13012018 - 625e



Fred Pichot : les dernières chroniques concerts

Bögö en concert

Bögö par pirlouiiiit
Théâtre du Têtard, Marseille, le 24/03/2018
Au début du moi pas mis un pied et c'est déjà la 3ème fois en a peine plus d'une semaine que j'y reviens. En effet après West of the Moon la semaine dernière et the Sun Project... La suite

Fred Pichot Group en concert

Fred Pichot Group par Pirlouiiiit
JAM, Marseille, le 29/09/2017
J'ai déjà eu plusieurs occasion de l'écrire, mais Fred Pichot est vraiment un musicien dont j'aime la musique. C'est simple à ce jour il n'y a pas un projet qui me déplaise... La suite

Bögö en concert

Bögö par pirlouiiiit
Roll'Studio, Marseille, le 11/02/2017
A la base ce soir j'avais prévu d'aller voir Art Garfunkel, le passe photo ayant été refusé j'ai donc laissé Sami y aller seul et je me suis dit que j'allais en profiter pour me... La suite

Bögö (répétition publique) en concert

Bögö (répétition publique) par pirlouiiiit
JAM - Marseille, le 22/11/2015
Après une semaine sans concerts post partum (j'ai bien failli aller voir le Piniteli quartet au Living Art's la veille, mais il a été déprogrammé au dernier moment) me voici en... La suite

Roll'Studio, Marseille : les dernières chroniques concerts

Duo Impressionniste en concert

Duo Impressionniste par pirlouiiiit
Roll'Studio, Marseille, le 20/01/2018
Une semaine à peine après le superbe concert de Fred Pichot ici même, me voici de retour au Roll'Studio pour découvrir ce fameux Duo Impressionniste. J'avoue que le nom ne... La suite

Bögö en concert

Bögö par pirlouiiiit
Roll'Studio, Marseille, le 11/02/2017
A la base ce soir j'avais prévu d'aller voir Art Garfunkel, le passe photo ayant été refusé j'ai donc laissé Sami y aller seul et je me suis dit que j'allais en profiter pour me... La suite

Soul Addict Singers en concert

Soul Addict Singers par pirlouiiiit
Roll'Studio, Marseille, le 29/10/2016
Cela faisait longtemps que je n'avais pas été au Roll'Studio qui est pourtant une des salles que j'aime beaucoup. Comme ce soir j'avais prévu d'aller au théâtre de Tatie pour... La suite

Clair de Lune feat. Tchavolo Schmitt en concert

Clair de Lune feat. Tchavolo Schmitt par pirlouiiiit
Roll'Studio, Marseille, le 22/11/2014
Une éternité me semble t il que je n'étais pas venu au Roll'Studio ... C'était pour Cyril Achard & Christophe Leloil (pas si longtemps que ça tout compte fait). Outre le fait que... La suite