Accueil Marseille - Aix Roll'Studio - Marseille 2eme
Samedi 22 juin 2024 : 6244 concerts, 27115 chroniques de concert, 5413 critiques d'album.

Roll'Studio - Marseille 2eme

17 Rue des Muettes (Le Panier)
13002 Marseille

Plus d'info :

Roll'Studio - Marseille 2eme : les prochains concerts

Sa.

22

Juin

2024

Yume Renaud Arima
19H30 P.A.F 18 € / ADHÉRENT 15 € pas de CB: chèque ou espèces

Sa.

29

Juin

2024

Perrine Mansuy en concert
Eyma & Perrine Mansuy
Perrine Mansuy / Eyma
19H30 P.A.F 18 € / ADHÉRENT 15 € pas de CB: chèque ou espèces

Roll'Studio - Marseille 2eme : l'historique des concerts

Sa.

15

Juin

2024

Gérard Gatto en concert
Sebastien Carretier 4tet Gérard Gatto

Sa.

08

Juin

2024

Christophe Leloil & Rob Clearfield

Sa.

01

Juin

2024

De la Chanson au Jazz

Sa.

25

Mai

2024

Cuzzucoli Project

Sa.

18

Mai

2024

Sudameris jazz trio

Sa.

11

Mai

2024

Quartet Avril

Sa.

20

Avril

2024

Olga Amelchenko quartet

Sa.

13

Avril

2024

Jon & John trio

Sa.

06

Avril

2024

Tropical Jinga

Sa.

23

Mars

2024

Cascino trio

Sa.

16

Mars

2024

Farah Sinha & Pat Ferné

Sa.

24

Fév.

2024

La Bande à Bruzzo

Sa.

17

Fév.

2024

Fan Quartet Fusion

Sa.

10

Fév.

2024

Farah Sinha & Philippe Coromp

Sa.

03

Fév.

2024

Eyma & Perrine Mansuy

Sa.

27

Janv.

2024

Alexis Tcholakian trio

Sa.

20

Janv.

2024

Big Tree Orchestra

Sa.

13

Janv.

2024

Adlib

Roll'Studio : les dernières chroniques concerts 67 avis

Paola Léone & Robert Rossignol

Critique écrite le 19 novembre 2023, par Pirlouiiiit

Roll'Studio, Marseille 11 novembre 2023

Paola Léone & Robert Rossignol  en concert

Changement d'ambiance après le concert de Stéphane Milochevich à la Meson (voir chronique par ici) et celui de Jolly Rougeur au C4 (voir chronique par ici), puisqu'il s'agit d'un "Duo Jazz poético-érotique... avec projection graphique"Je n'ai eu aucun mal à convaincre Svet, tout aussi intriguée par cette description, de m'accompagner. Spectacle ou concert, qu'importe j'ai toute confiance en la programmation du Roll'Studio et je garde un très bon souvenir de la fois où j'y ai vu Robert Rossignol (au piano ce soir) y accompagner les courts métrages burlesques que projetait André Simien (voir chronique par ici).Ce soir aussi il y aura des projections, celles préparées par Paola Leone aussi auteur des textes qu'elle interprètera pendant les 2 sets de ce début de soirée. Notons au passage pour les distraits (comme ce monsieur arrivé à l'entracte) que, comme le Roll's l'indique bien dans sa com', ils sont passés aux horaires d'hiver (début du concert 18h30) ce qui est très agréable car lorsqu'on en sort, le samedi soir ne fait que commencer. Par contre il nous est encore plus difficile d'être à l'heure ?Lorsque nous arrivons le concert a déjà commencé. Le Roll'Studio est plongé dans encore plus d?obscurité qu'à l'accoutumée. Cela permet de mieux... Lire la suite

Oni Giri

Critique écrite le 16 octobre 2023, par Pirlouiiiit

Roll'Studio, Marseille 14 octobre 2023

Oni Giri  en concert

Chaque fois que je viens au Roll'Studio j'ai l'impression de faire un pèlerinage. Cette fois peut être encore plus que la dernière fois puisqu'entre temps Claude nous a quitté. Cette fois ci en descendant la Canebière en vélo j'ai l'impression de revenir sur mes pas puisque nous avons passé une bonne partie de l'après midi en bas entre l'Alcazar (où nous avons fait le plein de DVD) et l'Espace Bergamon (où se tenait la fête de la Science - bravo aux collègues qui ont passé leur week-end pour donner le goût des sciences et de la recherche aux plus petits). Après avoir bu une bière avec Robex au Lollipop et mangé une part de pizza du camion de la place Notre Dame du Mont j'ai en effet fait demi-tour. Une fois le Vieux port remonté et mon vélo accroché au pied de la Montée des Accoules, je remonte cette dernière, toujours aussi raide. Je passe devant le cadavre de la Grotte des Accoules. La nuit tombe. Tout est déjà silencieux. Il y a de nouvelles plantes dans les rues. Je constate que la rue Auguste Blanqui n'est pas la seule à avoir été abandonné par la mairie et son appli Allo Mairie (où il suffisait à une époque pas si lointaine de signaler un tag pour qu'il soit repeint). Même les tags anti airbnb sont recouverts. La lumière artificielle... Lire la suite

Christophe Leloil & Rob Clearfield

Critique écrite le 18 juin 2023, par Pirlouiiiit

Roll'Studio, Marseille 17 juin 2023

Christophe Leloil & Rob Clearfield en concert

Le Roll'Studio fait partie de ces lieux magiques et précieux à Marseille dans lesquels j'aime beaucoup me rendre. Et c'est avec stupéfaction que je réalise que je n'y étais pas venu depuis décembre 2021, pour les excellents Bloom (voir la chronique par ici). Peut être est ce pour cela que sur le chemin j'avais l'impression de faire un pèlerinage. Le traversée du Vieux Port (sur un côté que je ne fréquente pas vraiment), le grand comptoir de paris qui me rappelle les petits déjeuner matthewsiens d'antan, la remontée sur la droite pour rejoindre l'Hotel Dieu, et puis les barrières pour accrocher mon vélo au pied de la montée des Accoules, la montée de celle ci ....Je suis un peu en retard, mais il fait encore jour ...je croise quelques touristes qui ne parlent pas en français. Ce qui me saute aux yeux cette fois c'est la mosaïque type " invaders " (pour savoir si c'en est une vraie il faudrait que je repasse avec les enfants et l'appli sur le téléphone de svet) juste à côté de laquelle il y a aussi un de ces " coeurs anarchistes ", ce portrait de Charles De Gaule, ce serpent aztèque ... j'avais déjà trouvé cela ridicule à Paris, mais je n'avais pas réalisé que Marseille était touchée aussi ... bref, je passe devant le fantôme de la grotte... Lire la suite

Bloom

Critique écrite le 21 décembre 2021, par pirlouiiiit

Roll'Studio, Marseille 18 décembre 2021

Bloom en concert

Ce soir je suis de retour au Roll'Studio pour retrouver l'un des projets les plus enthousiasmant du moment de Fred Pichot à savoir le trio Bloom qu'il forme avec Lire la suite

John Massa quartet

Critique écrite le 08 décembre 2021, par Luciiiie

Roll'Studio, Marseille 04 décembre 2021

John Massa quartet en concert

Ce soir, c'est à nouveau au Roll'Studio que nous avons rendez-vous. Cette fois si ce n'est pas pour regarder un film accompagné d'une très jolie improvisation, c'est pour écouter du Jazz. Juste avant le concert nous avons joué avec la balançoire installée sur le platane de la place des moulins. Comme (je pense) à chaque début de concert au Roll Studio il y a une petite introduction faite par la propriétaire des lieux Claire Abram. Elle nous a expliqué qu'il y a un changement dans le programme de la soirée car Jonathan Soucasse de Jon & John (le concert prévu ce soir) est absent. Le leader et saxophoniste du groupe (John Massa) a donc présenté ses invités de ce soir et comment ils les avaient recrutés à la dernière minute. Nous étions assez loin de la scène (près du bar) mais nous distinguions bien les quatre musiciens : le pianiste (Cyril Benhamou), le bassiste (Pascal Blanc), le saxophoniste (John Massa) et le batteur (Jérôme Mouriez). Je ne peux rien dire sur les paroles car le plus souvent, le jazz n'en a pas (ou bien juste des onomatopées). Les musiciens sont blagueurs, ils font croire que le premier morceau était leur dernier et que les deux personnes devant eux allaient sortir sourdes (d'ailleurs après l'entracte,... Lire la suite

Robert Rossignol & André Simien (ciné concert)

Critique écrite le 10 octobre 2021, par Luciiiiie

Roll'Studio, Marseille 09 octobre 2021

Robert Rossignol & André Simien (ciné concert) en concert

Après la soirée marathon d'anniversaire de mon père d'hier où nous sommes allés voir L'olympique de marswing à Mon Café et January Sons au Lollipop, puis Catalogue au LAM et enfin Oups ! Au Café Conception, soirée plus calme. Ce soir-là, je suis allée en moto avec ma grand-mère pour voir au Roll'Studio dans le panier un ciné-concert. Quand nous sommes arrivés, il n'y avait presque personne puis au fur et à mesure, il y avait plus de monde. Tout d'abord, le pianiste Robert Rossignol, nous a présenté les films que nous allions regarder et nous a expliqué que tous les " morceaux " qu'il jouait n'était que de l'improvisation. Nous avons d'abord vu un film de Max Linder (Le duel), il nous a aussi raconté une petite biographie sur la vie de l'auteur : celui-ci a eu une fin plutôt tragique (en se suicidant à 41 ans et tuant sa femme aussi). Ensuite, nous avons vu Aventure chez les Sioux de Buster Keaton ainsi que Le Manoir Hanté de Harold Lloyd. Robert nous a raconté une nouvelle anecdote pas plus gaie que la précédente puisqu'il nous a appris que Harold faisait comme Belmondo, il réalisait ses cascades par lui-même ce qui explique pourquoi dans la plupart de ses films, il a toujours un gant sur sa main car par accident il... Lire la suite

Accès