Accueil Chronique de concert The Jim Jones Revue + John J Presley
Vendredi 28 février 2020 : 10828 concerts, 25934 chroniques de concert, 5286 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Jim Jones Revue + John J Presley

The Jim Jones Revue + John J Presley en concert

L'Epicerie Moderne, Feyzin 11 septembre 2014

Critique écrite le par

C'est un show un peu spécial, en cette soirée du 11 septembre 2014, à l'Epicerie Moderne, puisque Jim Jones et sa bande nous font le plaisir d'un ultime passage à Lyon. En effet, première date du "Last Hurrah Tour", nous ne pourrons que regretter l'épilogue d'un chapitre rock'n roll si endiablé !



La première partie est assurée par John J Presley et ses deux musiciens. Venu tout droit de Birmingham, John J Presley, à la guitare, nous livre un son rock-folk teinté de blues, portée par une voix bien rocailleuse. Un timbre de voix bien particulier, un grain, dans la lignée, un peu, d'un Tom Waits.



Accompagnés de D Perry aux claviers et harmonium (espèce d'instrument à vent) et Tom Glendining à la batterie, le trio s'en donne à coeur joie pour chauffer le public à ce qui va suivre. Du nerf à la ballade, les morceaux passent bien et l'écoute est bien sympa. Je regrette de ne pas avoir pu mieux distinguer les accompagnements vocaux de D Perry. Une chouette découverte qui réalise une bonne transition avec la suite du concert...





Pendant que les techniciens opèrent les changements pour le set des Jim Jones Revue, le temps de quelques verres et, nous voilà de retour dans la salle de plus en plus bondée. Les membres du groupe arrivent sous un tonnerre d'enthousiasme.



Ayant pris place, ils nous propulsent très vite dans le mouv' de leur rock effréné. C'est "It's Gotta Be About Me " qui lance le jeu. Suivent "Never Let You Go" et "Shoot First", tirés respectivement des albums de "The Savage Heart" (2012) et "Burning Your House Down" (2010). Le ton est fougueux, sauvage, les chemises trempées. Une sueur qui trompe pas. La musique transpire une énergie volcanique qui se dégage de chaque musicien. Les touches du clavier suintent. A la manière d'un Jerry Lee Lewis en surcharge électrique, Henri Herbert flambent les touches avec une dextérité poignante.



Et Nick Jones, qui remuent ses fûts sans ménagement. Garage, primitif, oui ce sont nos premières ardeurs, à nous public, que ça réveille ! C'est sans compter ce rauque, cette "graille" dans la voix de Jim Jones !



Depuis sept ans qu'ils oeuvrent, trois albums à leur actif (2012 : The Savage Heart, 2010 : Burning Your House Down, 2008 : The Jim Jones Revue), les Londoniens n'ont jamais perdu cette formidable énergie, la quintessence de ce rock exalté. C'est avec la même rage généreuse, qu'ils nous livrent sur scène leurs morceaux. La symbiose avec le public est réel, touchante. On a peine à croire qu'il s'agit là du moment d'un épisode final, tant la chaleur qu'il s'en dégage est sincère.



Aux cordes, on retrouve Rupert Orton à la guitare, soutenue par celle de Jim Jones et la basse de Gavin Jay. La surface de la scène est bien occupée. Chaque mètre a été exploré ! On note dans la setlist "Where Da Money Go", "Chain Gang", "7 Times Around The Sound" du dernier album, "Righteous Wrong", "Killin' Spree" de "Burning tour House Down" et "Rock n Roll Psychosis" et "Who's got mine?" de l'album éponyme. Ah quelle grand moment ! La foule se déplacent, par vague. Et que ça va et revient ! Quelques pogos sont exécutés, en franche camaraderie, sur certains morceaux.

Quand le groupe quitte la scène, on n'y croit pas ! Et c'est, bien sûr, deux rappels auxquels nous avons droit: Le premier constitué de 5 morceaux, et le deuxième du savoureux titre phare des JJR, "Princess & The Frog".

Un concert éruptif !


The Jim Jones Revue : les dernières chroniques concerts

The Jim Jones Revue en concert

The Jim Jones Revue par Vilay
Metronum, Toulouse, le 19/09/2014
Vendredi 19 septembre 2014, le Metronum accueillait du rock'n'roll suintant made in London. Pour leur dernière tournée avant une retraite bien méritée, The Jim Jones Revue a... La suite

Caribana Festival 2013 : Célien Schneider + Zaz + Imagine Dragons + FUN. + The Jim Jones Revue en concert

Caribana Festival 2013 : Célien Schneider + Zaz + Imagine Dragons + FUN. + The Jim Jones Revue par Mkhelif
Crans-sur-Nyon - Suisse, le 08/06/2013
Dernier soirée de concerts du festival Caribana, le dimanche étant une journée pour les jeunes artistes locaux : Caribateens (anciennement Caribakids). Le soleil était présent pour... La suite

The Jim Jones Revue + Parlor Snakes en concert

The Jim Jones Revue + Parlor Snakes par Jorma
Le Poste à Galene - Marseille, le 04/12/2012
Alors, pour passer une soirée rock n roll, vous prenez : Un pianiste stylé à la Jerry Lee Lewis. Le Jerry Lee quand il était encore jeune et qu'il épousait encore sa cousine,... La suite

Parlor Snakes + The Jim Jones Revue en concert

Parlor Snakes + The Jim Jones Revue par Philippe
Poste à Galène, Marseille, le 04/12/2012
Epique soirée rock'n'roll hier soir au Poste à Galène : des mois déjà qu'on avait coché la date du retour en ville du barnum du Jim Jones Revue, quintette de milords anglais qui... La suite

L'Epicerie Moderne, Feyzin : les dernières chroniques concerts

Jonathan Bree + Alex Van Pelt en concert

Jonathan Bree + Alex Van Pelt par cathy
L'Epicerie Moderne - Feyzin, le 27/05/2019
Attirée par une voix envoûtante et chaleureuse, l'ambiance énigmatique façonnée par le personnage et une musique axée sur les sixties, je me décide à aller voir Jonathan Bree en... La suite

Peter Hook & The Light en concert

Peter Hook & The Light par Cathy VILLE
L'Epicerie Moderne - Feyzin, le 03/05/2019
Dans le cadre de sa nouvelle tournée, Peter Hook & the Light est de passage du côté de Lyon et plus précisément à l'Epicerie Moderne, à Feyzin. Ce soir, pas de première partie, un... La suite

Johnny Marr en concert

Johnny Marr par Cathy VILLE
L'Epicerie Moderne - Feyzin, le 27/11/2018
Petit concert nostalgique ce soir avec Johnny Marr, le légendaire guitariste et co-fondateur du mythique groupe The Smiths. Après avoir collaboré avec plusieurs groupes, il... La suite

Pogo Car Crash Control + Frustration en concert

Pogo Car Crash Control + Frustration par Cathy VILLE
L'Epicerie Moderne - Feyzin, le 03/11/2018
En ce samedi 3 novembre l'Epicerie Moderne reçoit deux groupes français, Frustration et Pogo Car Crash Control... Si Frustration est déjà bien connu sur la scène post punk pour ses... La suite