Accueil Chronique de concert Parlor Snakes + The Jim Jones Revue
Dimanche 28 novembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Parlor Snakes + The Jim Jones Revue

Parlor Snakes + The Jim Jones Revue en concert

Poste à Galène, Marseille 4 décembre 2012

Critique écrite le par

Epique soirée rock'n'roll hier soir au Poste à Galène : des mois déjà qu'on avait coché la date du retour en ville du barnum du Jim Jones Revue, quintette de milords anglais qui pille sans vergogne le rock des pionniers noirs (et même blancs) des 50's comme s'ils l'avaient inventé, sapés comme des mafiosi et gominés comme des petites frappes reprises de justesse. Proprement inratables pour tous les fans de rock et de garage, que ce soit d'Elvis ou des Cramps ! Et d'ailleurs la quasi-intégralité des gens que je connais dans ce public est là ce soir : le Poste est plein comme un œuf... et du coup, effet agréable, il fait bon au milieu des cuirs (public plutôt masculin) !

Parlor Snakes @le Poste à Galène By McYavell - 121204 (1)

En première partie, une jolie découverte : les Parlor Snakes, groupe en grande partie français (ça ne s'entend pas, notamment chez la chanteuse anglophone), énième déclinaison, grosso modo, des B 52's, mais supérieurs à mon goût en charisme et en composition à leurs contemporains The Love Me Nots, passés par ici il y a quelques mois ou années, et dont on ne regardait que la bombassiste pour oublier des titres parfois quelconques. Donc ici, du rock pêchu mais mélodieux, Farfisa à l'appui, joué par une petite chanteuse charmante à l'œil comme à l'oreille, et plusieurs titres dont on pressent instantanément le potentiel marquant.

Parlor Snakes @le Poste à Galène By McYavell - 121204 (11)

Le groupe alterne judicieusement des ballades et des morceaux plus punchy, la chanteuse minuscule a une de ces grandes voix sensuelles à l'américaine qui vous donnent instantanément envie de ronronner, lové dans ses bras. Un type me bouscule allègrement en passant, puis en repassant, mais je lui pardonne volontiers car c'est Jim Jones lui-même, qui arpente nerveusement le côté sortie de la salle à la recherche de je-ne-sais quoi. Quelques looks intéressant à signaler, comme le batteur moustachu, et une belle première partie, qui fait exactement la bonne durée de set ! A réécouter sans fautes - dommage, il paraît qu'ils sont passés la veille faire un super showcase au Lollipop Music Store ... devant 10 personnes ...

The Jim Jones Revue @le Poste à Galène By McYavell - 121204 (1)

C'est du fumoir (blindé ce soir) que je vois arriver la bande de voyous classieux tant attendus, The Jim Jones Revue, piaffants et rutilants comme des Ford Mustang prêtes à faire la course dès que la fille lachera le foulard ! On note un petit changement de personnel depuis la dernière fois en 2011, à Paris : un nouveau pianiste (aussi bon que le précédent !). Ils partent donc tout-à-fond et pied-au-plancher, au risque que le public cueilli à froid mette quelques chansons à rentrer dans leur délire - ça ne marchera hélas pas sur ma douce qui, fatiguée, s'échappera avant que ça devienne vraiment bien. Ni sur une minorité de personnes, les moins sensibles à la très particulière vibration du rock des 50's...

The Jim Jones Revue @le Poste à Galène By McYavell - 121204 (6)

Mais pour les autres, la bande a conçu une set-list équilibrée dans leurs trois albums roboratifs et jouissifs, y compris dans le troisième sorti tout récemment, un peu plus mid-tempo et un peu moins "Jerry-Lee-Lewis-joué-par-Jon-Spencer-Blues-Explosion" : ceux qui apprécient le style y trouvent leur compte, ceux qui sont là pour l'énergie légendaire du groupe les trouvent un peu moins explosifs que prévu. Et même à signaler une nouveauté un peu hors sujet, au son paradoxalement trop moderne. Mais patience ! Leurs plus grands hits sont bien disséminés dans le reste : Shoot First Ask Questions Later, Burning Your House Down, un peu plus loin l'énorme Killing Spree et son riff qui tue, en fin de première partie la jubilatoire et bien nommée Rock'n'roll Psychosis ... nous n'allons pas les énumérer toutes, la liste est en dessous pour les plus mordus... Qui se foutent bien des titres d'ailleurs.

The Jim Jones Revue @le Poste à Galène By McYavell - 121204 (26)

La bière et la chaleur aidant, le public commence à s'agiter sérieusement à partir du milieu du concert, certains se mettent même en tête de se pousser joyeusement, de faire du crowd surfing ou de slammer depuis la scène (pourtant déjà bien chargée) : visuellement en coupant le son, on est en pleine communion punk ou hardcore ! Avec les oreilles, on entend une musique de sauvages, une voix rauque et sexuelle, des notes de piano mitraillées, des guitares flamboyantes, et une énergie sur scène à vous réveiller Eddie Cochran, Carl Perkins, Link Wray, et tous nos chers disparus... Une réplique très convaincante du séisme ressenti par les petits veinards qui ont vu il y a 60 ans Chuck Berry ou Little Richard dans leurs œuvres : on est presque aussi secoués ce soir !

The Jim Jones Revue @le Poste à Galène By McYavell - 121204 (14)

A partir de Dishonest John, ce n'est plus que du pur rock'n'roll explosif, jouissif à en défaillir. Je perds pied en sortant des toilettes et je me retrouve au premier rang, secoué comme dans une lessiveuse, rattrapant des gens qui me tombent dessus - y compris une jolie nana métisse qui est déjà montée auparavant se montrer sur scène. Le chanteur va constamment au contact, et se fait joyeusement tripoter par ses fans (à un moment je me retrouve sans savoir comment, la main posée sur le manche de sa guitare - ça aurait pu être pire). L'enchaînement fulgurant Elemental, High Horse et pour finir, la tuante Princess & the Frog, me donnera sans doute le quart d'heure le plus jouissif de mon année de concerts 2012 !

The Jim Jones Revue @le Poste à Galène By McYavell - 121204 (19)

Pour finir, on sera plusieurs à aller arracher les set-lists, pour avoir un beau souvenir d'un concert dont le dernier tiers fut vraiment un très, très pur moment de rock'n'roll à l'énergie démesurée. Si le groupe nous a mis des gentilles petites claques pendant la première moitié, elles sont devenues des grandes gifles et finalement, une série de beignes teigneuses et d'uppercuts féroces ! Ouch, Lord have mercy ! On finit K.O. debout au final, une fois encore, après la prestation de sir Jim Jones et son gang de cadors. Rhaaaaa... Ils passent dans votre ville ? Be there or be square !

The Jim Jones Revue @le Poste à Galène By McYavell - 121204 (11)

Setlist :
Where Da Money Go ?
Never Let You Go
Shoot first
Burning your house down
Gotta Be About Me
Catastrophe
Killin'Spree
Chain Gang
Righteous Wrong
7 Times
Cement Mixer
Eagle Eyeball
Rock'n'roll Psychosis
--- Encore :
In & Out
Dishonest John
512
Elemental
High Horse
--- Encore encore :
Midnight Ocean (pas jouée)
Princess a the Frog


Plus de photos de Parlor Snakes et de The Jim Jones Revue.

Parlor Snakes : les dernières chroniques concerts

Guadal Tejaz, Maxwell Farrington, Special Friend, Parlor Snakes (La Cathédrale de Binic 2021) en concert

Guadal Tejaz, Maxwell Farrington, Special Friend, Parlor Snakes (La Cathédrale de Binic 2021) par Pierre Andrieu
Pointe de La Rognouse, Binic, le 24/07/2021
Aucun respect des mesures barrières n'a pu être constaté... 24 juillet, troisième jour que l'on passe à La Cathédrale, Pointe de la Rognouse, la version payante et à... La suite

The Sheepdogs + Parlor Snakes en concert

The Sheepdogs + Parlor Snakes par Lebonair
la Flèche d'Or - Paris, le 16/04/2013
Une très belle soirée s'est déroulée en ce mardi 16 avril à la Flèche d'Or dans le 20ème à Paris. Au menu, nous retrouvons le groupe garage rock franco-américain Parlor Snakes... La suite

The Jim Jones Revue + Parlor Snakes en concert

The Jim Jones Revue + Parlor Snakes par Jorma
Le Poste à Galene - Marseille, le 04/12/2012
Alors, pour passer une soirée rock n roll, vous prenez : Un pianiste stylé à la Jerry Lee Lewis. Le Jerry Lee quand il était encore jeune et qu'il épousait encore sa cousine,... La suite

The Jim Jones Revue : les dernières chroniques concerts

The Jim Jones Revue en concert

The Jim Jones Revue par Vilay
Metronum, Toulouse, le 19/09/2014
Vendredi 19 septembre 2014, le Metronum accueillait du rock'n'roll suintant made in London. Pour leur dernière tournée avant une retraite bien méritée, The Jim Jones Revue a... La suite

The Jim Jones Revue + John J Presley en concert

The Jim Jones Revue + John J Presley par Karen Solvery
L'Epicerie Moderne, Feyzin, le 11/09/2014
C'est un show un peu spécial, en cette soirée du 11 septembre 2014, à l'Epicerie Moderne, puisque Jim Jones et sa bande nous font le plaisir d'un ultime passage à Lyon. En effet,... La suite

Caribana Festival 2013 : Célien Schneider + Zaz + Imagine Dragons + FUN. + The Jim Jones Revue en concert

Caribana Festival 2013 : Célien Schneider + Zaz + Imagine Dragons + FUN. + The Jim Jones Revue par Mkhelif
Crans-sur-Nyon - Suisse, le 08/06/2013
Dernier soirée de concerts du festival Caribana, le dimanche étant une journée pour les jeunes artistes locaux : Caribateens (anciennement Caribakids). Le soleil était présent pour... La suite

The Jim Jones Revue + Parlor Snakes en concert

The Jim Jones Revue + Parlor Snakes par Jorma
Le Poste à Galene - Marseille, le 04/12/2012
Alors, pour passer une soirée rock n roll, vous prenez : Un pianiste stylé à la Jerry Lee Lewis. Le Jerry Lee quand il était encore jeune et qu'il épousait encore sa cousine,... La suite

Poste à Galène, Marseille : les dernières chroniques concerts

Kalliroi & le FadoRebetiko Project (Le JAM hors les murs) en concert

Kalliroi & le FadoRebetiko Project (Le JAM hors les murs) par Pirlouiiiit
Makeda, Marseille, le 24/11/2021
Si nous n'avions pas été au superbe concert de OpenMindeD à la Cité de la Musique lundi, nous n'aurions pas croisé Henri, et si nous n'avions pas croisé Heni celui ci ne m'aurait... La suite

Gontard - Splash Macadam en concert

Gontard - Splash Macadam par Lb Photographie
Le Makeda - Marseille, le 12/02/2020
Splash Macadam. Bis Repetita. Y aura t'il quelque chose à ajouter à une chronique écrite il y a moins d'un mois sur un groupe vu en novembre ? Pas de promo d'album en vue, pas... La suite

Venus en Mars + Marie-Flore en concert

Venus en Mars + Marie-Flore par Pirlouiiiit
Makeda, Marseille, le 16/01/2020
Pour être honnête ça partait mal ... rien ne me laissait penser que j'allais accrocher à la musique de cette Marie-Flore dont le portrait envahissait les rues du quartier depuis... La suite

The Bellrays + Lemon Cars en concert

The Bellrays + Lemon Cars par G Borgogno
Le Makéda, Marseille, le 19/10/2019
BELLRAYS Acte III. The Bellrays aiment Marseille. Qui le leur rend bien. C'était au moins leur troisième passage phocéen en groupe. Plus un Bob et Lisa, les deux "leaders",... La suite