Accueil Chronique de concert JMPZ + Diva Planet + Les Fils de Teuhpu
Samedi 21 septembre 2019 : 14429 concerts, 25681 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.

Chronique de Concert

JMPZ + Diva Planet + Les Fils de Teuhpu

Espace Guy Mocquet, La Garde 05 aout 2005

Critique écrite le par

C'est assez content que je me rends à cette nouvelle édition du Kality Street, organisé par le 83éme parallèle, association varoise qui se bouge pour offrir aux varois un temps soit peu de bonne musique pas trop chère en cette saison estivale...
Après un détour par Saint Mandrier pour rencontrer l'auteur Bernard Werber, me voilà dans les bouchons de Toulon essayant de rejoindre la Garde...
J'arrive à retrouver le fameux parking du castorama qui sert de lieu de festival...
Tranquillement, nous finissons notre rhum (tiens cette année on ne nous laisse plus rentrer avec !!?)...
Et après une fouille sous tous rapport (j'ai même cru que je devrais me foutre à poil...)....nous voilà pile poil pour le début de JMPZ...
Vite, un sandwich et un gros bonjour au membres de l'assos Be's Art, qui me rassure sur la tenu de leur festival pour l'année prochaine, et qui, ce soir s'occupent de nous donner des forces avec de la bonne nourriture.

JMPZ, ça commence à être une habitude, et j'aime particulièrement leur dernier set, qui vient de l'album Subsonic... JMPZ c'est un batteur qui entraîne à danser, vraiment très fort, deux bassistes très complémentaire, et qui s'accorde parfaitement avec le batteur, et enfin un chanteur, trifouilleur de machines, et surtout excellent joueur de Didjeridoo, qui met le feu avec ces rythmique transe...
Des amis pour lesquels c'était leur première fois pour JMPZ, n'ont pas trop aimé leur pluralité de style, en effet JMPZ passe facilement durant leur set d'un passage limite acid break beat à de gros riffs bien lourd que ne saurait dénigré la vague neo-métal...et finalement je comprend bien mes amis car c'est cette fusion de style qui fait que j'apprécie tous particulièrement JMPZ en concert...le top pour s'oublier et pogoter dans la fosse...
Après avoir bien transpiré (Freak style ou encore Ezeltone me transporte à chaque fois, avec le discours de M.Moore à Cannes "Shame on you Mr Bush"...) sur les JMPZ, de l'autre coté du site commence un groupe que je qualifierais de rock glamour...

Si je n'ai pas perdu la moitié de mes neurones il me semble qu'il se nommait Diva Planet, une excellente idée que de nous proposer des petits groupes durant le changement de scène...
Diva planet sans prétention, et avec un jeu de scène assez sympathique à voir, en tout cas feront passer ce changement en vitesse...pour ma part j'attends de les revoirs car des choses intéressantes ont été entendu...

C'est le moment pour les Fils de Teuhpu, vus il y a longtemps sur un des premiers festival des Collines (petite larme nostalgique...), et que donc j'attends impatiemment pour nous mettre le feu...
Fils de Teuhpu est une fanfare très rock n' roll dans l'esprit, et qui met une ambiance bien joyeuse et bonne enfant (un peu comme Marcel et son orchestre...).
Nickel pour s'amuser et danser avec les collègues...
A noter un passage très woodstockiens dans l'esprit liberté, quand il entonne leur hymne Awalp eux mêmes jetant tous leur habits sur le sol, pour ce retrouver comme à la naissance...mouvement qui fut suivis par le public, et même par une jeune fille, qui se retrouvera nue sur scène pour le plus grand plaisir de tous...et même du groupe, qui ne semblait pas habitué à cela...
Définitivement nous repartirons en chantant "ooooooohhh awalpé, awalpé, awalpé toute l'année..."...d'ailleurs le publics entonne la chanson à qui mieux mieux...ne voulant pas laisser partir un moment de liberté comme celui là...
Après un retour/descente dans le publics (et oui l'avantage avec les fanfares c'est que même sans amplification c'est la fête...) Fils de Teuhpu, nous diront qu'ils apprécient beaucoup de passer dans le sud, mais que c'est pas encore assez à leur yeux....

Pour calmer tous cela, la petite scène voit arriver un nouveau groupe déguisé à outrance et qui nous envoie une sorte de son house ou club du moins je ne suis pas spécialiste, mais il en faut pour tous les goûts....

J'ai donc le sourire en partant, merci encore au 83eme parallèle de se battre pour nous offrir des soirées telle que celle là dans la région...ce qui est bien trop rare, les municipalités ne voulant pas prendre le risque de perturber les doryphores en cette saison...

 Critique écrite le 22 août 2005 par Goapz


Kality Street Festival : les dernières chroniques concerts

Chinese Man + Maniacx + Highlight tribe en concert

Chinese Man + Maniacx + Highlight tribe par Odliz'
Festival Kality street - La Garde, le 01/08/2008
Lorsqu'on vous annonce que le ‘Kality street' est un festival près de Toulon, vous vous imaginez bêtement que vous allez vous la jouer total farniente, pastag et pieds dans... La suite

Fils de Teuhpu : les dernières chroniques concerts

Les Fils de Teuphu + le Pompier Poney Club en concert

Les Fils de Teuphu + le Pompier Poney Club par Pirlouiiiit
Espace Julien, Marseille, le 12/11/2016
Ce samedi soir encore il n'y avait que l'embarras du choix ... Le mien portera donc sur ce qui se passe ce soir à l'Espace Julien et à l'Asile 404 ; les deux salles sont assez... La suite

Saje, Mass Hysteria, Les Fils de Teuhpu par enhanfrer
Ecole Centrale de Lyon, le 29/11/2003
Arrivée au l'Ecole Centrale de Lyon ; au milieu des costumes-cravates et costumes-Rio de Janeiro. A la recherche de la salle de concert, passage à travers differents bars à thèmes et stands de jeu. Ca sent la grosse Ecole. Sur le chemin de la salle de concert, on nous propose des bières "pô chères". Arrivée dans le gymnase déguisé pour l'occasion... La suite

Les Amis d'ta Femme + Les Fils de Teuhpuh par boris goudounov
Bataclan, Paris, le 28/09/2002
Une boucherie de bonheur. Et c'est pas peu dire ! La suite

Les Fils De Teuhpu par Kurt
New Morning, Paris, le 19/04/2002
Dommage que l'on puisse pas mettre 6 étoiles, parce que là vraiment c'est un truc de fou !!! Ce concerts est le meileur que j'ai fait en 4 ans de concerts intensifs. La soirée a d'abord commencée par "les amis de ta femme" qui ont mis directement le ton de la soirée qui s'annoncait. Avec leurs paroles et l'ambience, c'étais vraiment pas mal... La suite

JMPZ : les dernières chroniques concerts

JMPZ par GoaZ
Crep des Lices, Toulon, le 07/12/2007
Quatre lettres bien connu, du milieu "dub" français. Connu d'ailleurs pour son éclectisme, pour un "dub" musclé, limite métal, et très certainement "indus". JMPZ, c'est un groupe atypique de Macon, c'est une batterie, couplée à un ordinateur, c'est deux bassistes, et un didgeridoo, semblant aussi faire quelques nappes sur... La suite

De la Colline + Java + Batucada Bosinaire + JMPZ + Supermercado par Goaoût
Festival des Collines, Saint Julien le Montagnier (83), le 01/08/2003
Le réveil, est difficile. La nuit derniére beaucoup de camion sont arrivée et pas mal de son ont été monté, donc la nuit trés courte (en fait je ne me rapelle même pas dormir). La chaleur écrasante pour qui n'a pas d'ombre rend le parking invivable dés le soleil levée (heureusement cette année j'ai de l'ombre). Vers 13h c'est carrément sous la... La suite

Festival Etang d'Art : Away + As100ble + Dawamesk + Keden + JMPZ par Goa pas Luminyen
Plein Air devant la salle Po, Fac de Luminy, Marseille, le 25/04/2003
C'est guilleret, mais seul, que je me présente devant Marseille, pour cause de repas d'Anniversaire, la plupart des Potos ne sont pas là, donc je finis la Gineste tous seul, déjà, merde, j'arrive devant la Fac et il y a déja les barriéres de baissées ! Bon la goamobile sera garée devant (d'habitude la barriére se ferme à 9h, donc l'on peut se garer... La suite

jmpz par Saiimonn
intermediaire - marseille, le 21/02/2003
DE LA BALLE !!! Un excellent groupe qui fait tout peter ! Ils sont beaucoup, avec basses, baterie (enorme), guitare, didjeridoo, chant, platines, machines ! Et ca envoie tout le long du concert qui dure pas mal de temps ! Un tres bon contact avec le publique, ils se donnent vraiment a fond ! Le batteur est impressionnant, dans certains... La suite