Accueil Chronique de concert Nice Jazz Festival 6/8 : Derek Trucks Band + Richard Galliano + Gabriella Cilmi + Maxime Leforestier (+ Julien Doré)
Lundi 17 juin 2019 : 9465 concerts, 25522 chroniques de concert, 5257 critiques d'album.

Chronique de Concert

Nice Jazz Festival 6/8 : Derek Trucks Band + Richard Galliano + Gabriella Cilmi + Maxime Leforestier (+ Julien Doré)

Nice Jazz Festival 6/8 : Derek Trucks Band + Richard Galliano + Gabriella Cilmi + Maxime Leforestier (+ Julien Doré) en concert

Jardins de Cimiez - Nice 23 juillet 2009

Critique écrite le par

Mardi fut éclectique, jeudi sera grand public. Jugez plutôt : Maxime Leforestier, Gabiella Cilmi et Julien Doré en fin de soirée. Auparavant, du musette avec Richard Galliano et celui pour qui je suis content d'être là, Derek Trucks.



Il se produit scène Jardin. C'est ici même que Julien Doré apparaîtra quatre heures plus tard. Les fans absolues de Juju squattent déjà les premiers rangs. Une gamine assise sur une serviette fait des origamis appuyée sur la barrière, dos à la scène. Elle se plaint à sa maman que le monsieur fait trop de bruit. Le monsieur, c'est Derek Trucks et son Band. Solo de guitare d'entrée afin de nous annoncer la couleur. Couleur argentée comme le slider métallique qu'il utilise sur la plupart des morceaux. Chacun de ses chorus est une délectation. Si vous commencez à en filmer un avec votre appareil numérique, le doigt qui effleure la touche stop refusera d'appuyer avant la fin. La plus grosse claque à six cordes depuis le début du Festival avec Joe Bonamassa.
Au niveau des compositions, je préfère de loin le répertoire de son épouse Susan Tedeschi qui n'est pas apparue ce soir. Encore un de mes espoirs les plus fous qui s'envole. J'aurais aimé les voir associés sur scène. Le chanteur du DT Band, c'est Mike Mattison. Il a une vraie voix de blues mais un chanteur de blues qui ne joue pas de guitare a-t-il le droit de rester les bras ballants ? Il pourrait au moins tenir le micro à deux mains et le pencher de temps en temps ou secouer des percussions factices. Sa voix s'approche de celle de Bono sur Sweet Inspiration, le seul titre du set qui tire la couverture vers la soul. Le reste, c'est du bon vieux blues à jouer en jean's et en bottes pointues.



Le set se termine avec deux reprises. Mon moment préféré a lieu sur celle de Paul Pena lorsque Derek fait chanter le refrain "Move away from here" à sa guitare au milieu de son solo) et Key To The Highway d'Eric Clapton avec qui il a collaboré. Il ne profite pas de son apparition dans un festival de jazz pour nous ressortir celles de Coltrane qui figurent sur son premier album.

Derek Trucks (guitare), Kofi Burbridge (claviers, flûte), Todd Smallie (basse), Yonrico Scott (batterie), Mike Mattison (chant), Count M'Butu (percussions)

Setlist : I Want To Be Free / I'll Find My Way / Sweet Inspiration / Don't Miss Me / Instrumental / Gonna Move (Paul Pena) / Key To The Highway (Clapton)



Changement radical d'univers avec Richard Galliano. Difficile de trouver une place pas trop loin de la scène Matisse. Un accordéoniste qui fait du new musette avec une telle assistance autour ? Le fait qu'il soit Niçois n'explique pas tout. Ce ne sont pas tous des membres de sa famille ou des amis à lui. Alors écoutons pour comprendre le pourquoi de la popularité de ce monsieur.

Bebe de Hermeto Pascoal révèle une belle harmonie accordéon / basse (Richard Bona !) / batterie, mais le piano vient souvent comme un cheveu sur la soupe à mon goût. Suivent Aurore, un tango, et Waltz For Nicky déjà plus audibles pour moi. Le titre arrive où tout le monde fait son solo (pianiste, bassiste, batteur). Ca, c'est fait... Je me suis ensuite cramponné pour rester jusqu'à la fin de la très loooongue pièce suivante, un Coloriage qui m'a au moins permis de découvrir un instrument étrange, l'accordina, compromis entre l'accordéon et l'harmonica.



Ma patience sera récompensée par le titre suivant, un merveilleux Hymne en hommage à Eddy Louiss. Et par le suivant, un tango que Galliano a composé pour Nougaro et que celui-ci a interprété sous le titre Vie Violence. Il y manquait les délicieuses paroles : Vie violence ça va de pair / Les deux se balancent, paradis enfer / Vie violence, chair contre chair / Dansent les cadences d'un tango pervers... Mais la pêche de Galliano fait se lever le public pour un curieux rappel : un melting pot avec un morceau de requiem, une once d'Arlésienne et des tas d'autres ingrédients d'horizons divers.

Pour Maxime Leforestier et Julien Doré, j'ai décidé de ne même pas essayer de m'approcher de la scène. Tant pis pour l'illustration de la chronique. Pour le premier, ça fait longtemps que j'ai décroché. Depuis son come back en fait. Né Quelque Part avait amorcé mon désintérêt pour lui et ses titres suivants ont fini le boulot à tel point que maintenant, j'arrive à le confondre avec Michel Delpech (physiquement, ils se rapprochent en plus !)



Mais bon, respect pour ce Monsieur de la chanson française. C'est allongé sur le sol avec un brin d'herbe dans la bouche que j'ai écouté le début du set : ça m'a permis de m'apercevoir qu'il a encore des messages à nous adresser et qu'il sait plutôt bien s'y prendre. Mais quatre nouvelles chansons pour une ancienne, la dose est trop forte pour moi. Je pars après Double Enfance que j'ai entendue le mois dernier interprétée par Juju (non pas Doré, Clerc !). Deux arrangements très différents pour une même réussite. La setlist ci-dessous est donc incomplète. Il a forcément dû évoquer une maison bleue mais j'étais adossé au bar à champagne.

Début de la setlist : Grain D'Sel / Passer Ma Route / Bille De Verre / Tuer L'Temps / Février De Cette Année-Là / Chienne D'Idée / La Meute Et Le Troupeau / Restons Amants / Sur Deux Tons / Double Enfance...



Gabriella Cilmi, connais pas. Mon voisin m'apprend qu'elle passe régulièrement à la télé et que Sweet About Me est un mégatube sur toutes les radios. La demoiselle arrive pieds nus dans une belle et courte robe noire. Dotée d'une jolie voix puissante dans la lignée de celle d'Anastacia, elle est toujours en mouvement sur scène. En début de set, ça nuit à sa voix qui s'essouffle mais curieusement de moins en moins au fil des minutes. De plus, le son est très mauvais (basse excessivement forte). Au bout de trois titres, ça s'arrange et le tube arrive. Je ne connais vraiment pas. Le public si.



En ce qui me concerne, c'est un autre morceau qui m'a séduit, Cry Me A River. Le reste ne correspond pas à mes goûts. Au bout d'une demi-heure, elle invite le public de la scène Matisse (assis je le rappelle), à se lever. Elle ne le dira pas deux fois. Un parterre très différent des autres soirs se masse devant la scène et bouge sur le boogie qui suit.

Il reste Juju, j'ai décidé de lui accorder un titre. Je commence à fatiguer après six jours de festival et la programmation des deux derniers ne m'offrira que peu de répit. En plus, Boby (il me doit toujours un verre, celui-là) l'a vu la semaine dernière à Salon.



Sa prestation sera certainement plus courte ici et le risque de bagarre dans le public moins grand. J'ignore si la gamine aux origamis a supporté le vieux Maxime et a pu se retenir de faire pipi pendant quatre heures, mais d'autres sont sur les épaules de leurs parents, écoutent Julien Doré chanter "Enfonce tes doigts jusqu'à mi-ongles" et pleurent à la fin du morceau parce que maman fatigue et ne peut plus les porter. Sur la scène, c'est pro et je suis resté quatre titres.

Demain soir, c'est Melody Gardot qui nous emmènera au bout de la nuit. Je resterai jusqu'au bout, promis.

Nice Jazz Festival : les dernières chroniques concerts

Nice Jazz Festival : Charles Bradley + Macy Gray + Seal en concert

Nice Jazz Festival : Charles Bradley + Macy Gray + Seal par Mardal
Nice Jazz Festival, le 11/07/2011
Pour cette édition 2011, le plus ancien festival de jazz en France effectue un retour aux sources : après de longues années dans la banlieue de Cimiez, c'est le très central jardin... La suite

Nice Jazz Festival 8/8 : Bozilo + Sonny Rollins + Charles Lloyd + Leela James + Kurt Rosenwinkel Standards en concert

Nice Jazz Festival 8/8 : Bozilo + Sonny Rollins + Charles Lloyd + Leela James + Kurt Rosenwinkel Standards par Mcyavell
Jardins de Cimiez - Nice, le 25/07/2009
Sur le dernier album de Kurt Rosenwinkel, Deep Song, figurent Brad Mehldau au piano et Joshua Redman au saxophone. Tous les deux étaient présents lors de l'ouverture du Nice... La suite

Nice Jazz Festival 7/8 : Melody Gardot + Youssou N Dour + Chick Corea & Gary Burton + Raphael Saadiq + Molly Johnson + Djalamichto en concert

Nice Jazz Festival 7/8 : Melody Gardot + Youssou N Dour + Chick Corea & Gary Burton + Raphael Saadiq + Molly Johnson + Djalamichto par Mcyavell
Jardins de Cimiez - Nice, le 24/07/2009
Le soleil est rare, Et le bonheur aussi L'amour s'égare Au long de la vie Le soleil est rare Et le bonheur aussi Mais tout bouge Au bras de Melody (Gainsbourg, Valse... La suite

Nice Jazz Festival 4/8 : Priscilla Ahn + Magma + Dead Jazz + Joe Jackson (+ Erykah Badu) en concert

Nice Jazz Festival 4/8 : Priscilla Ahn + Magma + Dead Jazz + Joe Jackson (+ Erykah Badu) par Mcyavell
Jardins de Cimiez - Nice, le 21/07/2009
Voici la soirée que je redoute le plus : Peut-on faire davantage éclectique que ce programme : Joe Jackson, Dead Jazz, Magma, Priscilla Ahn, Erykah Badu ? Difficile de trouver un... La suite

Gabriella Cilmi : les dernières chroniques concerts

Anis + Gabirella Cilmi + Still Flyin + Grand Corps Malade + Pascale Picard + Secret chiefs 3 + Abd Al Malik + Arthur H + Steel Pulse + the Go Team + les Ogres de Barback + Capleton (Furia sound festival) en concert

Anis + Gabirella Cilmi + Still Flyin + Grand Corps Malade + Pascale Picard + Secret chiefs 3 + Abd Al Malik + Arthur H + Steel Pulse + the Go Team + les Ogres de Barback + Capleton (Furia sound festival) par Julyzz
base de loisirs de Cergy Pontoise, le 04/07/2009
Furia sound festival 09, 4 & 5 juillet 2009, Cergy Pontoise base de loisirs Arrivée un peu tard sur le son d'Improvisators Dub + Iration Steppas, je recherche désespérément le... La suite

Maxime Le Forestier : les dernières chroniques concerts

 Festival Paléo : Pablo nouvelle +  Skip the Use + Maxime Le Forestier + Shaka Ponk + Salut C'est Cool + Carbon Airways en concert

Festival Paléo : Pablo nouvelle + Skip the Use + Maxime Le Forestier + Shaka Ponk + Salut C'est Cool + Carbon Airways par Lionel Degiovanni
Nyons ( suisse ) , le 25/07/2014
La journée de concert du vendredi commence avec le show case de Pablo nouvelle, au cosmos. Donc juste ok pour démarrer la journée avec un bon concert et un bon apéro ! Et quel... La suite

Fête de l'Humanité (Jour 2) : Cafe Vista Alegre + Maxime Le Forestier + Les Wampas + Arthur H + The Kooks +  Deep Purple en concert

Fête de l'Humanité (Jour 2) : Cafe Vista Alegre + Maxime Le Forestier + Les Wampas + Arthur H + The Kooks + Deep Purple par Boby
La Courneuve - Parc du Bourget, le 12/09/2009
Après une nuit des plus mouvementée au camping, un Djembéman qui joue mal, un départ d'incendie et le froid commun à Paris, c'est par un débat sur Jaurès que cette seconde... La suite

MAXIME LE FORESTIER par Gérard Niedda
THEATRE GALLI SANARY, le 19/03/2009
Du très grand Maxime, un florilège de se dernières chansons et de ses standards. Il a enchanté le public. Un régal, beaucoup de nostalgie ! La suite

Maxime Le Forestier par Joss42
Davézieux (EMD), le 15/03/2009
Quelle belle soirée !!! Maxime Le Forestier était accompagné par de remarquables musiciens... Lui et son groupe ont offert des sonorités envoutantes, des chansons nouvelles et des anciennes, toujours d'actualité... J'ai vu pour la première fois la salle se lever à Davézieux ! Ce matin, je suis encore sous le charme ! Maxime, tu as perdu tes... La suite

Richard Bona : les dernières chroniques concerts

Jazz des Cinq Continents 3/5 : Richard Bona Group + Ibrahim Maalouf Quintet en concert

Jazz des Cinq Continents 3/5 : Richard Bona Group + Ibrahim Maalouf Quintet par Mcyavell
Palais Longchamp - Marseille, le 22/07/2010
Voici la soirée qui justifie le mieux l'appellation Cinq Continents de ce festival. Ibrahim Maalouf Quintet et Richard Bona Quartet vont nous les faire tous visiter (pour peu que... La suite

Richard Bona par misszou
Espace Julien - Marseille, le 16/12/2005
L'Espace Julien a fait le plein pour accueillir le grand Richard Bona. Un public enthousiaste et chaleureux (pour ne pas dire enflammé !!!) tombé littéralement sous le charme de cet artiste d'exception. De très beaux textes ont été écrits sur lui, sa musique, son talent. Je ne tenterai donc pas le pari fou et impossible de "faire mieux".... La suite

Richard Galliano : les dernières chroniques concerts

Archie Shepp & guests + Richard Galliano (Festival Jazz des Cinq Continents 2008) en concert

Archie Shepp & guests + Richard Galliano (Festival Jazz des Cinq Continents 2008) par Guillaume Z
Palais Longchamp, le 24/07/2008
9eme édition et première pour moi au Festival de Jazz des 5 Continents au Palais Longchamp. Je me suis souvent demandé comment la scène pouvait être disposée dans le parc. ... La suite

Jardins de Cimiez - Nice : les dernières chroniques concerts

Nice Jazz Festival 8/8 : Bozilo + Sonny Rollins + Charles Lloyd + Leela James + Kurt Rosenwinkel Standards en concert

Nice Jazz Festival 8/8 : Bozilo + Sonny Rollins + Charles Lloyd + Leela James + Kurt Rosenwinkel Standards par Mcyavell
Jardins de Cimiez - Nice, le 25/07/2009
Sur le dernier album de Kurt Rosenwinkel, Deep Song, figurent Brad Mehldau au piano et Joshua Redman au saxophone. Tous les deux étaient présents lors de l'ouverture du Nice... La suite

Nice Jazz Festival 7/8 : Melody Gardot + Youssou N Dour + Chick Corea & Gary Burton + Raphael Saadiq + Molly Johnson + Djalamichto en concert

Nice Jazz Festival 7/8 : Melody Gardot + Youssou N Dour + Chick Corea & Gary Burton + Raphael Saadiq + Molly Johnson + Djalamichto par Mcyavell
Jardins de Cimiez - Nice, le 24/07/2009
Le soleil est rare, Et le bonheur aussi L'amour s'égare Au long de la vie Le soleil est rare Et le bonheur aussi Mais tout bouge Au bras de Melody (Gainsbourg, Valse... La suite

Nice Jazz Festival 4/8 : Priscilla Ahn + Magma + Dead Jazz + Joe Jackson (+ Erykah Badu) en concert

Nice Jazz Festival 4/8 : Priscilla Ahn + Magma + Dead Jazz + Joe Jackson (+ Erykah Badu) par Mcyavell
Jardins de Cimiez - Nice, le 21/07/2009
Voici la soirée que je redoute le plus : Peut-on faire davantage éclectique que ce programme : Joe Jackson, Dead Jazz, Magma, Priscilla Ahn, Erykah Badu ? Difficile de trouver un... La suite

Nice Jazz Festival 3/8 : B.B. King + Joe Bonamassa + Susan Tedeschi (+ Christian Vander + Madeleine Peyroux) en concert

Nice Jazz Festival 3/8 : B.B. King + Joe Bonamassa + Susan Tedeschi (+ Christian Vander + Madeleine Peyroux) par Mcyavell
Jardins de Cimiez - Nice, le 20/07/2009
Ce soir, c'est Nice Blues Festival. Sur la scène Jardin en tout cas. Du côté de la scène Matisse, ça reste jazz avec Madeleine Peyroux et Christian Vander. J'ai fait le choix... La suite