Accueil Chronique de concert Nice Jazz Festival 7/8 : Melody Gardot + Youssou N Dour + Chick Corea & Gary Burton + Raphael Saadiq + Molly Johnson + Djalamichto
Jeudi 4 mars 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Nice Jazz Festival 7/8 : Melody Gardot + Youssou N Dour + Chick Corea & Gary Burton + Raphael Saadiq + Molly Johnson + Djalamichto

Nice Jazz Festival 7/8 : Melody Gardot + Youssou N Dour + Chick Corea & Gary Burton + Raphael Saadiq + Molly Johnson + Djalamichto en concert

Jardins de Cimiez - Nice 24 juillet 2009

Critique écrite le par

Le soleil est rare,
Et le bonheur aussi
L'amour s'égare
Au long de la vie

Le soleil est rare
Et le bonheur aussi
Mais tout bouge
Au bras de Melody

(Gainsbourg, Valse De Melody)


H-5


Nice a aussi son Festival Off. Des animations gratuites dans la ville pendant toute la huitaine du In. Et un tremplin qui a opposé huit formations issues des Alpes-Maritimes. Il a livré son verdict : Djalamichto Quintet est l'heureux élu et se produit sur la grande scène, celle qui sera livrée plus tard aux pyromanes Saadiq et N'Dour.



Le quintet allume juste un feu de camp. On devine sans peine que Django Reinhardt et Stéphane Grappelli comptent parmi les influences majeures de Djalamichto. Davantage Django avec deux guitaristes qui imitent parfaitement le maître. Ils nous proposent pendant une demi-heure un éventail de leur musique :
- des reprises dont Mire Pral de Mandino Reinhardt tiré du film Swing de Tony Gatlif magistralement interprétée : duo de guitares, solo de violon, solo de clarinette, le swing dans toute sa splendeur.
- des compositions originales. J'ai retenu une tendre ballade qui tranche avec le reste de leur répertoire Je Ne Suis Pas Là Pour Le Moment écrite par le contrebassiste et leur morceau introductif, Juliette, qui m'a fait m'approcher de la scène. Composition enlevée et primesautière du clarinettiste certainement adepte du proverbe "on n'est jamais si bien servi que par soi-même" (il n'a pas oublié ses collègues tout de même).



Je pars à regret avant la fin mais je veux baliser ma place pour Melody Gardot le plus près possible de la scène Matisse.

Djalamichto Quintet :
Nicolas Saibene & Laurent Rinn (guitares), Fred Portal (clarinette), Fred Lacroix (contrebasse), Seb Truchi (violon)

H-4


J'en trouve une à côté d'un délicieux couple d'Anglais venus spécialement de Nottingham pour voir Melody ! Respect. En attendant, c'est une autre spécialiste du jazz vocal qui entre en scène : Molly Johnson. Cette discipline avait été peu représentée jusqu'ici : la seule Madeleine Peyroux en six jours de festival de jazz, c'est peu.



Molly Johnson a une belle voix et est TRES heureuse d'être là. Une hilarité excessive peut-être causée par un remontant pour se donner du courage avant de monter sur scène ? J'ignore si elle est toujours ainsi excitée comme une puce mais c'est clair que ça change de Madeleine Peyroux ! Si le festival a quelque peu délaissé le genre, j'en ai pour ma part un peu abusé ces derniers temps et je ne vois pas l'intérêt d'aller chercher Outre-Atlantique des interprètes certes réputées mais loin d'être exceptionnelles. Dans les trois derniers mois, j'ai vu Mélanie Dahan, Karine Bonnafous et Cathy Heiting de Sudden qui m'ont toutes procuré davantage de frissons que Molly Johnson. Elle en fait des tonnes (elle essuie le front du pianiste avec sa serviette et comme ça fait rire trois spectateurs, elle nous le ressert sur les autres musiciens, elle parle en ricanant, elle prend des pauses, elle ricane en parlant...) et j'en oublie que certaines interprétations (Melody, Lucky, If You Know Love) sont des moments de quiétude absolue. Au bout d'une demi-heure, elle part pour de faux. Comme beaucoup, elle nous sert Summertime en final. Une interprétation de plus qui ne restera pas dans les annales. Qu'est-ce qu'on lui trouve à ce morceau ?



Molly Johnson (chant), Mike Downes (basse), Sebastiaan De Krom (batterie), Robi Botos (piano)

H-3


John & Jacky from Nottingham ne bougeront pas de leur siège avant Melody. Ils veulent bien me garder la place. John pose son chapeau sur mon siège et je peux aller voir Raphael Saadiq tranquille. Tranquille, je ne le resterai pas longtemps. Son rhythm & blues mâtiné de soul ajouté à sa présence scénique haut-de-gamme vous invitent à vous dégourdir les jambes. Si vous aimez les Temptations, courez voir son show réglé comme une comédie musicale avec des choeurs, des danses de Raphael et de son choriste BJ Kemp, cinq musiciens aussi efficaces qu'heureux et Saadiq qui dynamise le tout. Je retourne voir si le chapeau de John n'a pas été écrasé.



Raphael Saadiq (chant), Rob Bacon (guitare), Lemar Carter (batterie), Calvin Turner (basse), Charles Jones (claviers), BJ Kemp (choeurs)

H-2


Retour à ma place. Pardon, excusez-moi, pardon, pardon, merci John ! Encore une légende du jazz scène Matisse : Chick Corea au piano. Que dis-je ? Deux légendes du jazz. Gary Burton au vibraphone, c'est géant aussi.



On s'en aperçoit d'emblée sur Love Castle. Toujours armé de deux baguettes dans chaque main, debout au centre de la scène, il semble apparaître comme le leader du duo en nous gratifiant d'un bijou de solo. Chick Corea remet les pendules à l'heure à la fin de la pièce avec son solo à lui. Ils présentent à tour de rôle les pièces suivantes. Gary nous parle avec émotion de deux de leurs compositeurs préférés auxquels ils rendent hommage avec le titre Bud Powell composé par Corea et Waltz For Debby (hommage à Bill Evans) écrit par Burton. Une heure de maîtrise instrumentale avec deux moments amusants. Tout d'abord lorsque le pianiste meuble brillamment pendant qu'une technicienne règle le retour du vibraphoniste. Enfin au rappel lorsque Gary Burton donne un cours de vibraphone au petit Chick qui apprend vite. Le final, il le délivrera au piano, faut pas pousser quand même...



H-1


"You can go", me rassure John. Alors, je vais voir si les oliviers centenaires du Jardin ont résisté à l'incendie allumé par Raphael Saadiq. Si c'est le cas, ils vont à nouveau souffrir car la Youssou N'Dour Team (ils sont onze !) va ravir ceux qui aiment bouger. Encore un show d'exception avec un danseur acrobate surprenant de souplesse et de dynamisme, des percussions de folie, les rythmes et chants du Sénégal et d'ailleurs.



Youssou N'Dour (chant), Oumar Sow (guitare), Pape Omar Ngom (guitare), Mamadou Mbaye (guitare), Moustapha Faye (claviers), Babacar Faye, Assane Thiam, Abdoulaye Lo (percussions), Birame Dieng (chant), Elhadji Oumar Faye (batterie), Moussa Sonko (danseur)


Je reviens à ma place à H-15 minutes avec du Rosé de Provence pour John & Jacky. Ils interrompent de boire leur bière pour y goûter. Je crois qu'ils préfèrent la bière. Jacky me demande "Qu'est-ce qu'il se passe s'il pleut ?" C'est vrai que le ciel menace. Le soleil est rare.

Heure H


Nous nous doutons bien qu'il va se passer quelque chose mais un pareil moment de grâce, de sensualité, de subtilité, de beauté, c'était inimaginable. Un tel bonheur est rare.



Melody Gardot s'installe au piano. Your Heart Is As Black As Night est trop délicat pour permettre aux photographes d'y ajouter des cliquetis. Alors, ils sont accroupis en contrebas de la scène. Les trois joyaux suivants ne sont pas des rock'n roll mais leur permettent de faire leur métier sans nuire à la magie ambiante. La seule qui a nuit à la magie, c'est la bas-du-front qui leur a crié "assis !". Melody leur facilite le travail : elle reste au piano pour Worrisome Heart, fait glisser sa main de bas en haut sur sa cuisse et remonte sa robe en chantant "I would be lucky to find me a man", elle s'assied sur un tabouret au bord de la scène pour une reprise de Ain't No Sunshine qui supplante dans mon coeur celle de Joe Cocker, c'est dire, elle prend sa guitare pour Who Will Comfort Me. Les photographes sont rassasiés et s'éclipsent, la bas-du-front ne criera plus "assis !", le show est à nous. Melody nous prend par le bras et va nous raconter encore huit histoires avec des elfes, des fées, des libellules, des étoiles. Même lorsqu'elle arrête de chanter pour nous parler de sa grand-mère, sorte de Marlene Dietrich qui lui mettait toujours le même film, c'est divin. Les orchestrations sont exquises également, saxophone envoûtant, sourdine de trompette enchanteresse.



Comme beaucoup, elle nous sert Summertime en final. Une interprétation qui restera dans les annales. Ce morceau est beau à en pleurer.

Melody Gardot (chant, guitare, piano), Ben Gillece (vibraphone), Patrick Hugues (trompette), Bryan Rogers (saxophone), Ken Pendergast (basse), Charles Staab (batterie)

Setlist : Your Heart Is As Black As Night / Worrisome Heart / Ain't No Sunshine (Bill Withers) / Who Will Comfort Me / Our Love Is Easy / Les Etoiles / Baby I'm A Fool / I Should Stay In Your Arms / If The Stars Were Mine / Don't Go Without Saying Goodbye / Somewhere Over The Rainbow / Summertime




H +1

Les murs d'enceinte
Du labyrinthe
S'entrouvrent sur
L'infini

Le soleil est rare
Et le bonheur aussi
Mais tout bouge
Au bras de Melody

> Réponse le 29 juillet 2009, par Philippe

Merci cher Mac Yav' de m'avoir donné envie de réécouter la belle Gardot grâce à ce compte-rendu. A ce propos, ton endurance à chroniquer, et bien en plus, l'ensemble ce nice Jazz Festival vire à la performance, chapeau ! Mais attention au contrôle anti-dopage inopiné, je te soupçonne de te charger à quelque chose... ;-)  Réagir


Nice Jazz Festival : les dernières chroniques concerts

Nice Jazz Festival : Charles Bradley + Macy Gray + Seal en concert

Nice Jazz Festival : Charles Bradley + Macy Gray + Seal par Mardal
Nice Jazz Festival, le 11/07/2011
Pour cette édition 2011, le plus ancien festival de jazz en France effectue un retour aux sources : après de longues années dans la banlieue de Cimiez, c'est le très central jardin... La suite

Nice Jazz Festival 8/8 : Bozilo + Sonny Rollins + Charles Lloyd + Leela James + Kurt Rosenwinkel Standards en concert

Nice Jazz Festival 8/8 : Bozilo + Sonny Rollins + Charles Lloyd + Leela James + Kurt Rosenwinkel Standards par Mcyavell
Jardins de Cimiez - Nice, le 25/07/2009
Sur le dernier album de Kurt Rosenwinkel, Deep Song, figurent Brad Mehldau au piano et Joshua Redman au saxophone. Tous les deux étaient présents lors de l'ouverture du Nice... La suite

Nice Jazz Festival 4/8 : Priscilla Ahn + Magma + Dead Jazz + Joe Jackson (+ Erykah Badu) en concert

Nice Jazz Festival 4/8 : Priscilla Ahn + Magma + Dead Jazz + Joe Jackson (+ Erykah Badu) par Mcyavell
Jardins de Cimiez - Nice, le 21/07/2009
Voici la soirée que je redoute le plus : Peut-on faire davantage éclectique que ce programme : Joe Jackson, Dead Jazz, Magma, Priscilla Ahn, Erykah Badu ? Difficile de trouver un... La suite

Nice Jazz Festival 3/8 : B.B. King + Joe Bonamassa + Susan Tedeschi (+ Christian Vander + Madeleine Peyroux) en concert

Nice Jazz Festival 3/8 : B.B. King + Joe Bonamassa + Susan Tedeschi (+ Christian Vander + Madeleine Peyroux) par Mcyavell
Jardins de Cimiez - Nice, le 20/07/2009
Ce soir, c'est Nice Blues Festival. Sur la scène Jardin en tout cas. Du côté de la scène Matisse, ça reste jazz avec Madeleine Peyroux et Christian Vander. J'ai fait le choix... La suite

Chick Corea : les dernières chroniques concerts

Festival Jazz des Cinq Continents : Dhafer Youssef Abu Nawas Rhapsody - Chick Corea, Stanley Clarke, Jean-Luc Ponty, Lenny White, Frank Gambale : Return To Forever IV en concert

Festival Jazz des Cinq Continents : Dhafer Youssef Abu Nawas Rhapsody - Chick Corea, Stanley Clarke, Jean-Luc Ponty, Lenny White, Frank Gambale : Return To Forever IV par Mardal
Festival de Jazz des Cinq Continents - Marseille, le 26/07/2011
Dernière soirée du Festival Jazz Des Cinq Continents. La foule est au rendez-vous, plus nombreuse que jamais. En première partie, un quartet qui rassemble des musiciens de trois... La suite

Jazz des Cinq Continents 2/5 : Chick Corea Freedom Band + Omri Mor Trio en concert

Jazz des Cinq Continents 2/5 : Chick Corea Freedom Band + Omri Mor Trio par Mcyavell
Palais Longchamp - Marseille, le 21/07/2010
Tout simplement : le meilleur concert de ma vie. Je ne parle pas d'Omri Mor Trio, peuchère. Il va me falloir faire des efforts incommensurables pour me souvenir de sa... La suite

Jazz des Cinq Continents 1/5 : Al Jarreau Sextet + Esperanza Spalding Quartet en concert

Jazz des Cinq Continents 1/5 : Al Jarreau Sextet + Esperanza Spalding Quartet par Mcyavell
Palais Longchamp - Marseille, le 20/07/2010
Que ne ferions-nous pas pour nos lecteurs ? Ce festival a bien failli ne pas être couvert par ConcertandCo. J'ai passé le début du set de Esperanza Spalding à correspondre... La suite

Djalamichto : les dernières chroniques concerts

Festival de lAnche Jour 2 : Djalamichto Quartet + Quintette à Vent Mistral + Rivatge Da Trelutz + Harmonia Orchestra ESA + Didier Labbé Quartet Bazar Kumpanya en concert

Festival de lAnche Jour 2 : Djalamichto Quartet + Quintette à Vent Mistral + Rivatge Da Trelutz + Harmonia Orchestra ESA + Didier Labbé Quartet Bazar Kumpanya par Mcyavell
Forum du Casino - Hyères et Site Archéologique d'Olbia, le 28/05/2011
Dès le matin du samedi dans les ruelles et autour du marché, une petite fanfare claironne aux passants que ce week-end est celui du Festival de l'Anche. La ville s'appelle... La suite

Melody Gardot : les dernières chroniques concerts

Melody Gardot (reportage photo) en concert

Melody Gardot (reportage photo) par Yann Cabello
Zénith d'Auvergne, Clermont-Ferrand, le 24/03/2016
La très classe chanteuse américaine de jazz Melody Gardot était en concert le 24 mars 2016 au Zénith d'Auvergne, à Clermont-Ferrand (Cournon), dans le cadre de sa grande tournée... La suite

Melody Gardot + Anne Paceo (Marseille Jazz des 5 Continents) en concert

Melody Gardot + Anne Paceo (Marseille Jazz des 5 Continents) par Pirlouiiiit
Parc Longchamp, Marseille, le 21/07/2015
Cette année le festival qui a discrètement changé de nom et remplacé la main présente sur les affiches des 15 premières éditions par un hexagone (donc certainement un peu... La suite

Melody Gardot + Gaïo en concert

Melody Gardot + Gaïo par Sami
Le Silo - Marseille, le 15/11/2012
Inconsolable le matin même après avoir appris l'annulation du concert très attendu (par pas assez de monde visiblement) de Mina Tindle le lendemain au Moulin, c'est sans attente... La suite

Melody Gardot en concert

Melody Gardot par Fredc
L'Olympia, Paris, le 05/11/2012
Melody Gardot est sans doute la chanteuse de jazz qui a connu le plus de succès ces dernières années et, au vu de la qualité époustouflante des trois albums qui les ont... La suite

Raphael Saadiq : les dernières chroniques concerts

Raphaël Saadiq en concert

Raphaël Saadiq par Chandleur
La Cigale, Paris, le 14/03/2012
Deux ans que je l'attends le lascar - Raphaël Saadiq - et il arrive après 3 dates parisiennes sold out cette semaine. Son band attaque un instru, la chair de poule court sur... La suite

Raphael Saadiq + Nasser + Jack Ollins + Silent Disco (Bobzilla, Eve & Tom, Mars Blackmoon) + La Banda du Dock + So?Mash! + Balkan Brass Battle (Fanfare Ciocarlia Vs Boban I Marko Markovic Orkestar) + Soirée Do It (Fiesta des Suds 2011) en concert

Raphael Saadiq + Nasser + Jack Ollins + Silent Disco (Bobzilla, Eve & Tom, Mars Blackmoon) + La Banda du Dock + So?Mash! + Balkan Brass Battle (Fanfare Ciocarlia Vs Boban I Marko Markovic Orkestar) + Soirée Do It (Fiesta des Suds 2011) par Pirlouiiiit
Dock des Suds - Marseille, le 22/10/2011
Parti pour faire une soirée pépère à la maison ... nous décidons finalement après le showcase de UT au Lollipop Music Store d'aller faire un tour aux Archives Départementales du... La suite

Raphaël Saadiq+ Lenny Kravitz en concert

Raphaël Saadiq+ Lenny Kravitz par Sylvain Cabaret
Arena - Montpellier, le 20/10/2011
LAISSONS L'AMOUR NOUS GUIDER Raphaël Saadiq C'est par des riffs allongés que Saadiq commence son concert. Normalement, une première partie doit s'assurer de bien chauffer la... La suite

(mes) Eurockéennes 2011, 2/3 : Anna Calvi, Kyuss Lives !, Raphaël Saadiq, Motörhead, Queens of the Stone Age en concert

(mes) Eurockéennes 2011, 2/3 : Anna Calvi, Kyuss Lives !, Raphaël Saadiq, Motörhead, Queens of the Stone Age par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, 3 juillet 2011, le 02/07/2011
La veille, c'est par ici ! Pour ce deuxième jour, la tempête de ciel bleu se poursuit, joliment agrémentée de nuages : il fait très chaud et, en attendant ses petits camarades... La suite

Youssou N'Dour : les dernières chroniques concerts

Festival du Chant Marin : les Souillés de Fond de Cale & Bagad Plouha + Les Goristes + La Belle Image + the Celtic Social Club + Souad Massi + Luz Casal + Youssou N'Dour + Menace d'Eclaircie  + Txarango + IMG + Frères Morvan en concert

Festival du Chant Marin : les Souillés de Fond de Cale & Bagad Plouha + Les Goristes + La Belle Image + the Celtic Social Club + Souad Massi + Luz Casal + Youssou N'Dour + Menace d'Eclaircie + Txarango + IMG + Frères Morvan par Pirlouiiiit
Port de Paimpol, le 17/08/2015
Finalement c'est tout seul que je suis venu pour cette troisième journée du festival (ma deuxième deuxième cette année après celle de vendredi). J'ai raté celle d'hier où je... La suite

Fiesta des Suds : Dub Inc + Naby + Youssou N'dour en concert

Fiesta des Suds : Dub Inc + Naby + Youssou N'dour par Mamzellemoo
Docks des Suds - Marseille, le 22/10/2010
Toulon Marseille en période de grève ET à l'heure de pointe pour rejoindre la Fiesta des Suds ....je dois avouer que le pari était risqué...mais bon, hein , vu que dans le coin on... La suite

Youssou NDour + Takana Zion + Groundation  en concert

Youssou NDour + Takana Zion + Groundation par Roo_Ha_Kim
Festival Destination Soleil - Marseillan-Plage, le 06/08/2008
Le voyage vers Marseillan-Plage est finalement plus long que prévu : plus de 3 heures...et c'est en partie dû à ces "gentils gens qui ont installé des photomatons à touristes" sur... La suite

Youssou 'N Dour par Bertrand Lasseguette
Thiossane Dakar Sénégal, le 29/07/2006
C'était son premier concert depuis deux mois dans son club. Les places étaient chères pour les gars d'ici, 5000 francs CFA soit 8 euros. Mais c'était bien plein. Quelques blancs et surtout ses vrais fans de base, des Sénégalais, sur leur trente et un, avec un peu plus de gros que dans la rue, vu que quand on peut débourser 5000 CFA, on peut manger... La suite

Jardins de Cimiez - Nice : les dernières chroniques concerts

Nice Jazz Festival 8/8 : Bozilo + Sonny Rollins + Charles Lloyd + Leela James + Kurt Rosenwinkel Standards en concert

Nice Jazz Festival 8/8 : Bozilo + Sonny Rollins + Charles Lloyd + Leela James + Kurt Rosenwinkel Standards par Mcyavell
Jardins de Cimiez - Nice, le 25/07/2009
Sur le dernier album de Kurt Rosenwinkel, Deep Song, figurent Brad Mehldau au piano et Joshua Redman au saxophone. Tous les deux étaient présents lors de l'ouverture du Nice... La suite

Nice Jazz Festival 4/8 : Priscilla Ahn + Magma + Dead Jazz + Joe Jackson (+ Erykah Badu) en concert

Nice Jazz Festival 4/8 : Priscilla Ahn + Magma + Dead Jazz + Joe Jackson (+ Erykah Badu) par Mcyavell
Jardins de Cimiez - Nice, le 21/07/2009
Voici la soirée que je redoute le plus : Peut-on faire davantage éclectique que ce programme : Joe Jackson, Dead Jazz, Magma, Priscilla Ahn, Erykah Badu ? Difficile de trouver un... La suite

Nice Jazz Festival 3/8 : B.B. King + Joe Bonamassa + Susan Tedeschi (+ Christian Vander + Madeleine Peyroux) en concert

Nice Jazz Festival 3/8 : B.B. King + Joe Bonamassa + Susan Tedeschi (+ Christian Vander + Madeleine Peyroux) par Mcyavell
Jardins de Cimiez - Nice, le 20/07/2009
Ce soir, c'est Nice Blues Festival. Sur la scène Jardin en tout cas. Du côté de la scène Matisse, ça reste jazz avec Madeleine Peyroux et Christian Vander. J'ai fait le choix... La suite

Nice Jazz Festival 2/8 : Keziah Jones + Yodelice + Lucky Peterson + Aldo Romano + Nneka en concert

Nice Jazz Festival 2/8 : Keziah Jones + Yodelice + Lucky Peterson + Aldo Romano + Nneka par Mcyavell
Jardins de Cimiez - Nice, le 19/07/2009
Monsieur Lucky Peterson a enflammé le Nice Jazz Festival et si je pouvais mettre six étoiles, je le ferais. Mais commençons par le commencement, cinq groupes étaient au menu de ce... La suite