Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Lundi 24 février 2020 : 10555 concerts, 25928 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Zosch ! : "Zosch !"

Pop - Rock / Punk

Critique écrite le 20 mai 2010 par Zeu Western Manooch

De l'électro-punk sans guitares, ou quand le rock nous reparle de l'énergie adolescente et redevient un jeu certes régressif mais bon sang, au combien jouissif...Ah, non là ça n'est pas de la Nouvelle Star dont il est question. Mais bien de la musique de Zosch !. Nés à la fin des années soixante dix - des trentenaires, et ouais ! - pendant que leurs influences majeures s'astiquaient encore le manche de basse, nos cinq diables, punks et punkettes réunis, se sont assis avec délectation et fort à propos... Lire la suite

Darwin Deez : "Deez Is Good !"

Pop - Rock

Critique écrite le 20 mai 2010 par Math G

Enregistré avec un micro et un ordi, l'album de Darwin Deez n'en est pas moins bourré de qualités. Il faut dire que l'interprète compositeur new-yorkais a du talent. Il a également une coupe de cheveux pas possible, mais on retiendra surtout son sens imparable de la mélodie. En provenance directe de Brooklyn, le jeune homme pourrait d'ailleurs conquérir le monde avec ce premier album "Constellations", qui pousse un peu plus loin les frontières d'une pop sautillante, sans complexe et dopée aux rythmiques... Lire la suite

Sammy Decoster : "Tucumcari"

Pop - Rock / frenchfolksong

Critique écrite le 19 mai 2010 par Philippe

Le loisir de chroniqueur est parfois marqué d'une pénible mauvaise conscience, d'autant plus pénible qu'on se la colle tout seul. Par exemple, quand on réalise que depuis 8 mois qu'on a vu ce superbe et prenant concert de lui en petit comité (en appartement), et alors qu'on se l'était promis... On a toujours pas été foutu de chroniquer le disque de Sammy Decoster, le pourtant très réussi Tucumcari, qu'on lui avait alors réclamé de vive voix, et après moult félicitations sincères. Mauvaise conscience... Lire la suite

Roky Erickson With Okkervil River : "True Love Cast Out All Evil"

Pop - Rock

Critique écrite le 19 mai 2010 par Philippe

Retour inattendu de l'un des plus grands fous à lier du rock'n'roll, Mister Roky Erickson, sous la forme inattendue d'un presque vieux monsieur au regard franc et même, plutôt sain ! On le croyait pourtant parti pour toujours dans un tunnel de folie paranoïaque après divers abus dans les années '60, dont il avait signé quelques-uns des plus grands titres drogués avec son groupe au nom et aux compositions psychédéliques, 13th Floor Elevators : citons I got Levitation, la symphonie pop-folle Slip inside... Lire la suite

Phosphorescent : "Here's To Taking It Easy"

Pop - Rock / CountryFolk

Critique écrite le 18 mai 2010 par Pierre Andrieu

En dignes héritiers de Willie Nelson, Bonnie Prince Billy et Neil Young & Crazy Horse, Matthew Houck et son projet Phosphorescent dévoilent un superbe nouvel album de country folk rock enregistré avec une troupe de musiciens épatants... Le nouveau né s'intitule Here's To Taking It Easy et offre neuf compositions de haute volée où la voix poignante de Mr Houk, son songwriting renversant et les riches arrangements choisis font merveille. Pedal Steel Guitar, piano bastringue, rythmiques laid back,... Lire la suite

The Lanskies : "Bank Holiday"

Pop - Rock

Critique écrite le 18 mai 2010 par Zeu Western Manooch

Un groupe baptisé en hommage à Meyer Lansky, bras droit d'un mafiosi de renom, Salvatore Lucania aka Charles "Lucky" Luciano, aura toujours notre plus grande sympathie. Le fait qu'il soit Normand et qu'il joue comme si sa vie en dépendait, renforce allègrement notre adhésion au projet The Lanskies. Avec ce Bank Holiday, ces jeunes trublions, entraînés par un chanteur gallois à la voix étrangement proche des intonations du Robert Smith des débuts, nous offre là un banquet sur-vitaminé où la pop... Lire la suite

Bill Deraime : "Brailleur De Fond"

Jazz - Blues / Blues

Critique écrite le 17 mai 2010 par Pirlouiiiit

Moins de 2 ans après Bouge Encore, Bill Deraime revient dans les bacs avec ce double disque avec cette fois pas moins de 26 morceaux. Comme une suite au précédent il s'agit d'une sorte de "best of myself" dans lequel il nous propose de vieux titres (parmi la grosse centaine écrits depuis plus de 30 ans) réinterprétés au cours de ces 10 dernières années. Plus que de donner une nouvelle chance à des morceaux parfois "enterrés vivants" (suite à ses déboires de maison de disque par exemple), il nous propose... Lire la suite

Christian Brazier Quartet : "Circumnavigation ( CELP Musiques / 2010)"

Jazz - Blues

Critique écrite le 17 mai 2010 par Mcyavell

Cet album est un hommage à Bernard Moitessier, ce navigateur solitaire qui, alors en tête de la première course autour du monde, décida de la quitter et projeta ce message sur le pont d'un pétrolier : "Je continue sans escale vers les îles du Pacifique, parce que je suis heureux en mer, et peut-être aussi pour sauver mon âme." Ce sixième opus de Christian Brazier se nomme Circumnavigation. Pas de moteur, pas d'électricité, le navire est un voilier, le jazz est acoustique. La mer peut être d'huile. Les... Lire la suite

Soso : "Tinfoil On The Windows"

Pop - Rock / HipHop

Critique écrite le 17 mai 2010 par Pierre Andrieu

Joli coup pour le label Kütu Folk Records avec la sortie en France de l'album du Canadien Soso, Tinfoil On The Windows... Ce disque onirique, élégiaque et planant est une rencontre réussie entre un hip hop las et mélancolique, des guitares post rock aériennes et une pop échevelée ; on pourrait évoquer à son sujet un mélange vraiment bien foutu et particulièrement saisissant entre les univers du label Constellation et des artistes Why ?, Neil Young, Buck 65, Arcade Fire et Beirut, ce qui n'est quand même... Lire la suite

Gogol Bordello : "Trans Continental Hustle"

Autres / Gypsy

Critique écrite le 17 mai 2010 par Boby

Trois ans déjà se sont écoulés depuis Super Taranta, il était donc plus que temps pour Eugene Hutz et sa bande de pondre un nouvel opus. Pillier fondateur du "Gyspsi Punk" il va sans dire que lorsque Gogol sort un album c'est bordello assuré. Ce qui est formidable avec Gogol bordello c'est que même lorsqu'il s'agit d'un morceau engagé pour une cause sérieuse, inéluctablement le titre se transforme en hymne de la bonne humeur. Comme une invitation à danser je défie quiconque d'y résister. Il faut dire... Lire la suite

1111 à 1121 sur 5287 critiques trouvées