Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Mercredi 19 février 2020 : 10816 concerts, 25924 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Liars : "THEY WERE WRONG, SO WE DROWNED"

Rock

Critique écrite le 21 février 2004 par Pierre Andrieu

Après un They threw us all in a trench and stuck a monument on top dont le punk funk pouvait provoquer des danses hystériques, le groupe new-yorkais Liars revient avec un ultra déroutant album de punk noise électro. Intitulé They were wrong, so we drowned, ce disque de transe bruitiste semble avoir été enregistré dans le but de lobotomiser soniquement ses auditeurs, pour mieux les faire partir en vrille ensuite. Pour créer leur musique déstructurée et très peu accessible, Angus Andrew (incantations... Lire la suite

MENDELSON : "SEULS AU SOMMET"

Rock

Critique écrite le 21 février 2004 par Pirlouiiiit

Le nouveau Mendelson est enfin sorti ! Comme les précédents (L'avenir est devant et Quelque Part) cela s'est fait dans la discrétion ... dommage car ce groupe mériterait d'être beaucoup plus connu qu'il ne l'est actuellement*. Le premier morceau La vie est pleine de surprises donne vite le ton, un subtil mélange de chanson (avec des textes subtils et pince sans rire) et de rock (tendu, explosif, voire noise) qui si il était chanté en anglais rencontrerait un succès beaucoup plus important ... Si ont... Lire la suite

Buck 65 : "TALKIN' HONKY BLUES"

Rock

Critique écrite le 19 février 2004 par Sami

Ce rappeur Canadien n'est est pas à son premier essai, mais ce disque est le premier à disposer d'une réelle exposition et à être enregistré avec les moyens confortables qu'ont pu lui apporter sa signature avec une major. Avant cela Buck 65 était un secret bien gardé de l'underground, sortant des disques passionants mais distribués au compte-goutte comme "Vertex", "Man Overboard", qui était composé de morceaux sans titres et s'écoutait d'une traite, ou le plus connu "Square" construit autour de 4 longues... Lire la suite

Les Têtes Raides : "BOUFFES DU NORD"

Rock

Critique écrite le 18 février 2004 par Pierre Andrieu

Les Têtes Raides ne se font vraiment pas chier : leur dvd est carrément en carton ! Enfin, seulement l'emballage... A l'intérieur de celui-ci, on découvre la captation d'un spectacle au théâtre des Bouffes du Nord à Paris pendant l'été 2002. Le moins qu'on puisse dire c'est que les Têtes Raides offrent à leur public un spectacle filmé et présenté de manière peu orthodoxe. L'habillage de la scène et du dvd (projections, dessins, animations...), réalisé par Les chats pelés - comme leurs pochettes de disques... Lire la suite

Meï Teï Shô : "Lô Bâ"

Rock

Critique écrite le 17 février 2004 par Pirlouiiiit

J'avais croisé Boris après les deux concerts de Susheela Raman a New York dont il remplaçait le bassiste et il m'avait parlé du prochain Mei Tei Sho avec beaucoup d'entrain ... A l'écoute de Lô Bâ je comprends mieux pourquoi. Je ne sais pas si les 3 précédents disques sont aussi bons, mais ce groupe qui m'avait déjà bien fait tripper a deux reprises sur scène (une première fois a l'Intermédiaire et l'autre au Poste) m'a complètement convaincu avec ce nouveau disque. Le chant de Jean (le chanteur ragga... Lire la suite

Lambchop : "AW C'MON / NO YOU C'MON"

Pop - Rock

Critique écrite le 16 février 2004 par Pierre Andrieu

Toujours établi à Nashville, Tennessee, le groupe Lambchop nous envoie non pas une mais deux nouvelles cartes postales sonores. Kurt Wagner et ses musiciens publient en effet simultanément deux albums distincts regroupés dans un coffret : Aw c'mon et No you c'mon. De l'été 2002 à l'hiver 2003, Kurt Wagner s'est imposé des périodes où il devait écrire une chanson par jour ; malgré un processus créatif qui ne fait pas particulièrement rêver, le résultat est troublant, émouvant, captivant et évocateur. De... Lire la suite

Albin de la Simone : "Albin de la Simone"

Rock

Critique écrite le 16 février 2004 par Pierre Andrieu

Albin de la Simone a publié son premier disque en 2003 après avoir joué du piano sur les disques et lors des tournées d'un grand nombre de musiciens français dont Alain Souchon et Mathieu Boogaerts. A l'écoute des textes et des mélodies de ce jeune homme ne se séparant jamais de son pull rayé, il aurait été vraiment dommage qu'il se cantonne plus longtemps à jouer les chansons des autres. Sur des musiques plutôt originales mêlant pop mélancolique, variété de qualité ou easy listenning enlevé, Albin de la... Lire la suite

ANAIS : "THE CHEAP SHOW"

Rock

Critique écrite le 15 février 2004 par Pirlouiiiit

20h22 c'est plein d'un mélange d'excitation et d'appréhension que je glisse la nouvelle demo de Anaïs dans mon lecteur. Anaïs pour situer c'est l'ancienne chanteuse d'Opossum dont j'étais extrêmement fan (voir nombreuses chroniques sur ce site). Premier morceau (1) Christina ... sa voix est toujours aussi belle ... morceaux calme ambiance farniente ... textes grossièrement drôles ... elle est seule a la guitare ... le son est un peu pourri (c'est une vrai première demo) ... un peu trop de gros mots peut... Lire la suite

An Pierle : "HELIUM SUNSET"

Rock

Critique écrite le 14 février 2004 par Pierre Andrieu

On était immédiatement tombé sur le charme de la belle An Pierlé et de ses chansons lors de sa prestation au Café de la Danse à Paris en mai 2003. L'album Helium sunset prolonge parfaitement ces moments de félicité scénique grâce à une voix évocatrice, des arrangements très réussis et de superbes morceaux cosignés avec son acolyte Koen Gisen. Bien sûr, on pense souvent à Kate Bush et à Tori Amos mais le naturel, l'énergie et l'inventivité qui se dégagent de chaque note enregistrée par Ann Pierlé et Koen... Lire la suite

MOJAVE 3 : "SPOON AND RAFTER"

Rock

Critique écrite le 12 février 2004 par Pierre Andrieu

Après une incartade solo réussie (l'album Sleeping on Roads suivi d'une tournée), Neil Halstead réintègre Mojave 3 en conservant intact son goût immodéré pour les ambiances pop, folk et country. "Sobriété" est le maître mot qui semble avoir prévalu lors de l'enregistrement de Spoon and rafter... C'est donc avec un bonheur empreint de recueillement que l'on écoute les dix nouvelles perles composées pour cet opus. Dès Bluebird of happiness, on pénètre dans un monde bien loin du tumulte qui semble de mise... Lire la suite

3461 à 3471 sur 5287 critiques trouvées