Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Lundi 24 février 2020 : 10555 concerts, 25928 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Amon Tobin : "Box Set"

Pop - Rock

Critique écrite le 28 mai 2012 par Paskal Larsen

Attention, il va falloir, soit demander une augmentation à votre patron, soit ne pas acheter une nouvelle paire de baskets, ou soit réduire d'une nuit la location de la chambre d'hôtel et ainsi mettre de l'argent de côté pour le box set d'Amon Tobin. Pour 110 livres sterling (mais ça les vaut) Amon Tobin vous livre un magnifique coffret en métal avec à l'intérieur 6 vinyles 10', 7 CD, 2 DVD et des posters, le tout pour 99% de musique inédite. Le maitre de l'électro, a puisé dans ses archives pour y sortir... Lire la suite

Cornershop : "Urban Turban"

Pop - Rock

Critique écrite le 28 mai 2012 par Paskal Larsen

Pendant 6 mois sur son site et pour 6 livres sterling, Cornershop a proposé aux fans de recevoir par email un titre MP3 avec un petit livret en pdf qui avait un rapport (ou pas) avec la chanson. Ces titres (mais pas les livrets) sont maintenant réunis sur l'album Urban Turban. Une des particularités de l'album, est qu'il y a de nombreux invités, dont la française Soko, Izzy Lindqwister, Katie, Kay Kwong, Rajwant, Light Of Aquarius, Lorraine et les élèves d'une école primaire du Lancashire. A travers ses... Lire la suite

Violence Conjugale : "S/t"

Pop - Rock

Critique écrite le 28 mai 2012 par Paskal Larsen

Le duo Violence Conjugale fait une musique électro synth new wave qui nous ramène au début des années 80. Le son des synthés est minimal et cheap. Les paroles sont en français et sont interprétées d'une façon cérébrale. Quelque part entre Guerre Froide, Charles de Goal, Liaisons Dangereuses, Ich Bin, Taxi Girl, Suicide et DAF, le style musical de Violence Conjugale devrait faire danser tous les "jeunes gens modernes" de la terre, un peu comme des robots téléguidés par les "bip bip" de la télécommande... Lire la suite

Michael Kiwanuka : "Home Again"

Soul Funk Rap

Critique écrite le 24 mai 2012 par Philippe

"Je serai un soulman normal"... Osons une analogie avec l'actualité : si vous en avez marre du bling-bling souvent très présent dans la soul music (voir pour cela le flamboyant Cee-Lo Green, ou la très regrettée Amy Winehouse), voici ce qu'il vous faut : un chanteur discret, élégant et feutré. Qui a pourtant pas mal attiré les feux des médias récemment, signe des temps et de cette envie de simplicité, peut-être ? Londonien d'origine ougandaise, Michaël Kiwanuka mérite en tout cas un joli coup de... Lire la suite

Gaz Coombes : "Here Come The Bombs"

Pop - Rock

Critique écrite le 23 mai 2012 par Pierre Andrieu

Bonne nouvelle, Gaz Coombes, l'ex leader des défunts Supergrass, pète toujours le feu si l'on en croit son très prometteur premier album solo, Here Come The Bombs. Qui prouve en une poignée d'écoutes (donnant très vite envie d'en reprendre une bonne louche) que la fin de l'expérience Supergrass (conclue avec panache, sans acrimonie ni amertume, par un concert de rêve à la Cigale à Paris, en juin 2010) n'a pas fait s'envoler les talents de chanteur, de songwriter et de mélodiste du Monsieur, bien au... Lire la suite

Oz Almog & Shantel : "Kosher Nostra"

Autres / YiddishConnection

Critique écrite le 23 mai 2012 par Zeu Western Manooch

Chansons en yiddish des années 20, ambiances de films noirs tendance "Prohibition, sulfateuses et chapeaux mous", figures emblématiques de la mafia juive américaine, sont autant d'éléments - picturaux et sonores - sur lesquels le producteur et Dj Shantel et le peintre Oz Almog se sont penchés, croisant leurs deux regards sur ce qui reste, à l'échelle de 40 ans d'histoire (des années 20 aux sixties) la rencontre exceptionnelle et fusionnelle dans les bas-fonds ricains entre musiciens - noirs et d'Europe de... Lire la suite

Beach House : "Bloom"

Pop - Rock / DreamPopPsyché

Critique écrite le 20 mai 2012 par Pierre Andrieu

Retour gagnant pour le très influent duo américain de dream pop psyché Beach House avec un album proprement magistral intitulé Bloom, le genre de disque fait pour atteindre les étoiles en dix étapes de rêve... Malgré un son toujours instantanément reconnaissable (voix féminine suavement masculine, guitares réverbérées, synthés planants, ambiances mélancolico oniriques à la Cocteau Twins... ), Victoria Legrand et Alex Scally arrivent néanmoins à proposer un nouvel album passionnant, et ce même si au... Lire la suite

Rotfront : "Visafree"

Autres / Emigrantskiraggamuffin

Critique écrite le 15 mai 2012 par Zeu Western Manooch

Le nouvel album des Rotfront aurait pu s'appeler "Notre Petite Entreprise ne connait pas la crise". Mais ces routards polyglottes (Ukraine, Australie, Hongrie, Allemagne) basé à Berlin, rassemblés sous la bannière explicite de l'Emigrantski Raggamuffin Collective, ignorent tout du péché de vantardise : ils se fendent donc d'un intitulé plus modeste - Visafree - qui tout en résumant parfaitement le projet, nous renseigne sur le sentiment de liberté qui l'anime. Avec ces quinze titres bruissants de vie,... Lire la suite

Alt-j : "An Awesome Wave"

Pop - Rock

Critique écrite le 15 mai 2012 par Pierre Andrieu

Le changement, c'est (vraiment) maintenant ! La preuve, le très original et stimulant intellectuellement premier album du groupe Alt-J (∆), An Awesome Wave, sort le 28 mai 2012 chez Infectious/PIAS... Attention les gens, c'est un véritable choc émotionnel (positif, hein !) que provoque l'écoute de ce disque aussi étrange, qu'addictif et barré. Alt-J (∆) (ce nom de geeks, putain !) évolue en effet dans un style assez indéfinissable évoquant une rencontre entre électro pop, folk 'n blues et hip... Lire la suite

Danger Mouse & Daniele Luppi : "Rome"

Pop - Rock

Critique écrite le 13 mai 2012 par Pierre Andrieu

Projet pharaonique et atypique, l'album de pop 'n western spaghetti Rome est le résultat d'un patient travail de composition et d'enregistrement - 5 ans ! - mené conjointement par l'omniprésent producteur musicien américain Danger Mouse (Dark Night Of The Soul, Gnarls Barkley, Broken Bells, Black Keys, Beck, Gorillaz... ) et le compositeur arrangeur italien Daniele Luppi, qui a souvent collaboré sur les travaux de Mr Mouse... Ce vibrant hommage aux œuvres intemporelles du génial Ennio Morricone - les... Lire la suite

571 à 581 sur 5287 critiques trouvées