Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Mercredi 13 novembre 2019 : 11962 concerts, 25765 chroniques de concert, 5274 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Daphné : "Bleu Venise"

Pop - Rock

Critique écrite le 26 avril 2011 par Philippe

L'introduction orchestrale feutrée qui ouvre Bleu Venise rappelle instantanément (et pour cause, c'est le même arrangeur), la beauté des illustrations musicales de My One and Only Thrill de Melody Gardot. Cette douceur tragique se poursuit sur Venise sous la neige : à l'écoute de la voix à peine fêlée qui se pose délicatement sur cet écrin de cordes boisé, on sait alors qu'on aime déjà la voix de Daphné et qu'on aimera l'écouter, dut-elle nous lire ensuite une page d'annuaire. A se demander Où va Lila... Lire la suite

Têtes Raides : "L'an Demain"

Pop - Rock

Critique écrite le 26 avril 2011 par Philippe

Nous nous sommes tant aimés... C'est probablement parce que vos chansons nous accompagnent depuis pratiquement 20 ans, chères Têtes Raides, et cher Christian Olivier qui revendiquez ce disque comme étant votre plus personnel (à vous, pas à votre groupe), que nous en avons été si déçus : parce qu'il s'est écroulé comme un décor en carton-pâte dès qu'on l'a secoué un peu. Un signe aurait du nous inquiéter : au lieu des anciennes pochettes magnifiques et indestructibles signées des "Chats Pelés", au lieu... Lire la suite

Djazia Satour : "Klami Ep"

Soul Funk Rap

Critique écrite le 25 avril 2011 par Zeu Western Manooch

Après les tournées auprès de Gnawa Diffusion, puis au sein de son groupe Mig, voilà le nouveau projet solo de Djazia Satour, Klami un Ep ample dans les registres abordés. Déjà, ce titre , Klami ("la parole" en arabe), elle entend informer le public qu'il va en avoir pour son argent, que le chiqué comme le superfétatoire ne seront jamais son rayon. Plus qu'une promesse, une garantie sur chansons - sept au total - , sur leur caractère imparable, leur essence de sincérité. On se rend compte rapidement que... Lire la suite

El Hijo : "Madrileña"

Pop - Rock

Critique écrite le 25 avril 2011 par Zeu Western Manooch

Migala, sublime groupe espagnol de post-folk crépusculaire, parti définitivement ad patres, on osait qu'à peine en entendre parler à nouveau. On savait qu'Abel Hernandez, la voix du combo madrilène, avait repris la route sous le pseudo d'El Hijo (les Fitzcaraldo Sessions en bénéficièrent). Le label Acuarela a eu la bonne idée de faire cheminer jusqu'à nous ce deuxième album, Madrileña. Exit la lenteur neurasthénique des Migala, la lumière a touché El Hijo, réveillant des envies pop plus célères. Tant... Lire la suite

T-rec : "Coffret 5 Ans"

Pop - Rock

Critique écrite le 24 avril 2011 par Pirlouiiiit

J'ai déjà eu l'occasion de vous parler de quelques unes des sorties du très prolifique et versatile label T-Rec ... Alors que la plupart des labels sortent pour leurs anniversaires des compilations regroupant les fers de lance de leur écurie, T-Rec choisi pour ses 5 ans de vous offrir rien moins que l'intégralité de son catalogue ! Et attention pas en mp3 ou disque sans pochette, non non les 16 albums tels qu'ils sont sortis et devenus introuvables en magasins. Ce coffret (qui vous parviendra dans une... Lire la suite

Okkervil River : "I Am Very Far"

Pop - Rock

Critique écrite le 21 avril 2011 par Pierre Andrieu

Après ses collaborations avec Norah Jones, The New Pornographers et surtout Roky Erickson (pour le retour discographique réussi du leader de 13th Floor Elevators !), le songwriter chanteur guitariste d'Okkervil River, Will Sheff, a enfin eu le temps de donner une suite à ses enthousiasmantes aventures discographiques. Le disque s'intitule I Am Very Far, et c'est, sans surprise, une petite merveille de folk pop rock à la fois direct et accrocheur, gothique et torturé, lyrique et ultra sensible...... Lire la suite

Chinese Man : "Racing With The Sun (2011/ Chinese man)"

Soul Funk Rap

Critique écrite le 19 avril 2011 par Lebonair

Chinese Man sort ces jours-ci "Racing With The Sun", leur véritable premier album, avant de donner un concert archi-complet au Bataclan le 20 Avril prochain. Après deux volumes des compilations "Groove Sessions" qui m'avaient bien scotché le coeur par des samples, des assemblages et un son, un groove de très haute qualité, "Racing With The Sun" annonce un retour à la civilisation. Une vraie bonne nouvelle pour nos oreilles amoureuses de bons sons car ce trio originaire du Sud-Est déborde de talents. Ce... Lire la suite

Akron/Family : "Cosmic Birth And Journey Of Shinju Tnt"

Pop - Rock / FolkBarré

Critique écrite le 18 avril 2011 par Pierre Andrieu

Fidèle à sa très justifiée réputation de groupe complétement fou et manifestement doué pour créer des mini symphonies folk rock n' afro pop, Akron/Family vient de publier un album qui semble avoir été enregistré par une secte folklorique basée au pied d'une montagne japonaise, pour pouvoir "bénéficier" des éruptions volcaniques... et les retranscrire en notes avec force voix affolées, guitares ne tenant pas en place, structures alambiquées et brisures stylistiques cosmiques. Si la pochette de S/T II: The... Lire la suite

The H.O.S.T. (the HOST) : "Love, Birth And Disillusions"

Pop - Rock

Critique écrite le 18 avril 2011 par Pirlouiiiit

 Il y a quelques jours je lisais sur une mur " grunge is not dead " ... pas qu'ici il s'agisse à proprement de grunge mais on assiste a une recrudescence de groupes rock qui semblent tous droits sortis des années 90 (et dont les influences seraient par conséquent antérieures). Après la bonne surprise de Redlight par exemple voici maintenant the Host trio ultra motivé qui sort ici son premier album. Thomas Campion (batterie), Jullien Arniaud (chant guitare) et Vincent Fraschina (basse) puisent dans le... Lire la suite

The Feeling Of Love : "Dissolve Me"

Pop - Rock / GarageBluesLoFi

Critique écrite le 16 avril 2011 par Pierre Andrieu

Troisième album des sauvageons nihilistes originaires de Metz, France, The Feeling Of Love, Dissolve Me - qui sort chez Born Bad - leur permet de poursuivre leur noble mission : faire consciencieusement dégueuler de leurs amplis et autres micros, un genre de rock garage psyché kraut blues... Oui, ce n'est pas exactement pour les ménagères de moins de cinquante ans, les cadres en agences bancaires, les amateurs de rock français pseudo engagé, les bobos soi disant de gauche et ouverts d'esprit, les lecteurs... Lire la suite

801 à 811 sur 5274 critiques trouvées