Accueil Tous les festivals Festival Jazz des Cinq Continents : les artistes en concert
Dimanche 21 avril 2019 : 9568 concerts, 25453 chroniques de concert, 5249 critiques d'album.
Festival Jazz des Cinq Continents

Festival Jazz des Cinq Continents

du 18 au 27 juillet 2019
Marseille


Le jardin du Palais Longchamp fait la part belle à la musique jazz et accueille des grands noms du genre. Pour cette nouvelle édition, le Festival Jazz des Cinq Continents convie le public à un voyage coloré et rythmé par les créations musicales internationales.

Cette nouvelle édition mêlera musique, expositions, rencontres, projections autour du Festival dans des lieux aussi différents que l'auditorium du Palais du Pharo, la BMVR, la FNAC, les commerçants du Centre Ville, l'OM Foot Village, les Jardins du Palais Longchamp...
Festival Jazz des Cinq Continents : vos critiques de concerts
Site

Festival Jazz des Cinq Continents : le programme

Samedi 20 Juillet 2019

Chilly Gonzales en PianoVision

20h30 Théâtre Silvain - Marseille (13) 30€ Tarif Réduit / 35€ Tarif Normal
Chilly Gonzales en concert
Chilly Gonzales Vos critiques de concerts Vos chroniques d'albums
Canadien berlinois d'adoption installé en France, Chilly Gonzales est un compositeur-arrangeur...

Plus d'infos

Moins d'infos

... chevronné. Ses précédents albums sont de véritables hallucinations surréalistes et dadaïstesentre electronica / hip-hop et cabaret déjanté. Feist, Dani, Jane Birkin et Katerine etc ontfait appel à ses services d'arrangeur. Ce showman underground surexcité, est également membrede la troupe des crapuleuses marionnettes rap Puppetmastaz.

Dimanche 21 Juillet 2019

Jazz Des Cinq Continents Au Mucem

Festival Marseille Jazz Des 5 Continents

20h30 MUCEM - Marseille (13) De 17.00 à 22.00 €
Vendredi 26 Juillet 2019

John Zorn's Bagatelles Marathon

20h Palais Longchamp - Marseille 1er (13) 33€ Tarif Réduit / 38€ Tarif Normal
John Zorn en concert
John Zorn Vos critiques de concerts
Saxophoniste hors-normes, John Zorn est un expérimentateur et défricheur qui peut s'aventurer...

Plus d'infos

Moins d'infos

... du jazz au metal en passant par le punk hardcore, la musique classique, le klezmer, la musiquede films, ou encore la musique improvisée.

Samedi 27 Juillet 2019

Melody Gardot + 1er concert

20h30 Palais Longchamp - Marseille (13) 33€ Tarif Réduit / 38€ Tarif Normal
Melody Gardot en concert
Melody Gardot Vos critiques de concerts Vos chroniques d'albums
Jolie blonde au prénom prédestiné, la très charismatique et dotée d'une voix magique Melody...

Plus d'infos

Moins d'infos

... Gardot distille un jazz vocal à la fois sensuel et envoûtant, cinématographique et très varié.Melody Gardot est en tournée en France en 2016 pour jouer à ses fans l'album Currency Of Man etses plus grands tubes. Au programme, de nombreux concerts et des shows à l'Olympia de Paris.

Fin des concerts

Festival Jazz des Cinq Continents : les dernières chroniques concerts 59 avis

Onefoot + Jeff Mills & Emile Parisien + GoGo Penguin + Cory Henry & The Funk Apostles (festival Marseille Jazz des Cinq Continents 2018)

Critique écrite le 30 juillet 2018, par pirlouiiiit

Parc Longchamp, Marseille Vendredi 28 juillet

Onefoot + Jeff Mills & Emile Parisien + GoGo Penguin + Cory Henry & The Funk Apostles (festival Marseille Jazz des Cinq Continents 2018) en concert

Cette année bien faille complètement passer à côté du Festival Marseille Jazz des Cinq Continents. Non pas que l'affiche ne me plaise pas mais plutôt faute de temps ou de savoir qui est qui dans les artistes que je n'avais encore jamais vus. Du coup j'ai sauté sur la dernière soirée pour voir cette nouvelle étape dans le parcours vers le succès inéluctable de Onefoot, et aussi pour découvrir Jeff Mills en version jazz. Ma sœur et ses enfants étant de passage en famille (et les entrées gratuites jusqu'à 12 ans) c'est à 4 adultes et 7 enfant que nous débarquons au Parc Longchamp ce vendredi soir après une journée de boulot écourtée par le fait que le centre aéré (situé juste en face du Parc d'ailleurs) finissait à 16h30. Le temps de faire des sandwichs pour tout le monde et de decider qui vient en vélo ou en voiture, et nous arrivons alors que Onefoot est déjà sur scène et si j'en juge par la position dans laquelle se trouve Yessai, bien dedans. Onefoot pour ceux qui ne connaissent c'est un peu la nouvelle coqueluche du jazz marseillais avec Yessai Karapetian au piano, son frère Marc à la basse, et Matthieu Font. 5 ans après leur formation les voici en ouverture de cette dernière soirée du Festival. Au loin je devine que... Lire la suite

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents)

Critique écrite le 31 juillet 2017, par Pirlouiiiit

Parc Longchamp, Marseille 29 juillet 2017

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

L'année dernière je ne sais plus pourquoi mais je n'avais couvert aucun des concerts du festival (oui je réutilise mon intro de la précédente chronique !). Cette année 3 soirs. Après (notamment) la très peu souriante Norah Jones lundi, puis le très souriant Taj Mahal mercredi me voici de retour au parc longchamp (oui oui ce parc dont la mairie s'obstine à vouloir abattre des arbres centenaires pour construire un parking inutile cf ici et là) pour le dernier soir du festival avec une double affiche qui s'avérera être triple puisque nous passerons soirée avec Tony Allen Quartet, puis the Roy Ayers Band avant de la finir avec Seun Kuti & Egypt 80 ... Ayant passé la journée à manier le karcher, la tondeuse et autres instruments que j'utilise assez peu, non seulement nous n'avons pas réussi à passer au Lollipop Music Store pour revoir les japonais de Degurutieni mais en plus nous avons failli arriver en retard. Parti avant Svet et Alice en vélo je commence à gravir les escalier du Palais Longchamp à 21h, aperçois Hugues Kieffer en train de finir son discours introductif sur cette soirée "afrobeat", et me retrouve au pied de la scène au moment où Tony Allen et ses musiciens entrent sur scène. Je suis vous vous en doutez en nage. La... Lire la suite

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents)

Critique écrite le 02 août 2017, par Marcing13

Palais Longchamp Marseille 28 juillet 2017

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Nous voilà ce soir peut-être pour le point d'orgue de cette édition 2017 du festival de Jazz des Cinq Continents, qui accueille une légende du Jazz : Herbie Hancock dans son joyaux : le magnifique cadre du Palais Longchamps. Avec une scène public et un tel cadre, le public est venu nombreux, il en aurait d'ailleurs été dommage autrement. La soirée débutera avec Émile Parisien et Vincent Peirani, venu rendre hommage à un autre pianiste génial ayant collaboré avec Miles Davis , le regretté Joe Zawinul. Accompagné de Paco Sery à la batterie et de Linley Marthe à la basse, membres de l'ancienne section rythmique du Zawinul Syndicate, d'Aziz Sahmaoui et Mino Cinelu aux percussions, eux aussi compagnons de route de Joe Zawinul, l'hommage s'annonce sous de bonnes hospices. Dès les premières notes, il ne fait aucun doute qu'il ne s'agit pas d'un simple tribute band mais de musiciens proches du compositeur qui perpétuent la musique de ce musicien de génie, un peu comme on pourrait le voir dans la musique classique finalement. Lorsqu'il y a autant de talents réunis sur la même scène on est certain d'assister à un show de grande qualité où se mêlent émotions et virtuosité pour nous faire voyager dans l'univers de Joe Zawinul. La... Lire la suite

Imany / George Benson (Festival Jazz des Cinq Continents)

Critique écrite le 04 août 2017, par Zulone

Parc Longchamp, Marseille 27 juillet 2017

Imany / George Benson (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

La nuit tombe sur le Palais Lomgchamp, le ciel laisse place à un petit coucher de soleil venté. Dans tout le parc raison les premiers échos de la voix chaude et berçante de la belle Imany. C'est tout en simplicité que la jeune femme nous livre un live festif et touchant. Le mot d'ordre et " Ne jamais s'arrêter de chanter " : Messages humains remplis d'espoir et d'amour et de partage. Décontractée et à l'aise sur scène, Imany nous emporte en sa voix et son charisme fort et naturel. Une très belle reprise de Queen nous est faite, l'émotion est palpable sur scène comme dans le... Lire la suite