Accueil Tous les festivals
Vendredi 24 novembre 2017 : 11691 concerts, 24731 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.

Les festivals incontournables

Festival Riddim Collision

du 22 au 25 novembre 2017 - Lyon (69)

Festival Les Inrocks

23-26 novembre 2017 - Paris

Festival Chorus des Hauts de Seine

du 20 au 26 novembre 2017 - Hauts de Seine

Festival BeBop

du 15 au 25 novembre 2017 - Le Mans (72)

Les Transmusicales de Rennes

du 6 au 10 décembre 2017 - Rennes

Festival Les Aventuriers

13 au 21 décembre 2017 - Fontenay S/Bois

I Love Techno

16 Décembre 2017 - Montpellier

La Route du Rock Collection Hiver

du 21 au 24 février 2018 - St-Malo Rennes

ReperkuSound

du 30 mars au 1er avril 2018 - Villeurbanne

Panoramas Festival

du 20 au 22 avril 2018 - Pays de Morlaix (29)

TOUS LES FESTIVALS PAR RéGION

Tous les festivals en France dans chaque région

Sélectionnez une région

Les festivals en Belgique, Suisse, Grande-Bretagne, Allemagne, Espagne, Pays-Bas, Italie et dans les autres pays européens.

Dernières chroniques festivals 2137 avis

Interview de Ian Svenonius (leader de Chain And The Gang, The Make-Up et Escape-ism, auteur du livre Stratégies occultes pour monter un groupe de rock... ) lors de son passage au This Is Not A Love Song Festival en 2017

Interview réalisée le 19 novembre 2017, par Pierre Andrieu

Nîmes 2017

Interview de Ian Svenonius (leader de Chain And The Gang, The Make-Up et Escape-ism, auteur du livre Stratégies occultes pour monter un groupe de rock... ) lors de son passage au This Is Not A Love Song Festival en 2017

A peine arrivé à Nîmes pour passer trois jours de rêve au This Is Not A Love Song Festival du 9 au 11 juin, on a rendez-vous à 16h à l'Hôtel Ibis Styles avec le leader de The Make-Up (qui donnera le soir même un putain de concert d'anthologie à Paloma), le notoirement communiste et particulièrement doué Ian Svenonius, qui semble un peu crevé (il tourne au café, il peut lui arriver de bailler... ) mais a l'œil pétillant, se révèle toujours aimable et souriant, sans oublier de porter beau dans son costard. Pas encore dans sa tenue de scène flamboyante et à paillettes, Svenonius semble faire fi du cadre un peu aseptisé de cet hôtel réservé aux cadres supérieurs, aux commerciaux et aux professions libérales en goguette quand il tient des propos toujours très à gauche. Après avoir disserté sur la présence - assez révélatrice et drôle - sur la table d'un magazine sur les têtes couronnées (pardon ?), on entre directement dans le vif du sujet en évoquant l'actu chargée du cultissime monsieur : la reformation de The Make-Up (à ne pas rater la prochaine fois... ), le greatest hits de Chain And The Gang, "Best of Crime Rock" (indispensable), et le livre "Stratégies occultes pour monter un groupe de rock" (savoureux), le tout saupoudré de... Lire la suite

The National (Pitchfork Music Festival Paris 2017)

Critique écrite le 07 novembre 2017, par Pierre Andrieu

Grande Halle de La Villette, Paris 2 novembre 2017

The National (Pitchfork Music Festival Paris 2017) en concert

Très belle première soirée au Pitchfork Music Festival Paris le jeudi 2 novembre avec des shows marquants des invités de The National (Moses Sumney, This Is The Kit, Chassol, Rone, Ride et Kevin Moby), qui se sont succédés tour à tour en ouverture du concert touchant et stimulant de Matt Berninger & Co. Qui ont comme prévu clôturé les débats sur une superbe note indie rock à la fois fédératrice et intimiste... Arrivant à peine des Etats-Unis suite à un aller retour - non prévu initialement - afin de jouer pour la fondation de Barack Obama, The National apparaît tel qu'en lui-même : inspiré, émouvant, toujours sur le fil (la voix de Matt se brise souvent à cause de la fatigue)... Dans ce set concis dont le seul défaut est d'être un peu trop court (justement), l'intense combo américain déploie tous ses charmes en étant fortement spleenétique, toujours tranchant et en se révélant apte à faire communier la foule des grands jours réunie à La Villette. Les fans de la première heure comme les novices tombés en amour avec l'impeccable dernier album de la troupe, Sleep Well Beast, ont droit à des versions tour à tour ou à la fois tendues, trippantes et bouleversantes de morceaux de haut vol parmi lesquels nous citerons les... Lire la suite

Interview de Vianney dans le cadre du festival Musilac 2017

Interview réalisée le 29 octobre 2017, par Lily Rosana

Festival Musilac, Aix-les-Bains 14 juillet 2017

Interview de Vianney dans le cadre du festival Musilac 2017

Une silhouette élancée, un rire franc, un regard rieur. Vianney. Fidèle à sa réputation, il apparaît tout en simplicité, accompagné de son équipe en bande de potes, tantôt jouant à la pétanque bretonne, tantôt piquant une tête dans le beau lac du Bourget. " On a besoin de moments comme ça avec mes gars, et ce n'est pas négociable " dit-il dans un sourire. Avant de monter sur la scène de Musilac, Vianney a tenu à nous accorder quelques instants privilégiés afin de revenir sur son incroyable ascension, ses presque deux ans de tournée et l'écriture de son dernier album éponyme. Musilac ne t'est pas inconnu puisque tu as fais la première partie de Johnny en 2015... Tu reviens comme une des têtes d'affiche. Est-ce que c'est un moyen pour toi de mesurer le chemin que tu as parcouru et le succès que tu rencontres ? C'est vrai qu'il y a eu une évolution et c'est super. Après, franchement, ce que je propose n'est pas si différent. J'étais déjà en guitare / voix il y a deux ans. C'est vrai qu'on était trois sur la route et que là on est beaucoup plus. Il y a quelques trucs qui ont changé, évolué et je suis très heureux de ça. En ce qui concerne la façon dont évolue le succès, honnêtement, je n'y pense jamais. Même là, tout ce qu'on vit,... Lire la suite

Jérôme Sabbagh & Greg Tuohey group (Jazz is the Answer)

Critique écrite le 28 octobre 2017, par pirlouiiiit

JAM, Marseille 22 octobre 2017

Jérôme Sabbagh & Greg Tuohey group (Jazz is the Answer) en concert

Un peu compliqué de sortir le dimanche soir pour moi et encore plus celui là (le lendemain c'est lundi, j'ai la newlsetter Liveinmarseille à boucler, plutôt que de bosser j'ai ramassé des olives tout l'après midi...), bref, mais comme c'est aussi la dernière chance de voir un bout du premier festival du JAM "Jazz is the Answer", je mets mes parents à contribution et je me fais un peu violence pour y aller. Surtout que j'ai d'autant plus envie d'y aller que je ne vais pas voir un groupe que je ne connais pas du tout puisqu'il s'agit du Jérôme Sabbagh & Greg Tuohey group et que j'ai déjà vu Jérôme 3 fois : au Cri du Port, au Sunset à Paris et même 2 fois chez lui au Cornelia Street Café et à l'Europa (il y a 14 ans !). Venu tout droit de Brooklyn il est donc accompagné ce soir de Greg Tuohey (co-leader du quartet) à la guitare, Joe Martin à la contrebasse (avec qui je l'avais donc déjà vu) et Kush Abadey à la batterie. Il s'agit en fait de la première date de leur tournée européenne. Je ne suis pas arrivé trop tard car le lieu est petit et que comme les autres dates du festival (Reggie Wahsington, Laurent Coq, ...) ce soir c'est complet. Après une petite présentation taquine par John Massa, qui ne peut se retenir, en ce soir de... Lire la suite

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria

Critique écrite le 29 octobre 2017, par Lsl

Dock des suds Marseille 19-21 octobre 2017

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria  en concert

La Fiesta est là depuis plus de deux décennies pour nous rappeler de continuer à aimer, rêver, danser et faire la fête ensemble et cette année tous les artistes conviés nous l'ont rappelé chacun à leur manière. C'est parti pour un petit tour d'horizon de quelques concerts de la Fiesta des Suds édition 2017. Jeudi 19 Octobre Amadou et Mariam ouvrent le bal sur la scène en plein air, égales à eux-mêmes souriants et enthousiastes, la guitare d'Amadou, toujours aussi efficace, nous donne envie de danser autant que leur choriste qui ne cesse de faire ses petites chorégraphies le sourire aux lèvres. Passant de ces sourires à d'autres, ce sont ceux de Labess dont je vous parle à présent. Labess en arabe (comme ils l'expliquent eux-mêmes sur leur site) ça veut dire "tout va bien" et avec eux on y croit profondément. Ils prennent vos jambes pour vous faire danser et voyager avec leur musique mêlant flamenco et rythmes traditionnels d'Afrique du nord. En français, en espagnol ou en arabe, Labess c'est une efficacité poétique et rythmique de tous les instants. Vendredi 20 Octobre photo by... Lire la suite

Johnny Marre (Portes Ouvertes Consolat - POC)

Critique écrite le 28 octobre 2017, par Pirlouiiiit

Casa Consolat, Marseille 06 octobre 2017

Johnny Marre (Portes Ouvertes Consolat - POC) en concert

Parti de Casa Cosolat à la fin du concert de Stoo Odom avec dans l'idée d'aller voir la Kamba, ces derniers n'attaquant pas je me décide à revenir du côté de la rue Consolat ... en passant devant la Meson je réalise que le concert de Flamenco vient juste de finir (zut au final j'aurais du rester là) et lorsque je me retrouve enfin en bas c'est pour constater que Johnny Marre a déjà attaqué. Il y a du monde mais comme ça danse il est plutôt facile de se frayer un chemin. En arrivant je constate qu'il y a eu encore un peu de line-up. Pacheco Terror qui était à la guitare la dernière fois que je les ai vu (et qui ce soir est en train de chauffer le public en attendant le début du concert de La Kamba) est remplacé par une guitariste ce qui en fait sans doute l'un des groupes les plus féminisé de la scène marseillaise avec 4 filles et 2 garçons. En tout cas j'arrive pile sur un de mes morceaux préférés : leur fameux "plastic" où Arianna se lance dans un rap endiablé / aboyé. Fanfare dans l'esprit, textes en français qui traitent du quotidien festif donc à la fois humoristiques et engagés ce qui n'est pas étonnant pour un groupe basé autour de la Plaine, quartier en pleine mutation. Des textes parfois en italien mais souvent en... Lire la suite