Accueil Tous les festivals
Dimanche 16 juin 2019 : 9286 concerts, 25521 chroniques de concert, 5257 critiques d'album.

Les festivals incontournables

Les Invites de Villeurbanne

du 19 au 22 juin 2019 - Villeurbanne

Fête De La Musique

21 juin 2019 - France

Hellfest

21 au 23 juin 2019 - Clisson (44)

Festival Solidays

21 au 23 juin 2019 - Paris

Free Music Festival

du 21 au 23 juin 2019 - Montendre (17)

Les Clayescibels

22 juin 2019 - Clayes S/Bois (78)

Festival de Nîmes

Juin / Juillet 2019 - Nîmes (30)

Les Nuits de Fourvière

du 12 Juin au 30 Juillet 2019 - Lyon

Europavox

27 au 30 juin 2019 - Clermont-Fd

Ardèche Aluna Festival

Les 27,28 et 29 juin 2019 - Ruoms

TOUS LES FESTIVALS PAR RéGION

Tous les festivals en France dans chaque région

Sélectionnez une région

Les festivals en Belgique, Suisse, Grande-Bretagne, Allemagne, Espagne, Pays-Bas, Italie et dans les autres pays européens.

Dernières chroniques festivals 2266 avis

Courtney Barnett (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019)

Critique écrite le 07 juin 2019, par Pierre Andrieu

Paloma, Nîmes 31 mai 2019

Courtney Barnett (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) en concert

"Don't tell everyone, but this is probably my favorite show of the tour !" Quand lors de son concert à TINALS Courtney Barnett sort cette phrase un peu tarte à la crème (et qui peut être utilisée chaque soir), elle est si souriante et semble si épanouie qu'on est presque tenté de la croire ! Il faut dire que l'ultra douée Australienne chantant à la Lou Reed est en train de donner un concert de feu en version power trio avec ses deux excellents potes chevelus Bones Sloane, à la basse, et Dave Mudie, à la batterie, et qu'elle se trouve devant une foule enthousiaste réunie sous le soleil sur la paradisiaque scène extérieure de Paloma, à Nîmes... Bref, prolonger la tournée pour continuer à promouvoir le très bon album "Tell Me How You Really Feel" plus d'un an après sa sortie ne semble pas être une corvée, bien au contraire ! On trouve même Courtney B. beaucoup plus décontractée et avenante qu'au Bataclan en juin 2018, où elle avait pourtant livré une très belle prestation en version quatuor, mais en commençant par l'intégralité du nouveau disque, ce qui était peut-être une fausse bonne idée. Là, dans le sud de la France par température estivale, avec une set list proposant un "best of" de ses œuvres, Courtney Barnett... Lire la suite

Aldous Harding (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019)

Critique écrite le 06 juin 2019, par Daddrock

Paloma, Nimes 30 Mai 2019

Aldous Harding (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) en concert

TINALS Versus Route du Rock ? Choisissons plutôt TINALS + Route du Rock. Deux temps forts à cocher sur le calendrier de tous ceux qui sont en recherche de curiosités, de découvertes... de rock indé. Le TINALS Festival est un repère incontournable du rock indé. Sorte de Fort Saint-Père du Sud. On y croise les mêmes visages qui hochent la tête, les mêmes tee-shirts affublés de slogans marqueurs, les mêmes paires de converses ou de Dr. Martens qui frappent le sol poussiéreux. On y vient de 7 à 77 ans. On s'y retrouve comme pour un rendez-vous familial. On y fait la queue derrières des food trucks affichant de grasses promesses. On ne s'y bouscule pas. On aime déambuler d'une scène à l'autre après avoir bien intégré le plan du site, ou plutôt le nom des scènes. Que retenir de ce déferlement musical ? Tout ! Pas grand-chose à jeter. S'arrêter peut-être sur les contrastes d'une première journée marquée par les temps calmes réveillés par des tempêtes de guitares. La rencontre des deux mers, Méditerranée Vs Atlantique. Kurt Vile Vs Shellac,... Lire la suite

Fat White Family (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019)

Critique écrite le 06 juin 2019, par Pierre Andrieu

Paloma, Nîmes 30 mai 2019

Fat White Family (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) en concert

Après s'être enquillé à la suite les stimulants (voire géniaux pour certains) concerts d'Aldous Harding, Shellac, Ron Gallo, Kurt Vile et Built To Spill lors de la première journée du This Is Not A Love Song Festival à Nîmes, on arrive à un niveau d'excitation parfait pour se prendre en pleine face le set final de Fat White Family ! Le groupe anglais - visiblement désintoxiqué depuis l'enregistrement de son dernier album, le très bon "Serfs Up !", mais toujours aussi barré et chaotique en live, ouf ! - offre une grand messe magistralement détraquée dans la grande salle de Paloma de une heure à deux heures du matin. Crane rasé, rapidement torse nu, fringué comme un hooligan avec son short long peu seyant, Lias Saoudi, le lider maximo de la troupe qui compte en tout sept membres actifs, irradie tout le show de sa classe maléfique en utilisant sa voix de prêcheur peu catholique, entre Iggy Pop, Lou Reed et Serge Gainsbourg. En le voyant danser comme un malade mental tout en susurrant des incantations zarbies ou en hurlant avec férocité, on pense à une sorte de gourou capable de jeter un sort sur des foules entières, rapidement réduites au statut d'une masse d'adeptes prisonniers à l'insu de leur plein gré. Le mec a une telle... Lire la suite

Barcella (Printemps de Bourges 2019)

Critique écrite le 20 avril 2019, par Didlou

Grande Scène Séraucourt, Bourges 18 avril 2019

Barcella (Printemps de Bourges 2019) en concert

Je suis placé juste devant pour la prestation de Barcella sur la grande scène Séraucourt au Printemps de Bourges, et comme je suis arrivé tôt j'ai même assisté aux balances... Le concert démarre, le public est là, bien présent, ils ne sont que trois sur scène mais leur pêche d'enfer et leur... Lire la suite

Hubert-Félix Thiéfaine (Printemps de Bourges 2019)

Critique écrite le 18 avril 2019, par Didlou

Le W, Bourges 17 avril 2019

Hubert-Félix Thiéfaine (Printemps de Bourges 2019) en concert

Hubert-Félix Thiéfaine au Printemps de Bourges, le 17 avril 2019... Thiéfaine en concert c'était une première pour moi, et quelle première ! Le public réuni sous le chapiteau du W a eu droit à des musiciens au top, avec cuivres etc., le tout dans une super ambiance ! En final, après la présentation des nombreux musiciens (avec, entre autres, aux guitares Alice Botté, Yann Péchin et Lucas Thiéfaine, le fils d'Hubert-Félix, un véritable talent... ), on savoure le tube... Lire la suite

Jean-Louis Aubert

Critique écrite le 28 mars 2019, par Penandpaper

Acoustic Festival - Le Poiré sur Vie 23 Mars 2019

Jean-Louis Aubert en concert

Comme le chante si bien Alain Souchon dans "J'ai 10 ans", ce week-end du 22 au 24 mars 2019 le Festival Acoustic au Poiré-sur-Vie (85) a mis le paquet pour son dixième anniversaire ! De nombreux invités "surprise" sont programmés, mais je vous laisse lire l'article concernant le vendredi soir. Porté par une équipe dynamique et soudée de nombreux bénévoles, et de quelques salariés, l'événement musical permet au public de découvrir des artistes, version acoustique bien-sûr, comme il ne les aurait jamais découvert lors d'autres festivals. Un moment unique, vibrant ; une communion entre les artistes, le public et leurs fans. Fouler le sol de la salle de l'Idonnière au Poiré-sur-Vie, une première pour moi. C'est avec une immense curiosité que j'ai la chance de pouvoir assister à la deuxième soirée du Festival Acoustic. Ce samedi 23 Mars, Jean-Louis Aubert joue. Aucune première partie n'est annoncée. Je me dis que le rockeur sexta ne va quand même pas assurer le show tout seul. J'imagine alors une première partie d'un artiste ou groupe local, un invité surprise comme ce fut le cas la veille. Suspens. Je vais découvrir ça très vite. J'ai suivi la page Facebook du Festival Acoustic durant les 4 jours précédents ce week-end anniversaire.... Lire la suite