Accueil Tous les festivals
Mardi 20 novembre 2018 : 12116 concerts, 25250 chroniques de concert, 5234 critiques d'album.

Les festivals incontournables

Festival Les Inrocks

du 21 au 25 novembre 2018 - Paris

Festival Riddim Collision

22 au 24 novembre 2018 - Lyon (69)

Festival Bbmix

du 23 au 24 nov 2018 - Boulogne-Billancourt

Les Transmusicales de Rennes

5 au 9 décembre 2018 - Rennes

Festival Les Aventuriers

12 au 20 décembre 2018 - Fontenay S/Bois

Winter Camp Festival

du 13 au 15 décembre 2018 - Paris + Province

I Love Techno

15 Décembre 2018 - Montpellier

La Route du Rock Collection Hiver

du 19 au 23 février 2019 - St-Malo Rennes

Hellfest

21 au 23 juin 2019 - Clisson (44)

Festival Avec Le Temps

du 12 au 17 mars 2019 - Marseille

TOUS LES FESTIVALS PAR RéGION

Tous les festivals en France dans chaque région

Sélectionnez une région

Les festivals en Belgique, Suisse, Grande-Bretagne, Allemagne, Espagne, Pays-Bas, Italie et dans les autres pays européens.

Dernières chroniques festivals 2238 avis

Benjamin Biolay et Melvil Poupaud - Songbook (Festival Sémaphore en Chanson)

Critique écrite le 17 novembre 2018, par Pierre Andrieu

Sémaphore, Cébazat 15 novembre 2018

Benjamin Biolay et Melvil Poupaud - Songbook (Festival Sémaphore en Chanson) en concert

Joli cadeau pour les fans de Benjamin Biolay, la tournée Songbook permet de voir à l'œuvre en live dans un cadre intimiste le songwriter et acteur français en compagnie de son pote de longue date Melvil Poupaud, lui-aussi comédien et musicien... C'est un réel plaisir de voir les deux amis, seulement accompagnés par Johan Dalgaard, un excellentissime multi-instrumentiste (orgue, claviers, piano, accordéon, batterie), se lancer dans une set list truffée de titres rares, de reprises surprenantes, de nouvelles compositions et de tubes revisités ! Le cadre cosy de Sémaphore à Cébazat, comme celui les théâtres et petites salles visités lors de ce long tour de France qui durera jusqu'à fin février 2019, permet une proximité désormais rare avec un artiste qui a l'habitude de fréquenter les zéniths, grandes salles et énormes festivals. Décontracté, nonchalant à souhait, extrêmement drôle, très enclin à la confidence sur la genèse des chansons et/ou leur choix, le duo Biolay/Poupaud n'a aucune peine à séduire son public, immédiatement mis dans l'ambiance "soirée au coin du feu avec deux potes qui jouent leurs chansons préférées" par des reprises de titres figurant au répertoire d'Henri Salvador, "À Cannes cet été" et "Faire des ronds... Lire la suite

Dominique A (Festival Sémaphore en Chanson)

Critique écrite le 14 novembre 2018, par Pierre Andrieu

Sémaphore, Cébazat 13 novembre 2018

Dominique A (Festival Sémaphore en Chanson) en concert

Malgré le rythme soutenu de sortie de ses disques (publié le 5 octobre, "La Fragilité" vient de succéder à "Toute Latitude", paru en mars) et ses fréquents passages sur scène (on est à peine remis de son concert à La Coopé en mai 2018), il est absolument impossible de se lasser du toujours passionnant Dominique A, qui faisait une étape en solo au festival Sémaphore en Chanson, à Cébazat, le 13 novembre... Même si on l'a vu moult fois en live, ce n'est pas encore aujourd'hui que le très mélancolique auteur, compositeur et interprète va nous décevoir lors d'une de ses précieuses prestations scéniques... Car, s'il est assez taiseux et peu spectaculaire sur scène, sa voix céleste fait toujours un énorme effet quand elle fait prendre vie à des compositions tour à tour poétiques, fragiles, acides ou grinçantes, tout en étant toujours d'une grande puissance évocatrice... Seulement armé d'une guitare sèche ou électrique, Dominique A permet à son fidèle public d'effectuer une balade dans son incroyable répertoire, commenté de manière touchante et éclairante dans un récent et savoureux livre joliment nommé "Ma vie en morceaux" (encore une publication cette année, décidément !). Les deux heures passées en compagnie de l'auteur du... Lire la suite

Bronco Libre (Pirate Punx)

Critique écrite le 04 novembre 2018, par pirlouiiiit

La Plaine, Marseille 02 novembre 2018

Bronco Libre (Pirate Punx) en concert

Aujourd'hui nous avons profité d'avoir fait le pont et d'avoir loué une camionnette (merci Drivy) pour aller au Château Lacoste en famille (pour tout vous dire vue l'âge de l'a troupe à la base on partait pour le Bois des Lutins mais à notre arrivée celui-ci était fermé à cause de la pluie). Vers 19h je redépose le camion du côté de la gare St Charles, et me mets en quête d'une station vélo. Cool sur la première : 2 vélos ; pas de bol "cette station est en cours de connexion" ... je marche jusqu'à la suivante qui a l'air active sur l'appli, même chose "cette station est en cours de connexion". J'appelle le numéro d'aide, compose les numéros qu'il faut pour parler à quelqu'un ... ça finit par me raccrocher au nez. Entre temps j'ai continué à avancer jusqu'à une troisième "cette station est en cours de connexion". Soit ! Je vais donc rentrer à pieds. Bd libération, rue Berneix, rue St Savournin ... je me prépare psychologiquement au triste voire insoutenable spectacle d'une Plaine intégralement murée (le très bien nommé "mur de la honte") quand j'entends ce qui ressemble fort à de la musique live. Des balances plus exactement ... En arrivant sur ce qu'il reste de la place je me rends compte que le seul coin encore vaguement utilisable... Lire la suite

Hirokazu Ishida quintet (Jazz is the Answer #2)

Critique écrite le 29 octobre 2018, par Pirlouiiiit

le JAM, Marseille 28 octobre 2018

Hirokazu Ishida quintet (Jazz is the Answer #2) en concert

Semaine un poil plus cool que les précédentes ... pas de deadline pour la semaine à venir au boulot, une heure de plus pour dormir dans la nuit de samedi à dimanche. Ce matin on a retrouvé un peu de notre routine Notre Dame du Mont, boulangerie, petit tour sur la Plaine avant de déjeuner en famille ... Svet est partie se promener avec les enfants et leur cousins, pendant que je suis resté endormir Alice, m'occuper du linge, finir mes chroniques de concert en retard, ranger un peu l'après fête d'anniversaire de Lucie .. dehors il pleuviote mais j'ai bien dormi donc ça ne me fiche pas le blues (sentiment que je n'ai de toute façon pas eu le temps d'avoir depuis 9 ans maintenant). Bref tout ça pour dire que du coup le soir vers 20h j'avais déjà bien avancé la newsletter Liveinmarseille et je me suis dit que je pouvais aller faire un petit tour au JAM pour la dernière soirée du festival "Jazz is the answer #2" dont le titre semble défier le monde, monde qui va mal vous en conviendrez (et je ne parle pas de l'OM ni du voisin du dessus qui après avoir acheté l'appart situé au dessus du JAM semble faire tout ce qui en son pouvoir pour le faire fermer). Ce soir c'est donc le Hirokazu Ishida quintet. Un quintet réuni autour de ce... Lire la suite

Groundation, Danakil, Protoje, The Skints (Baco Reggae Festival)

Critique écrite le 02 novembre 2018, par Lebonair

Le Zénith - Paris 27 octobre 2018

Groundation, Danakil, Protoje, The Skints  (Baco Reggae Festival) en concert

Le label indépendant Baco Records a réuni quelques-uns de ses meilleurs artistes le 27 octobre au Zénith de Paris :Danakil, Groundation, Protoje, The Skints, Nattali Rize et Pierre Nesta, qui nous ont fait vivre l'évènement reggae de la rentrée. ConcertandCo est heureux de vous raconter cette formidable journée... The Skints 18h-18h50 On se souvient encore de leur tonitruant concert donné un soir de mars 2015 à la Maroquinerie à Paris car on avait pris tout simplement un pied fou ce soir-là. Les Londoniens proposent un subtil carrefour qui mélange le retro-dancehall, le ska-motown, le punk-rock et bien entendu le reggae. Le seul qui ne chante pas dans le groupe est le bassiste, les trois autres musiciens disposent tous d'un grain de voix différent et apportent chacun une saveur délicieuse et complémentaire. Alors qu'un 4ème album est en préparation, The Skints sont venus faire la fête à leur label Baco Records. Cette fois-ci, on a été moins séduit pour plusieurs raisons. On a trouvé que la scène du Zénith était un peu trop grande pour eux et que leur style et leur énergie s'adaptent plus aux ambiances club et petites salles de concert, telle la Maroquinerie et ses 500 places. De plus, on les a trouvés un peu en dedans mais il... Lire la suite

Moussu T e lei Joventz + Girls in Hawaii (Fiesta des Suds 2018)

Critique écrite le 27 octobre 2018, par pirlouiiiit

J4, Marseille 13 octobre 2018

Moussu T e lei Joventz + Girls in Hawaii (Fiesta des Suds 2018) en concert

Première année depuis longtemps que la Fiesta avait lieu ailleurs qu'au Dock des Suds. Retour au J4 donc avec une édition qui renoue avec les groupes du coin et même s'il y a pas mal de groupes qu'on a déjà vu les années précédentes j'avoue que j'étais ravi d'y retourner jeudi et samedi. En effet pour voir le même soir Massilia Sound System, La Cumbia Chicharra et découvrir Jeanne Added je me sentais prêt à supporter un bout du concert de Ibeyi et samedi la triplette Moussu T, General Elektriks et Siska (avec des cordes !) on allait tenter de la faire en famille. La date de vendredi était surement belle mais j'avoue que je ne connaissais quasiment personne en dehors de Camille dont le côté (je me prends au) sérieux et les grimaces m'ont tellement agacé les quelques fois où je l'ai vu que je ne voyais pas l'intérêt d'y retourner. Bref, jeudi il est déjà tard quand je parviens enfin à partir de chez moi mais mon élan est coupé net par Lumak qui m'informe qu'il n'est pas sur la liste et qu'il y a une très très longue queue ... comprenant que je n'arriverai pas à temps je lui passe mon pass. Sa chronique est donc ici. Pour vendredi on devait bien avoir quelques personnes mais je ne vois pas de chronique ... dommage on fera plus gaffe... Lire la suite