Accueil Marseille - Aix Le Molotov - Marseille
Vendredi 22 novembre 2019 : 11298 concerts, 25775 chroniques de concert, 5279 critiques d'album.
Le Molotov - Marseille

Le Molotov - Marseille

3 Place Paul Cézanne
13006 Marseille

Plus d'info :

200 places

Plan d'accès

Le Molotov : les dernières chroniques concerts 302 avis

Movie Star Junkies + Jules Henriel

Critique écrite le 07 novembre 2019, par odliz

Le Molotov, Marseille 5 Novembre 2019

Movie Star Junkies + Jules Henriel en concert

Météo capricieuse pour un mardi soir post-fête des morts. Les Movie Star Junkies en début de tournée vertigineuse atterrissent ce soir au Molotov marseillais. Et non pas pour préchauffer la salle, mais plutôt comme un moment de recueillement avant la bruit et le fureur, mister Jules Henriel monte sur scène. Après Parade et Half Parade, le voilà en solo, avec une guitare folk et une demi-caisse pour seules compagnes. Dévoyé de Montpellier-l-endormie, il retrouve Marseille en pleine commémoration du 5 novembre 2018, quand le monde s'est arrêté de tourner pour huit personnes dans l'effondrement de deux immeubles rue d'Aubagne, à deux cent mètres à peine du Molotov. Marseille n'en finit pas d'honorer ses morts et la voix crooner de Jules colle à l'atmosphère poisseuse et l'obscurité réverbère. Un verre de vin et une bouteille d'eau posés devant ses docks non plus jaunes mais rouges, il nous embarque dans un univers pop folk où l'émotion qui s'en dégage n'a d'égal que sa nonchalance de dandy rock'n roll. " My name is fear ", clame-t-il, mais sa place est sur scène comme une évidence. Même lorsque les premiers accords de sa " meilleure chanson " lui échappe, il emprunte une autre route plus délicate, sans ballast, délivrant une pop folk... Lire la suite

Bob Log III

Critique écrite le 24 octobre 2019, par Philippe

Le Molotov, Marseille 23 octobre 2019

Bob Log III en concert

On ne peut pas dire qu'il y avait foule en ce soir du 23 octobre, à l'entrée du concert... Il faut dire que ça fait 4 jours qu'il pleuvait à verse, soit au moins deux fois la durée qui suffit à rendre un marseillais dépressif... Et aussi qu'il y avait au moins un autre concert de rock excitant sur le papier, tonight, downtown, à la condition simple, mais assez rare à Marseille, d'être waterproof... Et pourtant Bob Log III, déjà passé à Marseille (mais jamais vu à ce jour), a une très bonne réputation, à laquelle il n'a pas failli. Déjà parce qu'en bon américain pur jus (he's from Tucson, AZ, folks !), il donne certainement le même show devant 40 personnes (...l'estimation haute de ce soir-là), que devant 40 000...En plus de son accoutrement bien connu, mais quand même très rigolo et pas dénué d'une certaine élégance (costume en satin étoilé, casque doré avec combiné de téléphone intégré), il ne va donc pas mollir sur la blague pendant tout son concert, et notre moral va vite remonter au beau fixe, lui ! En plus de ses vannes incessantes et souvent très drôles (enfin quand on les comprend, il y a un peu de la merde dans le tuyau de son casque, quand même...), il a par exemple apporté de quoi "let's have a toast" tous ensemble, et... Lire la suite

Cassi + Les Yeux d'la Tête

Critique écrite le 24 septembre 2019, par Pirlouiiiit

Molotov, Marseille 21 septembre 2019

Cassi + Les Yeux d'la Tête en concert

Tout juste échappé de DATA où je viens d'assister à un superbe concert de Coddiwomple ce trio composé de Nicolas Lafourest, Olivier Mellano et G.W. Sok, j'ai eu le trajet en vélo pour me changer les idées et me préparer au changement d'ambiance. Là je m'apprête à plonger dans un Molotov à la sauce chanson française réalistico-festive. En tout cas c'est ce que le nom de la tête d'affiche m'inspire. A mon arrivée par contre c'est toujours le groupe Cassi (un groupe du coin malgré l'absence du S terminal) qui est sur la scène. Guitares, basse, batterie et même saxo, je n'assisterai qu'au dernier morceau sur lequel j'aurais un peu de mal à juger (ou plutôt à me faire une idée de) leur musique. Chanson en français en effet, musicalement entrainant et bien en place, avec un chant peut être un peu appliqué. A la fin de ce dernier morceau qui parlait du racisme ambiant mais dans la bonne humeur, je filerai direct chez Soizig plutôt qu'au JAM (l'appel du ventre et des potes). A mon retour (1h plus tard) le Molotov est plutôt rempli, mais visiblement pas assez par rapport à l'objectif. Tant mieux pour le public qui a toute la place qu'il veut pour danser, un peu moins pour la salle sans doute. En tout cas je glisse sans trop de... Lire la suite

Erick Sermon, The Crush, Ksir Makosa

Critique écrite le 22 septembre 2019, par Marcing13

Le Molotov Marseille 17 sept 2019

Erick Sermon, The Crush, Ksir Makosa en concert

Ce soir, c'est soirée Hip-hop au Molotov et la soirée a pour tête d'affiche Eric Semon , le chanteur d'EPMD, groupe mythique du hip-hop des années 90. La soirée démarre avec Ksir Makosa, le rappeur marseillais qui visiblement est content de venir sur scène après une année d'absence, c'est lui-même qui le dit... Et pourtant, le moins que l'on puisse dire c'est que çà ne se voit pas tant que çà... Emmené par Pak Djeen, MC de The Crush qui vient juste après Ksir Makosajoue avec les mots en mode rafales, enchaînant les bonnes blagues et des morceaux au phrasé démentiel. C'est du court, 20 minutes, mais on s'éclate bien. Avec The Crush, le Molotov est bien inspiré de la jouer locale : le groupe en mode show à l'américaine pour le coup, va régaler le public avec un K-Méléon bien inspiré, se mettant le public dans la poche en le faisant participer sur quasiment chacune des chansons que le groupe va interpréter. On s'éclate du coup sur Game, Morfale ou Freestyle. Faut être honnête, difficile de retenir le nom de plus de chansons puisque le groupe n'a sorti aucun album.Mais faut reconnaitre que le live super bien est rôdé... Tellement bien que les 3 formations suivantes, que nous ne connaissons pas, emmenées par Eric Semon himself... Lire la suite

Cie KTA + Piedebiche

Critique écrite le 01 septembre 2019, par Philippe Maquelle

Molotov, Marseille 30 aout 2019

Cie KTA + Piedebiche en concert

Vendredi au Molotov, il y avait La Cie Kta en première partie du concert de Piedebiche, qui fût pour moi l'un des concerts plus homogènes du lieux. Sur un punk rock magistral, ils nous comptent les petites histoires des petites gents, les petites histoires de ceux qui subissent le pouvoir sous toutes ses formes, esclavagiste, politique, matriarcale, religieuse, économique, bourgeoise, mais qui jamais ne baissent les épaules, voire se soulèvent. La Cie Kta tient dans ses mains la lumière rouge de la révolte, des sans dents, des sans culottes, des anarchistes... La lumière rouge du sang versé des... Lire la suite

Jules Henriel, Johnny Barrel Country Band, Whitney Rose

Critique écrite le 07 août 2019, par Philippe

Le Molotov, Marseille 6 août 2019

Jules Henriel, Johnny Barrel Country Band, Whitney Rose en concert

Il est de notoriété publique que la plupart des salles de concert baissent le rideau en été à Marseille. Mais que pas le Molotov, qui restait par exemple déjà ouvert en tant que sauna celtique, même avant d'avoir pu changer sa clim' ! A plus forte raison, la salle (dorénavant tout à fait agréable en été), s'est ouverte ce soir pour un concert apparemment monté à l'inspiration ou plutôt à l'arrach', autour d'une chanteuse country de passage en Europe, la charmante Whitney Rose. Un courageux organisateur appelé Jean-Michel, tombé sous son charme (et ça se conçoit, à vrai dire !) a donc pris le pari un peu fou de programmer une semaine avant, cette assez illustre inconnue (enfin je crois ...), un mardi soir en août. Un fada, quoi. Mais il est aussi de notoriété publique que le public rock, largement orphelin au coeur de l'été, traîne volontiers sa couenne où l'on veut bien de lui, pour prendre sa dose de guitares : il y a du monde ce soir, dans les 100 entrées à vue de nez : pari gagné, la fortune sourit aux audacieux ! On connaît la moitié du public de vue, ce sont les purs et durs et/ou les naufragés de l'été. Du beau linge donc, et de quoi papoter longuement et agréablement avec tous ces gens qu'on voit peu, hors saison rock ! En... Lire la suite

Accès