Accueil Marseille - Aix Dock des Suds - Marseille
Samedi 16 décembre 2017 : 10872 concerts, 24778 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.
Dock des Suds - Marseille

Dock des Suds - Marseille

12 rue Urbain V
13002 Marseille
Metro National (Ligne 2)

Plus d'info :

700 et 3500 places

Lieu qui accueille chaque automne l'emblématique Fiesta des Suds, le Dock des Suds est une salle de spectacles ouverte toute l'année.
Plan d'accès

Dock des Suds : les dernières chroniques concerts 385 avis

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria

Critique écrite le 29 octobre 2017, par Lsl

Dock des suds Marseille 19-21 octobre 2017

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria  en concert

La Fiesta est là depuis plus de deux décennies pour nous rappeler de continuer à aimer, rêver, danser et faire la fête ensemble et cette année tous les artistes conviés nous l'ont rappelé chacun à leur manière. C'est parti pour un petit tour d'horizon de quelques concerts de la Fiesta des Suds édition 2017. Jeudi 19 Octobre Amadou et Mariam ouvrent le bal sur la scène en plein air, égales à eux-mêmes souriants et enthousiastes, la guitare d'Amadou, toujours aussi efficace, nous donne envie de danser autant que leur choriste qui ne cesse de faire ses petites chorégraphies le sourire aux lèvres. Passant de ces sourires à d'autres, ce sont ceux de Labess dont je vous parle à présent. Labess en arabe (comme ils l'expliquent eux-mêmes sur leur site) ça veut dire "tout va bien" et avec eux on y croit profondément. Ils prennent vos jambes pour vous faire danser et voyager avec leur musique mêlant flamenco et rythmes traditionnels d'Afrique du nord. En français, en espagnol ou en arabe, Labess c'est une efficacité poétique et rythmique de tous les instants. Vendredi 20 Octobre photo by... Lire la suite

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC)

Critique écrite le 08 octobre 2017, par Lumak

Docks des Suds, Marseille 07 octobre 2017

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) en concert

J'arrive sur le dernier morceau de la franco-vénézuélienne La Chica, c'est dommage car j'avais envie de l'écouter, heureusement après quelques hésitations elle fait un rappel en précisant que c'est une chanson triste. Elle a une très belle voix et il y a vraiment une émotion qui passe, il ne reste plus qu'à guetter son prochain concert. Le temps d'une courte pause et on entend le saxophone en guise d'introduction de K.O.G & The Zongo Brigade, groupe composé de huit hommes qui se produit pour la première fois en France. Le rythme s'accélère et en moins d'une minute le public swingue, ça va bouger !! Après 3 titres, le chanteur demande au public de s'approcher et il dit qu'il va y avoir de la " sexuality and fire ". L'ambiance est installée, les morceaux sont supers énergiques, on ne résiste pas aux rythmes africains et K.O.G nous demande si on est " on sweat ". Dans la fosse, le premier rang rassemble les danseurs envoutés par les vibes... Lire la suite

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017)

Critique écrite le 10 mai 2017, par Pirlouiiiit

Dock des Suds, Marseille 17 mars 2017

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) en concert

En complément de la chronique de cette deuxième soirée du Babel Med par Sami qui a déjà parlé de Rachid Taha, Dj Djel Mars Band, A Filetta, Vocal Sampling, One Foot et Luraquelques mots sur le reste de l'affiche de la soirée auquel il n'a pas eu le temps de passer ou tout simplement pas réussi à accéder, à savoir Uéi, Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv et Pachibaba. Il faut dire que cette année aura été marquée par une gestion des flux parfois un petit peu étonnante. L'accès à la salle Mirabeau était par moments tout simplement impossible. C'est là bas que j'y découvrirai Pachibaba au sein duquel j'aurai la surprise de reconnaitre Fixi (de Java et Winston Mc Anuff) et Cyril Atef (Mr Bum de Bumcello). Le reste du groupe est composé de Jean Frédéric Madia aux percussions et kora, Aldo Araste, au balafon (notamment), Lauriane Marceline au kayamb et au chant et Olivier Araste à la guitare (notamment), tous membres du groupe Lindingo. C'est d'ailleurs Olivier qui assure le gros du chant, alors que tout le monde participe au choeurs. Si au début je trouver les textes un peu naïfs (comme peuvent l'être ceux de Amadou et Mariam) je me laisserai rapidement gagné par le rythme et me surprendrai plusieurs jours après à chanter Roulez... Lire la suite

Hawa Boussim + Black String + Rocca + K'Koustik + Rising Tide (Festival Babel Med)

Critique écrite le 22 mars 2017, par Sami

Dock des suds, Marseille 18 Mars 2017

Hawa Boussim +  Black String + Rocca + K'Koustik + Rising Tide (Festival Babel Med) en concert

Troisième et dernière soirée avec là encore pas mal de bonnes choses à voir et à écouter. C'est ce sera d'abord avec la Burkinabé Hawa Boussim qui enflamme la salle des sucres. Un peu comme Lura hier, c'est une chanteuse aussi souriante qu'engagée (ça parle autant d'excision que déforestation) avec une musique plutôt stimulante. Très bien entourée avec deux choristes généreuses aux chorégraphies lascives et un groupe au diapason, avec une mention pour le guitariste pas avare en soli. Dans un genre beaucoup plus intimiste, rendez vous au cabaret pour les Coréens de Black String, comme quelques autres formations jazz programmées cette année, jouent dans une salle en configuration places assises et dans des conditions d'écoute optimales, où le bar habituel des lieux est fermé pour l'occasion. Black String est probablement le groupe le plus singulier vu ce week-end, avec des musiciens inventifs et des instruments jamais ou rarement entendus. Une flûte, une genre de cithare, des percussions antiques, un style exigeant qui sonne parfois post... Lire la suite

Rachid Taha + Dj Djel Mars Band + A Filetta + Vocal Sampling + One Foot + Lura (Festival Babel Med)

Critique écrite le 21 mars 2017, par Sami

Dock des suds, Marseille 17 Mars 2017

Rachid Taha +  Dj Djel Mars Band + A Filetta + Vocal Sampling + One Foot + Lura (Festival Babel Med) en concert

Après une première soirée où on aura , entre autres, apprécié la classe de la Soudanaise Alsarah et ses Nubatones, le succès du show cinématique de Chassol et le beau mélange méditerranéen Chaabi Flamenco. Pas de Speed Caravan comme espéré, hélas programmé à minuit jeudi peu avant le dernier tram, dommage que le festival n'ait pu trouvé de prolongement des transports en commun comme ça se fait pour la fiesta des suds ou pour le festival jazz des cinq continents. Le samedi commence pour moi dans la salle des Sucres avec les polyphonies Corses des vénérables A Filetta de près de 40 ans de carrière, dont ma connaissance se limite pour ma part avec la présence sur la bande originale du film " Comme un aimant " d'Akhenaton. 6 chanteurs dans un silence religieux, où l'émotion est aussi bien chez les néophytes que chez les assidus du groupe, où on notera une citation de Cioran (" La seule chose qui élève l'homme au-dessus de l'animal est la parole; et c'est elle aussi qui le met souvent au-dessous ") au sujet d'un amendement proposé (et refusé) par un député afin qu'un pourcentage du budget de la recherche spatiale puisse aider à la recherche contre une maladie rare. Une prise de position largement applaudie. Ce sera nettement... Lire la suite

Kery James + Iraka (Festival Avec Le Temps)

Critique écrite le 10 mars 2017, par Sami

Docks des suds, Marseille 8 Mars 2017

Kery James + Iraka (Festival Avec Le Temps) en concert

Concert à guichets fermés en ce mercredi au Dock des Suds, dans une configuration inédite pour mes habitudes, la soirée ne se passe pas à la salle des sucres comme imaginé, mais au cabaret, plus petit. Dommage pour le confort et l'acoustique mais une jauge à taille humaine idéale pour une ambiance hip hop des plus bouillantes ! C'est Iraka qui a la lourde tache d'essuyer les plâtres pour un public plus ou moins réceptif à son rap introspectif assez loin de la tête d'affiche, avec un flow plutôt lent, peut-être trop pour certains. Entre les titres il prend le temps de parler de la journée des droits de la femme, et également des mérites (à raison) de son beatmaker Miosine dont on avait déjà apprécié les idées sonores en première partie du passage controversé de Tricky à l'Espace Julien. Une belle complicité et quelques passages intéressants lors que le tempo se fait plus incisif, sur le dernier titre où il cite Stefan Zweig et finit avec un morceau à la "Au suivant" de Brel, et "maintenant le suivant c'est Kery James", évidement ovationné ! Les fans au taquet, criant des "Ke-ry, Ke-ry" pendant le changement de plateau, l'ambiance monte d'un cran lorsque le dj scratche à tout va des vieux tubes de Mafia K'1 Fry... Lire la suite

Accès

Galerie Photos

  • Fiesta des Suds
  • Bertignac - Fiesta des Suds
  • Ringer - Fiesta des Suds
  • Fiesta des Suds 2011
  • Fiesta des Suds 2011
  • Oai Star - Fiesta des Suds 2009
  • Oai Star - Fiesta des Suds 2009
  • Nina Hagen - Fiesta des Suds
  • Caravan Palace - Fiesta des Suds 2009
  • Dock des Suds